Les sciences en grande section. - .Les sciences en grande section. Tenter au maximum de faire des

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Les sciences en grande section. - .Les sciences en grande section. Tenter au maximum de faire des

  • Les sciences en grande section.

    Tenter au maximum de faire des ponts entre les diffrentes disciplines.

    LE.P.S est un outil qui permet lenseignant de mobiliser les lves sur

    un projet interdisciplinaire et faire entrer rellement la majorit dentre

    eux, de leur plein gr, dans les autres domaines dapprentissage.

    (exemple : le projet sur le corps humain)

    Dans le dictionnaire encyclopdique de lducation et de la formation, il

    est dit que linterdisciplinarit nest pas une discipline ou une

    matire nouvelle, mais cest essentiellement une modalit

    pdagogique.

    Partir de lE.P.S parait intressant et logique pour amener diffrentes

    sances qui vont tourner autour du corps humain, lobjectif tant

    dobserver les manifestations de la vie sur lui-mme.

    Manifestations de la vie chez lenfant. Le corps de lenfant :

    les mouvements (rle du squelette et des articulations).

    Lobjectif est dobserver les manifestations de la vie sur lui-mme.

    Comptences :

    Prendre conscience des caractristiques de son corps. Comprendre et retenir les caractristiques du fonctionnement de son corps : croissance, mouvements et squelette. Dterminer le fonctionnement des articulations. Connatre quelques rgles dhygine.

    Structure du corps :

    Reprsentations des mises en mouvement du corps (dessiner une silhouette, reprer les ombres du corps). Mise en vidence des articulations en E.P.S. Reprer les diffrentes parties du corps. Reprer les articulations et les nommer. Fabriquer un pantin articul.

  • Rfrences au Socle Commun :

    Dans la mise en uvre dune rsolution de problme.

    Raisonner, argumenter, pratiquer une dmarche exprimentale ou

    technologique :

    - Faire des essais.

    - Choisir une dmarche.

    - Contrler, exploiter les rsultats.

    Llve sengage dans une dmarche de rsolution.

    Prsenter la dmarche suivie, les rsultats obtenus laide de langages

    ou doutils scientifiques et technologiques.

    - Prsenter sa conclusion.

    Llve doit rendre compte correctement de ce quil a fait.

    Connaissances et capacits attendues en fin de scolarit obligatoire

    (Sciences et technologie).

    Savoir que le vivant prsenta une unit dorganisation et de diversit ;

    connatre les modalits de fonctionnement des organismes vivants.

    Savoir que les espces voluent. Connatre le corps humain et ses

    possibilits.

    - Le corps humain et la sant : savoir quun mouvement corporel

    est d laction des muscles.

    Dcrire le fonctionnement et les conditions dutilisation des objets

    techniques et leur impact sur lenvironnement. Savoir que la production

    dobjets techniques ncessite la matrise de lnergie et de la matire.

    - Connatre quelques mcanismes qui permettent de transmettre

    un mouvement.

  • Domaine dactivit : Le corps humain et lducation la sant.

    Point du programme : - Les manifestations de la vie chez lenfant :

    les mouvements (rle du squelette et des articulations).

    - Importance des rgles de vie et dhygine :

    habitudes quotidiennes de propret.

    Comptences spcifiques : - Notions simples danatomie :

    connaissance des segments et articulations.

    - Importance des rgles de vie et dhygine :

    habitudes quotidiennes.

    Pourquoi ce projet ?

    Les reprsentations du corps humain sont innombrables

    et ont un rle symbolique fort qui renvoie limage mentale que chaque individu a de son propre corps : le schma corporel.

    Aprs une valuation diagnostique de la reprsentation que llve se fait de son corps, le blocage exprimental de larticulation du coude

    et du genou permet de prendre conscience du rle essentiel de ce dispositif anatomique pour permettre les mouvements. La reconnaissance systmatique des principales articulations

    et segments du corps humain aide la construction du schma corporel. Cette nomenclature est mise en relation avec une reprsentation du squelette.

    Quelques constructions schmatises de mouvements vcus prcdent une rflexion sur les rgles de vie et dhygine

    permettant dutiliser dans un contexte diffrent les acquisitions langagires de la squence. Celle-ci se conclut sur une nouvelle valuation

    de la reprsentation de son corps par llve que lon pourra comparer avec celle mene en tout dbut de squence.

