Click here to load reader

Spirale

  • View
    1.193

  • Download
    2

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Evolution de la conscience collective

Text of Spirale

  • LaLa Spirale dynamique:Spirale dynamique:modle d'volution individuelle et collectivemodle d'volution individuelle et collective

    Jacques Ferber

    LIRMM - Universit Montpellier II161 rue Ada

    34292 Montpellier Cedex 5

    Email: [email protected] page: www.lirmm.fr/~ferber

    Version 2.0 Nov. 2007

  • Jacques Ferber - LIRMM 2

    Evolution collectiveEvolution collective

    Les socits voluent

    - 20 000

    - 1 000

    + 1 200

    CommerceTechnique militaireProduction agricoleConstructionNavigation maritime

  • Jacques Ferber - LIRMM 3

    Prhistoires-antiquitPrhistoires-antiquit, quelques repres, quelques repres

  • Jacques Ferber - LIRMM 4

    L'acclration du monde moderneL'acclration du monde moderne

    1492

    1950

    2000 et +

  • Jacques Ferber - LIRMM 5

    Les mentalits voluentLes mentalits voluent

    Non seulement les aspects technologique,mais aussi les aspects sociaux et lesmentalits

    Prhistoire: survieDe la chasse la production agricole

    Antiquit, haut moyen-ge: domination par la forceLes cits en guerre

    Bas moyen ge, ge classiqueL'ordre divin, la guerre sainte

  • Jacques Ferber - LIRMM 6

    Les mentalits voluent (2)Les mentalits voluent (2)

    Et les transformations s'acclrent

    Renaissance, Lumires, rvolution franaiseLa raison, la science

    20me sicleLa reconnaissance de l'individu

    Monde contemporainLa reconnaissance de l'autre, le multi-perspectivismeL'impact de notre comportement sur l'ensemble de la plante (cologie)

    FuturSystmique, intgration des contraires

    corps-esprit, science-spiritualit, motion-raison

  • Jacques Ferber - LIRMM 7

    LesLes visions du mondevisions du monde

    Vision du monde ou "world view" (weltanschauung) :

    La manire dont on peroit le monde, constitue un filtre et unecration du monde

    La ralit nous est donne par la manire dont on peut l'apprhender Mais en mme temps on construit le monde en l'organisation partir

    de nos propres conceptions Ex:

    les pyramides et les cathdrales sont le produit de la ferveur religieuseEt aussi le signe d'une rcupration de surplus de ressources par une

    frange de la socit (clerg), et une marque de la stratificationhirarchique de la socit

    Ex: animaux nuisibles et utiles

    On ne peut pas penser autrement qu'au travers de nosmanires de penser, qui sont des visions du monde

  • Jacques Ferber - LIRMM 8

    Systme de valeurSystme de valeur

    Un point de vue dtermine un systme de valeur:

    Celui l, il n'est pas de la famille, il n'a rien faire l.. Dans la vie, il y a des dominants et des domins, et je prfre tre un

    dominant Ceci est une faute et Dieu saura te chtier, car tout est organis au

    mieux par Dieu. Faire cette activit correspond plus mes objectifs d'augmentation de

    la rentabilit de mes investissements. Je sers ainsi mes intrts etaugmente mes profits.

    Tout les tres doivent tre respects dans leur intgrit L'argent c'est juste une ressource qui permet de faire avancer des

    projets visant au dveloppement et l'volution du monde

  • Jacques Ferber - LIRMM 9

    Les systmes de valeurs seLes systmes de valeurs sesuperposent dans le tempssuperposent dans le temps

  • Jacques Ferber - LIRMM 10

    La Spirale dynamiqueLa Spirale dynamiqueProcessus gnral de dveloppement des valeurs

    individuelles et sociales

    Dvelopp par Clarence Graves (80), qui considraitqu'il s'agissait d'un modle "bio-psycho-social" prenanten compte l'ensemble des dimensions des treshumains. Repris par Don Beck et Cowan

    Dcrit des visions du monde,

    Dcrit des manires de voir les choses et de se comporter, Dcrit des niveaux de conscience de soi, des autres et du monde cela ne dfinit pas des "types" de personnes.

  • Jacques Ferber - LIRMM 11

    Caractristiques des valeurs de laCaractristiques des valeurs de laspirale dynamiquespirale dynamique

    Le systme de valeur d'une personne ou d'une socitest fonction des circonstances dans lesquelles cespersonnes vivent.

    Le contexte conomique et social permet et provoque l'apparitionde nouvelles valeurs, de nouvelles manires de voir le monde.

    Ces manires de voir suivent un ordre dedveloppement pr-dtermin

    Qui correspond la "rponse" approprie pour chaque contexteconomique et social

    Qui suit un dveloppement de la conscience

    Une personne ou un groupe de personne peut avancerou rgresser dans cette spirale

    Lorsque les conditions externes (et internes) changent

  • Jacques Ferber - LIRMM 12

    Gnralit sur la spirale dynamiqueGnralit sur la spirale dynamiqueUtilise un code (assez abscons) et des couleurs pour

    reprsenter chaque niveau.

