cas des Antibiotiques - ?· qualitative et quantitative en principes actifs et la même forme pharmaceutique…

  • Published on
    14-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • Les mdicaments gnriques au Marocgnriques au Maroc

    cas des AntibiotiquesProfesseur Yahia CherrahFacult de mdecine et de pharmacie de Rabat

    Monsieur Abdelmajid BelaichConsultant industrie pharmaceutique

    Congrs SOMIPEV, Marrakech/Avril 2013

  • Dfinition du mdicament gnrique

  • La loi 17/04 du code de mdicament et de la pharmacie.

    Article 2 point 6 : la spcialit gnrique dune spcialit de rfrence qui est considre comme une spcialit qui a la mme composition qualitative et quantitative en principes actifs et la mme forme pharmaceutique que la spcialit de rfrence, et dont la bio-quivalence avec cette dernire a t dmontre par des tudes appropries de biodisponibilit. La spcialit de rfrence et la ou appropries de biodisponibilit. La spcialit de rfrence et la ou les spcialits qui en sont gnriques constituent un groupe gnrique.

    Pour lapplication du prsent paragraphe, les diffrentes formes pharmaceutiques orales libration immdiate sont considres comme une mme forme pharmaceutique.

  • Principe actif Dose unitaire Voie

    Comparaison entre un produit original et un gnrique

    Identique

    Formepharmaceutique

    Stabilit

    Nom Autorisation de

    mise sur le

    Semblable Diffrent

    Voie dadministration

    Schma posologique

    Effets thrapeutiques, indications

    Effets secondaires

    Bioquivalence

    Stabilit mise sur le march

    Emballage Prix

  • Intrt des mdicaments gnriques

  • n Intrt conomique

    n Intrt thrapeutique

    Intrt stratgiquen Intrt stratgique

    n Intrt dans laccessibilit aux mdicaments essentiels

  • Apport thrapeutique

    Des amliorations sur le plan pharmaceutique :

    Amlioration de la formule : - Substitution des conservateurs ou des excipients

    potentiellement allergisants, - L'introduction de nouveaux dosages- L'introduction de nouveaux dosages

    Amlioration de la galnique - Dveloppant des formes LP - Micro-granules- Le conditionnement

    Amlioration de la prsentation : - Le conditionnement primaire ou secondaire

  • Pour la population

    - conomies ralises l'achat des mdicaments accs plus large aux plus dmunis

    - Rduction des disparits de consommation qui - Rduction des disparits de consommation qui caractrisent la consommation des mdicaments.

    - Moins de ruptures de stocks (plusieurs spcialits pour une mme DCI).

  • Pour le prescripteur

    - Richesse de l'arsenal thrapeutique Plus de choix dans la prescription

    - conomie : Garantie de l'achat et de l'utilisation des

    mdicaments prescrits

    Meilleure observance des traitements (pathologies chroniques+++)

  • Pour le ministre de la sant et pour les collectivits- Plus de mdicaments achets / mme Budget plus de patients traits

    Produit (AO) Achats 96-97 ( en DH)

    Achats 97-98 en DH)

    Diffrence relative

    Pyrazinamide 5.362.200 3.037.600 - 43,35%

    Ethambutol 929.250 642.000 -30,91%

    Rifampicine 150 mg 571.725 289.795 -49,31%Rifampicine 150 mg 571.725 289.795 -49,31%

    Rifampicine 300 mg 1.169.000 580.325 - 50,36%

    Rifampicine 150mg+ Isoniazide 100 mg

    2.284.100 1.252.490 -45,16%

    Rifampicine 300 mg +Isoniazide 150 mg

    14.834.535 6.797.136 -54,18%

    - Acheter davantage de mdicaments- Acheter d'autres types de mdicaments - Envisager la mise en place de nouveaux programmes - Prvoir le financement de programmes qui bnficiaient auparavant d'un financement extrieur

  • Pour les pharmaciens ?

    - Plus d'ordonnances honores et d'units vendues

    - Mme si les prix des gnriques sont plus bas que - Mme si les prix des gnriques sont plus bas que ceux des princeps

    - rduction des ruptures de stock.

