CA36 - Facteurs de risque de la stéatose hépatique chez les malades co-infectés VIH/VHC

  • Published on
    17-Sep-2016

  • View
    213

  • Download
    1

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>AFEF Communications affiches</p><p>917</p><p>AFE</p><p>F </p><p> CO</p><p>MM</p><p>UN</p><p>ICAT</p><p>ION</p><p>S A</p><p>FFIC</p><p>HE</p><p>SA</p><p>FEF </p><p> C</p><p>OM</p><p>MU</p><p>NIC</p><p>ATI</p><p>ON</p><p>S A</p><p>FFIC</p><p>HE</p><p>S</p><p>CA35IMPACT DE LA CONSOMMATION DE CANNABIS SURLA STATOSE AU COURS DE LHPATITE CHRONIQUE C</p><p>C Hzode (1, 2), F Roudot-Thoraval (3), C Costentin (1),S Nguyen (1), F Medkour (1), ES Zafrani (4), JM Pawlotsky(2, 5), D Dhumeaux (1), S Lotersztajn (6), A Mallat (1, 6)(1) Service dHpatologie, Crteil, (2) INSERM U635,Crteil, (3) Dpartement de Sant Publique, Crteil,(4) Dpartement de Pathologie, Crteil, (5) Service deVirologie, Crteil, (6) INSERM U581, Hpital Henri Mondor,Crteil.</p><p>Nous avons rcemment montr quau cours de lhpatitechronique C (HCC), la consommation quotidienne de canna-bis est un facteur prdictif indpendant de fibrose svre. Lecannabis agit par lintermdiaire de 2 rcepteurs, CB1 etCB2 et des travaux exprimentaux suggrent que lactivationdu rcepteur CB1 augmente la statogense (Kunos, JCI2005). Le but de cette tude a t dvaluer limpact de laconsommation de cannabis sur la svrit de la statose aucours de lHCC.De mai 2003 mai 2005, tous les malades ayant une HCCnon traite, prouve histologiquement, ont t inclus. Lesparamtres recueillis incluaient les donnes pidmiologi-ques, la consommation dalcool, de tabac ou de cannabis aucours des 6 mois prcdant la biopsie hpatique, lindex demasse corporelle (IMC), un antcdent de diabte, les tauxsriques de glucose, triglycrides et de cholestrol, le gno-type, lactivit, la fibrose et la statose (METAVIR). Lastatose tait grade absente, minime (&lt; 10 %), modre(10-30 %) ou svre (&gt; 30 %).268 malades (sex ratio 2,48, ge moyen : 44 r 10 ans) ont tclasss selon leur consommation de cannabis : non fumeurs(56 %), fumeurs occasionnels (&lt; 1 joint/jour : 15 %,mdiane = 5 joints/mois) et fumeurs quotidiens (au moins unjoint/jour : 29 %, mdiane = 75 joints/mois). En analyse uni-varie, les facteurs significativement lis au grade de statosetaient : lusage de cannabis (non fumeurs : 26,7 % ; fumeursoccasionnels : 12,2 % ; fumeurs quotidiens : 38,2 % ;P = 0,01), lIMC &gt; 27 kg/m2 (43,5 % versus 22,1 %,P &lt; 0,001), la consommation dalcool t 30 g/jour (52,9 %versus 23,9 %, P &lt; 0,001), le gnotype 3 (50,0 % versus21,2 %, P &lt; 0,001), une hyperglycmie (71,4 % versus24,0 %, P &lt; 0,001), une hypertriglycridmie (57,1 % versus25,1 % P = 0,002), une activit t A2 (37,3 % versus 13,1 %,P &lt; 0,001) et un stade de fibrose t F2 (39,6 % versus 19,8 %,P &lt; 0,001). En analyse multivarie le risque de statose dimi-nuait chez les fumeurs occasionnels (OR = 0,31 ; IC95 % :0,1-0,99) mais pas chez les fumeurs quotidiens (OR = 1,0IC95 % 0,45-2,3) ; les autres facteurs prdictifs indpen-dants de statose taient lactivit t A2 (OR = 2,8 IC95 %1,4-5,9), le