ASF rapport annuel 2012

  • View
    220

  • Download
    6

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Avocats Sans Frontières, rapport annuel de 2012

Text of ASF rapport annuel 2012

  • Avo

    cats

    San

    s Fr

    onti

    res

    Rap

    por

    t an

    nuel

    2012Parce que la justice nest pas un luxeContribuez un monde plus quitable en soutenant la justice et la dfense des droits humainsFaites un don au profit dAvocats Sans FrontiresCompte IBAN: BE89 6300 2274 9185Code BIC: BBRUBEBB

    Ou sur WWW.ASF.BE

  • Justice

    pour

    un monde

    quitable

    Cre en 1992 Bruxelles, Avocats Sans Frontires

    est une ONG internationale spcialise dans laccs

    la justice et la dfense des droits humains.

    De Katmandou Kinshasa, de Bogota Tunis,

    ses quipes dfendent les victimes de torture et les

    prisonniers dtenus illgalement, encouragent les

    rformes lgislatives pour un meilleur respect des

    droits humains, soutiennent les avocats et portent

    devant les tribunaux la voix des victimes de crimes

    internationaux.

    WWW.ASF.BE

  • 5 6

    Table des matires

    Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7

    Remerciements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9

    Pays dintervention, projets et thmatiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11

    ASF au Burundi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11

    ASF en Isral et dans les territoires palestiniens occups . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

    ASF au Npal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17

    ASF en Ouganda . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21

    ASF en Rpublique dmocratique du Congo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25

    ASF au Rwanda . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29

    ASF au Tchad . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33

    ASF en Tunisie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37

    Justice pnale internationale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41

    Protection des dfenseurs des droits de lHomme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45

    Droits conomiques et sociaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48

    LInternational Legal Network . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49

    Rapport financier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53ASF visible en Belgique, avec le soutien du secteur priv . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57

    Nos quipes en 2012 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59

    Remarques introductives :

    1) Les graphiques prsents dans ce rapport concernant le nombre de personnes sensibilises leurs droits, qui ont bnfici de conseils juridiques et dune assistance lgale, portent sur la priode davril 2012 mars 2013.

    Concernant lassistance lgale (assistance judiciaire et non judiciaire), seuls ont t comptabiliss les nouveaux dossiers ouverts pendant la mme priode. Les dossiers qui taient dj en cours avant avril 2012 napparaissent donc pas dans les graphiques.

    2) Dfinitions :

    Aide lgale : ensemble des services juridiques gratuits fournis aux plus vulnrables/indigents ne disposant pas des moyens financiers pour bnficier des services dun avocat et incluant une information, un conseil et une assistance lgale.

    Conseil juridique : information et orientation donnes une personne afin dtablir, sur base des informations quelle possde et du problme quelle soulve, les dispositions lgales applicables et les voies lgales existantes pour rsoudre ce problme. Cela nimplique aucune action ni un quelconque suivi du cas.

    Assistance lgale : ensemble des actions lgales pouvant rtablir les droits des plus vulnrables et prises en charge par ASF. Lassistance lgale inclut lassistance judiciaire et non judiciaire : rdactions de plaintes, dmarches administratives, action en justice, etc.

    En dcembre 2012, les quipes du Rseau dObservation de la justice tunisienne en transition soutenu par ASF ont men une large campagne pour mobiliser avocats et autres professionnels du droit lobservation de procs et de dysfonctionnements dans ladministration de la justice, permettant ainsi didentifier les besoins de rforme en Tunisie

    ASF/G.Van Moortel

  • 7 8

    Chre lectrice, cher lecteur,

    2012 a t lanne des 20 ans dAvocats Sans Frontires.

    Les Btonniers belges et trangers, pres fondateurs dASF en 1992, auraient-ils pu prdire que notre organisation serait toujours aussi active dans la promotion des droits humains, deux dcennies plus tard ? Sans doute que non, car quel chemin parcouru !

    Rien que pour cette anne danniversaire, avec laide des quipes dASF, 20.000 personnes ont t sensibilises leurs droits, et plus 3.000 personnes ont bnfici de conseils juridiques et dassistance lgale. Autant de femmes, de mineurs, de personnes dtenues illgalement en prison ou de victimes de crimes de guerre dont les droits fondamentaux sont enfin reconnus.

    Gographiquement, ASF a galement tendu ses activits. Un an aprs le printemps arabe , ASF a dmarr des programmes de soutien la justice transitionnelle en Tunisie, pays emblmatique dont le passage vers la dmocratie et lEtat de droit est observ attentivement par tous les pays de la sous-rgion. Toujours prsente dans la rgion des Grands lacs, ASF a par ailleurs lanc un projet daide aux mineurs dge NDjamena (Tchad). Ces contextes se rajoutent au Npal et lOuganda.

    En cette anne 2012, nos quipes sur le terrain soutenues nos experts au Sige Bruxelles ont poursuivi la lutte contre limpunit des auteurs de violations des droits de lHomme et, surtout, donn aux groupes de population les plus vulnrables toutes les chances de mieux connatre leurs droits et dobtenir reconnaissance des abus dont ils ont fait lobjet. Que cela soit en matire de respect des droits conomiques et sociaux, du droit la protection internationale (lasile au Burundi) ou encore de la justice pnale internationale (Arrt Lubanga), ASF a collabor avec des partenaires locaux (barreaux et organisations de la socit civile) et internationaux afin de concrtiser lidal qui lanime depuis 20 ans.

    Les rsultats que nous avons le plaisir de partager avec vous dans ce rapport annuel nauraient pu tre atteints sans une aide multiforme : celle des nombreux experts juridiques de lInternational Legal Network qui ont travaill lquivalent de 240 jours en pro bono, celle de la Coopration au dveloppement britannique UK aid dont le soutien majeur consolide lexpertise dASF sur le long terme, ou encore celle des professionnels des secteurs de la communication, des mdia et de la banque qui ont largement soutenu la visibilit des actions de notre organisation en Belgique.

    Le 22 novembre 2012, 140 sympathisants dASF se runissaient Bruxelles pour fter les 20 ans de lassociation. Ce nest pas un hasard si cet vnement sintitulait Let there be light Let there b