Click here to load reader

ÉLÉMENTS DE SPIRALE DYNAMIQUE - Bienvenue › wp-content › uploads › docs › 2017... · et diérentes de celles des autres niveaux. Un coach peut notamment utiliser les nivaux

  • View
    1

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of ÉLÉMENTS DE SPIRALE DYNAMIQUE - Bienvenue › wp-content › uploads › docs › 2017... · et...

  • ÉLÉMENTS DE SPIRALE DYNAMIQUE

  • Qu’est ce que c’est? D’où ça vient?

    La théorie sous-jacente est basée sur les travaux originaux du Dr. Clare W. Graves, Professeur Emérite de Psychologie, Union Collège, Schenectady, New York . (Documents retraçant le développement de la théorie, accessibles en ligne à l’adresse www.clarewgraves.com.)

  • Qu’est ce que c’est? D’où ça vient?

    • Une forte rotation des professeurs.

    • Une question récurrente: “Ok, Prof., nous avons Freud, Jung, Maslow, Rogers, Skinner et les autres, quelle théorie est la bonne et dépeint correctement le développement de la nature humaine?

  • Qu’est ce que c’est? D’où ça vient?

    • Systèmes biopsychosociaux ou ‘niveaux d'existence psychologique’ distincts.

    • Chaque niveau d'existence est une combinaison implicite et complexe de la nature (C.V.) avec l'éducation (C.M.).

  • LE SYSTÈME … SELON GRAVES

    “People have the right to be who she or he is!”

    (Chacun a le droit d’être qui elle ou il est !)

    Dr. Clare W. Graves.

    “You can’t know what you don’t know” (Vous ne pouvez pas savoir ce que vous ne savez pas)

    Chris Cowan

  • LE SYSTÈME … SELON GRAVES

    La the ́orie est complexe et il est facile de

    de ́former ce que les donne ́es proposent ou, pire,

    d'abuser des re ́sultats.

    Selon Graves, moins de 10% des personnes qui sont entre ́es en contact avec sa vision ont pu la comprendre

    pleinement.

  • LES 7 ‘PÉCHÉS’ COURANTS

    1. Single Symptom Analysis (SSA). Conclusion que l’on établit sur base d’un seul symptôme démontré.

    2. Paintballing (PB). Affecter une couleur aux personnes.

    3. Rush to apply (RTA). Empressement, dresser une solution Spiralienne, à une situation donnée.

    4. Self validation (SV). La tentation de se valider soi-même dans un système.

    5. Content Container Conflation (CCC). Équivalent complexe entre un contenu et un contenant.

    6. Unresolved Desire (UD). Blocages émotionnels, désirs non résolus projetés dans le monde tel qu’on voudrait le voir ... Ou pas.

    7. Lock up (LU). Figer une fois pour toute une situation, alors que la SD est un principe ouvert, tj en évolution.

  • UNE VUE GLOBALE: LES NIVEAUX LOGIQUES

    8

    © 2015 COACHING WAYS • FORMATION AU COACHING • PROCESSUS D’ACCOMPAGNEMENT INTÉGRAL 25

    Poser des questions dans une structure

    LES NIVEAUX LOGIQUES

    Gregory Bateson, un anthropologue philosophe américain, a émis l’hypothèse que dans chaque processus d’apprentissage, de changement et de communication, il y avait une classification hiérarchisée et naturelle. La FONCTION de chaque niveau est d’organiser l’information du niveau inférieur. Les règles et les lois qui régissent le changement à un niveau sont propres à ce niveau et différentes de celles des autres niveaux.

    Un coach peut notamment utiliser les nivaux logiques pour :

    ›› Explorer la demande de son client, en questionnant son client sur les différents niveaux.

    ›› Décrypter la situation et identifier le niveau auquel doit intervenir le changement.

    ›› Structurer son accompagnement en travaillant sur chaque niveau concerné.

    »«Être.ou.ne.pas.être :.là.est.la.question.

    WILLIAM..SHAKESPEARE

    TranspersonnelV I S I O N

    IdentitéM I S S I O N

    ConvictionsP E R M I S S I O N S

    ValeursM O T I V A T I O N S

    CompétencesS T R A T É G I E S

    ComportementsA C T I O N S

    nvironnement

  • VISION INTÉGRALE ?

