MICI : les examens du diagnostic et du suivi

  • Published on
    19-Dec-2016

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • J Radiol 2009;90:1360-1433 ditions Franaises de Radiologie, Paris, 2009

    dit parElsevier Masson SAS. Tous droits rservs

    ~'----------Iu-n-d-i-1-9-o-c-t-o-b-r-e--Sances de cours

    Cours approfondi: Imagerie digestive

    MICI : LES EXAMENS DU DIAGNOSTIC ET DU SUIVIB Gallix, SAufortMontpellier - FranceCorrespondance: b-gallix@chu-montpellier.fr

    Dure: 30 minutes09 h 30

    inflammatoires, dtecter et caractriser une stnose du grle.Connatre les complications aigus pouvant survenir dans l'volutiond'une MICI et les examens raliser en urgence.Messages retenir: Le diagnostic positif de MICI repose avant toutsur l'endocospie, la vido capsule et la biopsie, cependant le radiolo-gue doit, devant des signes vocateurs, orienter le clinicien vers cediagnostic.La surveillance des patients atteints de maladie de Crohn repose surdes mthodes d'imagerie non irradiante, chographie et IRMl'entro-IRM est devenue la technique la plus performante pour caractriserune stnose du grle.En cas de suspicion de complication, la tomodensitomtrie reste latechnique de rfrence, notamment pour rechercher un abcs, une per-foration, une occlusion.Rsum: L'imagerie en coupes dans le diagnostic et le bilan d'exten-sion des MICI a remplac les opacifications barytes. L'chographied'abord, puis les scanners multidtecteurs (MDCT) et enfin l'IRMpermettent d'explorer l'ensemble de la paroi digestive et du msen-tre adjacent. L'chographie, dans des mains exprimentes, permetde rpondre un grand nombre de situations cliniques. Elle est peuperformante pour rechercher des complications, et demeure subjec-tive pour valuer l'activit de la maladie. Le MDCT, avec ou sansremplissage entrique, est extrmement efficace pour dtecter desatteintes inflammatoires, cartographier les lsions et rechercher descomplications. L'irradiation qu'il impose ces jeunes patients limiteson utilisation la recherche de complications graves en urgence. Lesprogrs techniques ont permis L'IRM d'merger comme la mthodeprsentant le meilleur rapport efficacit-inocuit, plus reproductibleque l'chographie. L'IRM est utilise comme outil d'valuation del'inflammation, de la progression de la pathologie, de la rponse th-rapeutique, du caractre fibreux ou inflammatoire d'une stnose.

    Mots cls : Grle, inflammation

    COLOSCOPIE VIRTUELLE:O EN SOMMES-NOUS EN FRANCE ET AILLEURSy GandonRennes - FranceCorrespondance: yves.gandon@chu-rennes.fr

    Objectifs: Matriser les indications du coloscanner avec coloscopievirtuelle et son utilisation en France.Connatre la performance diagnostique de la technique et les facteursl'influenant.Etre inform des critres de qualit proposs par la SFR et la SIAD.Messages retenir: La coloscopie virtuelle, pour des oprateursentrains, est une alternative performante la coloscopie.Elle est indispensable en cas d'chec ou de refus de la coloscopie.Elle peut devenir l'examen de premire intention pour les patients faible risque de lsion ncessitant une exrse.Rsum : La coloscopie virtuelle doit tre propose tous lespatients qui doivent avoir une dtection performante et qui, pourdiverses raisons, n'ont pas eu ou ne veulent pas de coloscopie (ou sielle a t incomplte). Elle devrait mme remplacer la coloscopielorsque le risque de lsion rsquer est faible comme les contrlesaprs une premire coloscopie qui n'a pas retir de lsion significa-tive. D'autres stratgies pourraient tre dveloppes mais elles impo-sent au pralable une forte diffusion de la technique. Avec desoprateurs forms et expriments, elle peut tre au moins aussi per-formante que la coloscopie pour les lsions de 6 mm ou plus. L'uti-

    Dure: 30 minutes

    Dure: 30 minutes

    Grle et clon

    Modrateur: Mourad Boudiaf

    08 h 30

    4140

    Objectifs: Connatre les diffrentes techniques scanographiquesd'exploration du cadre colique et leurs modalits pratiques de rali-sation.Savoir choisir et proposer la technique la plus adapte en fonction del'indication clinique.Connatre les avantages et les limites des diffrentes mthodes de dis-tension du cadre colique.Messages retenir: l'exploration du cadre colique en scannerncessite imprativement une distension qui peut tre l'eau, au gazou aux hydrosolubles iods.Cette distension peut se faire selon trois techniques qui diffrent tantdans leur ralisation pratique que dans les indications et les rsultatsattendus.le choix de l'une ou l'autre technique dpend donc de l'indicationclinique, c'est au radiologue de proposer celle qui lui semble la plusadquate en fonction de la demande.Rsum: L'exploration scanographique du cadre colique ncessiteune distension qui peut tre ralise l'aide de diffrents agents decontraste administrs par voie endorectale: neutre (eau), positif(hydrosolubles iods) ou avec du gaz. Pour la distension l'eau,l'objectif est de rsoudre les problmes diagnostiques sigeant sur leclon transverse et le caecoclon ascendant. La distension aux hydro-solubles iods sera choisie en cas de lsions sigmodiennes ou de fui-tes anastomotiques. La distension l'air (ou au gaz), appelecoloscopie virtuelle, sera indique en cas d'chec de la coloscopieoptique ou comme mthode de dpistage des polypes colorectaux.

    Mots cls : Clon, technique d'exploration

    SCANNER DU COLON: QUELLES TECHNIQUESPOUR QUELLES INDICATIONSV Laurent (1),0 Bruot (1), PA Ganne (1), J Mathias (2),A Fairise (1), C Proust (1), D Rgent (2)(1) Nancy - France, (2) Vanduvre-ls-Nancy - FranceCorrespondance: v_croiselaurent@yahoo.fr

    09 h 00

    Objectifs: Connatre la pertinence des diffrentes techniques d'ima-gerie pour le diagnostic initial de MICI et les signes vocateurs demaladie de Crohn.Savoir effectuer la surveillance morphologique des patients atteintsde maladie de Crohn et valuer la rponse thrapeutique.Savoir raliser une entro-IRM pour cartographier les atteintes

    1365

Recommended

View more >