L’EXETENSION DU DOMAINE DE LA LUTTE

  • View
    20

  • Download
    2

Embed Size (px)

DESCRIPTION

lit

Text of L’EXETENSION DU DOMAINE DE LA LUTTE

  • LEXETENSION DU DOMAINE DE LA LUTTE

  • MICHEL HOUELLEBECQ

  • Michel Thomas

    N: le 26 fvrier 1958 La Runion

    Pre: guide de haute montagne

    Mre: mdecin anesthsiste

    Trs tt, ils se dsintressent de lui

    Vit avec sa grand-mre de lge de 6 ans. Il tait appel Einstein par ses camarades.

    Influenc par lcrivain amricain Lovecraft

    Je ne participe jamais ce qui mentoure, je ne suis nulle part ma place

  • 1975: sinscrit lcole suprieure dagronomie.

    1978: mort de la grand-mre.

    1980: diplme dingnieur agronome.

    pouse la cousine de son meilleur ami.

    1982: divorce, une crise psychologique, passe plusieurs

    sjours en milieu psychiatrique.

    1998: se marie avec Marie-Pierre Gauthier.

  • La carrire littraire: 1985: des pomes dans la Nouvelle Revue de Paris.

    1991: la biographie de Lovecraft Contre le monde, contre la vie

    (chez Rocher)

    1992: le premier recueil de pomes La Poursuite du bonheur

    (ibid.); le prix Tristan Tzara

    1994: son premier roman Extension du domaine de la lutte,

    dit par Maurice Nadeau et traduit en plusieurs langues.

    1996: deuxime recueil de pomes Le sens du combat (chez

    Flammarion); le prix Flore

  • 1998: . Les particules lmentaires (chez Flammarion)

    . Le Prix national des lettres Jeunes Talents pour

    lensemble de son uvre.

    2000: sinstalle en Irlande.

    2005: La possibilit dune le; le prix Intercalli

    2010: La Carte et le territoire; le prix Goncourt

  • Le Rsum:

    hros clibataire dun cadre moyen de 30 ans ayant le salaire 2.5 du SMIC.

    Protagoniste

    linhumanit une distance voulue

  • Mais pas damis alors un chec social

    Il narre la socit franaise travers ceux qui lentourent.

    La qute de lamour, de plaisir et dargent.

    Extension du domaine de la lutte: du domaine conomique et

    social celui de la vie sexuelle

    La vie nest quun chemin quil faut parcourir pour atteindre le but ultime: la mort

    Son intgration au monde est impossible car le but de la vie

    est manqu

  • Tisserand

    Henri la Brette

    Catherine

    Protagoniste / Narrateur

    Vronique Le psychologue

  • Les personnages:

    1. le narrateur

    2. Tisserand

    Les personnages qui sont juste l:

    1. Vronique

    2. Henri la Brette

    3. Bernard

    4. Catherine Lechardoy

    5. La psychologue

  • Contenu

    Le roman est divis en trois parties (une structure ternaire):

    1. Premire partie (12 chapitres)

    2. Deuxime partie (10 chapitres)

    3. Troisime partie (6 chapitres)

  • En systme conomique parfaitement libral, certains

    accumulent des fortunes considrables ; dautres croupissent dans le chmage et la misre. En systme sexuel parfaitement

    libral, certains ont une vie rotique varie et excitante ;

    dautres sont rduits la masturbation et la solitude. Le libralisme conomique, cest lextension du domaine de la lutte, son extension tous les ges de la vie et toutes les

    classes de la socit. De mme, le libralisme sexuel, cest lextension du domaine de la lutte, son extension tous les ges de la vie et toutes les classes de la socit. Sur le plan

    conomique, Raphal Tisserand appartient au camp des

    vainqueurs ; sur le plan sexuel, celui des vaincus. Certains

    gagnent sur les deux tableaux ; dautres perdent sur les deux.

  • Les Thmes:

    1. Solitude:

    . pas damis, damant et des parents: Vous avez eu une vie. Il y a eu des moments o vous aviez une vie (p.18)

    . un rejet du monde voulu: je naime pas ce monde. Dcidment, je ne laime pas. La socit dans laquelle je vis me dgote; la publicit mcoeure; linformatique me fait vomir (p.82)

    2. Le monde matrialiste: