Faits saillants 2019-07-25آ  Faits saillants • La rأ©cession est terminأ©e •Contre toute attente,

Embed Size (px)

Text of Faits saillants 2019-07-25آ  Faits saillants • La rأ©cession est terminأ©e •Contre...

  • Le Baromètre MLS ® du marché résidentiel 4e trimestre 2009

    Région métropolitaine de Montréal

    Faits saillants

    • La récession est terminée

    • Contre toute attente, 2009 a été plus active que 2008

    • Nouveau sommet des ventes au quatrième trimestre

    • Hausse continue des prix médians

    • Resserrement du marché à l’avantage des vendeurs

    • L’année se termine en lion

  • Analyse

    L’année se termine en lion

    Malgré des premiers mois difficiles en 2009, le marché de la revente dans la région métropolitaine (RMR) de Montréal a terminé l’année en force. Le nombre de ventes résidentielles enregistrées sur le système MLS® en 2009 a devancé celui de 2008 par 3 %. Cette hausse est principalement due à la vigueur du marché au quatrième trimestre de 2009, période au cours de laquelle les 9 731 ventes conclues ont établi un nouveau record pour un quatrième trimestre. Par rapport au dernier trimestre de 2008, la hausse est de 43 %. Par rapport au quatrième trimestre de 2007, ancien record en termes du nombre de ventes, il s’agit d’une augmentation de 7 %.

    La récession est terminée

    Après trois trimestres marqués par une décroissance du produit intérieur brut, la récession s‘est officiellement terminée au Canada au cours du troisième trimestre de 2009. Au fil des mois, les consommateurs ont repris confiance1. Les taux hypothécaires sont quant à eux demeurés à des creux historiques2. Le marché du travail s’est également amélioré en fin d’année, avec une création de 19 000 emplois dans la RMR de Montréal au cours du quatrième trimestre.

    Toutefois, il est beaucoup trop tôt pour crier victoire de ce côté, car l’évolution de l’emploi s’est faite en dents de scie tout au long de l’année, avec au cumul, une perte de quelque 11 600 postes à travers la RMR de Montréal. Mis à part ce bémol, la conjoncture est en général très favorable à l’activité immobilière.

    Contre toute attente, 2009 a été plus active que 2008

    La deuxième moitié de 2009 a permis de terminer l’année sur une note positive et d’afficher, contre toute attente, une hausse des ventes par rapport à 2008. Au cumul de 2009, les ventes d’unifamiliales ont enregistré une hausse de 4 %, alors que celles de copropriétés et de plex ont progressé de 3 %.

    Sur le plan géographique, les ventes ont progressé de 7 % dans Vaudreuil-Soulanges, de 4 % sur l’île de Montréal et sur la Rive- Sud, et de 3 % à Laval, tandis qu’on a plutôt enregistré une stabilité sur la Rive-Nord.

    Pour l’ensemble de 2009, les prix médians des trois catégories de propriété ont augmenté dans chacun des cinq grands secteurs de la RMR de Montréal. Le prix médian des unifamiliales s’est apprécié de 7 % sur l’île de Montréal; de 5 % dans les secteurs de la Rive-Nord, de la Rive-Sud et de Vaudreuil-Soulanges; et de 4 % à Laval.

    1 Selon l’indice du Conference Board, entre octobre et décembre, 47 % des Québécois

    jugeaient le moment propice pour faire un achat important tel qu’une propriété, comparativement à 26 % un an auparavant. 2 Au cours du quatrième trimestre, le taux hypothécaire 5 ans des banques à charte

    canadiennes s’élevait en moyenne à 5,64 %, un niveau comparable à ce que l’on a connu au début des années 1950.

    Toujours pour l’année 2009, le prix médian des copropriétés a augmenté de 9 % à Vaudreuil-Soulanges, de 6 % sur l’île de Montréal, de 5 % sur la Rive-Nord, de 2 % à Laval et de 1 % sur la Rive-Sud.

    Nouveau sommet des ventes au quatrième trimestre

    La forte croissance des ventes résidentielles au cours du quatrième trimestre de 2009 dans la RMR de Montréal s’est traduite par des hausses spectaculaires de plus de 65 % dans certains secteurs. C’était le cas notamment pour le Centre de l’île, où l’augmentation a été de 93 % (324 ventes); pour le Sud-Ouest de la Rive-Sud, où les 198 transactions ont représenté une augmentation de 72 %; et pour le secteur de Vaudreuil-Soulanges (+ 68 %).

    En observant le type de propriétés vendues, ce sont les copropriétés qui ont mené le bal, détenant le plus fort gain des ventes au sein de la RMR. Au cours du quatrième trimestre de 2009, les ventes de copropriétés ont augmenté de 52 % pour totaliser 2 787 transactions. Les deux autres catégories de propriété ont également enregistré des hausses spectaculaires au quatrième trimestre de 2009 : les ventes d’unifamiliales ont progressé de 41 % et celles de plex de 34 %, en comparaison avec le quatrième trimestre de 2008.

