16e Bulletin national annuel sur la santé - cma.ca ?· Page | 2 Introduction Ce rapport présente les…

  • Published on
    14-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>16e Bulletin national annuel sur la sant</p><p>18 aot 2016 </p></li><li><p>Bulletin national 2016 : Opinions des Canadiens sur le nouvel accord sur la sant </p><p>Juillet 2016 </p><p>Affaires publiques Ipsos 160 Bloor Street East, bureau 300 Toronto (Ontario) M4W 1B9 Tl. : 416-324-2900 Tlc. : 416-324-2865 www.ipsos.ca </p><p>2016 Ipsos. Tous droits rservs. Contient des secrets commerciaux ainsi que des renseignements confidentiels et exclusifs Ipsos.</p></li><li><p>Page | 1 </p><p>Contenu </p><p>Introduction .................................................................................................................................................. 2 </p><p>Mthodologie................................................................................................................................................ 2 </p><p>Faits saillants ................................................................................................................................................. 3 </p><p>Vers un nouvel accord sur la sant ............................................................................................................... 6 </p><p>Connaissance du nouvel accord sur la sant ............................................................................................ 6 </p><p>Certitude que les gouvernements parviendront une entente ............................................................... 7 </p><p>Priorits du nouvel accord sur la sant en matire de financement ...................................................... 12 </p><p>Exigences en matire de rapports et technologie de la sant en vertu du nouvel accord sur la sant . 16 </p><p>Bulletin annuel ............................................................................................................................................ 19 </p></li><li><p>Page | 2 </p><p>Introduction </p><p>Ce rapport prsente les conclusions du 16e bulletin national annuel de lAssociation mdicale </p><p>canadienne (AMC) sur le systme de sant au Canada. Depuis 2001, lAMC demande aux Canadiens </p><p>dattribuer une note sous forme de lettre au systme de sant en gnral et un certain nombre </p><p>daspects cls sy rattachant. De plus, chaque anne, lvaluation met laccent sur un aspect particulier </p><p>du systme de sant. Cette anne, les Canadiens ont rpondu une srie de questions visant savoir ce </p><p>quils pensent des ngociations entre les gouvernements fdral, provinciaux et territoriaux devant </p><p>mener la conclusion dun nouvel accord national sur la sant. </p><p>Mthodologie </p><p>Entre le 22 et le 27 juillet 2016, Ipsos Reid a men un sondage en ligne lchelle nationale auprs dun </p><p>chantillonnage reprsentatif de 1 286 adultes canadiens (18 ans ou plus). Un surchantillonnage a aussi </p><p>t utilis afin dobtenir un chantillonnage total de n = 400 rpondants en Colombie-Britannique. </p><p>La prcision des sondages en ligne Ipsos est mesure au moyen dun intervalle de crdibilit. Dans le </p><p>prsent sondage, les rsultats de lchantillonnage de n = 1 286 adultes canadiens sont prcis </p><p> 3,1 points de pourcentage, 19 fois sur 20. </p><p>Les donnes ont t pondres en fonction de lge, de la rgion et du sexe afin que lchantillonnage </p><p>reflte fidlement la population selon les donnes du recensement. </p></li><li><p>Page | 3 </p><p>Faits saillants </p><p>En 2004, les dirigeants des gouvernements fdral, provinciaux et territoriaux ont tenu une rencontre </p><p>de trois jours afin de ngocier une entente de financement long terme des services de sant au </p><p>Canada. lpoque, 63 % des Canadiens jugeaient que les soins de sant taient lenjeu le plus </p><p>important auquel faisaient face les dirigeants du Canada, loin devant lconomie/le chmage, rcoltant </p><p>15 % (octobre 2004, dans le cadre dune question ouverte). Au terme de cette rencontre, qui a t </p><p>tlvise en partie, un accord de 10 