Note de conjoncture avril 2014

  • Published on
    11-Mar-2016

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Conjoncture conomique et sociale des Pays de la Loire

Transcript

  • ObservatOire de cOnjOncture / n58 avril 2014 / Ores - rGiOn PaYs de La LOire 1

    Synthse de la conjoncture - mars 2014

    Industrie > Activit soutenue dans lagroalimentaire

    Construction > Demande atone dans le btiment, en hausse pour les travaux publics

    Services marchands > Stabilit de lactivit. Prvisions la hausse

    Agriculture > Poursuite de la baisse du prix des fruits et lgumes

    Dmographie dentreprises > Hausse des crations dentreprises

    Financement de lconomie > Hausse des encours de crdits lhabitat

    March du travail > Lgre hausse du nombre de demandeurs demploi

    Consommation > Baisse des achats alimentaires en volume

    Nos partenaires Aroport Nantes Atlantique : www.nantes.aeroport.frAPI : www.agence-api.frBanque de France : www.banque-france.fr/CAF : www.caf.fr/etudes-et-statistiquesCCIR : www.paysdelaloire.cci.frCDM : https://reseaulia.com/space/cdmCERBTP : www.cerbtp-paysdelaloire.asso.frCRA : www.paysdelaloire.chambagri.frCRMA : www.cm-paysdelaloire.frDireccte : www.pays-de-la-loire.direccte.gouv.frDouanes : http://lekiosque.finances.gouv.fr/Dreal : www.pays-de-la-loire.developpement-durable.gouv.frDRFiP : www.pays-de-la-loire.pref.gouv.frInsee : www.insee.fr/fr/regions/pays-de-la-loirePle emploi : www.observatoire-emploi-paysdelaloire.frPort : www.nantes.port.frUnicem : www.unicem.fr

    LOres propose galement sur le site web Observer les Pays de la Loire (observer.paysdelaloire.fr), une veille sur les tudes publies par des organismes dobservation en rgion.

    Observatoire de conjonctureDirecteur de la publication : Jacques Auxiette www.paysdelaloire.fr Conception et rdaction : LAgence rgionale Pays de la Loire Territoires dInnovationRdacteur : Armel RucetLAgence rgionale Pays de la Loire Territoires dInnovation 7 rue du Gnral de Bollardire CS 80221 - 44202 Nantes cedex 2 ores@paysdelaloire.fr Abonnement en ligne sur ores.paysdelaloire.fr

    Observatoire de conjonctureN 58 / Avril 2014

    Activit soutenue dans lindustrie agroalimentaireEn mars 2014, la demande a t soutenue dans toutes les branches de lagroalimen-taire entranant des hausses de production et une diminution des stocks de produits finis. Selon les chefs dentreprise, les pers-pectives de production moyen terme sont favorables.Elles sont galement bien orientes dans laronautique, le textile-habillement-cuir et le bois-papier.

    Demande toujours atone dans le btiment Selon la Banque de France, la demande reste faible dans le btiment et les conditions mtorologiques au premier trimestre 2014 ont ralenti lactivit. Dans les travaux publics, mme si les contrats sont ngocis des prix assez faibles, la demande de travaux en voirie et rseaux est en lgre augmentation.

    Stabilit de lactivit dans les servicesLe mois de mars a t marqu par une stabilit de lactivit dans les services marchands. Nanmoins, les perspectives dactivit court terme sont, dans lensemble, plutt favorables.

    March du travail : des indicateurs moins bien orients sur le premier trimestre 2014 Le nombre doffres demploi dposes Ple emploi diminue de 7,9% entre le quatrime trimestre 2013 et le premier trimestre 2014. Par ailleurs, le nombre dintrimaires a lgrement baiss entre janvier et fvrier 2014 dans la construction et lagroalimentaire. En mars 2014, la rgion compte 280000 demandeurs demploi toutes catgories confondues. Ce nombre a augment de 0,5% entre fvrier et mars 2014, soit une hausse de 1 320 chmeurs. Cette augmentation porte principalement sur les demandeurs demploi gs de plus de 50 ans et les chmeurs de longue dure.Aprs une anne morose pour lemploi des cadres en rgion, les entreprises rgionales interroges par lApec prvoient de recruter en 2014 entre 5330 et 6110 cadres, soit une hausse pouvant atteindre +10% par rapport 2013.

