Dossier de Presse Marseille 2013

  • Published on
    01-Dec-2015

  • View
    1.158

  • Download
    2

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>2</p></li><li><p>3MMMMAAAARRRRSSSSEEEEIIIILLLLLLLLEEEE</p><p>Du 7 au 11 juillet 2013</p></li><li><p>4Grand Prix FmininEDF - La Marseillaise</p><p>Trophe des ArtistesFrance 3 - RTL</p><p>Mondial La Marseillaise Ptanque</p><p>www.lamarseillaise.fr</p><p>Ecureuil - La Marseillaisedes Jeunes</p></li><li><p>5LA FTELE SPORT</p><p>LE MONDIAL LA MARSEILLAISE PTANQUE, a t cr en 1962sur une ide de Paul Ricard qui avait demand ses collaborateurs ainsi qu'ceux du journal "La Marseillaise" de conjuguer leurs talents, pour lancer Marseille une manifestation sportive populaire.Les mridionaux qui ont invent la ptanque, ont bien vite adhr l'ide etc'est ainsi que la premire dition de cette comptition -appele de hautesdestines- runissait 1 164 joueurs, ce qui n'tait pas mal pour l'poque.Au fil des annes, cette affaire de sudistes n'a cess de grandir, gagnant seslettres de noblesse sur le plan national, avant de s'envoler la conqute dela plante. LE MONDIAL qui s'inscrit dans la ligne des grandes ftessportives souvre chaque anne dbut juillet et se dispute sur cinq jours, dudimanche au jeudi.Pour cette dition il se droulera du 7 au 11 juillet 2013.Cette comptition bouliste ouverte aux femmes et aux hommes de tout gese dispute par quipe de trois joueurs, et fonctionne sur le principe de "l'li-mination directe".Les 1 164 joueurs du dpart ont fait des petits en 50 ans. C'est ainsi que LEMONDIAL LA MARSEILLAISE A PETANQUE runit rgulire-ment plus de 10 000 joueurs.L'an dernier, 4416 quipes, soit 13 248 joueurs se sont retrouvs sur la lignede dpart. Le record date de l'anne 2011 avec 4 624 quipes soit 13 872 joueurs.Aprs cinq jours physiquement et nerveusement prouvants, quatre quipesse retrouvent dans ce que l'on appelle "le carr d'honneur", pour tenter de</p></li><li><p>6conqurir le titre le plus envi des joueurs :Vainqueur du MONDIAL LA MARSEILLAISE A PETANQUE"C'est le Roland Garros des boules" a dit de lui Yves MOUROUSIqui, le premier, l'a prsent en direct la tlvision, le 15 juillet 1985.Daniel Lauclair a repris le flambeau avec talent. Grce lui, son opini-tret, la ptanque a commenc trouver toute sa place sur le petit cranaux heures de grande coute.Si les joueurs viennent de plus en plus nombreux participer Marseilleau MONDIAL LA MARSEILLAISE A PETANQUE, les spectateursont pris l'habitude de rallier, en rangs serrs, le Parc Borly, dont l'accsest libre. Le concours attire 50 000 spectateurs le premier jour, et prs de150 000 pour l'ensemble de la manifestation.La comptition se droule le premier jour au Parc Borly ainsi qu tra-vers toute la ville, dans une vingtaine de sites prpars cet effet, jusqu'la finale qui retrouve cette anne le cadre magique du Vieux-Port.Incomparable crin de verdure situ un jet de boule de la mer, le parcBorly est mis la disposition des organisateurs du MONDIAL LAMARSEILLAISE A PETANQUE par la Ville de Marseille pour le plusgrand bonheur des joueurs, qui viennent pour certains des quatre coinsde la plante.Ce parc, d'ordinaire rserv aux coureurs pied ou aux promenades fami-liales, se transforme le temps d'un concours de boules en un gigantesquepique-nique, en un vritable thtre des passions o la comdie ctoie ledrame, o se rencontrent toutes les humeurs et toutes lesmotions.