  • Pour les assurance-maladie

    - Meilleures prestations budget gal

    - Matrise des cots lis au remboursement des mdicaments

    quilibre financier garant de la prennit des systmes dassurance maladie.

  • q Pour l'industrie pharmaceutique

    Une consommation plus importante en volume

    Nombre plus important de botes fabriques

    Amortissements des Amortissements des investissements industriels

    conomies d'chelle Crations d'emploi Comptitivit l'export

  • Les institutions nationales du contrle des mdicaments au Maroc:

    n Le Laboratoire national de contrle des mdicaments (LNCM)

    n Inspection de la pharmacie/Ministre de la n Inspection de la pharmacie/Ministre de la sant

    n Centre national de Pharmacovigilance

  • Elments de qualit dun gnrique

    n Matire premire principe actif de qualitn Excipients de qualitn Site de production de qualit

    Procd de fabrication de qualitn Procd de fabrication de qualitn Contrle la libration de qualitn Conservation de qualitn Procdure dobtention dAMM rigoureusen Suivi post-AMM rguliern Bioquivalence

  • Elments de qualit dun gnrique

    n Matire premire principe actif de qualitn Excipient de qualitn Site de production de qualit

    Procd de fabrication de qualitn Procd de fabrication de qualitn Contrle la libration de qualitn Conservation de qualitn Procdure dobtention dAMM rigoureusen Suivi post-AMM rguliern Bioquivalence

  • Points critiques:Fabrication

    Strochimie, polymorphisme

    Validation analytique

    Impurets (organiques, inorganiques et solvants rsiduels)

  • Elments de qualit dun gnrique

    n Matire premire principe actif de qualitn Excipient de qualitn Site de production de qualit

    Procd de fabrication de qualitn Procd de fabrication de qualitn Contrle la libration de qualitn Conservation de qualitn Procdure dobtention dAMM rigoureusen Suivi post-AMM rguliern Bioquivalence

  • Dveloppement galnique :Choix des excipients et autres constituants non actifs :

    Justifiez le rle des excipients choisis.

    Compatibilit de lexcipient avec le PA et avec les Compatibilit de lexcipient avec le PA et avec les autres excipients.

  • Elments de qualit dun gnrique

    n Matire premire principe actif de qualitn Excipient de qualitn Site de production de qualit

    Procd de fabrication de qualitn Procd de fabrication de qualitn Contrle la libration de qualitn Conservation de qualitn Procdure dobtention dAMM rigoureusen Suivi post-AMM rguliern Bioquivalence

  • Site de production

    Fabrication gnrique (+ princeps)

    BPF / Inspection et audit

  • Elments de qualit dun gnrique

    n Matire premire principe actif de qualitn Excipient de qualitn Site de production de qualit

    Procd de fabrication de qualitn Procd de fabrication de qualitn Contrle la libration de qualitn Conservation de qualitn Procdure dobtention dAMM rigoureusen Suivi post-AMM rguliern Bioquivalence

  • 1. Optimisation de la formule de fabricationLobjectif est de dfinir les spcifications (intermdiaires) etmontrer ladquation entre la formulation et le procd. Bien diffrencier les tapes de fabricationJustification de la formulation sur les premiers lots pilotes

    2. Choix du conditionnement primaire

    3. Validation du procd de fabricationLa validation consiste dmontrer au moyen de tests approprisque lensemble du procd et plus particulirement les tapescritiques se droulent conformment ce qui est attendu.

  • Elments de qualit dun gnrique

    n Matire premire principe actif de qualitn Excipient de qualitn Site de production de qualit

    Procd de fabrication de qualitn Procd de fabrication de qualitn Contrle la libration de qualitn Conservation de qualitn Procdure dobtention dAMM rigoureusen Suivi post-AMM rguliern Bioquivalence

  • Contrle du produit fini

    Spcifications et essais de routine: (tests et limitespour libration de lot la fin de la production)

    Essais de la forme galnique;Essais de la forme galnique;Essais Chimiques (principe

    actif excipients et impurets) Essais Biologiques

  • Elments de qualit dun gnrique

    n Matire premire principe actif de qualitn Excipient de qualitn Site de production de qualit