    COACHING WAYS ©

    9

    InvisibleInterprétable

    DialogueAbstrait

    ObservableMesurableMonologue

    Concret

    Eux

    çaJe

    Nous InvisibleInterprétable

    DialogueAbstrait

    ObservableMesurableMonologue

    Concret

    ObjectifSubjectif

    Individuel

    Collectif

  • VISION INTÉGRALE

    InvisibleInterprétable

    DialogueAbstrait

    ObservableMesurableMonologue

    Concret

    Eux

    çaJe

    Nous InvisibleInterprétable

    DialogueAbstrait

    ObservableMesurableMonologue

    Concret

    ObjectifSubjectif

    Individuel

    Collectif

    10

  • LA RÉALITÉ SUBJECTIVE

    COACHING WAYS ©

    11

    Accomplissement de soi

    Estime

    Appartenance

    Sécurité

    Besoins physiologiques

    • Nos valeurs nous guident dans nos choix. • Elles donnent, parfois inconsciemment,

    une direction à nos actes. • Ce sont elles qui déterminent nos

    priorités.• Le moteur de nos actions.• Abstractions reliées à des

    comportements concrets.

  • LES CONVICTIONS

    COACHING WAYS ©

    12

    Mis chez une nourrice

    à 8 mois

    Qu’est ce qui se passe?

    On m’a jeté !

    Pourquoi cela m’arrive?

    Parce que je n’étais pas

    assez autonome !

    Que faire (toujours/jamais) pour que cela n’arrive plus ?

    Me débrouiller seul !

    Dur !

    Une conclusion que

    nous avons tirée à la

    suite d’une (d’)

    expérience(s).

    Conclusion que nous avons

    généralisée à tous les

    événements futurs.

    « La plupart de nos problèmes actuels sont nos solutions du passé. Ce sont des réponses à nos questions. Nous avons oublié la question depuis longtemps. Nous ne nous souvenons plus que de la

    réponse. »

  • Convictions• Les liens sont des opérateurs modaux d’obligation,

    interdiction, impossibilité.• Il existe un cause-effet entre l’identité et un ou des autres

    niveaux : Je suis OK si…• Elle définit des contraintes:

    • tout ou rien , vrai/faux, bon/mauvais • ou bien ou bien (si A alors pas B, si B alors pas A)

    • Les tests des critères fondamentaux manquent de références internes.

    • Les « effets » sont des généralisations irrationnelles.

    COACHING WAYS ©

  • Qu’est ce que c’est? D’où ça vient?

    1. Évolution séquentielle, des Thèmes de pensées, déterminée / déterminable.

    2. Mouvement binaire en forme de balancier.

  • Quelle pertinence?

    1. Prévisibilité des comportements.

    2. Déterminante du modèle des organisations.

  • LE MOUVEMENT BINAIRE

    1. Les individus diffèrent dans leurs croyances sur leur réussite, ce qui leur arrive ou influence leur vie.

    2. Tendance à considérer les évènements comme le résultat de leurs actions ou le fait de facteurs externes.

  • LE MOUVEMENT BINAIRE

    INTERNE EXTERNE

    EXPRESSIONDE SOI

    DÉNIDE SOI

  • LE MOUVEMENT BINAIRE

    INTERNE EXTERNE

    Un individu ‘interne’tend à attribuer une causalité interne aux

    événements.

    Il croit au lien causal entre son activité et sa performance, se remet

    en cause en cas de crise interpersonnelle ou organisationnelle.

    Un individu ‘externe’tend à attribuer une causalité externe aux

    événements.

    Lors d’une mauvaise note à un examen, Il

    attribuera facilement une cause externe à

    son échec, par exemple ‘la malchance’.

