Guide de prévention du dopage et des conduites cache.media. ?· pour les sportifs du monde entier et…

  • Published on
    14-Sep-2018

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>Prvention du doPage et des conduites doPantes chez les jeunesLe sport repose sur des rgles qui contribuent lapprentissage de la vie en socit et la construction de la personnalit des jeunes. Ces rgles fondes sur des valeurs et des principes thiques ont pour but de garantir que tout sportif peut pratiquer sa discipline de manire quitable. Se doper porte en consquence prjudice aux valeurs vhicules par le sport et peut avoir galement des consquences nfastes sur sa sant.</p><p>Si le dopage concerne les sportifs, les conduites dopantes peuvent concerner tout individu dans sa vie personnelle ou professionnelle. Elles peuvent non seulement avoir un impact ngatif sur la sant mais aussi entraner des sanctions pnales en cas dusage de produits illicites.</p><p>Or, des jeunes peuvent tre tents, dans le cadre de leur vie personnelle ou scolaire, de recourir des produits pour amliorer leurs performances intellectuelles ou pour modifier leur apparence physique (perte de poids ou augmentation de la masse musculaire).</p><p>Des enqutes montrent par ailleurs quun nombre non ngligeable denfants et dadolescents dclarent avoir dj utiliss des produits interdits. Il est donc indispensable de sensibiliser les jeunes collgiens et lycens sur les risques du dopage et des conduites dopantes et que tous les acteurs ducatifs leur permettent de dvelopper un esprit critique et ainsi tre en mesure de prendre leur responsabilit individuelle et collective, en connaissant les enjeux de ces pratiques.</p><p>il existe diverses reprsentations du dopage incarnes notamment par les affirmations suivantes :Le dopage est inluctable ; la croyance est base sur le fait que tous les sportifs recourent au dopage et quil est invitable de se doper pour russir. </p><p> Faux Un entranement bien construit, une grande rigueur et la persvrance permettent datteindre un trs bon niveau, voire le plus haut niveau mondial, quelle que soit la discipline.</p><p>Le dopage ne concerne que certaines disciplines sportives. </p><p> Faux Entre 2010 et 2014, 60 disciplines </p><p>sportives diffrentes ont t concernes, en France, par des </p><p>cas de dopage.</p><p>La lutte antidopage nest pas efficace et certains sportifs bnficient de passe-droit. </p><p> Faux La lutte contre le dopage repose, en France, sur des contrles antidopage </p><p>inopins, qui peuvent conduire des sanctions prises par des instances disciplinaires, quand ils sont positifs. Par ailleurs, les rgles antidopage sont les mmes pour les sportifs du monde entier et </p><p>sont dictes dans le code mondial antidopage.</p><p>De la mme manire, il existe diverses reprsentations relatives aux conduites dopantes. Par exemple :- pour tre efficaces, les sances de musculation doivent saccompagner de prise de produits. </p><p> Faux Un programme de musculation adapt et rgulier, associ un rgime alimentaire quilibr et riche en protine, permettent un dveloppement de la musculature significatif et sans contrainte pour la sant.</p><p>La perte de poids est facilite par la consommation de coupes-faim. </p><p> Faux La perte de poids la plus efficace et la plus durable consiste avoir une alimentation quilibre, en quantit adapte, associe une activit physique rgulire.</p><p>La prise de stimulants ou de vitamines permet damliorer les chances de russite un examen. </p><p> Faux La prise de stimulants ou de vitamines peuvent au contraire saccompagner de trouble de la mmoire et des capacits dapprentissage.</p><p>La performance professionnelle est amliore par la prise de stimulants ou le stress mieux gr via la consommation de calmants. </p><p> Faux la prise de stimulants peut saccompagner danxit dagressivit, de dpression.