ce.0692392a@ac-lyon.fr Projet Natation Grande .Projet Natation Grande Section ... En grande Section,

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of ce.0692392a@ac-lyon.fr Projet Natation Grande .Projet Natation Grande Section ... En grande Section,

  • Inspection de lEducation Nationale

    Circonscription de Meyzieu

    83 chemin de Pommier

    69 330 Meyzieu

    Tl : 04 78 04 61 94

    ce.0692392a@ac-lyon.fr

    Les Vagues

    Piscine de Meyzieu

    10 D rue Jean Jaurs 69330 MEYZIEU 04 72 02 65 87

    Projet Natation Grande Section

    Comptences vises :

    Se reprer et se dplacer dans lespace.

    Dcrire ou reprsenter un parcours simple.

    Adapter ses dplacements des environnements ou contraintes varis.

    Respecter les autres et respecter les rgles de la vie commune.

    Eprouver de la confiance en soi ; contrler ses motions.

    Septembre 2012

  • Projet maternelle piscine Les Vagues , Meyzieu, Septembre 2012 Page 2

    SOMMAIRE

    1- Les enjeux dapprentissage a- 5 comptences dvelopper b- Un vrai projet de classe avant, pendant et aprs la sance de piscine

    2- Un travail en vritable partenariat

    3- Scurit passive et scurit active des lves

    a- la scurit passive

    b- La scurit active

    4- Lunit dapprentissage

    a- Objectifs

    b- Droulement

    5- Les taches possibles

    6- Annexes

    3

    3

    4

    5

    6

    6

    8

    9

    9

    11

    19

    21

    Rdaction :

    F. DELAY-GOYET CPC EPS

    A. GENIN BEESAN

    Remerciements :

    C. HOSPITAL, P. COLLOMB CPC EPS

    L. BONNET CPD EPS, Les enseignantes de lcole M. PAGNOL

    DESSINS : C. ROUILLAT

  • Projet maternelle piscine Les Vagues , Meyzieu, Septembre 2012 Page 3

    1- LES ENJEUX DAPPRENTISSAGE

    a- 5 comptences dvelopper :

    La natation une activit support qui va servir au dveloppement de 5 comptences :

    Domaine : agir avec son corps :

    - Adapter ses dplacements des environnements ou contraintes varies

    Savoir ajuster ses conduites en fonction de ses ressources et des contraintes du milieu physique et humain pour agir en scurit

    (construction de la scurit active). Ce qui veut dire qu la fin du module denseignement, les lves devront tre capables de choisir

    et/ou raliser un parcours adapt leurs ressources.

    - Se reprer et se dplacer dans lespace

    Savoir prendre des repres sur le milieu et sur soi pour pouvoir se connatre et mieux agir. Les lves devront savoir se reprer, se

    dplacer et agir dans un espace en prenant en compte des lments organisateurs de cet espace.

    - Dcrire ou reprsenter un parcours simple

    A la fin du module les lves devront tre capables de dcrire un parcours en y plaant les lments, leur action, les autres et le sens de

    dplacement. Ce travail est men en classe avant et aprs les sances laide de supports : photos, plans, lexique des lments du

    dispositif Il permet aussi aux enfants de se reprer plus facilement pendant la sance, la piscine (gain de temps, scurisation des lves).

    Domaine : devenir lve

    - Respecter les autres et respecter les rgles de la vie commune La natation est un support idal pour construire lutilit et limportance de la rgle, comme contrainte qui libre car elle permet dagir en

    scurit et donc en confiance.

    - Eprouver de la confiance en soi ; contrler ses motions Par une pratique progressive et diffrencie, encadre par ladulte et rgle, dans un dispositif riche et connu de tous, les lves

    apprennent contrler leurs motions, et grce la mise en russite, prennent progressivement confiance en leurs capacits.

  • Projet maternelle piscine Les Vagues , Meyzieu, Septembre 2012 Page 4

    b- Un vrai projet de classe avant, pendant et aprs la sance de piscine :

    POUR QUOI FAIRE ?

    NB : En grande Section, le travail en classe avant/aprs la sance est indispensable car il permet :

    - De gagner du temps dactivit la piscine : les lves connaissent le dispositif, les rgles, savent ce quils ont faire. - Daider les enfants mieux apprendre en EPS : reprer ce quil est possible de faire, ce quils ont fait, ce quils se sentent capables

    dessayer

    - Daider les enfants apprendre dans dautres disciplines : langage, reprage dans lespace

    Source I. MARTINEZ CPC Annecy

    COMMENT FAIRE ?

    La plupart des sances en classe avant/aprs la piscine peuvent dbuter par une phase collective de reprage (plan, photos), de discussion

    ( Quelles sont toutes les manires dentrer dans leau que vous avez trouves ? ).