    EXPRESSIONDE SOI

    DÉNIDE SOI

  • LE MOUVEMENT BINAIRE

    INTERNE EXTERNE

    EXPRESSIONDE SOI

    DÉNIDE SOI

  • PRINCIPE DE BASE DE LA SPIRALE DYNAMIQUE

    20

    Conditions de vie A Capacité cérébrale A

    Pratiques A

    CondiDons de vie B Capacité cérébrale B

    PraDques B

    Conditions de vie C Capacité cérébrale C

  • PRINCIPE DE BASE DE LA SPIRALE DYNAMIQUE

    21

    Condi7ons de vie A Capacité cérébrale A

    Pra7ques A

    Conditions de vie B Capacité cérébrale B

    Pratiques B

    Conditions de vie C Capacité cérébrale C

  • VMEME (THÈME) MEME (SHEMA)

    VMEME

    LE VMEME PEUT ÊTRE ENVISAGÉ COMME UN CADRE POUR LES MEME.

    ILS FOURNIT UNE FORME DE TRUCTURE ET D’ORGANSISATION.

    A L´INTÉRIEUR DE CELLE-CI, UNE VARIÉTÉ PRESQUE INFINIE DE MEME PEUT S’INSCRIRE.

    LA QUESTION N’EST PAS A PROPOS DE CE QUI EST PENSÉ, MAIS PLUTÔT A PROPOS DE LA

    MANIÈRE DONT CE QUI EST PENSÉ, EST PENSÉ.

  • VMEME (THÈME) MEME (SHEMA)

    MEME

    LES MEME SONT DES COMPORTEMENTS ET IDÉES COPIÉS À PARTIR DE PERSONNES, PAR

    IMITATION. ILS ONT PEUT-ÊTRE FORCÉ LES GÈNES A FAIRE

    DE NOUS CE QUE NOUS SOMMES AUJOURD’HUI.

    UN MEME EST UNE IDÉE, UN COMPORTEMENT, STYLE OU USAGE QUI DE PROPAGE DE

    PERSONNE EN PERSONNE À L’INTÉRIEUR D’UNE CULTURE.

    S. Blackmore

  • L’ÉVOLUTION SÉQUENTIELLE

    INTERNE EXTERNE

    EXPRESSION IMPULSIVE DE SOI,

    Tant pis pour autrui

    EXPRESSION CALCULÉE DE SOI,

    Sans susciter l’ire d’autrui

    EXPRESSION CONTEXTUELLE DE SOI,

    Jamais au détriment d’autrui

    DÉNI PERMANENT DE SOI,en respect éternel du désir des

    ancêtres

    DÉNI DE SOI ENVERS UNE AUTORITÉ SUPÉRIEURE, pour

    une récompense future

    DÉNI DE SOI SELON LE CONTEXTE, pour une

    acceptation immédiate

  • Pensée Absolutiste• Dogme / Salut

    8 THÈMES DE PENSÉE

    Pensée Automatique

    Pensée Égocentriste• Pouvoir / Exploitation

    Pensée Multiple• Scientisme / Matérialisme

    Pensée CognitiveCognitivisme / Existence•

    Pensée Tribale• Animisme / Tradition

    Pensée Sociocentriste• Relativisme / Communauté

    INTERNE EXTERNE

  • DQ- Pensée AbsolutisteD=> un monde sous la guidance et le contrôle d’une puissance unique suprême.Q=> renoncement de soi dans l’idée d’une récompense ultérieure, en conscience des conséquences.

    8 SYSTÈMES DE PENSÉE POUR L’EXISTENCE

    AN- Pensée AutomatiqueA=> un monde naturel tel qu’offre la nature.N=> satisfaire les besoins physiologiques.

    CP- Pensée ÉgocentriqueC=> un monde analogue à une jungle, dur et difficile.P=> expression de soi sans culpabilité -au diable avec autrui- à la recherche du plaisir immédiat et l’évitement de la honte.

    ER- Pensée Multiple E=> un monde d’abondance, plein d’options viables.R=> expression de soi, de manière calculée et non flagrante, en vue de l’exploration d’opportunités d’améliorations possibles.

    GT- Pensée CognitiveG=> un monde précaire, de rareté, en danger d'effondrement.T=> expression de soi, jamais au détriment des autres ni de la terre, de sorte que toute vie (pas seulement ma vie) puisse continuer de manière naturelle, durable et appropriée.

