BNP Paribas Rapport Annuel 2013 - Rapport annuel 2013 de BNP

  • View
    223

  • Download
    4

Embed Size (px)

Text of BNP Paribas Rapport Annuel 2013 - Rapport annuel 2013 de BNP

  • Rapport Annuel 2013

    Accompagner nos clients dans un monde qui change

    Sance de coworking* au NUMA,

    lieu de linnovation

    et du numrique Paris.

    *Sa

    nce

    de tr

    avai

    l col

    labo

    ratif

  • 01 Profil du Groupe

    02Entretien avec

    le Prsident et le Directeur Gnral

    04 Responsabilit sociale et environnementale

    08 Chiffres cls 2013

    10 Le Comit Excutif

    11 Le Conseil dadministration

    13 Tableau des rmunrations

    16 Retail Banking

    42 Investment Solutions

    54 Corporate

    & Investment Banking66

    Les ressources humaines

    71 Les partenariats

    74Le mcnat

    78 BNP Paribas et ses actionnaires

    Interviews 15

    Philippe Bordenave, Directeur Gnral dlgu

    22 Franois Villeroy de Galhau, Directeur Gnral dlgu

    53 Georges Chodron de Courcel,

    Directeur Gnral dlgu

    69 Yves Martrenchar,

    Responsable des Ressources Humaines Groupe

    BNP PARIBAS - RAPPORT ANNUEL 2013

  • UNE BANQUE RESPONSABLE ET INNOVANTE AU SERVICE DE SES CLIENTSBNP Paribas est une banque leader de la zone euro et un acteur bancaire de premier plan dans le monde. Le Groupe a une prsence dans 75 pays avec prs de 185 000 collaborateurs(1), dont plus de 140 000 en Europe. BNP Paribas dtient des positions cls dans ses trois grands domaines dactivit :

    RETAIL BANKINGINVESTMENT SOLUTIONS

    CORPORATE & INVESTMENT BANKINGEn Europe, le Groupe a quatre marchs domestiques : la Belgique, la France, lItalie et le Luxembourg ; et BNP Paribas Personal Finance est n1 du crdit aux particuliers.

    BNP Paribas dveloppe galement son modle intgr de banque de dtail dans les pays du bassin mditerranen, en Turquie, en Europe de lEst et a un rseau important dans louest des tats-Unis.

    Dans ses activits Investment Solutions et Corporate & Investment Banking, BNP Paribas bnficie dun leadership en Europe, dune forte prsence dans les Amriques, ainsi que dun dispositif solide et en forte croissance en Asie-Pacifique.

    (1) Effectifs au 31/12/2013.

    185 000 collaborateurs dans 75 pays

    Europe

    141 500 collaborateurs, dont

    56 800 en France (incluant loutre-mer)18 200 en Italie

    17 400 au Belgique3 950 au Luxembourg

    Amriques

    18 670 collaborateurs, dont

    15 160 en Amrique du Nord3 510 en Amrique du Sud

    Asie-Pacifique

    14 730 collaborateurs

    Afrique

    9 050 collaborateurs

    Moyen-Orient

    600 collaborateurs

    PROFIL01

  • BNP PARIBAS - RAPPORT ANNUEL 2013 02

    ENTRETIEN AVEC BAUDOUIN PROT PRSIDENT

    JEAN-LAURENT BONNAF ADMINISTRATEUR DIRECTEUR GNRAL

    QUEL A T LE CONTEXTE CONOMIQUE DE LANNE 2013 ET QUELLES SONT LES PERSPECTIVES POUR 2014 ?

    Baudouin Prot : La conjoncture est reste difficile en Europe mais les indicateurs sont encourageants et le continent sort lentement mais srement de la crise. Lconomie amricaine a nettement rebondi, tandis que lAsie a connu une croissance soutenue, mme si elle reste infrieure aux niveaux davant-crise. Pour 2014, nous attendons une reprise graduelle sur lensemble des marchs, dans un contexte gnral encore volatil.

    DANS CET ENVIRONNEMENT CONTRAST, QUELLES ONT T LES PERFORMANCES DE BNP PARIBAS ?

    Jean-Laurent Bonnaf : Elles sont marques par la rsilience de nos revenus et la matrise de nos frais de gestion. Grce la diversit des mtiers et des gographies, et notre capacit capter la dynamique des marchs en forte croissance, nous avons enregistr

    des revenus stables de 39 milliards deuros, malgr une conjoncture europenne encore peu porteuse. Un cot du risque en hausse modre (+ 2,9 % par rapport 2012) et une matrise continue de nos frais de gestion (- 1,5 % sur un an) nous ont en outre permis de dgager un rsultat net hors lments exceptionnels de 6 milliards deuros, certes en recul par rapport 2012 (- 5,3 %), mais tmoignant de la bonne rsistance des activits oprationnelles.

    B. P. : Notre bilan est galement trs solide, avec un ratio de solvabilit Ble 3 plein de 10,3 % fin 2013 et des rserves financires trs importantes : les liquidits et actifs mobilisables immdiatement slvent 247 milliards deuros au 31 dcembre 2013. Cela reprsente 154 % des ressources de march court terme, soit une marge de manuvre de plus dun an.

    QUELS ONT T LES CHANTIERS ENGAGS EN 2013 ?

    J.-L. B. : Ils sont nombreux mais nous pouvons en dgager quatre principaux qui sont repris dans notre plan de dveloppement 2014-2016. Pour Investment Partners, nous avons annonc lt un plan visant industrialiser

    Lanne 2014 est galement celle du lancement de notre plan de dveloppement, avec des objectifs ambitieux mais ralistes pour le Groupe lhorizon 2016.

