Chemot 5775 page 1
Chemot 5775 page 2
Chemot 5775 page 3
Chemot 5775 page 4

Chemot 5775

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Text of Chemot 5775

  • HORAIRES DE CHABAT

    Chabath Chemot 19 Teveth 5775 / 10 Janvier 2015 N.296

    Entre: Sortie:New-York: 4:28pm 5:32pmParis: 16:54 18:08Tel-Aviv: 16:35 17:34

    Mdecin ou cordonnier ???

    Le Gaon Harav Yossef Ham Zonnenfeld discutait un jour avec un homme qui avait sorti son fils de la Yechiva pour quil se dirige vers luniversit.Il souhaitait que son fils devienne mdecin.Le Tsadik tenta par tous les moyens de len dissuader, cherchant savoir quelle tait la raison dune telle dcision. Rabbi, quy-a-t-il de mal cela? Le monde a besoin de mdecin!Que ferait le monde sans mdecin?Vous-mme avez sans doute eut recours un mdecin plus dune fois, vous avez t bien content den trouver un, non ??? Placidement, le Gaon lui rpondit: Le monde a aussi besoin de cordonniers !!! Ce nest pas pour cela que tu vas enseigner ton fils le mtier de cordonnier !?!?!?!

    20 TEVETHHILLOULA DU RAMBAM

    *Rabbi Moch Ben Mamone est n en Espagne mais il va rapidement sinstaller en Egypte.

    * L, il va tudier et devenir un matre et un guide pour son peuple.

    * Il est aussi un grand mdecin et grand philosophe.

    * Il rdige entre autre le guide des gars, la lettre du Tmane et le Yad Hahazaka(recueil de lois).

    * Il finira par stablir en Erets-Isral o il finira ses jours Tvria le 20 Teveth.

    * Cest l-bas quil est enterr.

    *Sur son tombeau figure la clbre phrase: DE MOCHE JUSQU MOCHE, IL NY EUT PERSONNE COMME MOCHE !

    1Ralis par Yaacov Berrebi 054.700.73.67 https://www.facebook.com/groups/LeHaim.VeLivraha/

  • Retrouvailles !!!

    Rsum de la Parachat Chemot

    * Le livre de Chemot souvre par lnumration des enfants dIsral descendus en gypte. * Un nouveau roi se lve, qui na pas connu Yossef et, sinquite du nombre grandissant des Bn-Isral et fait tuer tous les enfants mles natre et fait des Bn-Isral, des esclaves.* Par miracle, Moch sera sauv de ce dcret et cest Batya, la fille de Paro qui ladoptera.* Moch voit un gyptien maltraiter un Juif, Moch le tue.* La chose se rpand et Moche fuit Midyane car Paro veut le tuer.* Moch pouse la fille de Ytro, Tsipora, et lui donne deux enfants, Guerchom et Elizer.* Hachem se dvoile Moch devant un buisson ardent et le dlgue pour librer son peuple.* Moch refuse mais bout darguments, il acceptera la mission en tant accompagn de son frre Aharon.* Paro va tout dabord refuser de laisser partir les Bn-Isral, il va mme endurcir la servitude des Bn-Isral en leur retirant la paille qui servait fabriquer les briques.* Mose se lamente dtre la cause des souffrances de ses frres mais Hachem lui demande de lui faire confiance.

    2

    Et Moch eut peur.

    * Lorsque Moch spare les deux Juifs Datane et Aviram, ils lui reprochent de vouloir les tuer comme il a tu lgyptien.Moch comprend que la chose a t divulgue et il eut peur.

    Peu aprs, Pharaon veut tuer Moch.

    En ralit, si Paro a voulu tuer Moch cest parce que ce dernier a eu peur!En effet, nos maitres nous enseignent quune pense positive a une force cratrice; lorsquon pense positivement, les choses se passent concrtement bien !Si Moch avait pens bien, il naurait pas eu fuir lEgypte !Mais comme Moch a eu peur, cela a provoqu que Paro a voulu le tuer et quil a du fuir.

    Moche avait du mal parler .

    * Moche tait Kaved P . Cela signifie quil avait du mal prononcer la lettre P .Or il se trouve justement que la formule cense prouver aux Bn-Isral que Moch tait le vrai librateur tait PAKOD IFKOD ELOKIM ETHEM .En toute logique, Moch naurait pas pu prononcer le premier mot de cette phrase !Quand les Bn-Isral ont vu quil arrivait prononcer les mots correctement, ils ont compris quils avaient en face deux le librateur !!!

    * Pourquoi Hachem choisit pour librer son peuple justement une personne qui avait du mal sexprimer ???

    Lorsquune personne a les capacits ncessaires pour assumer une mission, elle risque de se tromper et de penser que sa russite est le fruit de ses qualits et de sa force !Or, quand cette mme personne na pas du tout les qualits requises pour une telle mission, il est vident quelle ne fera pas lerreur de croire quelle est lorigine de la russite; il sera clair que cest Hachem et uniquement Hachem qui est lorigine de cette russite !Or ce sentiment de suffisance et de confiance en soit est la cause de lchec, car quand un homme se sent capable alors Hachem labandonne et le laisse se dbrouiller tout seul !Hachem choisit donc Moch justement pour son dfaut qui tait en fait la garantie dune russite absolue!

    Ils leur rendirent la vie amre.