    BO- Pensée TribaleB=> un monde mystérieux et effrayant.O=> sacrifice de soi aux désirs des anciens, à la manière des ancêtres afin d’apaiser les esprits et trouver la sécurité dans un groupe protecteur.

    FS- Pensée Inter Personnaliste F=> un monde dans lequel l’amour, le partage et l’appartenance sont primordiaux.S=> sacrifice de soi, dans l’idée d’une vérité toute relative à chacun et chaque contexte, en vue d’une acceptation immédiate.

    HU- Pensée Holistique ?H=> , un organisme mondial dynamique unique, doté de son propre esprit collectif. U=> le ’soi’ est à la fois distinct et partie d'une plus grande homogénéité, toute en compassion.

    INTERNE EXTERNE

  • LE THÈME TRIBALISTE (~40.000 ans)

    Les conditions de vieB

    Les capacités cérébralesO

    … interagissentEt produisent …

    • UN MONDE MYSTÉRIEUX ET

    EFFRAYANT.

    • EMPLI D’ESPRITS IMMATÉRIELS

    ET MALICIEUX.

    • LA SURVIE REQUIERT EFFORT ET

    RÉCIPROCITÉ.

    • DÉNI DE SOI POUR APAISER LES

    ESPRITS.

    • DÉPENDANCE À L’ÉGARD DES

    ANCÊTRES, LEUR SAGESSE.

    • COUTUMES ET MÉTHODES

    TRADITIONNELLES.

  • L’ORDRE DU LIEN

    • Système opérationnel : Ritualiste, superstitieux et stéréotypé. S'appuie sur les coutumes, les anciens, la magie ou le chamane pour trouver sécurité pour les gens et le royaume des esprits.

    • Mode d’apprentissage : Enseignant paternaliste. Séquence pas-à-pas; rituels et routines; petits groupes; usage de magie et fantastique.

    • Système managérial approprié : Paternaliste amical. Le chef ‘fort et attentionné’, modèle du ‘parent protecteur’ qui abrite et récompense le groupe (pas les personnes), assure la sécurité, honore et maintient les traditions, respecte les ainés et la famille étendue.

  • L’INDICATEUR D’ÉTAT DU CHANGEMENT

    2.SOLUTIONS

    (TPPC)

    5.BARRIÈRES

    1. POTENTIEL

    3.DISSONANCE

    4.REPRÉSENTATIONS

    6.CONSOLIDATION

    SOLUTIONS(TPPC)

    a b

    y

    d

    a’ b’

    d

  • LES CONDITIONS DU CHANGEMENT

    Doit être clairement perçu (Ouvert, Arrêté, Fermé), pertinent et à même d’offrir une chance raisonnable de progression.

    (1)POTENTIEL

    (2)SOLUTIONS

    (3)DISSONANCE

    (4)REPRÉSENTATION

    (5)BARRIÈRES

    (6)CONSOLIDATION

    Les problèmes des systèmes précédents doivent être résolus.Ce que je peux décider d'envisager comme un état stable désiré, pour

    lequel je puis prendre certains risques.

    Doit être ressentie dans le thème courant, que pour inviter au changement. Sentiment de ce qui ne va pas, ne fonctionne pas,

    suffisant que pour susciter le besoin de changement

    Info sur les causes de dissonance, devant être sensiblement suffisante que pour envisager des alternatives et approches de résolution. Mes

    représentations sur comment faire pour accéder à l’état désiré.

    Toutes les excuses, les 'bonnes' raisons selon lesquelles ce potenNel pourrait ne pas se matérialiser. Doivent être idenNfiées, contournées

    ou éliminées ou recadrées.

    La construction d'un état propice à l'expérimentation. Un espace ouvert à des échecs multiples, le temps de l'intégration de la nouvelle

    façon de penser

  • LE THÈME ÉGOCENTRISTE (~10.000 ans)

    Les conditions de vieC

    Les capacités cérébralesP

    … interagissentEt produisent …

    • UN MONDE HOSTILE ET RUDE,

    PLEIN DE PRÉDATEURS.

    • LA PUISSANCE PERSONNELLE

    CONFÈRE TOUS LES DROITS.