    Je souhaite que ces informations vous soient utiles,

    Cordialement

    Le Prsident, Jacques Auxiette

    Mthodologie et sources sur le site ores.paysdelaloire.fr

    Sommaire 1 - Secteurs conomiques ___ p.2

    2 - Dmographie dentreprises _ p.4

    3 - Financement de lconomie _ p.4

    4 - March du travail _______ p.5

    5 - Consommation ______ p.7

    6 - Zoom ___________ p.8

    7 - Veille entreprises ______ p.9

    Perspectives favorables dans lindustrieMarch du travail moins bien orient dbut 2014

    Lemploi des cadresZoom page 8

  • ObservatOire de cOnjOncture / n58 avril 2014 / Ores - rGiOn PaYs de La LOire 2

    Industrie : opinions sur les tendances en mars 2014

    quipements lectriqueset autres machines : Fabrication dquipements lectriques, lectroniques, informatiques, fabricationde machines

    Autres produits industrielsHabillement chaussureBois papier, imprimerieChimie, pharmaciePlasturgie, caoutchoucMtallurgieRparation de machines

    Matriels de transportIndustrie automobileAutres matriels de transport : naval, aronautique, ferroviaire, cycles.

    Industrie agroalimentaire

    Matriels de transport

    Autres produits industriels

    quipements lectriques et autres machines

    volution de la production (m/m -1)

    Prvisions de production court terme

    Niveau des commandes

    Traitement des donnes de lenqute rgionale mensuelle Banque de France.

    1 - Secteurs conomiques

    Industrie : activit soutenue dans lagroalimentaireHausse de la demande dans lagroalimentaireEn mars, la demande a t soutenue dans toutes les branches de lagroalimentaire. Dans lindustrie de la viande, cette augmentation repose sur une hausse des exportations. Pour les produits laitiers et la boulangerie-ptisserie-ptes, il sagit plutt dune hausse de la demande domestique. Mme si la production a augment sensiblement entre fvrier et mars, les chefs dentreprises estiment que les stocks de produits finis sont insuffisants. Les perspectives de production moyen terme sont favorables.

    De lgres baisses dactivit chez les quipementiers automobiles et dans la fabrication de produits en caoutchouc-plastiqueDans lindustrie automobile, la production a lgrement augment chez les constructeurs en raison du succs de nouveaux modles mais les difficults persistent chez les quipementiers.Dans le caoutchouc plastique, la baisse des commandes lexport a entran une diminution de la production.

    Des perspectives dactivit favorables dans les industries traditionnellesDans laronautique, le textile-habillement-cuir et le bois-papier, les carnets de commandes sont jugs suprieurs la normale.

    Opinions sur les niveaux des carnets de commande et des stocks dans lindustrie Pays de la Loire / France, CVS*

    -40

    -50

    -60

    -70

    -80

    -100

    -90

    -30

    -20

    -10

    0

    10

    20

    30

    40

    50

    2009 2010 2011 2012 2013 2014

    Stocks Pays de la LoireCommandes FranceCommandes Pays de la Loire

    Source : daprs Banque de France

    Tend

    ance

    s

    Mars

    J FM MJ J ASON FMAMJ AJ SO SON J FMAM J J A ND SOJ FMAM J J A ND SOJ JF F MMAM J J A NDDD JA

    * CVS : corrig des variations saisonnires

    0

    100

    200

    300

    400 Fvrier

    Production de bton prt l'emploi (moyenne mobile sur 3 mois)

    Sources : d'aprs Unicem/SNBPE

    2,9millions

    de m3

    2,8millions

    de m3

    2,9millions

    de m3

    J F M M A M J J A F A M JJ F M A M J J A O N DSJ J F O N S D J A S O N D 2011 2012 2013 2014

    Milli

    ers

    de m

    3

    Construction : baisse dactivit dans le btimentBton prt lemploi : baisse de la production Au mois de fvrier 2014, la production de

    bton prt lemploi est infrieure de 6% par rapport celle de fvrier 2013.

    Selon la Banque de France, le secteur du btiment a pti dune demande atone et de conditions mtorologiques dfavorables au cours du premier trimestre 2014.

    Pour les travaux publics, la demande de travaux en voirie et rseaux est en lgre augmentation mais les contrats sont ngocis des prix trs bas.

    Logements autoriss : le nombre de projets continue de diminuer Le nombre de logements autoriss en

    fvrier 2014 est infrieur de 34% celui de fvrier 2013. Ce recul des autorisations de logements est lgrement plus prononc quau niveau national (-32%).

