O 9-1 Intérêts et limites du ganglion sentinelle en chirurgie maxillo-faciale

  • Published on
    04-Jan-2017

  • View
    213

  • Download
    1

Embed Size (px)

Transcript

  • Rev. Stomatol. Chir. Maxillofac., 2005; 106, 4 (Suppl.), 1S35-1S39 Masson, Paris, 2005.

    1S35

    Session des jeunes chirurgiens maxillo-faciaux

    O 9-1 INTRTS ET LIMITES DU GANGLION SENTINELLE EN CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE

    J. Teitelbaum, I. Barthlmy, N. Pham Dang, A. Ormenisan, A. Bouchet, J-M. Mondi

    Service de Stomatologie-Chirurgie Maxillo-Faciale et Plastique de la Face (Pr. Mondi), Htel-Dieu Polyclinique CHU, Boulevard Lon Malfreyt et Facult de Mdecine, 28, Place Henri Dunant, 63001 Clermont-Ferrand Cedex 01.

    Introduction : La recherche du ganglion sentinelle applique la cancrologie maxillo-faciale intresse essentiellement 4 typesde tumeurs : le carcinome pidermode pour le versant muqueuxde la sphre, le mlanome, les tumeurs annexielles et lpith-lioma spinocellulaire pour son versant cutan.

    Discussion : Consquence du souci de rduction tout prix de la morbidit associe au geste chirurgical de curage cervical,des techniques de plus en plus slectives relatives au ganglionsentinelle se multiplient, impliquant une chirurgie ganglionnaireelle-mme hyperslective (de groupe ou level anglo-saxon),voire micro-invasive, non sans morbidit associe, au long-termeincertain et pour lesquelles aucun standard na encore merg.Par la surface limite de la rgion et la proximit immdiate de latumeur primitive au rseau lymphatique considrable qui ladraine, le ganglion sentinelle napparat pas clairement commele nud dcisionnel de la prise en charge ganglionnaire en chi-rurgie maxillo-faciale.Les intrts et les limites des principales mthodologies actuellesdcrites se rapportant au ganglion sentinelle pour les tumeurssolides en chirurgie maxillo-faciale sont rapports et compars lexprience des auteurs.

    O 9-2 EXTRACTION DES DENTS DE SAGESSE SOUS ANESTHSIE GNRALE : TUDE RTROSPECTIVE DES SUITES OPRATOIRES, DES COMPLICATIONS ET DU COT. PROPOS DUNE SRIE DE 100 PATIENTS

    O. Trost(1, 2), A. Danino(1), N. Kadlub(1), P. Trouilloud(2),G. Malka(1)

    (1) Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, CHU Dijon, Hpital gnral, 3, rue du Faubourg Raines, 21000 Dijon.(2) Laboratoire dAnatomie, Facult de mdecine, 7, boulevard Jeanne dArc, 21000 Dijon.

    Introduction : Les extractions des dents de sagesse sous anes-thsie gnrale reprsentent une activit non ngligeable desservices de stomatologie et chirurgie maxillo-faciale. Le but de laprsente tude est danalyser les suites opratoires, les complica-tions et dvaluer le cot global de la procdure.

    Matriel et mthode : Pour cela une tude rtrospective a tmene sur 100 patients oprs entre 1995 et 2005 et dont on

    prcisait lge et le sexe. Lindication opratoire tait dans cha-que cas prcise : extraction avant traitement orthodontique,accident dvolution, autres. La morphologie des dents tait ana-lyse (dents incluses, convergence ou divergence des racines).Les suites opratoires comprenaient la dure dhospitalisation, laproportion de gestes raliss dans le cadre dune chirurgieambulatoire, la dure darrt de travail ou dabsence scolaire, lasurvenue de complications (infections, fractures post-extraction-nelles, dme et douleurs majeurs, lsion des nerfs alvolaireinfrieur ou lingual, avulsion dune molaire maxillaire dans lesinus maxillaire ou la fosse ptrygo-maxillaire, retard de cicatrisa-tion). Le cot de la procdure tenait compte du forfait hospi-talier, des traitements postopratoires, des cots engendrs parles arrts de travail.

