BOURSE BA BA

  • View
    1.448

  • Download
    3

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Bourse

Text of BOURSE BA BA

1

LES FONDAMENTAUX DE LA BOURSE

et plus

Le rle de la bourse

2

Les Bourses de valeurs ou marchs financiers sont des lieux o s'changent diffrents produits financiers, parmi ceux-ci les plus connus sont les actions et les obligations. Nous verrons plus tard qu'il existe une multitude d'autres produits (options, warrants, bons de souscription...) dont le nombre n'est limit qu' l'imagination des financiers. La Bourse joue le double rle d'tre la fois un lieu de financement pour les entreprises, les Etats ou les collectivits (mission d'actions ou d'obligations) mais galement un lieu de placement (investisseurs). C'est pour cette raison que le march boursier est scind en deux sous marchs qui sont respectivement le march primaire et le march secondaire. - Le rle du march primaire est d'organiser la rencontre de socits cherchant financer leur dveloppement et des dtenteurs de capitaux (on peut faire un parallle entre le march primaire et le march du neuf). - Le march secondaire tient plutt le rle du march de l'occasion o les diffrents intervenants peuvent s'changer les titres, c'est ce march qui est bien sur le plus actif puisqu'il s'change des milliards d'euros par jour la bourse de Paris. La bourse joue un rle primordial dans l'conomie contemporaine, les entreprises y trouvent une partie des capitaux ncessaires leur expansion tandis que l'Etat y finance le dficit de ses comptes. l'origine, la Bourse tait un march suppos ouvert quiconque souhaitait vendre ou acheter; la Bourse de Paris fut certainement rige dans cet esprit, et sigea dans un difice construit aux frais du public. Mais bientt, on ralisa que pour homologuer ces contrats, il fallait un organisme officiel. C'est ainsi que les personnes autorises exercer en Bourse furent limites certaines catgories d'oprateurs, ce sont les socits de bourse qui sont aujourd'hui les intermdiaires obligs pour oprer en bourse. En effet un particulier ne peut pas intervenir directement sur le march, il doit obligatoirement transmettre ses ordres un intermdiaire financier (socit de bourse, tablissement financier). Au contraire des marchs de gr gr sur lesquels les changes s'effectuent par accord bilatral entre un acheteur et un vendeur, la bourse est un march rglement qui organise: - La liquidit, c'est dire la facilit des changes par la concentration du plus grand possible d'ordres d'achat et de vente. - L'galit entre tous les intervenants par la transparence et l'accs instantan au march. - La scurit, par la garantie que les acheteurs seront livrs et les vendeurs pays date dtermine. Enfin, la bourse en tant qu'instrument de placement, permet aux particuliers de devenir les associs des plus grandes entreprises prives industrielles et commerciales par le biais des actions. Elle permet aussi de devenir les cranciers de ces socits et de collectivits publiques comme l'Etat et les grandes entreprises nationales en achetant des obligations.

Organisation de la bourse de parisNous avons vu dans la fiche sur le rle de la bourse, que ce sont les socits de bourse qui sont le passage oblig de l'investissement en bourse car elles dtiennent le monopole des transactions boursires. Jusqu'en 1988 c'taient des officiers ministriels (les agents de change) qui dtenaient ce monopole, cependant le crack de 1987 est venu modifier cette organisation et les agents de change se sont transforms en socits de bourse. Au del de ces intermdiaires financiers, il existe plusieurs organismes qui sont chargs d'organiser le fonctionnement des marchs et surveiller ses diffrents acteurs. Euronext Cette socit a pour mission de veiller au bon droulement de la cotation des valeurs, elle peut intervenir

pour interrompre la cotation, notamment dans le cas d'irrgularits ou d'vnements propres engendrer une spculation injustifie (OPA, OPE,...). Une autre de ses missions et d'assurer le calcul et la cotation des indices (ex: CAC 40) ainsi que d'assurer la promotion de la place parisienne en France et l'tranger. Euronext est issu de la fusion de plusieurs bourses europennes (Amsterdam, Paris, Bruxelles et Lisbonne). Auparavant, l'organisme se nommait, Parisbourse SBF SA. MATIF S.A. Cette socit ralise toutes les oprations de compensation du MATIF (March Terme International de France). L'Autorit des marchs financiers (AMF)

