Observation et Conjoncture Économique

  • Published on
    12-Jan-2016

  • View
    22

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Observation et Conjoncture conomique. Approche de lconomie par les biens et services. Rappel du dernier cours. Les secteurs institutionnels: Socits non financires Socits financires Administrations publiques Mnages ISBLSM (Institutions sans but lucratif au service des mnages - PowerPoint PPT Presentation

Transcript

  • Observation et Conjoncture conomique

    Approche de lconomie par les biens et services

  • Rappel du dernier coursLes secteurs institutionnels:

    Socits non financiresSocits financiresAdministrations publiquesMnagesISBLSM (Institutions sans but lucratif au service des mnagesReste du monde

  • LES MENAGESLes mnages comprend les individus ou groupe dindividus tant dans leurs fonction de consommateur que dans celle de producteur (mnages produisant des biens et services pour usage propre et mnages en tant quentrepreneur individuels)Dans leur fonction de consommateurs: les mnages peuvent se dfinir comme des groupes de personnes qui partagent le mme logement, mettent en commun une partie ou la totalit de leurs revenus et de leur patrimoine et consomment collectivement certains biens et services, essentiellement le logement et lalimentation.

  • LES MENAGES Les ressources principales des mnagesla rmunration du travailles revenus de la proprit: intrt, dividendes, loyerstransferts effectus par dautres secteurs (surtout des administrations publiques: pension, allocation)la vente de leurs produits

  • Les Socits non financires (SNF) (S11)SNF (S11): regroupe les units institutionnelles qui sont des producteurs marchands, dont la fonction principale consiste produire des biens et services non financiersCe secteur comporte 2 groupes:Les socits et quasi socits privesLes socits et quasi-socit publique

  • Les Socits non financires (SNF) (S11)socits de capitaux, socit anonyme (SA) socit responsabilit limite, socit de personne.Les grandes entreprises individuelles peut tre compt dans les SNFLes quasi-socits prives constitues par des succursales, des bureaux, des chantiers de longue duredentreprise non rsidentielle qui ont une activit durable sur le territoire conomique franais. Ces units nayant pas la personnalit juridique mais ayant une comptabilit complte sont donc considres comme des quasis socits.Les organismes privs sans but lucratif: soit aux services des entreprises et donc financs par lentreprise: syndicats patronaux.Soit des organismes privs dont la vente ne couvre pas la moiti du cot de production

  • Les Socits non financires (SNF) (S11)Les socits et quasi-socit publique: contrl par ltat ou dautres collectivits publiques qui disposent dune comptabilit complte.

    Cest le cas des grandes entreprises publiques: SNCF, La Poste.

  • Les Administrations Publiques (APU) S13Ce secteur comprend lensemble des units institutionnelles dont la fonction principale est de produire des services non marchands ou deffectuer des oprations de redistribution du revenu et des richesses nationales. Elles tirent la majeur partie de leurs ressources de contributions obligatoires (impts et cotisations)Le contour des ADM est fond sur la distinction entre production marchande et production non marchande, qui repose son tour sur le concept de vente un prix conomiquement significatif.Un prix est dit conomiquement significatif sil couvre au moins 50% du cot de production.

  • Les Administrations Publiques (APU) S13La dlimitation de ce secteur est importante car elle dtermine le chiffrage du dficit et de la dette publicsAu sein du secteur Administrations publiques centrales APUC constitus de lEtat, et dorganismes divers dadministration locale: universit, CNRS, CEA, ANPE, museLes administrations publique locales (APUL) les collectivits territoriales, les organismes divers dadministration locale: chambre dagriculture, chambre de commerceLes administrations de scurit sociale (ASSO): comprenant les rgimes dassurances sociales maladie, vieillesse, famille et chmage

  • Administration publiqueStructure des APUsAdministrations centrales:

    Gouvernement

    Administration locale

    Collectivits territoriales

    Scurit sociale

    - Caisse dAssurance et de Maladie

    (4 branches)

  • Les Socits Financires (SF)S12Ce secteur regroupe lensemble des socits et quasi-socits sont la fonction principale consiste fournir des services dintermdiation financire et/ou exercer des activits financires auxiliaires

    Lactivit dintermdiation financire consiste collecter du fond auprs dune unit institutionnelle disposant de moyens financiers excdentaires pour les transfrer une autre la recherche de fond

