Baromètre AramisAuto “Les Français et l'Automobile” Vague 4 - Mai

  • Published on
    05-Jan-2017

  • View
    213

  • Download
    1

Embed Size (px)

Transcript

  • Baromtre Les Franais & lautomobile - Vague 5 TNS

    Baromtre AramisAuto.com Les Franais et lAutomobile - vague 5 1er rapport 26 mai 2014

  • TNS

    Baromtre Les Franais & lautomobile - Vague 5

    Sommaire

    2

    1 Rappel mthodologique

    2 Synthse

    2 Les perceptions de lautomobile

    3 Lattachement aux marques Franaises

    4 La voiture connecte

    5 La mobilit de demain

    6 Les nouvelles attitudes de consommation

    7 Les nouveaux services de la distribution

    TNS Sofres Guillaume GINET guillaume.ginet@tns-sofres.com +33 1 40 92 28 12 Marlne LANGLAIS marlene.langlais@tns-sofres.com +33 1 40 92 27 47

  • TNS

    Baromtre Les Franais & lautomobile - Vague 5

    1 Rappel Mthodologique

  • TNS

    Baromtre Les Franais & lautomobile - Vague 5

    Primtre Gographique: France

    1003 interviews

    La taille de lchantillon permet une lecture des rsultats par sous-cibles :

    Possesseurs du permis de conduire versus non-possesseurs.

    Personnes motorises versus non-motorises

    Online Access Panel questionnaire de 10 minutes maximum

    Le terrain sest droul du 30/04 au 05/05

    Rappel de la mthodologie

    4

    Individus de 18 ans et plus La reprsentativit de

    lchantillon est assure par la mthode des quotas (sexe, ge, PCS du chef de famille) aprs stratification rgions x habitat.

    Cible Echantillon Modes de recueil

    Femmes 51%

    Hommes 49%

    12 21 23 23 21

    18 24 ans 25 34 ans35 44 ans 45 54 ans

    Age moyen: 42,1 ans

  • TNS

    Baromtre Les Franais & lautomobile - Vague 5

    De 2 000 20 000h

    17%

    Information sur lchantillon

    5

    12 21 23 23 21

    18 24 ans 25 34 ans 35 44 ans45 54 ans 55 ans et plus

    Sexe des rpondants

    Age des rpondants

    PCS des rpondants

    Profession intermdiaire : 13% Cadre / Profession librale : 4% Technicien: 9% Artisan / Commerant / Chef d'entreprise : 5% Agriculteur:1%

    Employ: 33% Ouvrier: 13%

    Femmes 51%

    Hommes 49%

    PCS + 42%

    PCS - 36%

    Inactifs 22%

    Retrait : 9%

    Age moyen: 42,1 ans

    % Type dagglomration

    14% Agglomration parisienne

    De 20 000 100 000h

    16%

    19% Rural

    Plus de 100 000h

    32%

    46% des rpondants rsident dans des agglomrations de + de 100 000 habitants

  • TNS

    Baromtre Les Franais & lautomobile - Vague 5

    Profil Auto

    6

    92% des foyers sont motoriss

    Profil automobile

    Parmi eux

    92% des rpondants possdent le permis de conduire

    Foyers exclusifs Vhicules Neufs

    30%

    Foyers exclusifs Vhicules dOccasion

    53% Foyers mixtes

    16%

    Dcisionnaire final lors de l'achat d'une voiture

    Vous et une autre personne de votre foyer Vous

    Quelqu'un d'autre dans votre foyer

    46%

    5%

    49%

    Question: SC5 Lors de lachat dune voiture, qui est le dcisionnaire final concernant le choix de la marque et du modle ? Base: (924)

    Nombre de conducteurs par vhicule

    37% 56% 6% 1%

    1 2 3 4+

    Nombre de conducteurs au moyen par voiture:

    1,7

  • TNS

    Baromtre Les Franais & lautomobile - Vague 5

    2 Synthse

  • TNS

    Baromtre Les Franais & lautomobile - Vague 5

    Synthse

    8

    Lattachement au marques Franaises

    Le lien motionnel avec les marques Franaises semble droder avec cette anne moins dun Franais sur deux qui se dclare attach nos marques nationales (46% - moins 5 pts. vs. 2013, 44% pour les acheteurs de VO).