    Rsultats : Cent patients ont t revus, avec un sex-ratio de 1 etun ge moyen de 21 ans. Lindication opratoire procdait avanttout de la prparation lorthodontie (70 %). Il sagissait dans60 % des cas de germectomies, avec dents incluses dans 80 %des cas. Des anomalies de morphologie radiculaire taient pr-sentes dans 30 % des cas. Soixante-dix pour cent des interven-tions ont t ralises dans le cadre dune chirurgie ambulatoire.La dure moyenne dhospitalisation tait de 1,9 jours. La duremoyenne darrt de travail ou dabsence scolaire tait de 7 jours.Le taux moyen de complications tait de 8 %, essentiellementpar dme et douleurs postopratoires importants. Alvolites etcellulites postextractionnelles ont t rarement observes, demme que les atteintes nerveuses qui ont le plus souvent ttransitoires. Il ny eu aucun incident peropratoire.

    Discussion : Les extractions des dents de sagesse sous anesth-sie gnrale sont une procdure coteuse et non dnue de ris-ques, rserver aux cas o le geste est irralisable sousanesthsie locale ou locorgionale au fauteuil dentaire.

    O 9-3 OPHTALMOPATHIE BASEDOWIENNE : STRATGIE THRAPEUTIQUE

    P. Bouletreau, I. Ordonnez, J. Orgiazzi, P. Breton, M. Freidel

    Lyon.

    Introduction : Lophtalmopathie basedowienne est la premiretiologie des exophtalmies de ladulte. Il sagit dune pathologieorbitaire complexe dont la physiopathologie reste controverse.Depuis sa description, il y a plus de 150 ans, ses manifestationscliniques htrognes et ses relations troubles avec lendocrino-pathie qui laccompagne suscitent de nombreuses interroga-tions. Le degr dactivit inflammatoire de la pathologie est unpoint dterminant dans la prise en charge de cette affection,mais ses traitements ne sont frquemment que purement symp-tmatiques, visant rduire linflammation orbitaire.

    Patients et mthode : Nous rapportons lanalyse rtrospectivedune srie homogne de 30 patients prsentant une ophtalmo-pathie basedowienne et suivis dans notre unit entre 1991 et

    /ColorImageDict > /JPEG2000ColorACSImageDict > /JPEG2000ColorImageDict > /AntiAliasGrayImages false /CropGrayImages true /GrayImageMinResolution 300 /GrayImageMinResolutionPolicy /OK /DownsampleGrayImages true /GrayImageDownsampleType /Bicubic /GrayImageResolution 300 /GrayImageDepth -1 /GrayImageMinDownsampleDepth 2 /GrayImageDownsampleThreshold 1.50000 /EncodeGrayImages true /GrayImageFilter /DCTEncode /AutoFilterGrayImages true /GrayImageAutoFilterStrategy /JPEG /GrayACSImageDict > /GrayImageDict > /JPEG2000GrayACSImageDict > /JPEG2000GrayImageDict > /AntiAliasMonoImages false /CropMonoImages true /MonoImageMinResolution 1200 /MonoImageMinResolutionPolicy /OK /DownsampleMonoImages true /MonoImageDownsampleType /Bicubic /MonoImageResolution 1200 /MonoImageDepth -1 /MonoImageDownsampleThreshold 1.50000 /EncodeMonoImages true /MonoImageFilter /CCITTFaxEncode /MonoImageDict > /AllowPSXObjects false /CheckCompliance [ /None ] /PDFX1aCheck false /PDFX3Check false /PDFXCompliantPDFOnly false /PDFXNoTrimBoxError true /PDFXTrimBoxToMediaBoxOffset [ 0.00000 0.00000 0.00000 0.00000 ] /PDFXSetBleedBoxToMediaBox true /PDFXBleedBoxToTrimBoxOffset [ 0.00000 0.00000 0.00000 0.00000 ] /PDFXOutputIntentProfile () /PDFXOutputConditionIdentifier () /PDFXOutputCondition () /PDFXRegistryName () /PDFXTrapped /False

    /Description > /Namespace [ (Adobe) (Common) (1.0) ] /OtherNamespaces [ > /FormElements false /GenerateStructure false /IncludeBookmarks false /IncludeHyperlinks false /IncludeInteractive false /IncludeLayers false /IncludeProfiles false /MultimediaHandling /UseObjectSettings /Namespace [ (Adobe) (CreativeSuite) (2.0) ] /PDFXOutputIntentProfileSelector /DocumentCMYK /PreserveEditing true /UntaggedCMYKHandling /LeaveUntagged /UntaggedRGBHandling /UseDocumentProfile /UseDocumentBleed false >> ]>> setdistillerparams> setpagedevice

Recommended

View more >