    Autorisations de logements

    2011 2012 2013 2014

    Nom

    bre

    d'au

    toris

    atio

    ns

    1 500

    1 000

    500

    0

    2 000

    2 500

    3 000

    3 500

    4 000

    4 500 Fvrier

    J JF FM A M S O N M A M J J A S O N J F J FM A M J J A S O NJ J A D D D

    Sources : Sit@del / MEDDE/CGDD/SOeS

    33 809 30 857 22 850

  • ObservatOire de cOnjOncture / n58 avril 2014 / Ores - rGiOn PaYs de La LOire 3

    Services marchands : des prvisions dactivit en hausse Le mois de mars a t marqu par une

    stabilit de lactivit. Les secteurs de ldition, des transports, de la rparation automobile et des agences de travail temporaire ont bnfici dune demande soutenue. En revanche, lactivit a lgrement diminu dans la publicit.

    Les perspectives dactivit court terme sont globalement plus favorables.

    2010 2011 2012 2013 2014

    Var

    iatio

    n m

    ensu

    elle

    de

    l'act

    ivit

    Source : d'aprs Banque de France CVS

    Services marchands : variation de l'activit passe et prvisions de la demande(soldes d'opinion)

    Avril

    -30

    -20

    -10

    0

    10

    20

    30

    40

    50

    J F M A M J J A S O N O N D D J F M M A M A M J J A S O N DJ J A S J F J F M A M A M J J A S O N DJ F

    Lindicateur dactivit est une synthse des opinions des chefs dentreprises sur lvolution de lactivit par rapport au mois prcdent.

    Lindicateur de prvision est une synthse des opinions des chefs dentreprises sur les prvisions dactivit court terme.

    Aroport : un trafic rgulier national en lgre hausse Le trafic rgulier national de mars 2014

    (156 442 passagers) est trs lgrement suprieur celui de mars 2013 (+0,7%).

    Laugmentation est de 18% sur la mme priode pour le trafic rgulier international (hors transit) en raison notamment dune hausse de frquentation sur la liaison avec Genve.

    Nom

    bre

    de p

    assa

    gers

    Trafic rgulier national de l'aroport de Nantes

    Mars

    J F M A M J J A S O N D

    Source : Aroports du Grand Ouest - Vinci Airports0

    90 000

    100 000

    80 000

    110 000

    120 000

    130 000

    140 000

    150 000

    170 000

    180 000

    190 000

    160 000

    201220132014

    Baisse des immatriculations de voitures neuves pour les entreprises En mars 2014, le nombre dimmatriculations

    de voitures neuves pour les entreprises est infrieur de 16% celui du mois de mars 2013.

    Sur la mme priode, le nombre dimmatri-culations de vhicules utilitaires neufs est suprieur de 6,2%.

    Vhicules utilitaires : les camionnettes, les camions, les remorques routires, les semi-remorques et les tracteurs routiers.

    Immatriculations neuves de vhicules dentreprises et de vhicules utilitaires

    2011 2012 2013 2014

    Nom

    bre

    dim

    mat

    ricul

    atio

    ns

    4 500

    4 000

    3 500

    3 000

    2 500

    2 000

    1 500

    1 000

    500

    0

    Mars

    Vhicules utilitairesVhicules dentreprises

    J J JF F F FM A M S O N O N JD DM M MA MA M J J A SJ J A D J J A S O N

    Sources : MEDDE/SRVR/SOeS/Sidiv

    Activit du port : hors nergie, le trafic lexport en forte baisse En mars 2014, le trafic du port de

    Nantes-Saint-Nazaire, hors nergie, est en diminution de 9% par rapport mars 2013 en raison dune forte baisse des sorties (-36%), principalement dengrais, de produits agricoles, danimaux vivants, de minerais et de dchets pour la mtallurgie.

    En revanche, le trafic total (nergies inclues) est, en mars 2014, suprieur de 34% celui de mars 2013, principalement en raison dune hausse des entres de ptrole brut.

    Port de Nantes - Saint-Nazaire : trafic mensuel, hors nergie

    2011 2012 2013 2014

    Milli

    ers

    de to

    nnes

    0

    200

    400

    600

    800

    1 000

    1 200Mars

    Source : GPMNSN

    SortiesEntresTotal

    J J JF F FM A M S O N O N D O N DM M A MA M J J A SJ J A D J J A S J F M

  • ObservatOire de cOnjOncture / n58 avril 2014 / Ores - rGiOn PaYs de La LOire 4

    Dynamisme des crations dentreprises Sur les trois premiers mois de lanne

    2014, le nombre de crations dentreprises artisanales (1414) est suprieur de 4% celui des trois premiers mois de 2013.

