Berechit 5775
Berechit 5775
Berechit 5775
Berechit 5775

Berechit 5775

  • View
    217

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Text of Berechit 5775

  • LehaimVelivraha

    Ralis par Yaacov Berrebi 054.700.73.67 https://www.facebook.com/groups/LeHaim.VeLivraha/

    Chabbath Berechit 24 Tichri 5775 / 18 Octobre 2014 N.284

    Entre:18:39

    Sortie:19:44

    ATTENTIONA PARTIR

    DE MOUSSAF DE SIMHAT-THORA ON DIRA

    MACHIAH HAROUAH OUMORID HAGUECHEME

    IL FAUT EXPLOITER AU PLUS HAUT POINT LES 48 HEURES DE

    CHEMINI-ATSERET ET DE SIMHAT-THORAPOUR ACCUMULER

    DES TONNEAUX DE BENEDICTIONSPOUR LANNEE A VENIR.

    CELA SE FAIT EN CHANTANT ET DANSANT EN LHONNEUR DE LA THORA

  • SIMHAT THORA

    Commentaires sur la Parachat Berechit

    BERECHIT BARA E.LOKIM T HACHAMAIIM VEETE HAARETS

    (au commencement D cra le ciel et la terre).Avant tout, un juif doit se rappeler que cest Hachem qui a cre le ciel et la terre!Se rappeler que tout vient dHachem nous permet dapprhender le monde de manire tout a fait diffrente.Lorsquon sait que tout vient dHachem on ne sinquite plus, on ne snerve plus, on nest plus contrarie et on ne se met plus en colre.Lorsque quelquun nous fait du mal, on sait que cest en ralit Hachem qui veut nous nettoyer de nos fautes.

    Pourquoi est il marque que Elokim a cre le ciel et la terre ?

    Nous savons que Hachem correspond au niveau dHachem qui dispense le Hessed, qui donne sans regarder alors que Elokim correspond a la Guevoura, cette tendance a rduire, limiter et vrifier avant de donner.

    Or il est rapporte par ailleurs que HESSED OLAM IBANE le monde a t cre grce au niveau de Hessed (donc HACHEM).

    En ralit, la lumire Divine est trop grande et trop puissante pour que les personnes puissent sup[porter et intgrer cette lumire.Cest pour cela quHachem a associe lattribut de Guevoura (ELOKIM) qui a pour but de rduire cette lumire, de manire a ce quelle soit a la mesure que lhomme peut la supporter.

    Cest ce qui permet au monde dexister car sans cela, le monde retournerait au nant.

    * A propos de la cration du monde il est dit OLAM HESSED IBANE le monde a t cre grce a lattribut de bont.Cela signifie que le monde a t cre pour que lhomme puisse y accomplir des actes de bont.Car pour quil y aie de la bont, il faut quil y aie a qui faire du Hessed !!!En crant le monde, Hachem donne a lhomme la possibilit de faire du bien !

    * Cest le 25 Elloul quHachem cra le monde (6 jours avant Roch-Hachana).

    * Il est rapporte que tout celui qui dclare le Vendredi soir Hachem a termine le ciel et La terre et tout ce quils contiennent est lassocie dHachem dans la cration du monde.

    Comment peut on par un simple tmoignage devenir lassocie dHachem ?

    Pour comprendre cela il faut rappeler quil existe deux sortes de tmoignage.

    1-Le tmoignage qui na comme but que de faire connaitre une ralit (laquelle existait dj auparavant, et qui na pas besoin du tmoignage pour exister).

    2-Le tmoignage qui na pas uniquement pour but de faire connaitre mais qui donne existence a la chose comme cest le cas pour les tmoins dun mariage par exemple, sans qui le mariage nest pas valable.De tel tmoins font exister le mariage.

    * Pourquoi le serpent insista-t-il pour que Hava mange le fruit dfendu ??

    Le serpent tait au moment de la cration, le chef du rgne animal.Il marchait debout et parlait le langage de lhomme.Or il tait jaloux dAdam et voulait prendre pour femme Hava.Voyant que cela ntait pas possible, il dcida de la tuer.Lorsque le serpent incite Adam et Hava a manger du fruit dfendu, il argumente que : Ainsi vos yeux souvriront et vous serez comme des dieux . Mais Adam rpond a Hachem quil a mange le fruit car il tait bon a manger .Ainsi, la faute est beaucoup moins grande.Car sans cela, la faute aurait t compare a de lhrsie.

    Quel tait le raisonnement du serpent qui voulut faire fauter Hava, sachant quelle mourrait a cause de cela et quil ne lpouserait donc pas !!??

    Il existe deux sortes de fautes; La premire est une Mitsva qui ne peut tre ralise que par une seule personne, et si elle ne la fait pas, elle fait disparaitre cette Mitsva compltement, cette faute nest donc pas pardonnable.

    La seconde catgorie, cest la Mitsva qui peut accomplie par dautres personne, et si on ne la fait pas, on ne la fait pas disparaitre totalement.

    Lorsque Chaoul dsobit en nexterminant pas entirement Amalek, il fit disparaitre la Mitsva, Hachem le punit donc immdiatement.

    Lorsque le serpent fit fauter Hava, il y avait encore Adam qui devait respecter cette Mitsva; la Mitsva navait donc pas disparut, Hava pouvait donc tre pardonne si elle faisait Techouva.