    * A propos de la difficult de lexil gyptien, nos maitres divergent sur le sens de Ils leur rendirent la vie amre .Pour certains, il sagit de construire puis dtruire les pyramides riges par les Bn-Isral, ce qui reprsente une grande preuve puisquil ny a pas pire que de travailler sans aucune utilit!Pour dautres, les gyptiens demandrent aux hommes de faire de travail des femmes et inversement.

    A ce propos, voici un extrait dune lettre du Rabbi sur le rle de la femme.

    A notre poque o les gens prennent la lumire pour lobscurit et la douceur pour de lamertume, nous devons regarder dans la Thora pour garder nos repres.Certaines personnes prtendent que le statut de la femme dans la Thora est nglig. Ils avancent pour cela Ahavat Israel et le fait que tous ont t crs limage dHachem et quil faut donc prserver cette galit voulue par Hachem.Ils ont donc cr le mouvement de libration de la femme .Mais en ralit, ce quils ont apport est contraire la Thora et va lencontre de lintrt de la Femme.Les consquences de leurs propositions font encore plus de mal la Femme et la dgradent encore plus.En effet, ils prtendent dfendre les intrts de la femme mais, y-a-t-il un plus grand mpris pour une personne que dtre prive de son droit a tre elle-mme ???Peut-on supposer un instant que ce soit une libration que dobliger la Femme tout faire pour ressembler un Homme ???La Thora interdit la femme de porter larmure dun homme comme elle interdit lhomme de se maquiller comme une femme !Chacun est diffrent et il est donc aussi inutile quimpossible de tenter de comparer les deux. Chacun a une mission diffrente assurer et il a pour cela reu des qualits diffrentes qui lui permettront de mener bien sa mission.La femme a reu limmense responsabilit dduquer la prochaine gnration et cest elle (ne loublions pas) qui transmet la religion lenfant !Chacun devra donc sefforcer dtre lui-mme et ce nest que dans ce cas quil lui sera possible de raliser la mission pour laquelle il est descendu sur terre !

    ( Les mots sont les miens, pas ceux du Rabbi.Seule lide est du Rabbi.)

  • 33 Questions pour le Rambam ?!?!

    Rabbnou Moch ben Mamone, connu de son surnom RaMbaM, fut, au dbut de sa vie, l'objet d'une grave suspicion. Parmi les livres qu'il avait crits, certains furent considrs comme dangereux pour les tudiants dont le jugement n'avait pas encore suffisamment mri.Les ouvrages talmudiques du Rambam taient reconnus par l'ensemble des rabbins et des rudits de son temps et des poques ultrieures comme vritablement marquants, et mme comme l'uvre d'un gant de l'rudition religieuse. Mais le Rambam fut aussi un grand mdecin, un homme de science et un penseur minent ; et il crivit un ouvrage intitul le Guide des gars dont il esprait qu'il serait accueilli avec une faveur gale celle de ses autres uvres.Ceux qui taient gars , et dans l'esprit desquels rgnait la confusion relativement aux vraies croyances de la foi juive, trouvrent, en effet, dans ce livre, un guide pour le vritable mode de vie judaque. Mais il y avait les autres. Quelques rabbins en conurent des craintes : les tudiants, nullement gars , qui le liraient ne risquaient-ils pas de voir la confusion envahir leur esprit ? Certains en arrivrent mme douter que l'auteur de Michneh Torah (l'uvre de Halakhah de Mamonide) et celui du Guide des gars fussent une seule et mme personne.Aussi les rabbins d'Allemagne dcidrent-ils d'envoyer un de leurs collgues Cordoue (o le Rambam rsidait alors), afin de prendre une mesure plus exacte de cet homme.L'missaire, Rabbi Mer, accompagn d'un de ses tudiants les plus brillants, fit le long et difficile voyage jusqu'en Espagne. Ayant atteint les faubourgs de la ville, les deux hommes dcidrent de prendre un repos au bord du fleuve dont les eaux taient cette poque particulirement limpides. Ils en profitrent pour se dsaltrer. Puis Rabbi Mer tira un livre de ses bagages et se plongea dans l'tude. Une fois reposs, les deux voyageurs reprirent leur chemin. Mais aucun d'eux ne s'aperut que le livre avait t oubli au bord de l'eau.Arrivs la maison de Rambam, Rabbi Mer frappa la porte. Un serviteur vint ouvrir et pria le visiteur d'entrer. Mon matre est en train de djeuner. Qui dois-je annoncer ? Dites seulement que le visiteur lui prsente ses respects et lui souhaite de manger de bon apptit les ufs qu'il a sur sa table, rpondit Rabbi Mer.Quelques instants aprs, le serviteur revint. Mon matre vous souhaite la bienvenue, dit-il. Et il profite de l'occasion pour vous rappeler que vous avez laiss un livre au bord du fleuve.Rabbi Mer fouilla dans ses bagages. Le livre manquait, en effet. ce moment, le Rambam entra et accueillit chaleureusement le rabbin d'Allemagne. Il l'invita partager son repas. Un repas bizarre qui ressemblait fort une main d'homme ! Rabbi Mer en fut stupfait. Est-il possible, pensa-t-il, que le Rambam soit un cannibale et qu'il mange de la chair humaine ? Il refusa de se servir, prtextant qu'il n'avait pas faim. Alors, peut-tre accepterez-vous un verre de bon vin ? Petrus, apporte-nous donc un cruchon de vin de la cave . Autre surprise pour Rabbi Mer ! tait-il possible que le Rambam bt du vin qu'un non-juif avait touch ? N'tait-ce pas contraire la loi juive ? Poliment, il refusa encore une fois.Se sentant fatigu et l'esprit fort troubl, Rabbi Mer acce