    Le nombre dentreprises inscrites au registre du commerce et des socits est, quant lui, en hausse de 15% sur la mme priode.

    Crations hors reprises et transferts, doubles inscriptions au rpertoire des mtiers exclues, hors auto-entrepreneurs non immatriculs au rpertoire des mtiers.

    Crations et reprises d'entreprises artisanales (moyenne mobile sur trois mois)

    2011 2012 2013 2014 2011 2012 2013 20140

    100

    200

    300

    400

    500

    600 Mars Mars

    0

    100

    200

    300

    400

    500

    600

    Crations hors reprises et transferts

    Crations d'entreprises au registre du commerce (moyenne mobile sur trois mois)

    S O N DJ F M A AM J J F M A MAM J AJ J AJ S O NS O N J F FM MD DJ J M J AJS O N DJ F M A AM J J F M A AM J AJ S O N J F MDJ S O N D J F M

    Source : Chambre rgionale de Mtiers Source : Systme dInformation

    Rgionale sur les Entreprises-CCI de Rgion

    CrationsReprises

    Nom

    bre

    de c

    rat

    ions

    No

    mb

    re d

    e c

    ra

    tion

    s

    1 1191 355

    1 414 1 298

    1 056

    1 4821 302

    1 497

    Crations et reprises d'entreprises artisanales (moyenne mobile sur trois mois)

    2011 2012 2013 2014 2011 2012 2013 20140

    100

    200

    300

    400

    500

    600 Mars Mars

    0

    100

    200

    300

    400

    500

    600

    Crations hors reprises et transferts

    Crations d'entreprises au registre du commerce (moyenne mobile sur trois mois)

    S O N DJ F M A AM J J F M A MAM J AJ J AJ S O NS O N J F FM MD DJ J M J AJS O N DJ F M A AM J J F M A AM J AJ S O N J F MDJ S O N D J F M

    Source : Chambre rgionale de Mtiers Source : Systme dInformation

    Rgionale sur les Entreprises-CCI de Rgion

    CrationsReprises

    Nom

    bre

    de c

    rat

    ions

    No

    mb

    re d

    e c

    ra

    tion

    s

    1 1191 355

    1 414 1 298

    1 056

    1 4821 302

    1 497

    2 - Dmographie dentreprises

    Agriculture : poursuite de la baisse des cours des fruits et lgumes Crales : en fvrier 2014, le prix des c-

    rales est quasi stable (-0,3%) par rapport janvier 2014. Les prvisions de rcoltes abondantes de bl et de mas sont contre-balances par des craintes de grands froids aux tats-Unis et autour de la Mer Noire.

    Fruits et lgumes : les prix des lgumes et des fruits frais diminuent de 13% en raison dune demande atone. Par ailleurs, les tempratures clmentes ont favoris les rcoltes prcoces de certains lgumes comme le poireau, provoquant une abondance de loffre.

    2011 2012 2013 2014

    Indice des prix des produits agricoles la production (France, indice 100 en 2010)

    0

    60

    80

    100

    120

    140

    160

    Indi

    ce

    Fvrier

    Source : Insee

    Crales Lgumes et fruits Productions animales

    J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F

    Encours de crdits de trsorerie : lgre diminution sur un mois Aprs une hausse de 0,9 % entre

    dcembre 2013 et janvier 2014, les encours de crdits de trsorerie ont lgrement diminu (-0,3%) entre janvier et fvrier 2014.

    Encours de crdits de trsorerie

    8,0

    7,8

    7,6

    7,4

    7,2

    7,0

    6,8

    0

    Mill

    iard

    s d'

    euro

    s

    Source : d'aprs Banque de France

    Fvrier

    2009 2010 2011 2012 2013 2014J F M A M J J ASOND J F M A M J J ASON ND D OJ J D J F F M AAF F M MM A M J J AS J MJ J ASONDJ ASON J

    3 - Financement de lconomie

    En fvrier 2014, les encours de crdits lhabitat sont suprieurs de 3,2% ceux de fvrier 2013. Ces encours reprsentent 59% du total des encours en rgion.

    Depuis le milieu de lanne 2013, les encours de crdits lquipement sont stables et stablissent 27 milliards deuros, soit 29% du total des encours.

    Encours de crdits lhabitat : la hausse se poursuit

    volution des encours de crdits lquipement et lhabitat (en glissement annuel)

    en %

    Fvrier

    Source : d'aprs Banque de France

    2009 2010 2011 2012 2013 2014

    crdits l'quipement...