Observation et conjoncture économique

  • Published on
    25-Jan-2016

  • View
    27

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Observation et conjoncture conomique. Les comptes daccumulation. Mnages (hors EI). Socits non financires. Les Comptes dAccumulations. Laccumulation de la richesse des SI est retrace dans les comptes daccumulations Le compte de capital: la richesse non financire - PowerPoint PPT Presentation

Transcript

<ul><li><p>Observation et conjoncture conomique</p></li><li><p>Les comptes daccumulationMnages (hors EI)Socits non financires</p><p>EmploisRessources</p><p>ConsommationSalaires et revenus du capitalPrestations socialespargne</p><p>FBCF (logements)pargneCapacit de financement</p><p>EmploisRessources</p><p>Consommations intermdiaires ImptsSalaires et chargesChiffre daffaire subventions revenus diverspargne</p><p>FBCFpargneBesoin de Financement</p></li><li><p>Les Comptes dAccumulationsLaccumulation de la richesse des SI est retrace dans les comptes daccumulations</p><p>Le compte de capital: la richesse non financireLe compte financier: la richesse financire</p></li><li><p>Le compte capitalLe compte de capital retrace, en suite des comptes courants, laccumulation des richesses non financires ou les actifs non financiers Les acquisitions dactifs non financiers figure gauche du compte en variation dactifsil sagit de la FBCF (qui ne recouvre pas seulement les actifs corporels produits), la variation de stock et les acquisitions moins les cessions dactifs non financiers non produits comme les terrains, les brevets </p></li><li><p>Graph2</p><p>-5.716.8-65.156.50.63.1</p><p>3.17.8-49.448.70.610.8</p><p>-1.48.2-3862.10.931.7</p><p>3.63.1-34.9580.930.7</p><p>-1.8-1.5-2257.90.933.5</p><p>-1.8-1.5-2257.90.933.5</p><p>-354-20.667.71.117.2</p><p>-12.84.8-47.677.81.123.3</p><p>-20.714.3-64.667.51.2-2.3</p><p>-28.313.1-60.163.91-10.4</p><p>SNF</p><p>SF</p><p>APU</p><p>Mnages</p><p>ISBLSM</p><p>Nation</p><p>en milliards d'euros</p><p>BF et CAF des SI 1995 - 2004</p><p>Feuil1</p><p>1995199619971998199919992001200220032004</p><p>Socits non financires-5.73.1-1.43.6-1.8-1.8-35-12.8-20.7-28.3</p><p>Socits financires16.87.88.23.1-1.5-1.544.814.313.1</p><p>Administrations publiques-65.1-49.4-38-34.9-22-22-20.6-47.6-64.6-60.1</p><p>Mnages56.548.762.15857.957.967.777.867.563.9</p><p>ISBLM0.60.60.90.90.90.91.11.11.21</p><p>Nation3.110.831.730.733.533.517.223.3-2.3-10.4</p><p>Feuil1</p><p>SNF</p><p>SF</p><p>APU</p><p>Mnages</p><p>ISBLSM</p><p>Nation</p><p>en milliards d'euros</p><p>BF et CAF des SI 1995 - 2004</p><p>Feuil2</p><p>Feuil3</p></li><li><p>Le compte financierLe compte financier retrace tous les flux financiers de lanne qui font varier les actifs financiers (crances) ou les passifs financiers (dettes), cest dire toutes les oprations financires. </p><p>Question: quest-ce quune opration financire ?</p></li><li><p>Les oprations financiressoit la cration ou la liquidation simultane dun actif financier et de son passif de contrepartie </p><p>soit le changement de proprit dun actif financier </p><p>soit encore la souscription dun engagement </p></li><li><p>Les oprations financiresDans le SEC, chaque opration financire a toujours une opration de contrepartie, </p><p>soit une autre opration financire, </p><p>soit une opration non financire</p></li><li><p>Principe montaireMasse montaire La masse montaire reprsente la quantit de monnaie en circulation dans une conomie </p><p>Une masse montaire, au niveau d'un pays ou d'une zone conomique, est un ensemble de valeurs susceptibles d'tre convertis en liquiditsLa masse montaire d'une conomie se compose M = F + Dv + Dt + TCN</p><p>o M est la masse montaire, F la monnaie fiduciaire, Dv reprsente les dpts vue, Dt les dpts termeTCN les titres de crances ngociables. </p></li><li><p>Banque centraleMonopole de la cration de la monnaie fiduciaire</p><p>Responsable de la stabilit de lconomie nationale par des politiques montaires</p></li><li><p>Banque commerciale</p></li><li><p>Cration montaireMonnaie matrielle (Banque centrale et le Trsor public)Monnaie scripturale (les banques commerciales ou de second rang)</p><p>Attn: la Banque centrale peut aussi crer de la monnaie scripturale</p></li><li><p>En accordant des crdits, les banques mettent en circulation de la monnaie, et de ce fait elles peuvent se trouver confronter des fuites: </p><p>la monnaie cde aux clients peut tre pour partie transforme en billets, en devises ou transfre dautres banques. </p></li><li><p>La banque, pour rgler ces oprations, doit dtenir de la monnaie Banque centrale sous forme de billets ou davoirs sur son compte courant la Banque centrale.