    Procd de fabrication de qualitn Procd de fabrication de qualitn Contrle la libration de qualitn Conservation de qualitn Procdure dobtention dAMM rigoureusen Suivi post-AMM rguliern Bioquivalence

  • Etudes de stabilit

    Les tudes de stabilit doivent permettre devalider les conditions de stockage et de transport

    Fournir un rsum des tudes conduites, desFournir un rsum des tudes conduites, desprotocoles mis en oeuvre et des rsultats obtenus

    Conclure sur les conditions de stockage et de transport du produit fini (date de premption, et condition de manipulation du produit pour les conditionnements usage multiple)

  • Conditions dentreposage : Q1A(R2)

    Cas gnral

    Etude Conditions

    dentreposage

    Priode dtude minimale pour la

    prsentation du dossier

    Longue dure 25C2C/60%5%HROu

    30C2C/65%5%HR12 mois

    Conditions

    intermdiaires 30C2C/65%5%HR 6 mois

    Dgradation acclre 40C2C/75%5%HR

    6 mois

  • Elments de qualit dun gnrique

    n Matire premire principe actif de qualitn Excipient de qualitn Site de production de qualit

    Procd de fabrication de qualitn Procd de fabrication de qualitn Contrle la libration de qualitn Conservation de qualitn Procdure dobtention dAMM rigoureusen Suivi post-AMM rguliern Bioquivalence

  • Il y a lieu de prciser que lenregistrement des mdicamentsgnriques suit le mme circuit et les mmes procdures que lesprinceps.

    Cet enregistrement est rgit par:Le dcret du 6 mai 1977 relatif lagrment de

    Procdure denregistrement dun mdicament gnrique au Maroc

    Le dcret du 6 mai 1977 relatif lagrment de lautorisation de dbit de spcialits pharmaceutiques

    La Circulaire ministrielle n48/DMP/00 du 10/12/98 La Circulaire ministrielle n48/DMP/00 bis du 24/08/99 La Circulaire ministrielle n49/DMP/00 du 16/07/03 Loi 17/04 du code de mdicament et de la pharmacie.(point relatif aux procdures de demande et deractualisation de lAutorisation de Mise sur le March)

  • n LA.M.M nest dlivre quaprs une valuation de la qualit, de lefficacit et de linnocuit du produit

    n Cette apprciation consiste en

    Procdure denregistrement dun mdicament gnrique au Maroc

    n Cette apprciation consiste en une tude technique rigoureuse et approfondie des

    dossiers pharmaceutiques pour les gnriques ,et en plus les parties pharmaco-toxicologiques et cliniques pour les princeps et similaires biologiques.

    Les expertises analytiques

    Au LNCM

  • Elments de qualit dun gnrique

    n Matire premire principe actif de qualitn Excipient de qualitn Site de production de qualit

    Procd de fabrication de qualitn Procd de fabrication de qualitn Contrle la libration de qualitn Conservation de qualitn Procdure dobtention dAMM rigoureusen Suivi post-AMM rguliern Bioquivalence

  • Article 6 : La pharmacovigilance a pour objet de recueillir et dvaluer les informations sur les effets inattendus ou toxiques des mdicaments postrieurement la dlivrance de lautorisation de

    La loi 17/04 du code de mdicament et de la pharmacie.

    postrieurement la dlivrance de lautorisation de mise sur le march.Il est institu cet effet une commission nationale de pharmacovigilance dont les attributions, la composition et les modalits de fonctionnement sont fixes par voie rglementaire.

  • BioquivalenceDcret n 2-12-198 du 21 rejeb 1433 (12 juin 2012) relatif la bioquivalence des mdicaments gnriques:

    La Bioquivalence est labsence dune diffrencesignificative de la biodisponibilit dun principesignificative de la biodisponibilit dun principeactif partir dune forme pharmaceutiquequivalente, administre la mme dose dansdes conditions similaires au cours dune tudeapproprie.

