Magazine vayikra 2015

  • View
    214

  • Download
    2

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Text of Magazine vayikra 2015

  • 1

    ''

    Magazine Judasme Nord Chabbath Vayikra Parachath Hahodech

    20/03/2015 Roch Hodech Nissan 5775

  • 2

    Magazine Edit par Judasme Nord Recueil darticles publis

    sur Daf-Hagueoula.org et sur la version franaise de Chabad.org Tous les textes sont protgs par le copyright

    Composition par Rav Eliahou Dahan Tous nos remerciements Rav Emmanuel Mergui

    rdacteur de la version franaise de Chabad.org

  • 3

    Table des matires

    Editorial ............................................................................................................................................... 5

    Nissan LHeure du Miracle ............................................................................................................. 5

    Il tait une Fois ................................................................................................................................. 7

    Une Question de Me moire ................................................................................................................. 7

    La Paracha en Bref .......................................................................................................................... 8

    Rflexions sur la Paracha de la Semaine ............................................................................... 9

    Crise Identitaire ................................................................................................................................. 9

    Pi et Le Temps ou comment on a libe re lhumanite de lentrave du destin ................................. 11

    Le Alef de lEtude ............................................................................................................................. 15

    Le Midrash Raconte la Guoula ............................................................................................... 17

    Un Instant de Bonheur .................................................................................................................... 17

    Cycles de la Vie................................................................................................................................ 18

    Un Anniversaire Juif ......................................................................................................................... 18

    Ftes .................................................................................................................................................... 19

    Kitniyot : Ne sommes-nous pas un seul peuple ? .......................................................................... 19

    Rcit .................................................................................................................................................... 21

    Comment Rabbe nou Tam fut sauve des croise s ............................................................................ 21

    Le Mariage ........................................................................................................................................ 24

    Les Dix Commandements du Mariage ............................................................................................ 24

  • 4

  • 5

    Editorial

    Nissan LHeure du Miracle

    Nous rentrons, cette semaine, dans le mois

    de Nissan. Ce mois est bien connu pour la

    fte de Pessah dont les prparatifs battent

    leur plein. Pourtant, ce mois a bien dautres

    qualits qui sont moins connues.

    Nissan est le premier mois du calendrier

    biblique. Cest dans ce mois que naquit

    Yitshak, fils dAvraham, le Patriarche. Le

    mois de Nissan vit natre le peuple Juif sa

    libration de lesclavage Egyptien. Un an

    plus tard, le premier Nissan 2449, fut inaugur le Michkan le Tabernacle. Cest

    Nahchon Ben Aminadav chef de la tribu de Yhouda qui fut honor offrir, le

    premier, les offrandes du Temple.

    Tous ces vnements ont un facteur commun : ils prirent place au mois de Nissan.

    Nissan dcoule du mot Ness qui signifie miracle . Or, nous constatons que

    tous ces vnements sont effectivement le fruit et lexpression du miracle.

    Yitshak, le premier enfant Juif, ne serait jamais n sans lintervention miraculeuse de

    D.ieu dans la vie de ses parents, Avraham et Sarah, bientt centenaires. Depuis cette

    naissance, le destin dIsral ne dpend plus des lois de la nature.

    Nul naurait pu envisager quun groupe dhommes et de femmes, esclaves du plus

    puissant des empires pendant plus de deux cents ans, puisse devenir une nation libre

    qui dictera lhistoire de lhumanit et lui inspirera les valeurs universelles.

    Le Michkan reprsente la Rsidence de D.ieu sur terre. A prsent, Il ne reste plus dans

    les sphres clestes, mais, travers ce Sanctuaire, Il se manifeste parmi les hommes.

    Le Tabernacle tmoigne, alors, du miracle quotidien de la Prsence Divine.

    Ce mois-ci, chacun de nous se doit de vivre lheure de Nissan, lheure du miracle.

    Nous devons tre conscients que le destin et lavenir du peuple dIsral ne dpendent

    daucune prdiction ni daucune statistique de spcialiste averti.

  • 6

    Nanmoins, nous devons aussi avoir lesprit que le miracle nest pas gratuit ; cest

    laction de lhomme qui lappelle et qui invite D.ieu intervenir. Le miracle de D.ieu

    fait cho au miracle que lhomme entreprend dans sa propre vie.