    Puis il est souvent intressant de prolonger ces changes par une tache individuelle (reprer/coller/classer des actions, tracer son parcours).

    Les sances doivent avoir lieu le plus prs possible de la sance de piscine. Toutefois, certaines sances moins axes sur la

    prparation/mmorisation de ce qui a t fait pendant la sance (lexique, arts visuels) peuvent se faire de manire dcroche dans la

    semaine.

    LE CAHIER DU NAGEUR :

    Lapprentissage tant rparti sur 3 ans (GS, CP, CE1), lidal est davoir un cahier du nageur (ou cahier dEPS) qui accompagne lenfant sur ces 3

    annes. A dfaut, un cahier du nageur ou dEPS annuel permet de conserver les traces crites, dessins, projets de lenfant, il est un support de

    langage, et il aide linformation des familles (lien cole/famille).

    Polyvalence PAR lEPS

    Les sances de piscine sont un MOYEN

    de donner du sens dautres

    disciplines : langage, lecture, arts

    visuels, sciences

    Polyvalence POUR lEPS

    On utilise les outils dautres disciplines

    pour favoriser les apprentissages en

    EPS : langage, criture, maths

  • Projet maternelle piscine Les Vagues , Meyzieu, Septembre 2012 Page 5

    2- UN TRAVAIL EN VERITABLE PARTENARIAT

    Le matre nageur de surveillance :

    Sa prsence est indispensable. Il ne soccupe que de la scurit. Il peut se dplacer hors de sa chaise.

    Le matre nageur / enseignant :

    Il assure aussi un rle de scurit. Il conseille, oriente le travail des

    lves.

    Il apporte ses comptences techniques aux lves et au PE de la

    classe.

    Il aide lvaluation des capacits des lves.

    En collaboration avec le PE il rgule le droulement des sances et de

    lunit dapprentissage.

    Le professeur des Ecoles :

    Il conseille, oriente le travail des lves.

    Il apporte ses comptences pdagogiques et sa connaissance de

    ses lves au matre nageur.

    En collaboration avec le matre nageur, il rgule le droulement des

    sances et de lunit dapprentissage.

    Il assure aussi un rle de scurit. Il assure avec ses lves les temps

    dAVANT et APRES* sances

    *Ce temps de prparation et de retour en

    classe est indispensable pour une meilleure

    efficience des enseignements et afin

    dassurer une scurit active plus efficace.

    Les parents accompagnateurs :

    Ils assurent un rle de scurit Ils encouragent, rassurent, aident les

    enfants.

    Ils rappellent le but de la tche et les critres de russite.

    Le Projet Pdagogique

    Document de

    rfrence qui permet

    dassurer la cohrence

    des rles et des

    interventions

    Les ATSEM :

    Leur prsence est soumise lautorisation du maire et du

    directeur de lcole.

    Elles ne sont pas prises en compte dans le taux dencadrement.

    Elles interviennent dans les vestiaires, ou pour accompagner

    ponctuellement un enfant.

  • Projet maternelle piscine Les Vagues , Meyzieu, Septembre 2012 Page 6

    3- SECURITE PASSIVE ET ACTIVE DES ELEVES

    La scurit passive, qui consiste liminer tous les facteurs de risque, doit tre recherche au maximum. Mais attention, elle ne rend pas les

    lves autonomes.

    Il faut donc galement penser une scurit active, qui permette aux lves de connatre les dispositifs, les tches effectuer, didentifier les

    facteurs de risque, pour tre capables tout moment dajuster leur action en fonction de leurs capacits, du milieu, et des circonstances

    extrieures (partenaires, dispositif).

    Lobjectif est de permettre llve, en fin de scolarit, daccder une gestion autonome du risque : cest une ducation la scurit active.

    Cependant, il est ncessaire de prvenir et de protger les lves : assurer une dose maximale de scurit passive.

    a- La scurit passive :

    EN RAPPORT AVEC LA CIRCULAIRE N 2011-090 DU 7 JUILLET 2011

    - respect du nombre dadultes / nombre dlves : 3 adultes qualifis ou agrs pour une classe, et 1 BEESAN charg uniquement de la

    surveillance du bassin.

    - respect du nombre dlves dans leau par rapport la superficie du bassin : 216 m2, soit 54 lves au maximum dans leau (1 lve/4 m

    2).

    - respect de la temprature de leau : 28C pour les lves de GS.

    LE DISPOSITIF

    Lorganisation matrielle est adapte au niveau des lves pour que chacun soit en SECURITE maximum. Des lments de rcupration (tapis,

    perches) sont mis leur disposition pour pallier toute ventuelle fatig