    Mais lorsque Adam faute juste aprs, puisquil ny a plus personne pour respecter cette Mitsva, il la fait donc disparaitre.Hachem le punit donc immdiatement.Le serpent reste donc seul avec Hava. CQFD

    Bon apptit

    Un Rav marchait en direction de la Ychiva quand, en passant devant un restaurant non Cacher, il crut reconnaitre un de ses amis juifs.Il sapprocha pour sassurer quil sagissait bien de lui et quand il fut sur de reconnaitre son ami, il lui souhaita ..bon apptit !Inutile de prciser que ce dernier fut tonne !Comment un Rav peut il vous souhaiter Bon apptit quand vous mangez pas Cacher ???

    Voyant ltonnement de son ami. Le Rav lui expliqua: Il existe deux raisons pour quun Juif mange Taref; soit par faiblesse (par apptit) soit pour mettre en colre Hachem.Je te souhaite donc que cette faute soit le rsultat dune faiblesse et non dune rvolte intentionnelle contre Hachem !!!

  • La discussion

    Cette anne l, les prparatifs de Pessah, navaient pas t accomplis avec cette joie dbordante comme ctait le cas habituellement et le Baal Chem Tov montrait un visage grave. A la veille de la fte, aprs la recherche rituelle du Hamets, il demanda dix de ses disciples de rciter les lamentations nocturnes sur la destruction du Temple.

    Pendant ce temps, on avait appris que le Tsadik stait vanoui, quil gisait sans connaissance sur le sol de sa chambre ! Alors tous avaient compris que le Baal Chem Tov tentait dannuler un dcret cleste. Le lendemain, vint lheure de cuire les matsot, destins au Sder. Alors le Rabbi fut joyeux. Mais il recommanda pourtant qu la prire de laprs-midi, les disciples aient en tte les mditations de Roch Hachana, temps de repentir et de jugement. La menace pesait donc encore.

    Aprs la prire du soir, empreinte dune particulire ferveur, les disciples prirent place autour de leur Matre la table du Sder. Mais il se contenta de lire la Haggadah , sans mme la commenter. Puis il se tut, perdu dans dinsondables univers.Jusqu' ce que

    Mazal Tov, scria le Rabbi, bni et lou soit le grand Nom . A leur tour les disciples se rjouirent donc. Et ils coutrent le rcit du Baal Chem Tov : Un dcret, svre, en-Haut, a t pris. Les juifs dun village des alentours Un pogrome, le premier jour de la fte Jai invoqu la misricorde divine. Je vous ai demand vos prires et votre ferveur. Rien de tout cela na eu deffet. Ensemble, nous nous sommes assis pour le Sder : le moment fatidique approchait et je ne pouvais que placer ma confiance en D..

    Et brusquement la situation fut change du tout au tout. Dans le village menac, un vieux couple sans enfants clbrait lui aussi le Sder. Le mari est un hassid droit et gnreux mme si son savoir est limit et son pouse lui ressemble. Il lisait la Haggadah et la commentait pour elle, lui disait les souffrances dIsral suivant les commentaires du Midrash. Quand il voqua le dcret de Pharaon suivant lequel tous les enfants mles devaient tre jets au Nil, son pouse clata en sanglots. Pourquoi pleure-tu, lui dit-il, les enfants dIsral ont t finalement sauvs ! Ils ont quitt lEgypte ! Peut-tre, mais si moi javais eu un fils je naurai pas permis quon lui fasse le moindre mal. Je naurais pas eu la mme attitude que D. ! Comment peux-tu dire une chose pareille ? Nous devons croire quIl est juste en tout ce quil accomplit. Mais o est alors la Misricorde divine ? Est-ce que nous ne sommes pas Ses enfants mme si nous commettons des fautes ? Le dialogue se poursuivit sur le mme ton : le mari justifiait les actions divines et lpouse affirmait quIl devait tre misricordieux. Au mme moment, le mme dialogue pouvait sentendre dans les sphres clestes. Quand la femme parlait, les anges dfenseurs dIsral sexprimaient et ds que le mari ouvrait la bouche, les anges accusateurs prenaient la parole. Je ne savais pas lequel des deux lemporterait. On en arriva la quatrime coupe de vin du Sder. Aprs lavoir bue, le mari, bout darguments, concda :

    Tu as raison, D devrait prendre Son peuple davantage en piti . Et, tous les deux, sous leffet du vin quils avaient bu se levrent et dansrent avec une joie immense pour clbrer la dlivrance dIsral. Quand ces ceux-l dansrent leur joie gagna tous les mondes suprieurs dans une explosion sans pareille. Et jy ai particip. Le dcret a t annul.

    Un Hassid avait fait un long voyage afin de passer les ftes de Tichri prs du Rabbi a New-York.Une fois arrive sur place, il demanda une entrevue avec le Rabbi.Quand son tour arriva, il se prpara comme il se doit et il tait tout mu de rencontrer le Rabbi de manire si intime.Oui mais, lorsquil entra dans le bureau, les premiers mots quil entendit furent: Que faites vous donc ici ??! Cest au prs de votre famille que vous devriez vous trouver !! Cen tait trop ! Pourquoi le Rabbi le repoussait de la sorte ? Quavait il donc fait ?? Il sortit donc sans un mot et se laissa tomber a terre, en larme.Un Hassid passa par la et lui demanda ce qui se passait.Il raconta rapidement l'entretien avec le Rabbi.Le Hassid fut tellement surpris quil se mit a pleurer a ses cotes.Un autre Hassid leur fit remarquer quon ne devait pas amener la tristesse dans lendroit du Rabbi.Il demanda a un ami dapporter une bouteille de Vodka et il servit quelques gouttes a chacun en entamant un air entrainant.Rapidement, les amis se retrouvrent a chanter et a taper des mains.Mais