  • Dcret n 2-12-198 du 21 rejeb 1433 (12 juin 2012) relatif la bioquivalence des mdicaments gnriques

  • ARTICLE 4En application des dispositions de larticle 2, paragraphe 6 de la loin1704 prcite, sont dispenss des tudes de bioquivalence, lesmdicaments rpondant aux critres scientifiques suivants, en cas :

    1. de duplication du dossier dautorisation de mise sur le march dunespcialit ayant fait lobjet dune bioquivalence valide par le ministre de la sant et commercialise et si le site de fabrication, le procd de fabrication et le fabricant du principe actif sont identiques ministre de la sant et commercialise et si le site de fabrication, le procd de fabrication et le fabricant du principe actif sont identiques par rapport au mdicament de rfrence ;

    2. dadministration par voie parentrale en solution aqueuse ;3. de prsentation sous forme de solution aqueuse pour usage oral ;4. de prsentation en poudre reconstituer sous forme de solution

    aqueuse ;5. dadministration par voie oculaire ou auriculaire sous forme de solution

    aqueuse. Certains excipients conservateurs, tampons, isotonisants peuvent tre diffrents si leur usage naffecte pas la scurit ou lefficacit du produit ;

  • 6. dadministration par voie topique ou par voie rectale sous forme desolution aqueuse ;

    7. de nbulisat ou spray nasal, pour les mdicaments sous formes desolutions aqueuses, administrs avec des dispositifs essentiellementsimilaires ;

    8. de diffrents dosages dun mdicament dune mme formulationdont 8. de diffrents dosages dun mdicament dune mme formulationdont la pharmacocintique est linaire dans la zone thrapeutique, la composition qualitative est la mme, le ratio principe actif/excipient est similaire, fabriqus par le mme producteur sur le mme site, et dont au moins un des dosages a subi une tude de bioquivalence ;

    9. de gaz mdicaux.

  • ARTICLE 6

    Nonobstant les dispositions des articles 4 et 5 ci-dessus, les tudes debioquivalence demeurent requises quand la diffrence debiodisponibilit peut affecter lquivalence thrapeutique :

    a/ pour les mdicaments suivants action systmique administrs par voie orale: Mdicaments usage critique ; Mdicaments faible marge thrapeutique ; Mdicaments comportant des principes actifs connus pour une Mdicaments comportant des principes actifs connus pour unebiodisponibilit complexe ;

    Mdicaments dont les matires premires prsentent des propritsphysico-chimiques complexes ;

    b/ des mdicaments administrs par voie non orale non parentrale et action systmique ;

    c/ des mdicaments action systmique et libration modifie ;

  • ARTICLE 7

    Pour les formes orales, solides libration immdiate et action systmique, les tudes de la dissolution in vitropeuvent tre utilises pour dmontrer lquivalence entreun mdicament gnrique et une spcialit de rfrencedans les cas suivants :dans les cas suivants :

    1/ Si la vitesse de dissolution du principe actif est rapide dans 3 milieux pH diffrents avec deux types de dispositifs de dissolution ;

    2/ Si le principe actif a une bonne solubilit et une bonne permabilit ;

  • Les limites de la bioquivalence

    n Lot dessai choisi par lindustrieln Essai chez le volontaire sainn A chaque changement de la taille de lot , il n A chaque changement de la taille de lot , il

    faut refaire lessai de bioquivalencen Qualit de la matire premire principe

    actif: impurets,isomrie,polymorphisme.

  • Le march pharmaceutique marocain

  • n Les gnriques reprsenteraient actuellement prs de 30 % du march pharmaceutique priv en volume.

    Le march pharmaceutique marocain

    volume.

  • Les laboratoires fabricants

    avant - Quelques laboratoires nationaux - Peu de gnriques chez les multinationales.

    Aujourd'hui - Tous les laboratoires

  • Questions Questions MMMM

  • Les gnriques tuent-ils la recherche ?n Les pays les plus innovants

    sont ceux dans lesquels le march des gnriques est le plus dvelopp (Etats-Unis, Royaume-Uni, Allemagne)

    n Pendant que le Maroc plafonne 30% de la consommation des mdicaments gnriques, les Etats-Unis sont pratiquement 60%, des pays comme lAngleterre et lAllemagne atteignent des niveaux de 65%.

    La France, en retard la fin des annes 90, a multipli les mesures pour inverser la courbe de consommation des mdic...

Recommended

View more >