    Cette rosion peut sexpliquer notamment par la dlocalisation des lieux de production qui a t au centre de lactualit ces derniers mois. Le patriotisme conomique, facteur principal de lattachement aux marques Franaises (cit par 58% des rpondants ) est donc remis en question (- 5 pts. vs. 2013) et aujourdhui, 74% des Franais prfreraient acheter un vhicule de marque trangre fabriqu en France plutt quune vhicule de marque Franaise fabriqu ltranger.

    On note dailleurs un niveau de connaissance perfectible mais relativement lev des lieux de fabrication des vhicules : 70% des Franais savent que la Dacia Logan est fabrique en Roumanie, et environ 50% que la Toyota Yaris et la Peugeot 308 (+ 8 pts. vs. 2013) sont fabriques en France.

    Dans ce contexte, les Franais sont de plus en plus ouverts la considration de marques de diffrents horizons pour leur achat automobile. Ainsi 40% se dclareraient prt acheter une voiture de marque chinoise si ces dernires taient prsentes sur le

    march et seulement 20% rejettent formellement cette ventualit. Ce niveau douverture est plus limit chez les 55 ans et plus (29% vs. 40% en moyenne).

    Larriv des acteurs chinois sur le march placeraient dailleurs les Franais devant un srieux dilemme : Si 76% dentre eux peroivent lachat de vhicules de marques chinoises comme une menace pour lindustrie europenne et 59% comme un risque, ce pourrait aussi reprsenter, dun point de vue plus individuel, le moyen daccder un bon rapport Qualit / prix (59%) et de faire une bonne affaire (51%).

    Car les voitures chinoises sont attendues comme moins chres que leurs quivalentes Europennes par 76% des Franais, et donc potentiellement plus accessibles dans un contexte de ressources trs restreintes.

    Parmi ceux qui seraient potentiellement ouverts lachat dun vhicule chinois, un dcalage de prix de 25% en faveur de ce vhicule serait en moyenne suffisant pour faire pencher leur choix. Si le vhicule chinois tait propos moiti prix par rapport son quivalent Europen, cest 98% des automobilistes potentiellement ouverts qui dclarent pouvoir sauter le pas.

  • TNS

    Baromtre Les Franais & lautomobile - Vague 5

    Synthse

    9

    Les perceptions de lautomobile

    Si la voiture reste avant tout un objet de commodit (pour 47% des Franais) et notamment pour les possesseurs de vhicules doccasion (51%), elle est aussi un symbole fort de libert et dautonomie (30%).

    Elle reste dailleurs un objet qui fait rver pour 36% pour des Franais (40% chez les possesseurs de VN) plus 9 pts par rapport 2012.

    Cependant, du fait des contraintes conomiques fortes que subissent les Franais, ce sont bien des critres trs terre--terre, en lien avec la maitrise du budget et des cots de possession, qui sont les plus importants lors de lachat dune voiture : Prix et consommation en carburant, auxquels sajoutent le kilomtrage et ltat gnral lors de lachat dun vhicule doccasion.

    Les nouveaux services de distribution Internet simpose comme un canal de choix pour vendre des vhicules doccasion (considr par 65% des

    rpondants) ainsi que pour rechercher de linformation dans le cadre dun achat (52%). Plus dun tiers des possesseurs automobile seraient mme prts passer le cap de lachat de vhicule en ligne:

    45% des possesseurs de vhicules doccasion seraient prts acheter leur prochain vhicule doccasion en ligne 38% des possesseurs Pour ceux qui ne sont pas encore prts effectuer leur achat en ligne, les raisons principales sont le souhait de

    pouvoir voir la voiture avant de lacheter (52%) et le besoin dun contact direct avec le vendeur (23%)

  • TNS

    Baromtre Les Franais & lautomobile - Vague 5

    Synthse

    10

    La mobilit de demain Si lachat dune voiture reste, pour une trs large majorit (81%), une formule perue comme plus avantageuse que la location

    longue dure, lattrait pour la LOA sest trs nettement amlior au cours des 2 dernires annes. Elle est maintenant la formule prfre par 19% des Franais. Le communication massive des constructeurs pour promouvoir ces formules et le ticket dentre plus limit que pour un achat classique expliquent cette volution.

