Choisir d’allaiter ?

  • View
    41

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Choisir d’allaiter ?. respecter et réfléchir ensemble au projet de la maman : représentation personnelle de l’allaitement, expériences antérieures ou de l’entourage, les peurs évidentes ou cachées - PowerPoint PPT Presentation

Text of Choisir d’allaiter ?

  • Choisir dallaiter ?respecter et rflchir ensemble au projet de la maman : reprsentation personnelle de lallaitement, expriences antrieures ou de lentourage, les peurs videntes ou caches

    rappeler les bnfices de lallaitement : immunit, allergie, relationnel, dveloppement crbral, prvention de lobsit, du diabte etc...

  • De brves informations pour un dmarrage russiMise au sein prcoce = parler de son projet dallaitement lquipe hospitalireFavoriser le peau peau, le contact = pas de sparation (couveuse, nurserie...)Pas de biberons ni de ttines pour prserver la succion !Je veux = je peux. Mettre en confiance : linsuffisance de lait est exceptionnelle.

  • Le sein : glande ou rservoir ?

  • 20 80 % de rserves dans le sein, de 80 600ml. La production est permanente et adapte aux besoins du nourrisson. La capacit de stockage (dans les acinis) peut influer sur le nombre de ttes.la rgulation de la production dpend de : - la stimulation (efficacit de la succion)- du transfert de lait (la vitesse de production est inversement proportionnelle au degr de remplissage du sein)- dhormones qui elles-mme sont influences par : les motions, le contact, ltirement du mamelon, la douleur, la prise de toxiques...-> ocytocine (rflexe djection), prolactine (production et composition du lait). Le rle de la prolactine diminue au cours du temps do la relative inefficacit du Parlodel pour un sevrage aprs quelques semaines.Installation et calibrage pendant les premires semaines puis phase dquilibre o la production dpend des besoins du nourrisson et de la qualit de la tte.

  • Le sein garde en mmoire le volume qui lui a t demand, mesure le taux de prolactine restant dans le sein et se calibre pour les ttes suivantes.

    Plus on stimule, plus on produit. Do les 8 12 ttes par jour, limportance des ttes groupes du soir, des ttes-clins, de vider le sein correctement (entre-plat-dessert) etc...

  • Les mamelons peuvent tre sensibles la premire semaine mais une douleur intense ou qui persiste NEST PAS NORMALE.Lallaitement la demande ncessite de surveiller les signes dveil du nourrisson.Auto-surveillance dun allaitement : lenfant a 5 ou 6 couches bien mouilles par jour ( partir du 2me jour) et 3 selles jaunes dor (mission mconium J4 maxi). Son comportement est adapt (ni hyperexcit, ni somnolent)pese hebdomadaire (location dune balance)En cas de problme : maintenir la lactation, prserver la succion, favoriser le contact.

  • Les (rares) contre-indications :

  • HIV , HTLV1galactosmie congnitale, phenylcetonuriecancer en cours de traitementIC, IR, IH svreHerps en cas de lsion sur le sein (temporaire, le lait peut tre tir)psychose puerpralecertaines infections bactriennes avant traitement (listeria, salmonelle, shigelle...)ATCD de chirurgie mammairemamelons trs ombiliqus ou trs plats (pas de raction la stimulation)

  • Les premiers joursJ1 : colostrum. 4 5 ttes hypernutritives24h la monte laiteuse : la crise infernale !mise au sein frquente (lenfant passe sa commande pour la suite). Peau peau ++Surveiller les signes dveil chez un enfant somnolent (accouchement difficile, csarienne).du calme et du soutien. Corriger la position, la succion et reprer les signes avant-coureur des crevasses. perte de poids >10% = complment de lait maternel donn la tasse ou la seringue

  • Douleurs, pleurs, stagnation pondrale... :

    Quand a ne se passe pas comme on voudrait !

  • Les principaux point s vrifier :

    la positionla prise du seinla succionle rythme des ttes Expliquer et surveiller ces principaux points vite la majorit des complications.

  • La positionLa maman installe confortablement, dos cal(coussins, surlever les pieds)Lenfant face au seinAlignement de la hanche, de loreille et de lpauleTte en lgre dflexion vers larrire, libre Approcher lenfant en ramenant le bras vers soi et non en poussant sa tte

  • Varier les positionsPour sadapter la taille du sein (ballon de rugby )Pour varier les zones de massage / les points dappuiPour la nuit (allonge sur le ct)Pour diminuer le RE (allonge sur le dos, califourchon sur la cuisse)

  • La prise du seinPrsenter le mamelon au niveau du nezBouche grande ouverte (comme pour manger un hamburger)Prise asymtrique laissant voir plus darole au-dessus quen dessousLvres retroussesLangue en gouttire, le mamelon doit arriver loin dans la bouche, la jonction palai dur/palai mou.

  • Ne pas laisser lenfant avec une mauvaise prise en boucheNe pas donner un sein trop plein : masser le sein avant la tte, dsengorger la zone de larole par pression...Parler, montrer, expliquer son bb...Intrt de lostopathie ?