  • 03 ENTRETIEN

    nos processus et relancer la collecte, avec trois axes de dveloppement prioritaires : lAsie-Pacifique et les marchs mergents, la clientle institutionnelle, ainsi que les plates-formes et rseaux de distribution pour les particuliers.

    Pour les zones en dveloppement, nous avons lanc un plan Asie-Pacifique visant renforcer notre dispositif commercial vers les multinationales et les grandes et moyennes entreprises locales. BNP Paribas est dj lune des banques internationales les mieux positionnes dans la rgion et les premiers rsultats sont prometteurs, avec une hausse des revenus de 24,4 % entre 2012 et 2013. Notre objectif est de porter les revenus de CIB et Investment Solutions dans cette rgion plus de 3 milliards deuros en 2016.

    En Allemagne, un march cl pour notre croissance en Europe, le plan dvoil durant lt vise renforcer sensiblement nos positions existantes, en augmentant fortement les dpts des particuliers, en accroissant nos offres la clientle des entreprises, et en acclrant notre dveloppement sur les mtiers spcialiss.

    Enfin, dans loptique de renforcer encore la proximit avec nos clients, nous avons lanc dans 4 pays (Allemagne, Belgique, France, Italie) Hello bank!, un nouveau modle de banque digitale. Nous sommes satisfaits des premiers rsultats et avons reu un certain nombre de prix sur la qualit des services et sur lergonomie dHello bank!

    QUELS SONT LES DFIS QUI ATTENDENT BNP PARIBAS EN 2014 ET AU-DEL ?

    B. P. : Lun des dfis sera rglementaire. Lanne 2014 reste charge pour les rgulateurs et les tablissements financiers. Je pense notamment la mise en place de lUnion bancaire europenne, laquelle BNP Paribas apporte tout son soutien mme si certains points doivent encore tre prciss, comme le mcanisme de contribution au fonds de rsolution. Cela dit, si lon regarde les bouleversements survenus rcemment dans la rgulation du secteur bancaire et

    financier, force est de constater que notre Groupe a toujours su sadapter rapidement, aussi bien en termes dexigences de capital que de liquidits.

    J.-L. B. : Lanne 2014 est galement celle du lancement de notre plan de dveloppement, avec des objectifs ambitieux mais ralistes pour le Groupe lhorizon 2016.

    QUELS SONT LES GRANDS PRINCIPES DE CE PLAN STRATGIQUE ?

    B. P. : Point fondamental, ce plan confirme le choix du modle de banque universelle, construit autour de trois piliers : Retail Banking, CIB et Investment Solutions. Ce modle est lADN de BNP Paribas et prsente des atouts indniables.

    J.-L. B. : Avec des activits tournes vers les clients, des ventes croises entre les mtiers et une bonne diversification des risques, ce modle a dmontr sa rsilience durant la crise et nous permettra damplifier notre dveloppement, dans la continuit de notre dynamique actuelle. Nous avons pour objectif datteindre une rentabilit des fonds propres suprieure ou gale 10 % en 2016 et une croissance annuelle deux chiffres du bnfice net par action en moyenne sur la priode 2013-2016.

    COMMENT COMPTEZ-VOUS Y PARVENIR ?

    J.-L. B. : Le plan se dcline en cinq axes stratgiques. Le premier est de renforcer encore la proximit avec nos clients, quils soient retail, entreprises ou institutionnels, en innovant pour rpondre leurs nouveaux besoins, tout en agissant en banque responsable. Le deuxime est la simplification de notre organisation et de nos modes de fonctionnement, avec le lancement de plus de 420 initiatives.

    La poursuite de lamlioration de lefficacit oprationnelle constitue le troisime axe. Les rsultats 2013 sont ce titre encourageants, puisque les conomies de cots rcurrentes slvent dj 800 millions deuros. Le quatrime

    axe consiste adapter certains mtiers leur environnement conomique et rglementaire, comme BNL et nos activits de marchs de capitaux. Enfin, nous allons mener bien des initiatives de dveloppement au niveau gographique, notamment en Amrique du Nord (CIB) et en Turquie, mais galement dans les mtiers spcialiss leaders dans leur secteur.

    B. P. : Avec ce plan, nous nous donnons les moyens de notre dveloppement, dans un monde en profonde volution. Pour russir, nous devons tre la banque dun monde qui change : la banque qui agit en acteur responsable, innovant et qui sait sadapter afin de mieux accompagner ses clients aujourdhui et demain.

    Baudouin PROTPRSIDENT

    Jean-Laurent BONNAFADMINISTRATEUR DIRECTEUR GNRAL

    Visionner leurs interviews sur le site : bnpparibas.com/nous-connaitre

  • bnpparibas.com

    LE PLAN DE DVELOPPEMENT DE BNP PARIBAS POUR 2014-2016

    Accompagner nos clients dans un monde qui change

    5 GRANDS AXESSTRATGIQUES

    1.Renforcer la

    proximit avecLES CLIENTS

    2.SIMPLIFIERlorganisation

    et les modes de fonctionnement

    3.Poursuivre

    lamlioration de LEFFICACIT

    OPRATIONNELLE

    4.ADAPTER

    certains mtiers leur environnement

    conomique et rglementaire

    5.Russir les initiatives de

    DVELOPPEMENT

    Nos clients sont