    Les niveaux du premier tour de spirale:

    Perspectives unilatrale (sauf Vert, le dernier, cf ensuite) N'ont pas conscience du dveloppement en spirale Seul leur niveau est valable

    Les niveaux du second tour de spirale

    Perspectives systmique Prennent en compte l'ensemble des niveaux du premier tour sans

    en doner de prfrence un niveau plutt qu' un autre.

  • Jacques Ferber - LIRMM 13

    Diagramme gnralDiagramme gnral

    Instinctif, survie

    Tribal, magic

    gocentrique

    Normatif, transcendant

    Individualiste, rationnel

    Relationnel, relativiste

    Adaptatif, systmique

    Centr sur l'individu Centr sur le collectif

    1er Cycle

    2me C

    ycleHoliste, intgral

  • Jacques Ferber - LIRMM 14

    Instinctif, archaque - BeigeInstinctif, archaque - Beige

    Tout se rsume la survie

    Mode de pense automatique, habitudes, rflexes.

    Petits groupes de survie. Pas de valeur relle, pasd'individu, juste un corps

    Objectif: maintenir la stabilit physiologique

    Se rencontre chez les nouveaux ns, les SDF, les malades,les personnes ges sniles, les socits trs primitives (gede pierre), les petits groupes en mode survie..

  • Jacques Ferber - LIRMM 15

    Tribal, magique - VioletTribal, magique - Violet Pense magique, animiste.

    Le monde est plein d'esprits qui nous entourent et qu'il faut apaiser.Obissance envers les esprits qu'il faut apaiser, et les signes magiques.

    Desse mre. Structure tribale.

    Rites de passage, cycles saisonniers. Trs proche de la terre, sexualitfertilisante.

    Importance des liens familiaux, des traditions,

    Objectif: maintenir une certaine scurit, se protger des malheurs de lavie

    Pas de "moi", l'individu ne compte pas, seule la tribu, le clan compte. Modede fonctionnement "familial"

    Fusion maternelle

    Musique africaine, percussions

    Exemple: enfant de 1 3 ans, vaudou, quipe sportive, groupe nomade,..

  • Jacques Ferber - LIRMM 16

    Egocentrique, impulsif, mythiqueEgocentrique, impulsif, mythique

    Affirmation du moi, mergence de l'individualit impulsive

    Le monde est une jungle, o rgne la loi du plus fort "seuls les plusforts survivent, les faibles deviennent esclaves"

    Mode de domination. Dieux de pouvoirs (Zeus, Odin, ..)

    Il faut conqurir le monde. Structure fodale et impriale.

    Bravour, force et honneur! Importance du code d'honneur et de lavengeance

    Mythe du hros solaire qui tue le dragon (ex: Hercule qui tue leserpent python,

    Les "super-hros" comme superman, les gladiateurs..

    Musique "hard rock", "mtal" ou "gothique",

    Les films d'action et de karat, les jeux videos de combat,

    Age du moi qui se croit tout puissant 4- 6 ans, "Jungle urbaine"

  • Jacques Ferber - LIRMM 17

    Conformiste, hirarchique - BleuConformiste, hirarchique - Bleu Le monde a un sens, une direction, une signification transcendante

    Dieu unique ou rgle absolue

    Ordre moral fond sur des principes absolus du bien et du mal Juge tout partir de critres de ce qui est bien ou mal

    Dfinit les bien et les mal-pensants par rapport ces principes. Dfinit une et une seulemanire de voir les choses.

    Contraint les comportements impulsifs par la Loi (Loi Morale divine)

    limpulsivit est maintenue par la culpabilit.

    Importance de l'obissance, de bien faire les choses, de rester sa place

    Enfreindre ces codes de conduite entrane des punitions svres, lex-communion est lun des exemples les plus manifestes.

    Grandes hirarchies paternalistes Eglise religieuses (particulirement vident dans les intgrismes)

    Fonctionnement de l'administration franaise

    Ex: Enfant de 7 10 ans. Loccident chrtien traditionaliste, lesintgrismes juifs et musulmans, lesprit Boy Scout, la gouvernancepaternaliste, le patriotisme. Musique symphonique

  • Jacques Ferber - LIRMM 18

    Individualiste, rationnelIndividualiste, rationnel

    Domaine de la science et de la raison

    Une chose n'est plus de l'ordre du Bien ou du Mal, mais relve du vrai ou dufaux.

    Importance du savoir, de la logique, de la dmonstration, del'exprimentation

    Mort des Dieux

    L'univers est une machine qui suit des lois ternelles On peut agir sur le monde et les choses condition de connatre leur

    fonctionnement (ex: Laplace: je n'ai pas besoin de l'hypothse de Dieu pourdcrire la dynamique du monde)

    Intrts, individualisme et comptition

    Importance du fonctionnel, de l'efficacit, de l'optimisation Dveloppement de l'individu en comptition le monde est un vaste jeu dchec plein dopportunit pour les projets

    individuels quon se donne. La position sociale dpend de la russite individuelle

    Ex: Dbut adolescence (10-15 ans), l'conomie comme science des choixrationnels, les sciences dures, les Lumires, le cerveau gauche. Musiquecontemporaine (recherches musicales).

  • Jacques Ferber - LIRMM 19

    Commun

Search related