    Hausse continue des prix médians

    Au quatrième trimestre de 2009, les prix médians des trois catégories de propriété ont poursuivi sur leur lancée.

    Pour l’unifamiliale, les plus fortes hausses ont eu lieu sur l’île de Montréal (+ 11 %), où la moitié des maisons ont été vendues à un montant supérieur à 320 500 $; à Vaudreuil-Soulanges (+ 10 %), où le prix médian était de 232 750 $; et à Laval (+ 9 %), où le prix médian était de 249 000 $.

    Le prix médian des copropriétés a augmenté de 7 % sur l’île de Montréal, de 4 % sur la Rive-Nord et de 2 % sur la Rive-Sud par rapport au quatrième trimestre de 2008. À Laval, le prix médian des copropriétés s’est stabilisé à 173 500 $.

    Resserrement du marché à l’avantage des vendeurs

    D’octobre à décembre, les inscriptions en vigueur ont diminué pour un deuxième trimestre d’affilée dans la région de Montréal. Par rapport au quatrième trimestre de 2008, il y avait 15 % moins de propriétés inscrites sur le système MLS®. Cette diminution du nombre de propriétés à vendre et la hausse des ventes ont fait en sorte que l’inventaire s’écoulait de plus en plus rapidement.

    Pour l’unifamiliale, au cours du quatrième trimestre de 2009, l’avantage était aux vendeurs dans chacun des cinq grands secteurs. C’est sur la Rive-Sud et sur l’île de Montréal que l’inventaire s’écoulait le plus rapidement, soit en 5,6 et 5,7 mois respectivement.

    L’écoulement de l’inventaire pour les copropriétés s’est aussi accéléré au quatrième trimestre de 2009. Alors que les conditions de marché pour la copropriété étaient plutôt équilibrées lors des trois premiers trimestres de l’année 2009, elles ont favorisé les vendeurs sur l’île de Montréal et sur la Rive-Sud au cours du quatrième trimestre.

    Les 9 731 ventes conclues ont établi un nouveau record

    pour un quatrième trimestre.

    Pour l’ensemble de 2009, les prix médians des trois

    catégories de propriété ont augmenté dans chacun des

    cinq grands secteurs de la RMR de Montréal.

    1

  • Source : Statistique Canada

    4 e trimestre 2009

    Indicateurs économiques

    (1) Variation par rapport au trimestre précédent

    (2) Variation par rapport au même trimestre il y a un an

    (3) Taux administrés des banques à charte canadiennes

    (4) Mesure utilisée par la Banque du Canada pour guider ses décisions

    (5) Proportion de personnes ayant répondu « Oui » à cette question

    (6) Données désaisonnalisées

    (7) Le total comprend également les logements coopératifs

    Sources : Statistique Canada, Le Conference Board du Canada et SCHL

    Note : Les flèches de couleur verte indiquent une bonne nouvelle, celles de couleur rouge une mauvaise nouvelle. Les flèches  indiquent une stabilité.

    4 e trimestre 2009

    Évolution mensuelle des taux hypothécaires 5 ans

    Niveau

    1 an 3,67 %  -0,07  -2,43

    3 ans 4,32 %  -0,17  -2,47

    5 ans 5,64 %  -0,09  -1,41

    Niveau

    Global 0,8 %  1,6

    Indice de réference (4) 1,6 %  0,0

    Niveau

    Global 74  -1  24

    Bon temps pour un achat important (5) 47 %  -5  21

    Niveau

    Emploi (en milliers) (6) 1 893,0  19,0  -11,6

    Taux de chômage (6) 9,0 %  -0,5  1,5

    Niveau

    Total (7) 5 763  8 %

    Unifamilial 2 271  13 %

    Copropriété 2 707  20 %

    Locatif 676  -28 %

    S.O.

    S.O.

    Taux d'inflation annuel (Canada)

    Variation (1)

    Variation sur un an (2)

    Taux hypothécaires (3)

    Variation (1)

    Variation sur un an (2)

    Marché du travail (région métropolitaine de recensement de Montréal)

    Variation (1)

    Variation sur un an (2)

    Indice de confiance des consommateurs (province de Québec)

    Variation (1)

    Variation sur un an (2)

    S.O.

    S.O.

    S.O.

    Mises en chantier (région métropolitaine de recensement de Montréal)

    Variation (1)

    Variation sur un an (2)

    S.O.

    %

    2

  • Carte

    Délimitation de la

    Région métropolitaine de recensement*

    (RMR) de Montréal

    * Définition de Statistique Canada, Recensement de 2006

    (1) Aucune donnée MLS® disponible pour Kanesatake et Kahnawake

    ©2009 Fédération des chambres immobilières du Québec. Tous droits réservés.

    Cette carte est protégée par le droit d’auteur et est la propriété de la Fédération des chambres immobilières du Québec. Tout usage