Caractérisation et conséquences environnementales .Caractérisation et conséquences environnementales

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Caractérisation et conséquences environnementales .Caractérisation et conséquences...

  • 1

    MEMOIRE

    Prsent pour obtenir le titre de :

    LLiicceennccee eess SScciieenncceess eett TTeecchhnniiqquuee

    Eau et environnement

    Caractrisation et consquences

    environnementales de la charge polluante des eaux uses de la ville de Tiznit (Maroc)

    Par : FATIHA ELMOUMEN

    Encadre par :

    -Pr. SAIDI Mohamed El Mehdi (Facult des Sciences et Techniques - Marrakech)

    -Mr. BEN SI BELLA Mohamed (Dlgation de la sant Tiznit)

    -Mr. BAAZI Mokhtar (Office National de lEau Potable Tiznit)

    Soutenu le 13/02/2010 devant la commission dexamen compose de :

    - AGOUSSINE Mbark

    - BACHNOU Ali

    - SAIDI Mohamed El Mehdi

    Universit Cadi Ayyad Facult des Sciences et Techniques- Marrakech

    Office National de lEau Potable - Tiznit - Maroc

  • 2

    Remerciements Je tiens dabord remercier les personnes suivantes pour leur aide administrative, sans

    quoi ltude et les enqutes nauraient pas t faciles mener :

    - Monsieur le Gouverneur de la ville Tiznit

    - Monsieur le Directeur Provincial de lONEP, Mohamed Farah,

    - Monsieur le Directeur Provincial de lAgriculture

    - Monsieur le Dlgu Provincial de la Sant, Nourdine Malmouze,

    Jadresse galement ma gratitude au Professeur Mohamed El Mehdi SAIDI qui a dirig ce

    travail. Jaimerai lui exprimer ma grande reconnaissance pour la confiance, le soutien et la

    disponibilit quil ma accords pour faire avancer ce travail. Son encouragement et ses

    conseils ont fait preuve la fois dune gentillesse et dun esprit responsable, critique et

    rigoureux.

    Jadresse aussi mes profonds remerciements mes encadrants Mr Mohamed BEN SI

    BELLA et Mr Elmokhtar BAAZI pour avoir dirig mes travaux et pour le temps quils

    mont consacr pour me transmettre une partie de leur savoir. Je remercie galement Dr

    Nourdine BOUSSAFI, Dr Malika IDGHDOUR, Mr Mohamed IDDIOUANE et tous les

    membres du service provinciale dhygine et dassainissement la dlgation de la sant

    de Tiznit , notamment Mr Abdelhadi IDDAOUD et Mr Mohamed AMOUAT avec qui jai

    pass dagrables moments .

    Je tiens aussi remercier vivement Mr Nourdine ERROUK et Mr Sad OUBEIJJA pour

    leur accueil et leur sympathie.

    Je remercie par ailleurs Mlle Khalifa LOUNAT (SABAH) pour son accueil chaleureux au

    sein du laboratoire de biologie de la facult. Ses conseils scientifiques et son aide

    matrielle et morale mont t bnfiques.

    Par ailleurs, la ralisation de ce travail naurait pas t possible sans le soutien moral et

    effectif de ma famille. Je remercie donc mes parents pour leur appui et leur dvotion durant

    toutes ces annes dtude.

  • 3

    Liste des abrviations

    OMS : Organisation mondiale de la sant

    ONEP : Office National de lEau Potable

    DPA : Direction provinciale de lAgriculture

    RP : Route provinciale

    Km : Kilomtre

    Mm : Millimtre

    mm/an : Millimtre par an

    ORL : Oto-Rhino-Laryngologie

    LCR : Liquide Cphalo-Rachidien

    A.T.N.C : Agents Transmissibles Non Conventionnels

    STEP : Station de Traitement et dEpuration

    DBO5 : Demande Biologique en Oxygne en 5 jours

    BA : Bassins anarobies

    BF : Bassins facultatifs

    BM : Bassins de maturation

    l/s : Litre par seconde

    kg/j : Kilogramme par jour

    FTM : fermentation en tubes multiples

    CT : Coliformes totaux

    CF : Coliformes fcaux

    m : Micromtre

    UFC/100ml : Unit formant colonie par 100 millilitres

    h : Heure

  • 4

    Sommaire

    Introduction ........................ 5

    Objectif, problmatique et organisation de ltude .. 6

    A- Prsentation de la ville et des services de leau de Tiznit .... 6

    B- Etablissements sources potentielles de pollution des eaux ... 9

    B-1 : Lhpital Hassan1er ........ 9

    B-1-1 : Monographie de lhpital .... 9

    B-1-2 : Quantification de la consommation ........ 9

    B-1-3 : Typologie de dchets de soins ........ 9

    B-1-4 : Enqutes et mthodologie de travail .... 10

    a- Rpertoire de donnes qualitatives recueillies .. 11

    b- Rpertoire de donnes quantitatives recueillies ... 12

    B-1-5 : Les risques reprsents par ces effluents ... 17

    B-1-6 : Recommandations suggres ... 18

    B-2 : Labattoir .. 18

    B-2-1 : Identification des dangers ... 18

    B-2-2 : Questionnaire rcapitulatif de labattoir .... 19

    C- Systmes de collecte et procdures d'limination des eaux uses dans la ville de Tiznit .... 20