</p><p>LA FTELE SPORT</p></li><li><p>7Critrium national de ptanque son origine, devenu interna-tional par la force des choses, ce concours a pris l'appellationde "Mondial" depuis plus de dix ans.Car si la plupart des dpartements franais et territoiresd'Outre-mer y sont reprsents, LE MONDIAL LA MAR-SEILLAISE PTANQUE touche les cinq continents.Depuis sa cration, le Mondial a accueilli l'Algrie,l'Allemagne, l'Angleterre, l'Armnie, la Belgique, le Canada,le Chili, la Chine, la Croatie, le Danemark, l'Espagne, lesEtats-Unis, l Estonie, la Finlande, la Guine, l'Italie, lIran, leJapon, Madagascar, le Maroc, les Pays-Bas, le Portugal, laPologne, la Rpublique Tchque, la Slovnie, la Sude, laSuisse, Tawan, la Tunisie, la Thalande sans oublier lesDpartements et Territoires d Outre-Mer et la Principaut deMonaco. Rappelons que 94 nations pratiquent la ptanquedans le monde, sur les cinq continents.</p><p>DES CINQ CONTINENTS</p></li><li><p>8Si tous les joueurs rvent de remporter un jour le titre de vainqueur du</p><p>MONDIAL LA MARSEILLAISE A PETANQUE, il reste que le</p><p>plus grand nombre vient surtout pour participer la fte sans nourrir</p><p>d'espoir excessif. Mais tous ceux qui s'engagent sont prims.</p><p>Tous les joueurs reoivent en effet, grce au concours des diffrents</p><p>partenaires : un tee-shirt, une casquette et dautres cadeaux.</p><p>D'autres prix en espces ou en nature sont distribus depuis les per-</p><p>dants de la 1re partie, jusqu'aux vainqueurs de la finale qui, outre</p><p>2 400 euros, 3 mdailles d'or, et recevront les Salvadors de la Ptanque</p><p>raliss par le sculpteur Andr Barelier, des coupes et des cadeaux ainsi</p><p>que des primes attribues par le public. Les finalistes, les demi-fina-</p><p>listes, l'quipe dont les joueurs n'ont pas atteint 18 ans au 5 juillet,</p><p>l'quipe la plus ge, la socit bouliste ayant le plus d'engags, l'qui-</p><p>pe fminine, l'quipe mixte (femmes et hommes), l'quipe de la mme</p><p>entreprise allant le plus loin dans la comptition, le meilleur tireur et</p><p>le meilleur pointeur de la finale sont galement rcompenss.</p><p>150 000 euros d'indemnits</p></li><li><p>94 Pour mettre en oeuvre tous les services du MONDIAL LA MARSEILLAI-SE A PETANQUE, le Comit d'Organisation doit s'assurer la collaboration de plusde 200 personnes.</p><p>4 7 tonnes d'imprims, d'affiches, de brochures, de dossiers et de fiches-d'inscription sont utilises.</p><p>4 2 000 m2 d'infrastructures abritent l'organisation (bureaux de jeux, tira-ge au sort, conomat, secrtariat, service mdical, salons de rception, etc.)</p><p>4 LE MONDIAL LA MARSEILLAISE A PETANQUE a t le premier utiliser l'informatique qui permet le tirage au sort des premires parties etune information rapide pour le public sur le droulement de l'preuve.</p><p>4 Un service de 22 bus gratuits, mis en place en partenariat avec laRTM, permet aux joueurs de se rendre dans les meilleures conditions surles terrains de jeux.