    • ÉMOTIONS PRONONCÉES:

    AMOUR/HAINE, JOIE/COLÈRE

    NAISSANCE DE LA CONSCIENCE •

    DE SOI, AU DIABLE AVEC AUTRUI.

    POUR OU CONTRE MOI. CRAINTE •

    DE LA HONTE.

    RÉSULTATS IMMÉDIATS. PAS DE •

    RÉFLEXION PROSPECTIVE À LONG

    TERME.

  • • Système opérationnel : Être ‘Fort et intransigeant’ selon le besoin et ne compter que sur soi pour repousser l'agression des autres.

    • Mode d’apprentissage : Récompense immédiate. Enseignant puissant et dur. Apprentissage sur le terrain; rejette les structures rigides et n’apprend pas par la punition.

    • Système managérial approprié : Autocratique. Patron dur et directif qui dispense des récompenses rapides, respecte la force et autorise la liberté d’action jusqu’aux limites fixées. 1ère forme de d’organisation managériale.

    LE SOI PUISSANT

  • LE THÈME ABSOLUTISTE (~3000 ans)

    Les conditions de vieD

    Les capacités cérébralesQ

    … interagissentEt produisent …

    UN MONDE SOUS LE CONTRÔLE •

    D’UNE AUTORITÉ SUPÉRIEURE.

    UNE RÉECOMPENSE OU •

    PUNITION EN FINALITÉ.

    DIVISION PAR CLASSE, SELON LA •

    NAISSANCE, LA FAMILLE, LE

    GENRE.

    • CONSCIENCE DES

    CONSÉQUENCES SUR AUTRUI,

    SENTIMENT DE CULPABILITÉ.

    • EXTENTION DE L’ESPACE TEMPS

    ET NOTION DU ‘SI … ALORS …’

    • BESOIN DE CERTITUDE ET

    CONFORMITÉ AVEC LE SEUL VRAI

    CHEMIN.

  • L’ORDRE ABSOLU

    • Système opérationnel : Croit en une vérité qui répond aux questions sur la vie et propose une autorité à suivre de manière obéissante.

    • Mode d’apprentissage : ‘Évitant’. Endoctrinement de l'autorité légitime; punition des erreurs; direction moralisante; possibilité de récompenses différées dans le futur; tests et essais.

    • Système managérial approprié : Bureaucratique. Hiérarchisée avec des catégories de managers qui maintiennent l’ordre. Établissement de normes uniformes et récompense équitable de la performance consciencieuse.

  • • Organisation matricielle

    • Séquence linéaire et ordonnancement

    • Conformité à des standards externes

    • Planning process

    L’ORDRE ABSOLU

  • LE THÈME MULTIPLISTE (~300 ans)

  • LE THÈME MULTIPLISTE (~300 ans)

    Les conditions de vieE

    Les capacités cérébralesR

    … interagissentEt produisent …

    • UN MONDE D’ABONDANCE, EMPLI

    D’OPTIONS, DONT LA VÉRITÉ

    DEMEURE À DÉCOUVRIR.

    • HIÉRARCHIE ÉTABLIE SUR LES

    RÉALISATIONS ET RÉSULTATS.

    • RICHE D’INFORMATIONS,

    MOBILE, INTERCONNECTÉ,

    SCIENTIFIQUE.

    • EXPLORATION DES OPTIONS

    DISPONIBLES À DES FINS

    D’AMÉLIORATION PERSONNELLE.

    • PRISE DE RISQUES, STRATÉGIE,

    ÉVALUATION DES PROBABILITÉS.

    • JONGLE SIMULTANÉMENT AVEC

    DE MULTIPLES OPTIONS AFIN

    D’OBTENIR LE BON RÉSULTAT.

  • LE SOI ENTREPREUNEUR

    Système opéra7onnel :• Expérimente le changement et les alterna2ves entrepreneuriales pour a6eindre des objec2fs et s’améliorer.

    Mode d’appren7ssage :• A6entes. Expériences, essais et erreurs où le succès apporte des gains an2cipés; jeux compé22fs avec des ou2ls high-tech, de haut niveau et des experts pres2gieux.