    C-1 : Les rseaux dassainissement ..... 20

    C-2 : Lancienne station dpuration .. 21

    C-3 : La STEP actuelle et ses composants .. 22

    C-3-1 : Situation actuelle du service de leau potable ...... 22

    C-3-2 : Situation actuelle du service de lAssainissement liquide... 22

    C-3-3 : Systme de collecte des eaux uses de la ville. . 22

    C-3-4 : Description de la STEP ... 22

    D- La rutilisation des eaux uses et ses contraintes........ 25

    D-1 : Localisation administrative des primtres ..25

    D-2 : Cadre rglementaires ........ 26

    D-3 : La rutilisation clandestine des eaux uses issues de la STEP et impact sur les localits.27

    D-4 : Enqutes auprs des riverains voisins de la STEP ...... 28

    D-5 : La commercialisation ..... 33

    E Analyses biologiques des eaux en amont et en aval de la STEP .....35

    E-1 : Les organismes indicateurs de la contamination fcale ... 35

    E-2 : Mthodes de dtection des polluants microbiologiques utilises 35

    E-3 : Rsultats des analyses ..... 36

    Conclusion gnrale.... 37

  • 5

    Introduction

    L'environnement est "la cl d'une meilleure sant", dclare l'OMS (L'Organisation mondiale de

    la sant), la Confrence ministrielle "sant et environnement" Londres en juin 1999. Elle inclut

    dans le terme Environnement des paramtres physiques lis aux milieux (pollution de l'eau, impact

    des dchets...) et l'ensemble des activits humaines (air ambiant, accidents domestiques,

    violences urbaines...).

    La pollution parasitologique ou bactriologique de l'eau demeure le principal problme des

    pays du Sud. Mais dans les pays dvelopps, on est pass d'une pollution bactriologique une

    pollution industrielle, et aujourd'hui, une pollution chimique. Cette dernire pose de nouveaux

    dfis aux professions sanitaires, car elle est difficile valuer et prvoir. Les quantits de

    polluants (pesticides, substances chimiques diverses) sont infimes mais touchent un nombre

    d'individus important en raison de l'urbanisation.

    Lier la sant et lenvironnement est une vidence pour l'opinion, mais c'est encore un dfi pour qui

    recherche des informations fiables et prcises. La sant environnementale repose donc en partie

    sur l'valuation et la gestion du risque d'o l'mergence du principe de prcaution que l'on cherche

    dsormais introduire en plus de la protection et de la prvention sanitaires.

    Dans la ville de Tiznit, la majorit des eaux uses domestiques, industrielles et les eaux

    pluviales sont collectes puis pures dans une station dpuration avant dtre rejetes dans le

    milieu naturel (Oued sidi Abderrahmane).La station dpuration est conue pour purer les eaux

    uses et limiter ainsi lapport en excs de matire organique et de polluants minraux dans le

    milieu naturel. De nombreux micropolluants sont toutefois peu purs et se retrouvent dans le

    milieu naturel sans que leurs effets sur ce dernier ne soient vritablement connus.

    Pour maintenir la qualit des eaux, il apparat ainsi essentiel de valider les mthodologies dtudes

    et les mthodes analytiques mais, avant tout, de connatre les activits polluantes, les polluants et

    leurs impacts cologiques. Les problmes relatifs la gestion de ces micropolluants et des

    substances risques font partie des grandes proccupations actuelles.

    Dans ce contexte, la problmatique des rejets deffluents des hpitaux et des industries devient

    plus importante. En effet, ces tablissements gnrent de gros volumes deffluents liquides qui

    contiennent des substances spcifiques (rsidus mdicamenteux, ractifs chimiques, mtaux,

    dsinfectants, dtergents, rvlateurs et fixateurs radiographiques) et sont susceptibles de

    dissminer des germes pathognes. Ces effluents sont gnralement vacus dans les rseaux

    urbains sans traitement pralable, au mme titre que des eaux uses domestiques classiques.

  • 6

    Objectif, problmatique et organisation de ltude : L'objectif est d'valuer la gestion des rejets liquides au niveau de certains tablissements de la ville de Tiznit, le fonctionnement du systme d'limination adopt, les problmes rencontrs, le niveau d'information de la population vulnrable et les mesures mises en place pour sauvegarder l'environnement et la sant des citoyens. La mthodologie adopte consistera en l'utilisation de deux outils d'valuation : Des questionnaires adapts chaque niveau (situation) destins aux administrations, personnel, employeurs et aux citoyens, portant sur : - Les connaissances gnrales sur la gestion des dchets liquides - Les mthodes adoptes pour l'limination des effluents - Les mesures de protection et de prvention mises en place - Les problmes d'ordre sanitaire et environnemental engendrs par les dchets liquides Une valuation