Click here to load reader

La spirale des classes · PDF file3 La spirale des classes sociales Autrement dit, ce n’estpas parce que la conscience de classe disparaît que les inégalités objectives qui la

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of La spirale des classes · PDF file3 La spirale des classes sociales Autrement dit, ce...

  • 1

    La spirale des classes

    sociales

    Prsentation ralise par Pascal Binet partir de la conclusion de larticle de Louis Chauvel

    Le retour des classes socialesRevue de lOFCE n79

    Octobre 2001

    Lorsque le texte est en violet, cest quil sagit dune citation de larticle .

    Lorsque le texte est en noir, cest quil sagit dun rsum de larticle, ou dun commentaire.

  • 2

    La spirale des classes sociales

    la thorie de la fin des classes sociales sest le plus souventfonde sur le constat de leffondrement de la conscience declasses (ou de leur identit collective) pour en infrer ladisparition des ingalits objectives qui la sous-tend, alors queces deux dimensions sont sinon indpendantes lune de lautre,en tout cas lies dune faon non mcanique. Une autre erreurmanifeste de la thorie de la fin des classes est de croire en lalinarit de lhistoire sociale : parce quune tendance a t vraielors des Trente glorieuses, beaucoup pensent quelle doit seprolonger encore 30 ans aprs, au mme rythme. Il sagit ldune des plus grandes sources derreurs dans les diagnosticssociologiques. Lhistoire du XXe sicle est celle des fluctuationsrespectives de la facette objective (les ingalits structures) etsubjective (les identits collectives) des classes sociales.Louis Chauvel, page 39

  • 3

    La spirale des classes sociales

    Autrement dit, ce nest pas parce que la conscience declasse disparat que les ingalits objectives qui la faisaientexister ont elles aussi disparu.

    Ce nest pas non plus parce que la conscience declasse sest amoindrie au cours des trente glorieusesquelle va finir par disparatre.

    Louis Chauvel voit plutt les volutions conjointes desingalits et de la conscience de classe comme unespirale :Lhistoire du XXe sicle est celle des fluctuationsrespectives de la facette objective (les ingalitsstructures) et subjective (les identits collectives) desclasses sociales.

    Voyons la reprsentation quil en fait.

  • 4

    La spirale des classes sociales

    On peut reprsenter horizontalementlintensit des ingalits

    et verticalement celle des identits collectives, cest--dire de la conscience de classe.

  • 5

    La spirale des classes sociales

    Plusune socit se trouve droite,

    plus elle correspond une

    structure ingalitaire,

  • 6

    La spirale des classes sociales

    et plus elle est en haut, plus elle correspond une forte identit collective des classes sociales.

  • 7

    La spirale des classes sociales

    Directionnellement, nous avons ainsi quatretypes reprables.

  • 8

    La spirale des classes sociales

    1/ En haut droite, nous avons une situation marque par des ingalits fortes, mobilises par une conscience de classe marque : on est en prsence dun systme de classes en soi et pour soi .

  • 9

    La spirale des classes sociales

    2/ En haut gauche, les ingalits sont faibles, mais la conscience de classe forte ; on peut faire lhypothse que cette situation ne peut se constituer sans une histoire pralable de revendications abouties.

  • 10

    La spirale des classes sociales

    3/ En bas droite, cest la situation inverse, o les ingalits font exister des conditions de classes fortement opposes, sans que la conscience de ces classesnexiste ; il sagit typiquement dune situation dalination du proltariat.

  • 11

    La spirale des classes sociales

    4/ En bas gauche, il sagit plutt (directionnellement et la limite) de la situation dune socit sans classe : sans ingalit ni identit.

  • 12

    La spirale des classes sociales

    Conscience

    de

    classe

    +

    _

    Ingalits

    +_

    La situation de classes enlutte (1) est conflictuelle et confronte au risque dune conflagration sociale,

  • 13

    La spirale des classes sociales

    Conscience

    de

    classe

    +

    _

    Ingalits

    +_

    sauf trouver une autre issue ngocie avec la diminution des ingalits conomiques (2).

  • 14

    La spirale des classes sociales

    Conscience

    de

    classe

    +

    _

    Ingalits

    +_

    A partir de la position (1), lissue (4) par la perte de la conscience de classe ne parat pas trs vraisemblable, puisque, face des ingalits intolrables, les identits de classe doivent en toute logique sereconstituer mais la question est bien celle-ci : comment les socitsingalitaires arrivent-elles tolrer leurs ingalits ?