    Système managérial approprié :• Economique. Compé22f et orienté objec2fs, avec des avantages pour les ‘gagnants’ et des récompenses établies sur la produc2vité, le sens poli2que, la contribu2on ou les compétences entrepreneuriales.

  • • La réalité fait fois sur les règles.

    • Premiers signaux de décentralisation du pouvoir, par la délégation (Empowerment).

    • Cercles de participation, de qualité, …

    LE SOI ENTREPREUNEUR

  • LE THÈME SOCIOCENTRISTE (~60 ans)

  • LE THÈME SOCIOCENTRISTE (~60 ans)

    Les conditions de vieF

    Les capacités cérébralesS

    … interagissentEt produisent …

    • RÉTABLISSEMENT DE LA

    CONFIANCE ENTRE LES GENS.

    • ABANDON DES RÉSIDUS DE

    CUPIDITÉ ET AUTOSUFFISANCE,

    RÉSURGENCE DU SPIRITUEL.

    • SUFFISANCE MATÉRIELLE ET

    ABANDON DES LACUNES DE LA

    CONSOMMATION.

    EMPATHIE ET SENSIBILITÉ AUX •

    AFFECTS ET RELATIONS.

    RELATIVISME EN CONSCIENCE •

    DU CONTEXTE, TOLÉRANCE POUR

    L’AMBIGUITÉ.

    DÉDAIN POUR LE JUGEMENT. •

    RECHERCHE DE PAIX ET

    HARMONIE.

  • L’ORDRE ÉGALITAIRE

    • Système opérationnel : Se joint à d'autres dans le but d’établir un consensus, partager ses sentiments et travailler à l'amélioration sociale.

    • Mode d’apprentissage : Observationnel. Explore les sentiments et apprend en observant les actions des autres; partage d’expérience ici et maintenant pour améliorer les compétences interpersonnelles et la sensibilisation.

    • Système managérial approprié : Égalitaire. Partage d’un cercle d'égaux où tous agissent dans le sens du groupe, tout en développant leur potentiel humain, en augmentant leur capacité à atteindre des objectifs collectifs.

  • • 3 lois d’auto organisation:– Affinité– Équivalence– Rétroactivité

    • Second signaux de décentralisation du pouvoir, par la délégation du pouvoir de décision sur l’Orientation.

    • Cercles auto-régulés.

    L’ORDRE ÉGALITAIRE

  • LA STRUCTURE EN •CERCLES

    L’ORDRE ÉGALITAIRE

  • LA STRUCTURE EN CERCLES•Projet commun–Le chef est un membre du cercle–Objections raisonnables => Bonification de la proposition–Décision soutenue par chacun–

    d

    L’ORDRE ÉGALITAIRE

  • LE THÈME COGNITIVISTE (~30 ans?)

    GÉNÉRATIONMILLÉNIALS

  • Les conditions de vieA’

    Les capacités cérébralesN’

    … interagissentEt produisent …

    • UN MONDE PRÉCAIRE, EN DANGER

    DEFFONDREMENT

    • RELATIVISME SYSTÉMIQUE

    • LE SAVOIR : FOCALISATION SUR

    LA FONCTION, LA COMPÉTENCE,

    LES CONNECTIONS

    • ACCEPTATION DES PARADOXES

    NATURELS ET INCERTITUDES

    LE THÈME COGNITIVISTE (~30 ans?)

  • LE SOI INTÉGRATEUR

    Système opéra9onnel :• Vit selon ses principes internes, en quête des moyens les plus effec5fs d'être et acquérir de vastes connaissances.

    Mode d’appren9ssage :• Informa5f. Accès autogéré aux connaissances et aux matériaux : l'individu se développe sans compulsion, ni crainte; intérêts éclec5ques et divers.

    Système managérial approprié :• Systémique. Réseau intégré basé sur les compétences où les méthodes s'adaptent aux personnes et aux fonc5ons disponibles, puis changent rapidement selon les besoins.

