Embolie artérielle fémorale révélant un cancer chez une femme jeune tabagique

  • Published on
    01-Jan-2017

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • 132 Posters

    S. Zekri , A. Hatri , F. Kessal , S. Taharboucht , R. Guermaz , M.BrouriService de mdecine interne, EPH Elbiar, Alger, Algrie

    Mots cls : Artriopathie oblitrante des membres infrieurs ;DiabteObjectifs.la parente pson diagnostest dsormarieur 0,90. un surcrotMthodes.diabtiquesquement lAdes membredune mdiaqui en sontdiffusion de(interrogatoasymptomattide commuRsultats.dAOMI estdj t dmau cours deComparaisontiques et les

    Infarctus duAVCPlaques caro

    LAOMI apdathrosclvasculaires.Conclusions.ressant dedAOMI comIPS bas devragnrales deen charge dmesure de lPour en savoMeijer WT,Peripheral aArteriosclerNewman A,ker of athero1993;88:837

    doi:10.1016/

    P07Embolie achez uneM. Lopez SuDhotea, J.-Ja Service deFranceb Service deAuteur corr

    F

    Fig. 2 Thrombus intraoreillette.

    s : Embolie artrielle ; Cancerction. Les manifestations emboliques rvlatrices duneie sont classiques, mais restent rares. Nous rapportons lene femme de 41 ans, tabagique, ayant prsent une isch-aigu du membre infrieur droit. larrive, il existait des

    s signes sensitifs au niveau du pied ; la radiographie de thoraxthologique et a conduit la ralisation dun scanner pulmo-ui a objectiv une lsion tumorale du poumon, envahissante de loreillette gauche. LETO conrmait lexistence dunus appendu cette extension tumorale intracardiaque. Leomplmentaire prouvait lexistence de mtastases surrna-, pancratiques, de los et intramusculaires. Lhistologie dents des biopsies pulmonaires a permis de porter le diagnosticnocarcinome pulmonaire (T4NXM1).tion initiale du membre infrieur a t favorable sous anti-tion efcace et quelques jours de traitement par ilomdine.ex de pression systoliques se sont en parallle amliors. Lagie diagnostique a justi un transfert pour la poursuite deen charge en milieu oncologique (Fig. 1 et 2).ion. Cette histoire dramatique souligne, sil le fallait, ladiversit des prsentations cliniques de certaines patho-

    oncologiques. La pathologie vasculaire peut tre parfoisale et, dans ce contexte, interpeller le clinicien devant uneau atypique.

    1016/j.jmv.2008.12.021Lartriopathie des membres infrieurs (AOMI) demeureauvre de lpidmiologie de lathrosclrose. Pourtantic est facile, puisque, pour lpidmiologiste, lAOMIis dnie par un index de pression systolique (IPS) inf-Lobjectif de ce travail est de montrer son associationde risque cardiovasculaire. travers une tude avec recrutement prospectif de 496tout-venant, nous avons cherch dpister systmati-OMI par la mesure de lIPS et lcho-doppler vasculaires infrieurs lorsque lIPS nest pas concluant du faitcalcose. Chez les porteurs dAOMI ainsi que chez ceuxindemnes, nous avons procd la recherche de lala maladie artrielle, que celle-ci soit symptomatiqueire, bilan cardiovasculaire clinique et paraclinique) ouique (existence de plaques dathrosclrose sur la caro-ne).Il apparat dans notre tude que le diabtique porteurun patient haut risque cardiovasculaire et ce fait aontr dans lAOMI athrosclreuse du non-diabtique

    la Rotterdam-Study.des signes dATS diffuse chez les diabtiques artri-non-artritiques.

    Artritiques(%)

    Nonartritiques(%)

    p

    myocarde 14,9 7,05 < 0,0111,5 3,7 < 0,001

    tidiennes 76,9 46,6 < 0,001

    parat comme un puissant facteur prdictifrose diffuse et de risque dvnements cardio-

    Sur le plan purement clinique, il pourrait tre int-dpister systmatiquement les sujets haut risqueme les diabtiques, les sujets gs ou les fumeurs. Unit inciter mettre en uvre ou intensier les mesuresprvention cardiovasculaire. Les stratgies de prise

    e ces patients devraient intgrer systmatiquement laIPS lapproche clinique de ces patients.ir plusHes AW, Rutgers D, Bots Ml, Hofman A, Grobbee DE.rterial disease in the elderly. The Rotterdam Study.Thromb Vasc Biol 1998;18:18592.Siscovick D, Manolio T, et al. Ankle-arm index as a mar-sclerosis in the cardiovascular health study. Circulation45.

    j.jmv.2008.12.020

    rtrielle fmorale rvlant un cancerfemme jeune tabagiquebleta,, F. Nevesb, D. Lameiraa, S. Le Jeunea, R.. Mourada

    mdecine interne, CHU Avicenne, 93009 Bobigny,

    radiologie, CHU Avicenne, 93009 Bobigny, Franceespondant.

    Mots clIntrodunoplascas dumie subdiscrettait panaire qle dmthrombbilan cliennesfragmedun adLvolucoagulaLes indpatholola priseConclusgrandelogiesinaugurtel tabl

    doi:10.ig. 1 Obstruction artrielle fmorale.

Recommended

View more >