</p><p>QUELQUES CHIFFRES</p></li><li><p>10</p><p>4 27 kilomtres de jeux, tous dlimits et numrots, reprsentant unesurface de 109 000 m2 sont amnags pour accueillir les milliers de joueurs.</p><p>4 Au coup d'envoi de la prcdente dition, 13 248 concurrents ont uti-lis la bagatelle de 24 496 boules, reprsentant une masse totale de prs de20 tonnes d'acier.</p><p>4 2208 parties pour la premire partie, 1104 parties pour la seconde et552 pour la troisime. Au terme de la premire journe du concours, 3864rencontres se sont droules. </p><p>4 Sur les 5 jours de comptition, on dnombre plus de 4415 parties, encomptant celles dites de cadrage, qui permettent de se retrouver le lundimatin avec 256 quipes qualifies.</p><p>4 Les vainqueurs, sils sont passs par le stade des cadrages en auront dis-put treize.</p><p>4 En mettant bout bout les terrains utiliss durant les 5 jours de com-ptition, on peut couvrir 50 kilomtres, soit la distance de Marseille Bandol ou Martigues.</p><p>QUELQUES CHIFFRES</p></li><li><p>11</p><p>Albert Pisapia dcd l an dernier lge de 85 ans a emport dans lalgende son fabuleux record : sept fois vainqueur.Il avait inscrit son nom au palmars en 1964, 1966, 1971 (avec GabyBinder et Pierre Brocca notre photo), 1979, 1982, 1985, 1990.Ce record sera-t-il battu un jour ? Lun de ceux qui peut y prtendre estMarco Foyot. Vainqueur en 1974, 1975, 1976, 1983, 1984 et 2002,l'ancien champion du monde a longtemps t galit avec le regret-t Jean Kokoyan qui s'tait impos en 1968, 1972, 1980, 1981, 1983 et1984. Un autre prtendant s'est rvl au fil des annes, PhilippeQuintais, qui a tout gagn ptanque et qui totalise quatre victoires La Marseillaise en 1997, 2004, 2005 et 2009. Avec trois victoiresPhilippe Pcoul et Philippe Suchaud posent des jalons. Mais la jeunegnration n'a pas dit son dernier mot Antoine Dubois, StphaneRobineau (trois) et Dylan Rocher (deux) pointent l'horizon pourbousculer lordre tabli.</p><p>UN PALMARES PRESTIGIEUX</p></li><li><p>12</p><p>1962 VEDEL - CESAR - CANAVESE1963 MASCON - CASTELLO - NUNARI1964 BESSE - LUBRANO - PISAPIA1965 SIMON - PAPALINO - BERENGER1966 SIMON - BESSE - PISAPIA1967 TRICON - ARCOLAO - PERAGOUX1968 MESSAL - KOKOYAN - CALBET1969 BESSE - SIMON - BACCIARDI1970 MACARI - GABANON - SALVADOR1971 PISAPIA - BINDER - BROCCA1972 MAGNANI - KOKOYAN - AUDRY1973 YVAN - LUBRANO - RUIZ1974 MELIS - AUTHIEU - FOYOT1975 MELIS - AUTHIEU - FOYOT1976 MELIS -AUTHIEU - FOYOT1977 BESSE - SIMON - BROCCA1978 BALDO - CHALDJIAN - GARCIA1979 PISAPIA - CAPEAU - CHEVILLON1980 LUCCHESI - ROUVIERE - KOKOYAN1981 LUCCHESI - ROUVIERE - KOKOYAN1982 PISAPIA - LUBRANO - FERRET1983 KOKOYAN - LUCCHESI - FOYOT1984 KOKOYAN - LUCCHESI - FOYOT1985 PISAPIA - TEXIER - BENGLER1986 VALERO - GARAGNON - IZOPET1987 MANZON - ADROUAMINE - AGUENI</p><p>1988 BOSSY - R - ANDR1989 CARLIN - ARMANDO - CHECCONI1990 PISAPIA - MORALDO - SWARTZ1991 DI MASE - GORTCHAKOFF - SEMBOLINI1992 MOLINAS - DELUY - FABRE1993 BENGLER - BURGOS - KALAZIC1994 TUPPO - CATOO - JOURNOUD1995 ALLIER - BUDET - BENOI1996 BENGLER - ROUX - CACIAGLI1997 QUINTAIS - ROBERT - FARRE1998 ALBENTOSA - VILFROY - GAYRAUD1999 TRIAKI - MARCOU - LABORDE2000 DUBOIS - L. LACROIX - E. LACROIX2001 LACROIX - ODDOUX - PONCET2002 FOYOT - USAI - MILEI2003 COSTA - NOGUERA - LACROIX2004 QUINTAIS- SUCHAUD-PECOUL2005 QUINTAIS- SUCHAUD-PECOUL2006 DUBOIS J.