  • La succionDune succion efficace dpend la mise en route de la production et du rflexe djectionSuccion efficace = dglutition. Vrifier le mouvement des mchoires, visualiser la dglutitionMise en route : 2 succions / 1 dglutition (pour obtenir un flux) puis 1 succion / 1 dglutition etc...Alternance de flux et de pause (1/1, 2/1)

  • Amliorer la succionEviter les ttines et biberonsFaire tter le doigt, reprer la position de la langue en gouttire sous le doigtVrifier la bouche du bb (frein de langue, palais creux, muguet)

  • Le rythmeIl ny en a pas. Chaque binme mre/enfant est unique...Une moyenne de 8 12 ttes / jour. Toujours des ttes nocturnes.Le sein nest pas quun rservoir nourriture. Tter cest aussi la proximit rassurante de la mre, se rassurer, se consoler, se faire cliner...Picorer le sein, tter quelques secondes ou minutes, est un excellent moyen pour lancer la lactation.

  • Se mfierDe lenfant qui sendort trs vite au sein : le lait ne coule pas (sein engorg ?), lenfant prend mal le sein et ne stimule pas ljection du lait, insuffisance secondaire de production (ttes espaces, seins incompltement vids)De lenfant qui ne rclame pas souvent, surtout lors des premiers jours :risque dhypoglycmie ou dhyperbilirubinmie, mauvais calibrage de la production

  • 1 ou 2 seins par tte ?Objectif : drainer le sein compltement.Donner un premier sein jusqu ce quil soit bien vid, bien assoupli : la compression du sein peut aider lenfant qui ttouille, sendort. Stimuler par un change et remettre sur le mme sein. Laisser lenfant quitter de lui-mme le sein.Proposer le deuxime sein quand le premier est vide. A la demande de lenfant.alterner les seins chaque tte.

  • Cas particuliers : trop de lait : proposer le mme sein pour 2 voire plus de ttes la suite (dsengorger lautre sein manuellement)relancer la lactation, augmenter la production : superalternance = changer de sein 3, 4 fois ou plus pendant la tte.rflexe djection trop fort : le bb stouffe, avale de travers, sagite au sein, a des coliques (avale de lair++) stimuler le sein avant la tte pour obtenir le RE position la plus verticale possible (allong sur le dos, califourchon)faire des pauses pendant la tte

  • Cas clinique : AlimAlim, n le 01/05/10. A terme. Accouchement par voie basse. PN = 3250. Poids de sortie maternit = 3100

    Allaitement la demande. Maman et bb se portent bien. Environ 10 ttes/24 heures le premier mois.

    Poids 1M = 4500 (+1250g)Poids 2M = 5900(+1400g)Poids 3M= 6400(+500g)Poids 4M = 6280 (-120g)

  • Ce qui sest pass.Lenfant dort maintenant dans sa chambre : une seule tte nocturne (contre 3). Introduction de la ttine (prise du pouce) la journe.

    4M+7j = 6550 (+270g/semaine)4M+14j= 6880 (+330g/semaine)5M = 7480 (+1200g pour le mois)

  • Cas clinique : SamuelSamuel, n le 24/05/2010. PN 2kg920. Sortie J3 P=2,820Allaitement exclusif.

    Vu J10 : 2kg810. 2 selles par jour, 4 couches bien mouilles. Lenfant pleure beaucoup, se calme dans les bras.

  • La maman est trs fatigue. Elle sent les seins bien remplis avant la tte, les seins coulent tout seul quand lenfant pleure. Pas de douleurs.Elle donne un sein par tte. Ttes courtes et rapproches. Lenfant sagite au sein. Il semble repu et calme quelques minutes aprs avoir bu mais cela ne dure pas. Il sagite si elle lui redonne puis pleure ds quil est pos. Rclame plus le soir mais prend des ttes trs courtes, alternance des 2 seins.

    Lenfant dort dans sa chambre, se rveille deux fois pour tter (plus longues, plus calmes). Allaite au fauteuil.

    Pense quil a des coliques. Selles vertes et mousseuses. Rgurgitations.

    Cas clinique : Samuel

  • Stagnation pondralelobjectiver : poursuite de la perte de poids au del de 10j,pas de reprise du poids aprs 3 semainesprise de poids
  • Rechercher les causesCauses maternelles : scrtion lacte insuffisante ou anomalie du rflexe djectionLies au nourrisson : problmes de succion, problme physique, mauvaise assimilation, besoins levs les causes sont souvent intriques les complments (en particulier artificiels) sont une des causes favorisant la diminution de la production

  • Causes maternellesScrtion lacte insuffisante :Conduite de lallaitement inadquateFacteurs intercurrentsRare insuffisance primaireAnomalie du rflexe djection

  • Scrtion lacte insuffisanteConduite de lallaitement inadquate : mise au sein retarde, ttes espaces ou incompltes, pas de dglutitionmauvaise position, douleurs et/ou crevassesbouts de sein, confusion sein / ttinecomplmentsFacteurs intercurrentsrtention placentairefatigue, facteurs motionnelsmaladie, alimentation carencepilule, nouvelle grossesseCause primaire : trouble hormonal, agnsie mammaire

  • Anomalie du rflexe djectionTrop fort : rgurgitations. Enfant gn, agit, boudant le sein

    Pas assez fort : stress, anxit, tabac, alcool, caf....

  • Problmes lis lenfantProblmes de succionProblme physiqueMauvaise assimilation du laitBesoins levs

  • Problmes de succionMauvaise position, mauvaise ouverture de boucheSeins trop tendus, gonfls (engorgement, monte laite