  • 15

    La spirale des classes sociales

    Conscience

    de

    classe

    +

    _

    Ingalits

    +_

    Lgalisation des conditions objectives qui caractrise le passage de (1) (2) est de nature dissoudre la conscience de classe et amoindrir la force des identits qui staient constitues des stades antrieurs delhistoire sociale, do un passage ultrieur la position (3) ;

    (1)(2)

    (3)

  • 16

    La spirale des classes sociales

    Conscience

    de

    classe

    +

    _

    Ingalits

    +_

    ce moment de lhistoire sociale, les lites sont tentes de reconstituer les ingalits qui leur sont favorables, en insistant notamment sur linefficacit des dpenses publiques, la dsincitation que provoque limpt et la protection sociale, par ailleurs fort coteuse La faible conscience de classe aidant, les ingalits se reconstituent.

    (3) (4)

  • 17

    La spirale des classes sociales

    Conscience

    de

    classe

    +

    _

    Ingalits

    +_

    Cette configuration nest pas non plus un point darrive ultime : les victimes du nouveau partage sont appeles tt ou tard prendre conscience de linjustice du sort qui leur est fait.

  • 18

    La spirale des classes sociales

    Louis Chauvel montre ensuite commentcette spirale des classes sociales sestproduite en France et aux tats-unis. Nousnous concentrerons sur le cas de laFrance, avant de laisser lauteur conclurepar un peu de prospective.

  • 19

    La spirale des classes sociales

    Conscience

    de

    classe

    +

    _

    Ingalits

    +_

    Il est possible de partir du cas de la France prindustrielle de 1830, marque par des ingalits conomiques trs fortes, mais o lidentit du proltariat est encore loin dtre constitue.

    1830

  • 20

    La spirale des classes sociales

    Conscience

    de

    classe

    +

    _

    Ingalits

    +_

    1830

    1890

    La suite du sicle fut bien la monte en puissance de cette identit ouvrire et lentre dans le jeu politique du marxisme.

  • 21

    La spirale des classes sociales

    Conscience

    de

    classe

    +

    _

    Ingalits

    +_

    1830

    1890

    1950

    A partir des Trente glorieuses et de ldification dun systme social-dmocrate,

  • 22

    La spirale des classes sociales

    Conscience

    de

    classe

    +

    _

    Ingalits

    +_

    1830

    1890

    1950

    1970

    les ingalits ont t fortement rgules, sans que la conscience de classe ne se soit dissoute pour autant.

  • 23

    La spirale des classes sociales

    Conscience

    de

    classe

    +

    _

    Ingalits

    +_

    1830

    1890

    1950

    1970

    1982

    En dfinitive, il faut attendre le ralentissement conomique des annes 1970 et 1980 pour voir sattnuer la conscience de classe, alors que les ingalits ont cess de diminuer.

  • 24

    La spirale des classes sociales

    Conscience

    de

    classe

    +

    _

    Ingalits

    +_

    1830

    1890

    1950

    1970

    1982

    2000

    et le discours inverse marque des points dans le dbat public. La reconstitution dingalits plus fortes est alors en route.

    Comme Ulysse et les siens repris par la tempte devant Ithaque, cest l que sloigne le rve de la socit sans classes, parce que le discours galitariste perd de ses soutiens,

  • 25

    La spirale des classes sociales

    Conscience

    de

    classe

    +

    _

    Ingalits

    +_

    1982

    2000

    Louis Chauvel ne donne pas dexplication concernant les esses situes entre la situation de 1982 et celle de 2000. On peut cependant penser quil sagit des volutions des ingalits lies aux alternances politiques de 1986, 1988, 1993, 1997 ayant entran des modifications fiscales (CSG, CRDS, impt sur la fortune, baisse de limpt sur le revenu, prime lemploi), dans un contexte daccroissement de la prcarit de lemploi, et dun tassement continu de la conscience de classe.

  • 26

    La spirale des classes sociales

    Lhistoire nous apprend que les gnrations suivantesont souvent en horreur les manquements, les errements, lesralisations et le bilan des gnrations prcdentes, etlindividualisme atomis la parodie de systmedautonomie et de libert dans laquelle vit la classe populairedes grands pays occidentaux pourrait finir par se rvlersous son vrai jour : llment de dyssocialisation par lequelles ingalits se reconstituent sans que lon ait demanderla justification de cette croissance des ingalits. Leproblme est que la vnration de lautonomie appelle undiagnostic sur les liberts relles dont jouissent effectivementles diffrents groupes constitutifs de la population.

  • 27

    La spirale des classes sociales

    Ce diagnostic montre que beaucoup sont exclus de cetaccs lautonomie relle, et que cette exclusion a quelquechose voir avec la notion de classes sociales. Lorsque lemythe de cette autonomie pour tous aura vcu, pour rvler lapermanence dingalits structures, dautant plus violentesquelles sont situes hors du champ de la conscience, unretour des classes sociales dans le champ politique pourraitavoir lieu. En attendant, les classes

Search related