  • Gérer uneéquipe

    Accéder ausommet del'entreprise

    Détenir mapropre

    entreprise

    Gagnerbeaucoupd'argent

    Être unexpert

    reconnu dansmon domaine

    Travailleravec des

    personnesenrichissantes

    Apporter unecontribution

    positive

    A peine 13% des ‘millenials’ placent les fonctions de leadership en tête de leur priorité de carrière

    LES ‘MILLÉNIALS’

  • Les 2/3 contents mais pas satisfaits de la manière dont ils sont dirigés … et préfèrent le style de management de leur pairs à celui de leurs

    managers.

    LES ‘MILLÉNIALS’

    Je suis Mon manager estdoué pour : doué pour :

    69% 46%

    66% 41%

    63% 44%

  • ü Accès à la connaissance démultiplié: L’apprentissage tout au long de la vie est Fondamental.

    ü La réussite passe par l’impératif de se former, encore et encore.

    ü 60% s’attends à travailler au-delà de 65 ans. 25% au-delà de 70. 12% … jusqu’à la mort.

    ü Exigeants sur la flexibilité: Pouvoir dégager du temps quand ils le veulent.

    ü Carrières atypiques avec des temps de travail interrompus.

    LES ‘MILLÉNIALS’

  • 1. LA QUALITÉ, COMME MESURE DE LA VALEUR.

    2. VALORISER LA RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION, PAS LA

    CROISSANCE.

    3. L’INTÉRÊT PROPRE ASSOCIÉ À L’INTÉRÊT D’AUTRUIT.

    4. L’ÉDUCATION COMME CATALYSEUR DANS L’ESCALIER EXISTENTIEL.

    5. LE PATRON ORDONANCIER DES ATTENTES DES SUBORDONNÉS.

    6. L’EXPERTISE COMME FACTEUR D’AFFECTATION.

    7. UNE ÉTHIQUE DE LOISIRS REMPLACE L’ÉTHIQUE DU TRAVAIL.

    8. PLUS DE TRAVAIL AUX JEUNES, PLUS D’ÉDUCATION AUX ANCIENS.

    9. VALORISATION DES ACTIONS QUI FAVORISENT L’INTERDÉPENDANCE.

    10. UNITÉ AVEC LA NATURE.

    LE DÉCALOGUE SELON GRAVES

  • LE THÈME HOLISTIQUE (~30 ans?)GÉNÉRATIONPOST-MILLÉNIALS ?

  • Les conditions de vieB’

    Les capacités cérébralesO’

    … interagissentEt produisent …

    LE SOI HOLISTIQUE

    Caractéristiques hypothétiques et spéculatives:

    • Sens holistique du Bio – Psycho – Socio ?• Focalisation sur le bien-être de tous entités, sur le long terme ?• … ?• Il s’agirait d’un autre système sacrificiel:

    • Intérêt dans la complexité de l’ensemble des problèmesterrestres ?

    • Agit pour une vie minimaliste, de sorte que globalement,moins soit mieux ?

    • Plus grande complexité cognitive avec un Locus externe

  • LE SOI HOLISTIQUE

    • Système opérationnel : Cherche à être à l'écoute de toutes les forces de la vie pour résoudre les problèmes qui mettent l’avenir en péril.

    • Mode d’apprentissage : Expérientiel. Interaction avec tous les réseaux de la Terre afin d’étendre la conscience et explorer diverses façons de penser et d'être; apprentissage intuitif.

    • Système managérial approprié : Holistique. Combinaison synergique de points de vue de toutes origines et de tous temps, se réunissant à des fins ayant un impact sur le village global et le bien-être du système vivant.

  • Qu’est ce qui est stable en place? (solutions)1.Qu’est ce que tu ressens ?•Qu’est ce que tu as ?•Qu’est que cela satisfait?•Quelle est l’avantage / Qu’est ce que cela rapporte?•En quoi cela contribue t’il à l’harmonie du groupe ?•

    Qu’est ce qui nécessite le besoin de changer? (Dissonance 2.EP- ED)Quelles convictions/croyances doivent3. -être abandonnées (Discernement 1- Mécanisme de résistance)Quelles sont les peurs/barrières/excuses ?4.Quelles nouvelles convictions/croyances doivent5. -être développées ? (Discernement 2- Challenges) Pour trouver quoi?6.

    Conditions de changement

  • LA CENTRALISATION