ans sur la sant a t conclu. </p><p>En 2011, le ministre fdral des Finances a interrompu les discussions en cours entre les ministres de la </p><p>Sant en annonant un changement lentente de financement deux ans avant lchance de laccord </p><p>sur la sant qui a pris fin en 2013. Durant la campagne lectorale lan dernier, le gouvernement libral a </p><p>promis de ngocier une nouvelle entente long terme avec les gouvernements provinciaux et </p><p>territoriaux. Dans ce contexte, nous avons demand aux Canadiens quelles taient leurs priorits en ce </p><p>qui concerne une nouvelle entente long terme sur la sant. </p><p>Fait surprenant, les rsultats rvlent que mme si les soins de sant demeurent lenjeu prioritaire pour </p><p>42 % des Canadiens, devant le chmage et la cration demplois, 34 % (juillet 2016, dans le cadre de </p><p>questions avec choix de rponses), seulement 15 % des Canadiens savent que des discussions auront </p><p>lieu prochainement entre leurs gouvernements. Cette mconnaissance de la situation nempche </p><p>toutefois pas les Canadiens davoir des opinions bien arrtes sur les chances de succs des discussions </p><p>et sur les priorits visant favoriser lavancement des soins de sant. </p><p>En effet, la moiti des Canadiens sont convaincus (contre 40 % qui ne le sont pas) que leurs </p><p>gouvernements parviendront conclure une nouvelle entente pour le financement long terme des </p><p>soins de sant au Canada. Cependant, le niveau de confiance chute de six points, atteignant 44 %, </p><p>lorsquon demande aux rpondants sils croient quune entente sur les soins de sant permettra aux </p><p>Canadiens davoir accs un meilleur systme de sant. </p><p>Pour ce qui est des secteurs devant tre dsigns prioritaires dans le prochain accord sur la sant, les </p><p>Canadiens partagent sensiblement le mme avis, mais leurs points de vue diffrent quelque peu des </p><p>intentions dclares du gouvernement fdral. En effet, le gouvernement fdral a indiqu quil </p><p>souhaite que des amliorations transformationnelles soient apportes au systme de sant, </p><p>notamment lallocation de nouveaux fonds aux soins domicile, un engagement lgard de la </p><p>coordination entre les provinces de lachat de mdicaments sur ordonnance en grandes quantits et </p><p>lallocation de nouveaux fonds la sant mentale. Tandis que les Canadiens appuient fortement toutes </p><p>ces mesures, une majorit estime quil faut renforcer le systme de sant actuel avant la mise en place </p><p>de nouvelles initiatives et de tout projet de modernisation. Plus de la moiti des Canadiens (55 %) sont </p><p>davis que tout fonds additionnel devrait servir amliorer les services actuellement offerts plutt qu </p><p>investir en vue de moderniser et de transformer le systme de sant (45 %), et ce sentiment est encore </p><p>plus marqu (70 %, amliorer le systme actuel) chez les Canadiens qui ont utilis davantage le systme </p><p>de sant (plus de visites lhpital, au service des urgences, etc.). </p></li><li><p>Page | 4 </p><p>Dans le cadre dune question ouverte, on a demand aux Canadiens quelle est la mesure que le ministre </p><p>fdral de la Sant devrait prendre pour transformer le systme de sant afin de rpondre aux besoins </p><p>futurs des Canadiens, sil ne pouvait en prendre quune seule. La principale rponse cite est </p><p>laccroissement de la disponibilit des mdecins (14 %), suivi dun financement accru (9 %) et dune </p><p>diminution des temps dattente (9 %). Lorsquon prsente aux Canadiens une liste dlments possibles </p><p>de la nouvelle entente de financement long terme en leur demandant limportance quils accordent </p><p>chacun, cest un rgime dassurance mdicaments amlior quils accordent la priorit (58 % le placent </p><p>aux premier, deuxime ou troisime rangs), suivi dune stratgie sur la sant des ans (54 %), de </p><p>services en sant mentale amliors (51 %) et de soins domicile accrus (47 %). Si les Canadiens </p><p>sentendent pour accorder la priorit un rgime dassurance mdicaments amlior, ils sont diviss en </p><p>ce qui concerne les avantages dun tel programme, soit