-DUBOIS A.-BENNEFISSA2007 GAYRAUD-ADAM-ROBINEAU2008 HERNANDEZ-CASTANO-HOVAGUIMIAN2009 QUINTAIS - PECOUL - SUCHAUD2010 ROCHER-DUBOIS.A-ROBINEAU2011 CAILLOL-GUILLEM-BASCUNANA2012 ROCHER-DUBOIS.A-ROBINEAU</p><p>UN PALMARES PRESTIGIEUX</p></li><li><p>13</p><p>A voir ( vivre) sur</p><p>France 3</p><p>LA FINALE </p><p>DU MONDIAL LA MARSEILLAISE PTANQUE</p><p>AURA LIEU LE JEUDI 11 JUILLET </p><p>DANS LE STADE LA MARSEILLAISE</p><p>SUR LE VIEUX-PORT</p><p>A PARTIR DE 21 H 30</p><p>UN FINAL FEERIQUE</p><p>10h30 1re DEMI-FINALE</p><p>14h30 2me DEMI-FINALE</p><p>17h00 FINALE DU GRAND PRIX FEMININ</p><p>EDF LA MARSEILLAISE</p><p>19h00FINALE DE LECUREUIL</p><p>LA MARSEILLAISE DES JEUNES</p><p>21h30FINALE DU MONDIAL LA MARSEILLAISE</p><p>A PETANQUE</p></li><li><p>14</p><p>Les SALVADORS de la PETANQUE sont aux boules ce que les CESARSsont au cinma, les VICTOIRES la musique et les MOLIERES au thtre.Cette oeuvre originale cre par le sculpteur Andr BARELIER rcompensechaque anne le comit dpartemental ou le groupe bouliste le plus mritant,dsign par la Fdration Franaise de Ptanque et de Jeu Provenal, prsidepar M. Alain Cantarutti.Aprs le comit des Vosges, celui de lArdche, cest celui de lOise reprsentpar son prsident M. Andr Danhiez qui a t honor, lors de la soire de lan-cement du Mondial qui a eu lieu exceptionnellement , lan dernier, sur lle deBendor (notre photo ci-dessus). La Fdration internationale prside par M. Claude Azma a galement dsi-gn son laurat. Cest la Pologne, reprsent par sa prsidente Mme WiolettaSliz qua chut lhonneur de recevoir loeuvre dAndr Barelier (notre photo ci-dessous).Les SALVADORS de la PETANQUE ont t attribus aux vainqueurs duMondial La Marseillaise, Dylan Rocher, Antoine Dubois, Stphane Robineau.</p><p>Unique : Les Salvadorsde la Ptanque</p></li><li><p>TROPHEE DES ARTISTESFRANCE 3 - RTL</p><p>15</p><p>FRANCE 3 &amp; RTL partenaires du MONDIAL LA MARSEILLAISE A PETANQUE,organisent le dimanche 7 juillet 2013, LE TROPHEE DES ARTISTES.C'est un vritable rgal que de voir les rois du disque, de la scne, du petit ou grand cran,s'affronter boules en mains sous le soleil.Les alles du Parc Borly rsonnent encore des coups de gueule de Michel GALABRU face POPECK ou Jean LEFEVRE, et nombre d'admiratrices rvent encore de leur rencontreavec Patrick BRUEL. Ces dernires annes, Claude BRASSEUR, Salvatore ADAMO,Bernard CASONI, Marie-Laure AUGRY, CARLOS, Daniel RUSSO, Jean-JacquesDEBOUT, Robert CASTEL, Jean-Pierre CASTALDI, Francis PERRIN, Chantal GOYA,Bernard MENEZ, Patrick BOSSO, Daniel LAUCLAIR, Sophie MOUROUSI, Eric COL-LADO, Grard FERRER, KAMEL, Mariane JAMES, Jean-Luc REICHMANN, EvelyneTHOMAS, Frigide BARJOT, Basile DE KOCH, Georges PERNOUD, Claude BROSSET,Pierre DOUGLAS, Jean-Pierre KALFON, Jean-Franois DEREC, Evelyne THOMAS,SHIRLEY et DINO, Pierre SANTINI, Laurent ROMEJKO, Vincent PERROT, NICO-LETTA, Dominique GRIMAULT, Pascal SELLEM, Daniele GILBERT, ERIKA, MarcelZANINI, Joey STARR, Patrice DREVET, Patrick GUILLEMAIN, Franck