(Ce besoin de monnaie Banque centrale, qui nat de la cration de monnaie, cre une limite naturelle du simple fait quil existe deux formes de monnaie)</p><p>Ce compte peut ouvrir droit au crdit aux banques commercialesLes prts court terme sont un des outils majeurs des banques centrales dans leur stratgie de politique montaire </p></li><li><p>Source : Rapports du Conseil National du CrditDe la monnaie matrielle la monnaie scripturale</p><p>Graph1</p><p>0496</p><p>10882</p><p>141868</p><p>332740</p><p>452134</p><p>43.454.32.3</p><p>56.143.50.4</p><p>84151</p><p>Monnaie scripturale</p><p>Billets</p><p>Monnaie mtallique</p><p>Feuil1</p><p>17891845187019001913193919501992</p><p>Monnaie scripturale01014334543.456.184</p><p>Billets4818272154.343.515</p><p>Monnaie mtallique96826840342.30.41</p><p>Feuil2</p><p>Feuil3</p></li><li><p>Les agrgats montaires</p></li><li><p>source: Banque de France, rapports annuels.</p></li><li><p>Thorie quantitative de la monnaieM * V = P * Q</p><p>Q est la production d'une conomie pendant une priode donne, P est le niveau des prix</p><p>M est la quantit de monnaie en circulation dans une conomie pendant cette mme priode. V est la vitesse de circulation de la monnaie, c'est dire le nombre de fois qu'une mme unit de monnaie permet de rgler des transactions pendant la priode considre</p></li><li><p> P * Q = M * V Monde relMonde montaire</p></li><li><p>Les oprations financiresLes actifs financiers sont des actifs conomiques qui se prsentent sous la forme de moyens de paiement ou de crances financires ou qui sont assimilables par nature des crances financires. Les actifs financiers des uns sont donc ncessairement des passifs financiers pour dautres. Dtenir un passif financier cest davoir contract un engagement, une dette </p></li><li><p>Les oprations financiresUne crance financire donne son propritaire le crancier le droit de recevoir sans contre-prestation un ou plusieurs paiements dune autre unit institutionnelle le dbiteur qui a contract lengagement de contrepartie. Comme toute crance est ncessairement une dette pour un montant quivalent, la somme des crances est donc ncessairement gale celle des dettes. </p></li><li><p>Les oprations financires</p><p>Lunit institutionnelle qui met les actifs financiers est rpute avoir contract un engagement de contrepartie.</p></li><li><p>Les oprations financiresLe systme distingue sept catgories dactifs financiers: Or montaire et droits de tirage spciaux, Numraire et dpts, Titres autres quactions, Crdits, Actions et autres participations, Provisions techniques dassurance et Autres comptes recevoir/ payer. </p></li><li><p>Tableau des Oprations Financires TOF</p><p>Il sagit dune synthse de tous les comptes financiers et des oprations financires des secteurs institutionnels</p></li><li><p>SOAPEn pratique, les comptes financiers sont construits par la Banque de France et leurs soldes ne sont pas toujours identiques ceux obtenus par lInsee pour les comptes de capital. </p><p>les comptables nationaux font apparatre ici explicitement des ajustements entre ces soldes. </p><p>On appelle cela solde SOAP (Solde des Oprations sur Actifs et Passifs financiers) </p></li><li><p>Masse montaire et DTSLe droit de tirage spcial (DTS) a t cr par le FMI en 1969 pour soutenir le systme de parits fixes de Bretton Woods. Tout pays adhrent au systme devait disposer de rserves officielles avoirs en or de l'tat ou de la banque centrale et devises largement acceptes qui pouvaient servir racheter sa monnaie nationale sur les marchs des changes