une couverture largie ou une baisse du prix des </p><p>mdicaments. </p><p>Il a beaucoup t question au cours des dernires annes de limpact du vieillissement de la population </p><p>sur le systme de sant au Canada. Ainsi, 74 % des rpondants sont en faveur dun changement </p><p>lentente de financement globale en vertu de laquelle les provinces o la population est plus ge </p><p>recevraient un financement accru afin de faire face aux pressions rsultant du vieillissement de la </p><p>population. </p><p>Enfin, pour ce qui est dun nouvel accord sur la sant, une majorit de Canadiens (67 %) sont daccord </p><p>pour dire que le gouvernement fdral devrait dfinir des indicateurs et des exigences en matire de </p><p>rapports qui soient communs toutes les provinces et tous les territoires afin de favoriser une plus </p><p>grande responsabilisation et que loctroi de nouveaux fonds devrait tre conditionnel au respect de ces </p><p>exigences en matire de rapports (60 % daccord). </p><p>En dpit du niveau lev de proccupation, les Canadiens donnent gnralement au systme de sant </p><p>des notes plus leves que dans le pass, ce qui explique peut-tre le peu dattention accorde aux </p><p>ngociations de laccord sur la sant. </p><p>Cette anne, 37 % des Canadiens accordent la note A la qualit gnrale des services de soins de sant </p><p>dont ils et leur famille bnficient, comparativement 32 % en 2015. En outre, les Canadiens donnent </p><p>des notes plus leves cette anne que les annes prcdentes leur capacit accder un mdecin </p><p>de famille dans leur communaut (36 % donnent A), des services de prvention et de mieux-tre </p><p>(25 %), des services de soins de sant pour les ans (24 %) et des services de soins de sant </p><p>domicile (20 %). </p><p>Non seulement les Canadiens donnent-ils des notes plus leves aux services actuellement offerts, mais </p><p>ils sont aussi plus optimistes en ce qui concerne lavenir. En effet, 42 % des Canadiens disent que les </p><p>services de soins de sant dans leur communaut samlioreront au cours des deux ou trois prochaines </p><p>annes (35 % en 2015), comparativement 43 % qui croient quils se dtrioreront (47 % en 2015). </p><p>Somme toute, les gouvernements fdral, provinciaux et territoriaux entament des ngociations un </p><p>moment o la population est, pourrait-on dire, prudemment optimiste et daccord sur les secteurs qui </p></li><li><p>Page | 5 </p><p>requirent la plus grande attention, mais estime que le systme actuel prsente des lacunes qui doivent </p><p>tre combles avant lamorce dune transformation visant rpondre aux besoins futurs des Canadiens. </p></li><li><p>Page | 6 </p><p>Vers un nouvel accord sur la sant </p><p>Connaissance du nouvel accord sur la sant </p><p>Un peu plus dun Canadien sur dix (15 %) sait que le gouvernement fdral sest engag ngocier un </p><p>nouvel accord sur la sant, laissant plus de huit rpondants sur dix (71 %) qui ignorent ce fait ou ne </p><p>savent pas (14 %). </p><p>Les hommes ont deux fois plus tendance que les femmes tre au courant du nouvel accord sur la sant </p><p>(21 % contre 10 %). Les Canadiens de 35 54 ans (11 %) ont moins tendance que les plus jeunes ou les </p><p>plus gs tre au courant. On nobserve aucun cart important entre les rgions en ce qui concerne la </p><p>connaissance. </p></li><li><p>Page | 7 </p><p>Certitude que les gouvernements parviendront une entente </p><p>La certitude que les gouvernements fdral, provinciaux et territoriaux parviendront une entente </p><p>pour le financement long terme des soins de sant nest pas trs ferme, la proportion de rpondants </p><p>qui en sont convaincus ntant que lgrement suprieure celle des rpondants qui ne le sont pas </p><p>(50 % contre 40 %). </p><p>La certitude diminue avec lge : six jeunes adultes sur dix sont convaincus que les gouvernements </p><p>parviendront une entente, alors que la moiti des Canadiens dge moyen et seulement quatre </p><p>Canadiens de 55 ans et plus sur dix le sont. Par ailleurs, les rsidents des provinces de lEst sont plus </p><p>nombreux tre convaincus que les autres, de mme que les