ALAMO,Patrick BOUCHITEY, Fabien ONTENIENTE, TEX, Mouss DIOUF, Fabienne EGAL,Danile EVENOU, Agns SORAL, Francis LALANNE, Christophe GUYOMARD,Pascale ROBERTS, Isabelle MORINI-BOSC, Jean-Marc DERMESROPIAN, Jo COR-BEAU, John OZILA, Jeane MANSON, Patrick DE CAROLIS, Myriam LAMARE,Antoine COESENS, Vronique DE VILLELE, Julie ARNOLD, Marcel PHILIPPOT,Anthony KAVANAGH, Dany LARI, Stphane HENON, Sylvie FLEEP, RolandGIRAUD, Patrick BOSSO, Grald DAHAN, Marcel DIB, Jean-Christophe MARQUET,Jackson RICHARDSON, Denis LATHOUD, Astrid VEILLON, Daniel ELENA se sontaffronts, boules en mains.</p></li><li><p>Myriam LAMARRE, championne du monde de boxe, a inscrit pour ladeuxime fois son nom au palmars. Elle tait associe Sophie MOU-ROUSI et lancien olympien Jean-Christophe MARQUET. Cettequipe trs soude est venue bout en finale de la triplette expri-mente forme de Henry FAVRE-AUBRESPY, Jean-Pierre ALBER-TINI et Marcel DIB lui aussi ancienne star de lOM.Comdiens, chanteurs, dcideurs et hommes de mdia, runis pour leseul plaisir de disputer quelques parties de ptanque, c'est ce que pro-pose le Trophe des Artistes France 3 - RTL pour la plus grande joied'une foule qui vient encourager ses stars prfres, en dpit d'une cha-leur crasante.Cette fte a runi depuis plus de 40 ans une affiche faire plir d'envieles plus grands producteurs et les paparazzis du monde entier ! MmeARAGON est venu s'initier auxjoies de la Ptanque.FRANCE 3 et RTL sont associspour donner plus d'clat encore ce rendez-vous trs convivial.Le Trophe des Artistes FRANCE3 - RTL qui se droule sur invita-tion, aura lieu le dimanche 7juillet partir de 14h30 au ParcBorly. Les quipes de 3 joueurs sont dsi-gnes par tirage au sort.Grce au soutien des partenairesdu MONDIAL LA MAR-SEILLAISE A PETANQUE,il sera dot en nature.</p><p>16</p><p>TROPHEE DES ARTISTESFRANCE 3 - RTL</p><p>AVEC LE CONCOURS D'AIR FRANCE - OBUT LA DIRECTION REGIONALE DU SUD EST RENAULT </p><p>&amp; LA COLOMBE D'OR (SAINT-PAUL-DE-VENCE)</p><p>TROPHEE DES ARTISTESFRANCE 3 - RTL</p></li><li><p>UN EVENEMENT MEDIATIQUE</p><p>Danne en anne, la revue de presse consacre au Mondial LaMarseillaise Ptanque stoffe. Cest, il est vrai, un formidable v-nement mdiatique.Des centaines d'articles de la presse quotidienne nationale (del'Humanit au Figaro) et rgionale avec des articles quotidiens consa-crs dans la Provence et bien sr, dans la Marseillaise sous forme decahier spcial de 12 pages, elle est en direct tout au long de la jour-ne,via son web www.lamarseillaise.fr avec des infos heure par heure,des reportages et interviews indits, des plus grands champions tousles amoureux et passionns de la boule ronde. Dans la presse people,des brves dans des magazines de mode ou des reportages dans desnews, des papiers galement dans les magazines web de plus en pluspopulaires, des reportages dans la presse spcialise des Unes consa-cres l'vnement, des articles dans la presse du bout du monde duWashington Post la Dpche de Tahiti et tout au long de l'annedes papiers de rfrence au Mondial. Une couverture de presse qui n'arien envier au plus prestigieuses preuves sportives.</p><p>17</p></li><li><p>18</p><p>UN EVENEMENT MEDIATI...</p></li></ul>