gnotype 3 (OR = 6,6 IC95 % 3,0-14,8), uneconsommation dalcool t 30 g/jour (OR = 4,7 IC 95 %1,8-12,5), un IMC &gt; 27 kg/m2 (OR = 2,7 IC 95 % 1,2-5,8),une hyperglycmie (OR = 5,6 IC95 % 1,6-19,1) et unehypertriglycridmie (OR = 3,5 IC95 % 1,1-10,9).Ces rsultats suggrent quau cours de lHCC, il existe unerelation entre la svrit de la statose et la consommation decannabis selon un effet-dose dpendant ; lusage occasionnelde cannabis est associ une rduction du risque de statosemodre-svre et cet effet est annul en cas dexposition le-ve au cannabis. Les mcanismes molculaires responsablesde cet effet dose-dpendant sont en cours dinvestigation.</p><p>CA36FACTEURS DE RISQUE DE LA STATOSE HPATIQUECHEZ LES MALADES CO-INFECTS VIH/VHC</p><p>F Bani-Sadr (1), F Carrat (1), P Bedossa (2), L Piroth (3),P Cacoub (4), C Perronne (5), C Degott (2), S Pol (6) etle Conseil Scientifique de LANRS HC02(1) Groupe Hospitalier Universitaire Est, Universite Paris 6,INSERM U444, Paris, (2) Groupe Hospitalier UniversitaireNord, (3) Centre Hospitalier Universitaire, Dijon,(4) Groupe Hospitalier Universitaire Est, Universite Paris 6,(5) Centre Hospitalier Universitaire Raymond Poincar,Universite de Versailles, Garches, Universite Paris 7,(6) Unit dHpatologie, Hpital Necker, Paris pour leGroupe Ribavic.</p><p>But : Prciser les facteurs de risque de statose hpatiqueencore inconnus, chez les co-infects VIH/VHC.Mthodes : Analyse univarie et multivarie de la svrit dela statose et ses possibles interactions avec les facteurs lis lhte, aux virus VIH et VHC et au traitement antirtroviralont t analyses chez 395 malades co-infects VIH/VHC.Rsultats : La statose tait prsente chez 241 malades(61 %) ; 149 (38 %) malades avaient une statose grade 1(&lt; 30%), 64 (16%) une statose grade 2 (30 %-70 %) et 28(7 %) une statose grade 3 (&gt; 70% hpatocytes). En analysemultivarie, cinq facteurs de risque indpendants taientassocis la statose : le gnotype 3 (OR 2,59 IC95 %1,68-3,97 P &lt; 0,0001), le score METAVIR de fibrose(OR 1,39 IC95 % 1,10-1,75 P = 0,0053), lindex de massecorporelle (IMC) (OR 1,16 IC95 % 1,09-1,25 P = 0,0013), lacharge virale VHC (OR 1,59 IC95 % 1,19-2,11 P = 0,0012)et la ferritine (OR 1,13 IC95 % 1,06-1,21 P &lt; 0,0003). Legnotype 3 tant un facteur de risque de statose, une analysestratifie par gnotype 1 et 3 a t ralise. Les facteurs derisque indpendants associs la statose taient lIMC(OR 1,17 IC95 % 1,03-1,32 P = 0,015) et la charge virale(OR 2,81 IC95 % 1,73-4,57 P &lt; 0,0001) chez les maladesinfects par le gnotype 3, et le score METAVIR de fibrose(OR 1,92 IC95 % 1,31-2,81 P = 0,0009), lIMC (OR 1.15IC95 % 1.03-1.29 P = 0.015) et la ferritine (OR 1,15 IC95 %1,06-1,26 P = 0,0011) chez les malades infects par le gno-type 1.</p><p>Conclusion : La statose a une prvalence leve chez lesmalades coinfects VIH/VHC, et semble avoir les mmesfacteurs de risque que ceux retrouvs chez les maladesmono-infects par le VHC. Les caractristiques lies linfection par le VIH, notamment le traitement antirtroviralne semblent pas influencer la statose.</p></li></ul>

Recommended

View more >