    Le niveau de notorit des pratiques de mobilit alternatives est aujourdhui trs lev : Plus de 90% pour le covoiturage, 78% pour la location avec option dachat et la location la minute en libre-service (Autolib...) (en hausse de 4 pts. vs. 2013). Seul lAuto Partage, avec 66% de notorit, a encore une marge de progression importante.

    Si lusage en reste relativement limit, on note cependant une nette progression sur lensemble de ces pratiques qui traduit louverture croissante des Franais envers ces solutions qui permettent de rpondre leurs besoins de mobilit pour un cot limit :25% dusage au moins occasionnel pour le covoiturage (+ 2 pts vs. 2013), 18% pour la location de vhicule (+ 4pts), 10% pour la LOA (+ 3 pts), 9% pour Autolib en rgion agglomration parisienne (+ 3 pts.)

    3 / 4 des Franais se sentent concerns par la pollution de lair et la moiti dentre eux (53%) ont adapt leur habitudes de dplacement pour la limiter : Adopter une conduite plus souple (53%) et limiter les dplacements en voiture (51%) au profit du vlo ou de la marche sont les efforts les plus rpandus. Ces efforts fournis pour limiter la pollution sont trs lis au Territoire : une limitation des dplacements (63%) et du

    kilomtrage (49%) pour les habitants des zones moins denses, un recours plus frquent aux transports en commun (63%), la marche ou au vlo (52%) pour les habitants de lagglomration parisienne.

    Si lon demande aux Franais de ce projeter dans un avenir o la possession individuelle dun vhicule thermique ne serait plus possible, les solutions de mobilits privilgies pour le remplacer sont la-aussi trs dpendantes de la zone gographique : En rgion parisienne, les transports en commun seraient lalternative la plus envisageable (cite par 47% des rpondants)

    devant le vlo et la marche pied (23%) En zone moins dense, du fait dun rseau de transports collectifs moins dvelopp et de distance couvrir plus longues,

    lachat dun vhicule 0 mission , qui permet de maintenir une forme de possession individuelle, est loption la plus cite juste devant le vlo et la marche.

    En termes dactions pour limiter la pollution de lair, 42% des Franais tiennent en premier lieu les entreprises comme 1er responsables des actions mettre en place pour viter les pics de pollution et amliorer la qualit de lair (respect des rglementations sur les missions polluantes, mise en place dhoraires flexibles, tltravail ). Viennent ensuite ex-aequo, le Gouvernement (mise en place de politiques de rductions des missions polluantes, dun systme de circulation alterne) et les Particuliers (utilisation des transports publics, diminution des dplacements etc) cits par 29% des rpondants.

  • TNS

    Baromtre Les Franais & lautomobile - Vague 5

    Synthse

    11

    La voiture connecte Mise en avant par les constructeurs dans leurs communication depuis dj quelques temps, la voiture connecte

    est un concept aujourdhui familier pour 48% des Franais. Cependant les vocations qui lui sont spontanment associes son encore relativement floues et en gnral limites

    lide de connexion du vhicule Internet . Quand on va plus loin dans lanalyse, il apparait que la voiture connecte gnre la fois des espoirs et des

    craintes. Elle est en effet perue comme un renchrissement du cot de lachat automobile (par 87% des rpondants qui se

    dclarent familiers avec le concept) et comme un potentiel outil de surveillance (par 73% dentre eux). A loppos, elle voque aussi certains bnfices potentiels pour le conducteur en termes daide au pilotage (77%),

    de scurit (64%) ou de confort (61%). Mais avec 50% des conducteurs qui la peroivent comme un gadget (57% chez les possesseurs de VO), ses

    bnfices mritent dtre clarifis et mieux expliqus afin dentrainer une adhsion plus large. Parmi les applications possibles de la voiture connecte , ce sont les services connects relatifs la scurit

    (localisation et immobilisation du vhicule en cas de vol, appel durgence en cas daccident) et laide la conduite (trafic en temps rel) qui suscitent la plus forte propension payer chez les Franais, avec environ un conducteur sur deux prt payer pour en bnficier.