internationaux, au besoin, pour maintenir son taux de change </p></li><li><p>La valeur du DTS a t fixe initialement 0,888671 gramme d'or fin, ce qui correspondait alors un dollar EU. </p><p>Aprs l'effondrement du systme de Bretton Woods, en 1973, la valeur du DTS a t dtermine par rapport un panier de monnaies, qui comprend actuellement le dollar EU, l'euro, la livre sterling et le yen </p></li><li><p>Titres de Crances NgociablesLes titres de crances ngociables (TCN) sont des titres mis sur un march et pouvant tre vendus tout moment avant leur date d'chance. </p></li><li><p>Titres de Crances Ngociablesles Bons Taux Fixes (BTF), titres court terme mis par le Trsor, d'une dure infrieure 1 an l'mission les (Bons taux annuel normalis) BTAN, titres moyen terme mis par le Trsor, d'une dure de 1 6 ans l'missionles billets de trsorerie mis par les entreprises (1 jour 1 an)les certificats de dpt mis par les banques (1 jour 1 an)les BMTN, bons moyen terme ngociables, mis par les entreprises et les tablissements de crdit (&gt; 1 an)et enfin les bons des institutions financires spcialises (BIFS), mis par certains tablissements du secteur financier public ou para-public</p></li><li><p>Opration financire et Bourse La Bourse: Dfinition au sens large</p><p>Les Bourses sont des institutions permettant de regrouper des changes (achats et ventes) de biens ou actifs standardiss </p></li><li><p>Opration financire et BourseOn peut donc classer les bourses selon le type de bien vendu:marchandises (bourse de commerce), monnaies (march des changes), titres financiers (bourse des valeurs) contrats drivs sur ces marchandises, monnaies ou titres </p></li><li><p>Opration financire et BourseLa Bourse, dfinition au sens strictIl sagit du march financier, o les produits vendus sont des valeurs mobilires.On distingue: le march primaire o les nouvelles valeurs immobilires sont proposesdu march secondaire o il y a seulement des titres dj existantes.</p></li><li><p>la Bourse est un casino?</p></li><li><p>PatrimoineConcept de patrimoine:</p><p>Le patrimoine dun acteur est:</p><p>Lensemble des biens quil possde (valus au prix du march)Moins lensemble des dettes et dautres engagements financiers </p></li><li><p>Les actifsActifs </p><p>des proprits foncires et immobilires, des proprits professionnelles et parts d'entreprises, des placements financiers (comptes bancaires et portefeuille de valeurs mobilires comprenant des actions, obligations, produits drivs et/ou des OPCVM ) des meubles, quipements et vhicules, des objets d'art et de collection de la proprit intellectuelle (brevets, droits d'auteur), </p></li><li><p>Les passifs</p><p>Les emprunts.</p></li><li><p>Patrimoine et SEC 95La valorisation du patrimoine dun pays est beaucoup plus complique que laddition des patrimoines de tous acteurs conomiques.A partir des annes 70, les comptables nationaux ont essay dintgrer dans le systme des comptes de stocks, appels aussi comptes de patrimoine</p></li><li><p>Patrimoine et SEC95Ces efforts ont donn fruit dans le SEC95:Des lacunes considrables ont t combles permettant une mesure relative des patrimoines dun pays.Le compte de patrimoine se prsente comme un bilan au 31 dcembre: A lactif, les actifs non financiers (corporel ou non) et financier (crance)Au passif, les passifs sont toujours financiers.</p></li><li><p>Les actifs non financiers qui figurent dans les comptes de patrimoine sont uniquement ceux sur lesquels il est possible dexercer des droits de proprit, individuellement ou collectivement, et donc la dtention procure des avantages conomiques leurs propritaires.Sont donc exclu le patrimoine cologique ou le capital humainSont exclus galement des biens qui ne peuvent pas tre accumuls puisque les conventions de la CN les rangent dans la consommation finale ou intermdiaire.</p></li><li><p>PatrimoineLa valeur nette pour lensemble des SI, appel patrimoine national, est la diffrence entre les actifs (financier ou non) et les passifs.Les diffrences entre les deux comptes de patrimoines successifs rsultent des flux conomiques de lanne</p></li></ul>

Recommended

View more >