    Nahchon Ben Aminadav fut honor le jour de linauguration du Sanctuaire,

    prcisment parce quil avait, par une action intrpide, invit D.ieu procder au

    miracle le plus merveilleux jamais ralis dans lhistoire : louverture de la Mer Rouge.

    En effet, au moment o tout Isral tait pris de panique prisonnier entre les

    gyptiens et la Mer Rouge lheure o personne naurait mis sur lavenir du peuple

    Juif, un homme se jeta la mer pour poursuivre sa route vers le Mont Sina. Le miracle

    se produisit et la mer se fendit, grce lui pour tout le peuple. Cet homme tait

    Nahchon, il venait de procder lui-mme un miracle en exprimant la confiance

    inconditionnelle quil avait en D.ieu. Face cet homme, Hachem ne pouvait que suivre

    le pas.

    En cette fin de Galouth, dexil, nous devons, nous aussi, tre des Nahchon. Nous

    devons avoir confiance dans le message de la Guoulah qui approche ; ne nous arrtons

    pas face aux preuves et aux difficults ; poursuivons notre lan ; entreprenons un

    miracle quotidien en ajoutant chaque jour une Mitsva et un acte de bienfaisance ; alors,

    bientt, nous mriterons de voir, nous aussi, la Prsence Divine au quotidien par la

    venue de Machiah.

    Rav Eliahou DAHAN

  • 7

    Il tait une Fois

    Une Question de Mmoire

    Le Tsmah-Tsdek le troisime Rabbi de

    Loubavitch dut se rendre plusieurs fois Saint-

    Ptersbourg pour plaider, auprs du

    gouvernement du Tsar, des allgements sur les

    dcrets imposs aux Juifs. A cette poque, ltat

    voulait imposer une surveillance sur le systme

    ducatif de la communaut Juive et lui dicter de

    nouvelles formes denseignements. Ainsi, les

    russes pensaient, court terme, introduire des

    matires et des principes trangers au Judasme

    qui mneraient la communaut lassimilation.

    Le Tsmah-Tsdek sopposa fermement au

    programme du ministre, et il avertit que

    lensemble des Rabbins de Russie naiderait pas

    le gouvernement dans ce pernicieux projet.

    Les paroles du Rabbi firent une forte impression sur le ministre. Lorsque le Tsaddik

    sapprtait quitter son bureau, il le rappela et lui demanda pourquoi il portait les

    Tsitsith lextrieur, alors que dautres Juifs pratiquants se suffisent de cacher les fils

    sous le pantalon. travers cette question, le ministre tentait en dernier recours de

    montrer quil ny avait pas de consensus religieux dans la communaut Juive.

    Le Tsmah-Tsdek rpondit que les Tsitsith ont pour mission de rappeler lensemble

    des Mitsvoth, ainsi quil est dit (Nombres 15 39) : Vous les verrez et vous vous

    souviendrez de toutes les Mitsvoth

    Certains de mes coreligionnaires ont une bonne mmoire, ajouta le Rabbi. Ils leur

    suffit, alors, de voir les Tsitsith le matin, lorsquils shabillent, pour quils se

    souviennent des Mitsvoth toute la journe. Malheureusement, moi, je nai pas une si

    bonne mmoire ! Cest pourquoi jai besoin davoir mes Tsitsith visibles

    constamment !

  • 8

    La Paracha en Bref

    Vayikra Lvitique 1, 1 5, 26

    D.ieu sadresse Mose de la Tente dassignation pour lui

    communiquer les lois rgissant les offrandes apportes

    au Sanctuaire. Elles comprennent :

    - Lholocauste (olah) qui, aprs son abattage, est

    entirement consum sur lAutel, odeur agrable

    lE.ternel .

    - Loblation (minha), offrande de fleur de farine, dhuile

    et dencens dont il existe cinq sortes.

    - Le sacrifice de paix (chelamim), dont la viande est

    consomme par celui qui lapporte aprs que certaines

    parties en ont t brles sur lAutel et dautres donnes

    aux Cohanim (les prtres).

    - Les sacrifices dexpiation (hatat) des fautes commises par le Grand Prtre, la

    communaut tout entire, le Roi ou un particulier.

    - Le sacrifice de culpabilit (acham) quapporte notamment celui qui dtourne de leur

    usage des biens du sanctuaire, qui est en situation de doute quant une transgression

    quil a pu commettre ou encore celui qui a commis une trahison envers D.ieu en

    jurant de faon mensongre, propos dargent quon lui rclame, au dtriment de son

    prochain.