    Les services plus ludiques (multimdia, applications smartphone, commande du vhicule distance) sont perus comme intressants par 54% des conducteurs mais seulement 18% dentre eux seraient prt payer pour pouvoir bnficier de ces services, plus largement perus comme des gadgets .

    La notion du cot de ses technologies embarques apparait donc comme centrale pour des automobilistes qui ne sont aujourdhui prts payer que pour les fonctionnalits qui leur apportent une relle valeur ajoute.

    Au final, le dveloppement de ces technologies embarques est peru par une trs large majorit des franais (72%) comme une motivation pour se tourner vers des vhicules neufs, ou dfaut plus rcents. Cest moins le cas pour les possesseurs de VO (62%), pour qui les bnfices de la voiture connecte sont moins clairs et les vhicules neufs, ou rcents, pas forcement accessibles dun point de vue budgtaire.

  • TNS

    Baromtre Les Franais & lautomobile - Vague 5

    3 Les perceptions de lautomobile

  • TNS

    Baromtre Les Franais & lautomobile - Vague 5

    La voiture reste avant tout un moyen de transport synonyme dindpendance et de libert.

    47%

    30%

    7%

    7%

    3%

    2%

    2%

    1%

    1%

    des Franais associent la voiture un moyen de transport, une commodit

    lassocient la libert, lautonomie dans les dplacements

    lassocient une source de dpenses

    lassocient un plaisir

    lassocient un confort

    lassocient une source de contraintes

    lassocient lexpression de leur personnalit

    lassocient un facteur de pollution

    Question: A1 Pour vous, la voiture cest avant tout ? Base: Total rpondants (1003)

    13

    lassocient un symbole de russite sociale

    38% chez les femmes 47% chez les retraits

    14% dans les foyers non-motoriss

    51% chez les possesseurs VO

  • TNS

    Baromtre Les Franais & lautomobile - Vague 5

    Aprs un regain en 2012, les notions de libert et dautonomie sont en lger retrait cette anne

    47%

    30%

    7%

    7%

    3%

    46%

    35%

    8%

    6%

    3%

    54%

    31%

    6%

    2%

    2%

    51%

    34%

    6%

    3%

    2%

    Un moyen de transport, une commodit

    La libert, lautonomie dans les dplacements

    Une source de dpenses

    Un plaisir

    Un confort

    -5pts

    2014 2013 2012 2011

    2014 2013 2012 2011

    Question: A1 Pour vous, la voiture cest avant tout ? Base: Total rpondants (1003)

    14

  • TNS

    Baromtre Les Franais & lautomobile - Vague 5

    Avec plus dun tiers des Franais qui peroivent la voiture comme un objet qui fait toujours rver, la hausse constat en 2012 se confirme cette anne

    36% des Franais considrent la voiture comme un objet qui fait toujours rver vs. 34% en 2013 vs. 27% en 2012

    64% des Franais considrent la voiture comme un objet qui se banalise

    Question: A2 Diriez-vous quaujourdhui la voiture est un objet qui se banalise ou qui fait toujours rver ? Base: Total rpondants (1003)

    15

    82% dans les foyers non-motoriss

    + 2 pts

  • TNS

    Baromtre Les Franais & lautomobile - Vague 5

    34%

    36%

    36%

    43%

    49%

    52%

    55%

    56%

    66%

    74% Le prix

    La consommation

    La scurit

    Le confort

    Lesthtique (couleur, modle, options)

    Le modle

    La marque

    Pour lachat dun vhicule, les critres les plus rationnels prvalent : la maitrise des cots, prix et consommation en carburant auxquels sajoutent pour les VO le kilomtrage et ltat gnral.

    Critre de choix pour lachat dun VN Critre de choix pour lachat dun VO

    Question: A3/4 Parmi les critres suivants, quels sont les plus importants pour vous lors de lachat dun vhicule neuf / doccasion? Base: Possesseurs VN (431)/ Possesseurs VO: (644)

    16

    34%

    40%

    40%

    42%

    42%

    54%

    59%

    67%

    72%

    80% Le prix

    Le kilomtrag...

Recommended

View more >