Intérêt du dosage des biomarqueurs pS100β et NSE dans l’évaluation pronostique des hémorragies méningées. Résultats préliminaires

  • Published on
    04-Jan-2017

  • View
    241

  • Download
    5

Embed Size (px)

Transcript

  • Neuro-reanimation: hemorragie sous-arachnodienne

    R196

    Interet du dosage des biomarqueurspS100b et NSE dans levaluationpronostique des hemorragiesmeningees. Resultats preliminairesS. Leduc a,*, H. Quintard a, P. Panaia Ferrari b,I. Petit c, C. Ichai aa Service de reanimation medico-chirurgicale, Franceb Laboratoire dhormonologie, hopital Saint-Roch, CHU de Nice, Nice,Francec Service de neurochirurgie et reanimation neurochirurgicale, hopitalPasteur, CHU de Nice, Nice, France*Auteur correspondant.

    Introduction. Lhemorragie meningee anevrismale est grevee duntaux de mortalite de 35 %. Les complications neurologiquessecondaires chez les survivants, avec en premiere ligne le deficitischemique retarde, sont responsables dun handicap majeur dans30 % des cas. Bien quabsents des recommandations internatio-nales, des dosages de marqueurs biologiques pour levaluation dupronostic ont deja ete proposes [1]. Notre objectif est de mesurerlinteret predictif du dosage de pS100b et NSE pour levaluation dupronostic neurologique a distance dans lhemorragie meningee.Patients et methodes. Nous avons inclus tous les patients victimesdhemorragie meningee anevrismale dans cette etude prospective,observationnelle, bicentrique. Le dosage de pS100b et de NSE etaitrealise a ladmission puis quotidiennement pendant 14 jours. Le

    devenir neurologique etait evalue a la sortie de la reanimation et atrois mois a laide de la GlasgowOutcome Scale (GOS). Le protocolea recu lavis favorable du CPP Sud-mediterranee V et le consente-ment eclaire etait recueilli avant toute inclusion aupres du patientou de ses proches.Resultats. Quarante-quatre patients ont ete analyses. Levolutionneurologique a troismois etait bonne dans 55 % des cas (GOS 4,5) etmauvaise chez 45 % des patients (GOS 1,2,3). On retrouve uneelevation significative des tauxmoyens sur sept jours de pS100b etde NSE en cas demauvaise evolution a troismois. Des seuils ont eteetablis apres analyse discriminante et realisation de courbes ROC.Les valeurs seuils pour levaluation du pronostic a trois mois sontdes taux de pS100b a j3 superieurs ou egals a 0,23 mg/L ou de NSE aj6 superieurs ou egals a 14 mg/L.Discussion. Des valeurs elevees de pS100b et NSE semblentpredictives dune mauvaise evolution neurologique. Notre etude apermis de definir le meilleur moment de realisation de ces dosagesainsi que des valeurs seuils. Ces resultats preliminaires necessitentune poursuite de letude pour etre confirmes, avec inclusion dunombre de patients prevus, et evaluation neurologique a six moiset un an. Lobjectif serait de proposer une strategie bien definie dedosage de ces biomarqueurs, pouvant sintegrer aux argumentspronostiques cliniques et radiologiques initiaux.Reference[1] Crit Care Med 2008; 36(8): 2267-2273.

    http://dx.doi.org/10.1016/j.annfar.2013.07.238

    R197

    Le scanner de perfusion ameliore lediagnostic de spasme apreshemorragie sous-arachnodienne etcontribue a diminuer le nombredaccidents ischemiques retardesT. Gillart *, R. Chabanne, J. Marin, F. Longeras,J. Gabrillargues, B. Jean, E. Chabert, D. Guelon,J.-J. Lemaire, P. SchoefflerHopital G-Montpied, Clermont Ferrand, France*Auteur correspondant.

    Introduction. La tomodensitometrie de perfusion (TDM perf)constitue une innovation dans la surveillance des hemorragiessous-arachnodiennes. Elle autorise le diagnostic des vasospames(angiographie, temps de transit) et permet den evaluer latolerance (volume, debit sanguin cerebral). Elle se substitue acertaines arteriographies mais expose a une quantite non neglige-able de produits de contraste et irradiation. Lobjectif de ce travailetait devaluer son interet dans la prise en charge et le devenir desmalades.Patients et methodes. Nous avons analyse dans cette etuderetrospective, monocentrique, observationnelle, (test de Chi2 ouStudent selon variables) levolution des malades hospitalises en

    Annales Francaises dAnesthesie et de Reanimation 32S (2013) A122A125

    Communications presentees lors du Congres de la Societe francaise danesthesie

    et de reanimation, Paris, 18 au 21 septembre 2013.

    0750-7658/$ see front matter

    http://crossmark.crossref.org/dialog/?doi=10.1016/j.annfar.2013.07.238&domain=pdfhttp://crossmark.crossref.org/dialog/?doi=10.1016/j.annfar.2013.07.238&domain=pdfhttp://dx.doi.org/10.1016/j.annfar.2013.07.238http://crossmark.crossref.org/dialog/?doi=10.1016/j.annfar.2013.07.239&domain=pdfhttp://crossmark.crossref.org/dialog/?doi=10.1016/j.annfar.2013.07.239&domain=pdfhttp://dx.doi.org/10.1016/j.annfar.2013.07.239http://dx.doi.org/10.1016/j.annfar.2013.07.239

Recommended

View more >