3

Cre en 2003, lAMF est issue de la fusion de plusieurs organismes : la Commission des oprations de bourse (COB), le Conseil des marchs financiers (CMF) et le Conseil de discipline de la gestion financire (CDGF). L'Autorit des marchs financiers est un organisme public indpendant qui a pour missions de veiller : - la protection de l'pargne investie dans les instruments financiers et tout autre placement donnant lieu appel public l'pargne ; - l'information des investisseurs ; - au bon fonctionnement des marchs d'instruments financiers. Ses principales comptences portent sur : - Les oprations et l'information financires : lAMF rglemente et contrle l'ensemble des oprations financires portant sur des socits cotes : introductions en bourse, augmentations de capital, offres publiques, fusions... et veille au bon droulement des offres publiques boursires. Elle vrifie que les socits publient, en temps et en heure, une information complte et de qualit, dlivre de manire quitable l'ensemble des acteurs. - Les produits d'pargne collective: elle autorise la cration de SICAV et de FCP. Elle vrifie notamment l'information figurant dans le prospectus simplifi de chaque produit qui doit tre remis au client avant d'investir. - Les marchs et leurs infrastructures : l'Autorit des marchs financiers dfinit les principes d'organisation et de fonctionnement des entreprises de marchs (comme Euronext Paris) et surveille les marchs et les transactions qui s'y droulent. - Les professionnels (tablissements de crdit autoriss fournir des services d'investissement, entreprises d'investissement, socits de gestion, conseillers en investissement financier, dmarcheurs, etc.). L'AMF dtermine les rgles de bonne conduite et les obligations que doivent respecter les professionnels autoriss fournir des services d'investissement ou des conseils en investissement.

-----------------Structure du march franaisLes autorits de marchs ont longtemps compartiment les valeurs suivant plusieurs marchs : Premier March, Second March, Nouveau March Les actions des diffrentes socits y tant classes suivant leur taille et leur volume dactivit. Des changements majeurs sont cependant intervenus au dbut de lanne 2005, avec une nouvelle organisation, beaucoup plus claire pour linvestisseur. Un march unique : Eurolist Dsormais, toutes les socits, quelque soient leur taille, font partie du mme march : Eurolist. Cette liste unique rassemble lensemble des valeurs cotes la Bourse de Paris. Ces dernires, quelles soient des multinationales ou des socits familiales bnficient dun cadre rglementaire homogne : mmes obligations de publication des rsultats ou dintroduction sur le march notamment.

Toutefois, pour distinguer ces diffrentes entreprises au sein dEurolist, Euronext a mis en place un critre didentification suivant la capitalisation des socits. La capitalisation tant la taille boursire dune socit. Ainsi, on trouve trois groupes : A, B et C. - les blue chips (valeurs suprieures 1 milliard deuros) appartiennent Eurolist A. - les valeurs moyennes (entre 1 milliard et 150 millions deuros) appartiennent Eurolist B. - les petites valeurs (capitalisation infrieure 150 millions deuros) appartiennent Eurolist C. A noter que cette liste unique ne contient que des valeurs franaises. On trouve en plus dEurolist, deux sous groupes : lun pour les socits de la zone euro, lautre pour les socits internationales (hors de la zone euro) et qui sont cotes Paris. Le March Libre : un cas part A ct de ce grand march rglement, cohabite un march non-reglement, le March Libre. Ce march qui na pas t touch par la rforme de 2005 visant regrouper toutes les valeurs au sein dun mme march est un cas un peu part. Les socits qui rentrent sur ce march sont souvent de trs petites socits. Cela leur permet de s'acclimater la bourse sans trop de contraintes. Il faut savoir que ce compartiment qui ne bnficie pas des mmes conditions de transparence quEurolist souffre d'une dfiance des investisseurs. En effet les entreprises du march libre ne sont pas, par exemple, obliges de publier des comptes trimestriels ou semestriels, seule une publication annuelle tant exige. Les modalits de rglement Deux types de rglements cohabitent la bourse de Paris : - le systme du comptant qui est la norme : le rglement des titres et leur livraison est simultan. Dans ce systme, lorsque vous dcidez dacheter des actions, vous les payez instantanment et elles sont crdites en mme temps sur votre compte-titre ; - le Service de Rglement Diffr (SRD), qui permet de ngocier terme, c'est dire qu'il y a un dcalage entre le jour de la ngociation (achat ou vente) et le jour de rglement ou de livraison des titres. Vous pouvez en consquence acheter des actions et ne les payer qu la fin du mois, ce systme sapparente au crdit. Le SRD ne concerne cependant pas toutes les valeurs, seule une slection dentre elles en bnficient (voir la fiche du SRD ce sujet)

4

-------Le fonctionnement du Service de Rglement Diffr (SRD) (1/2) Du RM vers le SRD Le Rglement Mensuel, spcificit franaise, s'est teint le 25 septembre 2000. Dsormais le mode de ngociation et de rglement est identique sur tous les marchs, avec une gnralisation du comptant.Cette dcision est ne de plusieurs facteurs et notamment des objectifs de modernisation et de convergence des diffrents marchs europens. Paris tant le seul utiliser ce mode de rglement, cette modification rpond une harmonisation des procdures des bourses europennes.

Cependant, pour permettre aux actionnaires qui souhaitent diffrer le rglement de leur opration et ainsi bnficier des joie