  • Sance dE.P.S: Agir dans le monde et langage oral.

    Objectif de connaissances : - prendre conscience des diffrentes parties de

    son corps et de leurs fonctions motrices.

    Objectifs de mthode : - sauter, ramper, squilibrer

    - verbaliser

    Objectifs pour les lves : - dvelopper un rpertoire

    dactions lmentaires le plus large possible et tre capable de dcrire

    les actions ralises en utilisant le vocabulaire appropri

    (les diffrentes parties du corps, les articulations).

    Objectifs pour lenseignant : - faire merger les connaissances

    que les lves ont de leur corps, notamment au niveau

    des diffrents membres et des articulations.

    Droulement :

    Dans la salle de motricit, les lves sont rpartis en 3 ateliers :

    1) traverser la poutre debout, en squilibrant.

    2) sauter par-dessus des obstacles (pieds joints ou non).

    3) ramper sous des bancs.

    Quand chacun des lves est pass son atelier, tous se regroupent

    pour verbaliser : ils doivent expliquer aux autres comment ils ont fait

    pour russir lactivit demande. Ensuite, on fait tourner les groupes

    sur les ateliers.

    A la fin de la sance, de retour en classe, un bilan collectif est organis

    sur les actions ralises et les diffrentes parties du corps utilises.

    Reprsentations par le dessin de laction prfre par chacun.

  • Analyse de la sance :

    Les lves ont expliqu que :

    1) Pour marcher en quilibre, il faut avoir les bras tendus,

    et les hanches bougent.

    2) Pour sauter, les genoux doivent tre plis et on se sert des pieds.

    3) Pour ramper, on se sert des coudes, des genoux, des pieds,

    et le ventre touche le sol.

    Il a t difficile pour les lves de dessiner les genoux plis.

    Aucun na dessin de personnage rampant et,

    quand je leur ai demand pourquoi, ils mont rpondu

    quils ne savaient pas comment le reprsenter.

  • Sance : Le corps des humains.

    Objectif de connaissances : - les diffrentes parties du corps humain.

    Objectifs de mthode : - observer, dcrire les images du corps humain.

    - Se reprsenter, reprsenter lautre, se dcrire.

    Matriel :

    - photocopies de reprsentations du corps humain.

    Droulement :

    En amont de cette sance, les lves ont dj effectu tout un travail

    sur la description de la partie tte du corps humain. Le vocabulaire

    descriptif a t rinvesti lors de dessins lgender : les lves ont t invits

    se dessiner 2 par 2 et lgender leur reprsentation de lautre

    laide du nouveau vocabulaire.

    Une discussion collective sur le corps

    propos de diverses reprsentations artistiques du corps humain

    (figuratives et non figuratives) permet aux lves de chercher

    et de nommer diffrentes parties du corps. Lobjectif de cette phase orale

    est de permettre aux lves de projeter leur propre schma corporel

    sur des reprsentations externes eux-mmes. Les lves doivent ensuite

    se reprsenter par le dessin dans diffrentes positions. Ces reprsentations

    seront affiches.

  • Sance : Les silhouettes.

    Objectif de mthode : - faire le contour dune forme

    - dcouper

    Matriel :

    - crayons de papier

    - papier kraft

    - ciseaux

    Droulement :

    Les lves sont runis par 5 ou 6. Ils doivent fabriquer un bonhomme

    grandeur nature. Pour cela, un des lves de chaque groupe doit se coucher sur

    une grande feuille de papier kraft. Les autres lves doivent tracer son contour

    puis tous dcoupent la silhouette obtenue.

    Ces silhouettes seront compltes au fil des sances.

  • Sance : Evaluation intermdiaire du schma corporel.

    Droulement :

    Chaque lve reoit le dessin dun bonhomme vierge et doit le complter

    avec des os.

    Emergence des reprsentations.

  • Sance : Et si on navait ni coude ni genou ?

    (Faire en sorte que les lves ressentent rellement les fonctions motrices des diffrentes parties de

    leur corps.)

    Objectifs de connaissances : - le coude permet de bouger lavant-bras.

    - Le coude est une articulation situe entre

    le bras et lavant-bras.

    - le genou permet de bouger la jambe.

    - le genou est une articulation situe entre

    la cuisse et la jambe.

    Objectif de mthode :