</p><p>les dterminants peuvent tre regroups en 3 grandes catgories. </p><p>Les dterminants qui visent augmenter ou maintenir la performance</p><p>Dans ce cas de figure, les objectifs recherchs peuvent notamment viser : stimuler la vigilance, lagressivit, la ractivit ;</p><p> rduire le stress, la fatigue, la douleur, les blessures ;</p><p> supporter lintensit des pratiques sportives lors des comptitions et de lentrainement</p><p>Les dterminants lis lenvironnement</p><p>Les comportements seront notamment influencs par : la pression et les obligations de rsultats ;</p><p> laccessibilit des produits, la prvalence du dopage et des conduites dopantes dans lentourage ;</p><p> la connaissance de moyens dchapper aux contrles</p><p>Les dterminants individuels</p><p>L-encore, les comportements rsulteront de divers facteurs, tels que : le got du dpassement de soi ;</p><p> la sensibilit aux pressions individuelles et de lentourage ;</p><p> la crainte de lchec et de la baisse des performances ;</p><p> le got du succs, la recherche de la russite et de la notorit</p><p>+</p><p>Quest-ce Que le doPage ?Le dopage est le fait, pour un sportif, dutiliser un produit ou une mthode interdite (transfusion sanguine par exemple) pour amliorer ses performances sportives.</p><p>Les substances et mthodes interdites sont celles inscrites sur une liste tablie annuellement par lAgence mondiale antidopage (AMA). Pour tre inscrites sur cette liste, elles doivent rpondre deux des trois critres suivants: amliorer la performance sportive, prsenter un risque pour la sant du sportif, tre contraire lesprit sportif.</p><p>Un sportif est passible de sanctions quand il a dtenu ou fait usage dune substance ou mthode dopante dtecte au moyen dun contrle antidopage.</p><p>Mieux coMPrendre les rePrsentations du doPage et des conduites doPantes Pour Mieux agirLes reprsentations sur le dopage et les conduites dopantes que les jeunes peuvent avoir ont une influence sur leur comportement. Ces croyances sont multiples et parfois profondment ancres en eux. Il est par consquent important de </p><p>crer un dbat avec les lves afin de les conduire identifier ces reprsentations et sinterroger sur celles-ci, dans le but de prvenir lapparition de ce type de comportement.</p><p>Mieux coMPrendre les dterMinants Pour Mieux agir sur les coMPorteMentsLes dterminants sont lensemble des facteurs (biologiques, psychologiques, sociaux, conomiques) qui peuvent conduire une personne adopter une pratique ou une conduite dopante.</p><p>Ces dterminants sont multiples et influencent tant la survenue de ces comportements que leur volution, leur prennisation et leur disparition.</p><p>Une politique de prvention efficace ncessite donc damener les lves sinterroger sur les motivations qui peuvent conduire de telles pratiques et dvelopper un esprit critique leur gard.</p><p>Lutter contre le dopage et les conduites dopantes ncessite tout la fois didentifier les diffrentes reprsentations de ces phnomnes et les motivations qui conduisent ce type de comportement.</p><p>coMMent lutter contre le doPage et les conduites doPantes ?</p><p>?</p></li><li><p>Prserver la santLe dopage et les conduites dopantes sont susceptibles dentraner des dommages pour la sant.</p><p> La consommation dun mdicament, en dehors dune prise en charge mdicale pour une maladie particulire, peut </p><p>tre prjudiciable pour la sant.</p><p>Toutes les substances et mdicaments </p><p>peuvent saccompagner deffets indsirables gnralement bien identifis, </p><p>dont certains sont considrs </p><p>comme acceptables au regard des bnfices thrapeutiques attendus.