of 10/10
Fagacées Chêne zéen Quercus faginea subsp tlemcenensis « ballout ez-zane » découverte de ce chêne à feuilles jaunes, en décembre, isolés dans la belle forêt de chênes verts du versant nord du Takherkhort (réserve des mouflons). Les feuilles jaunissent en automne , mais elles ne sont pas encore tombées , les dernières tomberont avec la sortie des bourgeons au printemps. Cette sous-espèce est une endémique du Maroc et de l’Algérie . Dans le Haut-Atlas, elle n’est présente que dans la vallée du N’fis ( ici de son affluent l’Azzaden)

Fagacées Chêne zéen - Atlas BotaFagacées Chêne zéen Quercus faginea subsp tlemcenensis « ballout ez-zane » découverte de ce chêne à feuilles jaunes, en décembre, isolés

  • View
    3

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Fagacées Chêne zéen - Atlas BotaFagacées Chêne zéen Quercus faginea subsp tlemcenensis «...

  • Fagacées

    Chêne zéen Quercus faginea subsp tlemcenensis « ballout ez-zane »

    découverte de ce chêne à feuilles jaunes, en décembre, isolés dans la belle forêt de chênes verts du versant nord du Takherkhort (réserve des mouflons). Les feuilles jaunissent en automne , mais elles ne sont pas encore tombées , les dernières tomberont avec la sortie des bourgeons au printemps. Cette sous-espèce est une endémique du Maroc et de l’Algérie . Dans le Haut-Atlas, elle n’est présente que dans la vallée du N’fis ( ici de son affluent l’Azzaden)

  • Chêne zène en décembre.

  • décembre

  • Le même chêne zeen au printemps ( avril): Les dernières feuilles tombent quand sortent les bourgeons . A droite : feuilles de chêne vert.

  • Le même chêne en octobre (automne chaud)

  • D’autres chênes zènes, toujours dans le forêt du Takherkhot . De loin: feuillage plus vert, moins terne que celui du chêne vert.

  • Comparaison feuilles de chênes verts (à gauche) et feuilles de chênes zène , en octobre.