hommes par rapport aux femmes (56 % </p><p>contre 44 %). </p></li><li><p>Page | 8 </p><p>Lorsquon demande aux rpondants sils sont convaincus que le nouvel accord permettra aux </p><p>Canadiens davoir accs un meilleur systme de sant, la certitude diminue encore plus. En effet, les </p><p>rsultats indiquent que la proportion de rpondants qui en sont convaincus (44 %) est semblable </p><p>celle des rpondants qui nen sont pas convaincus (48 %). </p><p>Le mme profil dmographique se dgage en ce qui concerne la certitude que le nouvel accord </p><p>permettra aux Canadiens davoir accs un meilleur systme de sant : la certitude diminue avec lge, </p><p>les hommes sont plus convaincus que les femmes, de mme que les rsidents des provinces de lEst par </p><p>rapport aux autres provinces et rgions. </p></li><li><p>Page | 9 </p><p>Lorsquon demande aux Canadiens de nommer une mesure que devrait prendre le ministre fdral de </p><p>la Sant afin de transformer le systme de sant, laccroissement de la disponibilit des mdecins de </p><p>famille (14 %) arrive au premier rang des priorits, suivi de prs par un financement accru (9 %), la </p><p>diminution des temps dattente (9 %) et llargissement des services/soins aux ans (8 %). </p></li><li><p>Page | 10 </p><p>Les Canadiens sont plus nombreux (55 %) juger que le systme de sant est sous-financ et que tout </p><p>fonds additionnel devrait servir amliorer les services actuellement offerts, et moins nombreux </p><p>(45 %) indiquer que tout fonds additionnel devrait servir moderniser et transformer le systme </p><p>canadien actuel ainsi qu stimuler linnovation dans ce domaine. </p><p>Plus les rpondants utilisent le systme de sant (faibles utilisateurs grands utilisateurs), plus ils sont </p><p>davis que tout fonds additionnel devrait servir amliorer les services actuellement offerts. En fait, sept </p><p> grands utilisateurs du systme de sant sur dix (70 %) prfrent lamlioration des services </p><p>actuellement offerts la transformation du systme. </p></li><li><p>Page | 11 </p><p>Les femmes ont plus tendance que les hommes opter pour l amlioration des services actuellement </p><p>offerts (59 % contre 51 %). Cest aussi le cas des Canadiens de 18 34 ans (62 %), comparativement </p><p>ceux de 35 54 ans (51 %) et ceux de 55 ans et plus (54 %). La proportion de Canadiens dont le revenu </p><p>annuel est infrieur 40 000 $ et qui prconisent lamlioration du systme est au moins 10 % plus </p><p>leve que celle des Canadiens ayant un revenu plus lev. </p></li><li><p>Page | 12 </p><p>Priorits du nouvel accord sur la sant en matire de financement </p><p>Si les Canadiens jugent quen matire de financement, de nombreux aspects du systme de sant sont </p><p>importants, certains secteurs demeurent plus importants que dautres. Une stratgie sur la sant des </p><p>ans (84 %) et les services en sant mentale (83 %) constituent les secteurs jugs les plus importants en </p><p>matire de financement. Ceux-ci sont suivis des mdicaments sur ordonnance (80 %), des soins palliatifs </p><p>(80 %), des soins domicile (79 %) et du soutien aux fournisseurs de soins (78 %), tous cits par huit </p><p>rpondants sur dix. Les rsultats indiquent quon accorde une importance relativement moindre aux </p><p>soins aux Autochtones du Canada (64 %) et un fonds dinnovation (52 %). </p></li><li><p>Page | 13 </p><p>Lorsquon demande aux Canadiens de classer les secteurs prioritaires pour transformer vritablement </p><p>le systme de sant, les mdicaments sur ordonnance arrivent en tte, suivis dune stratgie pour la </p><p>sant des ans. </p><p>Les services en sant mentale suivent de prs au troisime rang et les soins domicile arrivent au </p><p>quatrime. Le soutien aux fournisseurs de soins, les soins palliatifs, les soins aux Autochtones du Canada </p><p>et un fonds dinnovation figurent relativement loin dans la liste. </p></li><li><p>Page | 14 </p><p>Pour ce qui est de luniversalit dun programme de mdicaments sur ordonnance parrain par le </p><p>gouvernement, les Canadiens sont diviss quant au princip...</p></li></ul>

Recommended

View more >