</p><p>Les mdicaments dtourns de leur usage </p><p>thrapeutique des fins de dopage, en dehors de leurs indications </p><p>thrapeutiques, de leurs posologies et de </p><p>leurs contre-indications, peuvent induire des </p><p>dommages graves pour la sant.</p><p>De surcrot, certaines substances sont par elles-mmes dangereuses. Cest le cas notamment des stupfiants (cocane).</p><p>Par ailleurs, les mdicaments contrefaits et dont la fabrication nest pas contrle (achets sur internet ou dans des points de vente douteux), risquent tout la fois dtre inefficaces et nocifs.</p><p>A ce titre, les dommages pour la sant sont divers et multiples : dommages au niveau physique (dans les cas les plus graves, ils peuvent conduire une embolie pulmonaire, un accident cardiovasculaire, de lhypertension artrielle, des maladies respiratoires), au niveau psychologique (anxit, agressivit, dpression, trouble de la mmoire et des capacits dapprentissage, perte dattention et de motivation), au niveau social (isolement, obsession lie un facteur particulier, perte du sens de la ralit).</p><p> Diverses tudes ont galement dmontr que le dopage et les conduites dopantes peuvent entraner un phnomne daddiction.</p><p>Ainsi, les personnes ayant eu recours des pratiques dopantes ont une plus grande susceptibilit que dautres dvelopper ultrieurement des conduites addictives aux substances psychoactives : stupfiants, alcool, tabac</p><p>ProMouvoir et Prserver les valeurs et les PrinciPes thiQuesLe sport est un cadre propice lacquisition de valeurs et lapprentissage de rgles. Celui-ci est en effet souvent associ : lexemplarit, en termes de courage, dhonntet, de dpassement de </p><p>soi, de respect des rgles (celles dune discipline sportive, dune comptition) et des autres (les autres comptiteurs notamment) ;</p><p> lengagement, par exemple en sentranant avec srieux et persvrance ; au dpassement de soi, en faisant de son mieux, en ayant conscience de </p><p>ses capacits.</p><p>La prvention du dopage contribue par consquent prserver et promouvoir ces valeurs qui ne se limitent pas la sphre sportive mais traversent lensemble de la socit.</p><p>Quest-ce Quune conduite doPante ?On parle de conduite dopante lorsquune personne consomme un produit pour affronter un obstacle rel ou ressenti dans le but damliorer ses performances, quelles soient physiques, intellectuelles ou artistiques.</p><p>Ces produits peuvent tre licites (vitamines, complments alimentaires, boissons dites nergisantes) ou illicites (stupfiants) et peuvent tre consomms dans la vie quotidienne afin :</p><p> - daugmenter les performances physiques et/ou psychologiques ;</p><p> - de rduire le stress ou vacuer lanxit ;</p><p> - de modifier lapparence corporelle...</p><p>Ces conduites peuvent se retrouver chez les jeunes, notamment dans la perspective dun examen, dune rencontre ou dune comptition.</p><p>GUIDE DE PRVENTION DU DOPAGE ET DES CONDUITES DOPANTES</p><p> destination des enseignants</p><p>?</p><p>Con</p><p>cept</p><p>ion</p><p>: -</p><p> con</p><p>tact</p><p>@e-</p><p>look</p><p>.fr -</p><p> Cr</p><p>dit p</p><p>hoto</p><p> : </p><p>Thin</p><p>ksto</p><p>ck -</p><p> Fot</p><p>olia</p><p> - J</p><p>uille</p><p>t 201</p><p>6 ; </p><p>Her</p><p>v H</p><p>amon</p><p> - M</p><p>JVS</p><p>Pour vous aider construire votre intervention, vous trouverez des informations complmentaires sur les sites suivants : </p><p>Ministre De La viLLe, De La jeunesse et Des sports www.sports.gouv.fr/prevention/dopage/je-suis-enseignant-formateur/</p><p>Ministre De LDucation nationaLe, De LenseigneMent suprieur et De La recherche</p><p>www.eduscol.education.fr/conduites-addictives</p><p>Vous pouvez galement consulter le site de la Mission interMinistrielle de lutte contre les drogues </p><p>et les conduites addictives (Mildeca) www.drogues.gouv.fr/</p>http://www.sports.gouv.fr/prevention/dopage/Je-suis-enseignant-formateur/</li></ul>