  • Les Socits Financires (SF)S12Ce secteur contient les institutions financires, les socits dassurance et fond de pension et les auxiliaires financiers et dassurance. Leurs ressources principales consistent en commissions et fonds nets provenant de lintermdiation ou des activits financires auxiliaires

  • Les Socits Financires (SF)S12Institution financireFonction principale est de financer , c'est--dire de collecter et rpartir des moyens de financement et de grer des produits financiers. Leurs ressources proviennent des carts dintrts du service dintermdiation financire - des fonds reus et placs - ou de la vente de services (gestion de portefeuille ou de patrimoine, services financiers aux entreprises, location de coffres, etc)

  • Les Socits Financires (SF)S12Contenu:Banque centraleBanque commerciale (ou institution financire)Dautres intermdiaires financiers comme les socits financires utilisant des ressources provenant demprunts contracts sur le march; crdit foncier, socits de crdit-bailLes organismes de placement collectif (OPC) dont la fonction est de collecter des fonds et doprer des placements: SICAV (Socits dinvestissement capital variable) FCP (Fonds communs de placement) SCPI (socits civiles de placement immobilier)

  • Les Socits Financires (SF)S12

    les socits dassurance

    les fonds de pension: peuvent tre dfinis comme des institutions qui couvrent de faon collective les risques et besoins sociaux des assurs. Ils sont souvent assimils des caisses de retraite fonctionnant par capitalisation. Ces caisses regroupant le personnel dune mme entreprise ou les salaris dune mme branchequi ont pour finalit de favoriser la constitution dune pargne pour la retraite.

  • Institutions sans but lucratif au service des mnagesLe secteur des ISBLSM regroupe les institutions sans but lucratif, au service des mnages, dotes de la personnalit juridique, producteurs privs non marchands. Leurs ressources principales, autres que celles rsultant de ventes occasionnelles, proviennent de contributions volontaires, en espces ou en nature, effectues par les mnages en leur qualit de consommateurs, de versements provenant des administrations publiques, ainsi que de revenus de la proprit

  • Institutions sans but lucratif au service des mnagesLe secteur des ISBLSM regroupe cinq ensembles dunits. - (1) les partis politiques - (2) les syndicats de salaris - (3) les associations culturelles

  • APPROCHE DE LECONOMIE PAR LA PRODUCTION

  • Totalit des produits = Totalit des Revenus = Totalit des DpensesPRODUCTIONREVENUDEPENSEAchats de biens et services Revenus primairesredistribution des revenus

  • APPROCHE PAR DES PRODUITS Comprendre le processus de la Production

    Comprendre la mesure du PIB et dautres agrgats importants

    Comprendre le grand quilibre macro-conomique

  • LA PRODUCTIONLenjeu de la production nest pas la mme dans chaque thorie conomie, cest pourquoi on ne peut la dfinir sans faire rfrence une thorie spcifique. De Quesnay aux conomistes classiques, noclassiques, les problmatiques de la P sont nombreuses et contradictoires.Dans le SEC 95, la production est dfinie comme lactivit qui combine des ressources en main duvre, capital et biens et services intermdiaire pour fabriquer des biens et des services

  • LA PRODUCTIONDfinition de lINSEE: La production est une activit exerce sous le contrle et la responsabilit dune unit institutionnelle qui combine des entres - travail, capital, biens et services - pour fabriquer des biens ou fournir des services

    P = F (L, K, P intermdiaire)

  • Lquilibre Ressource - Emploi- La quantit disponible dun produit ne peuvent provenir que de la production et des importations. - La production et limportation sont des ressources en produit

    - Les utilisations du produits les emplois peuvent tre trs varies. La comptabilit nationale les regroupe en cinq grands types selon la destination conomique du produit: La consommation intermdiaire, la consommation finale, investissement, variation de stock, exportation.

  • LA PRODUCTIONOn distingue trois types de production

    La production marchande (PM)

    La production pour emploi (usage) final propre (PPEP)

    La production non marchande (PNM)

  • PRIX DE BASELa production marchande (PM) est value au prix de baseNous savons que le prix retenu pour la CN est celui du march. Pour la production, il serait possible de retenir le prix reu par le producteur au moment de la vente. Mais ce prix l nest pas assez significatif pour le producteur: il contient des impts (TVA) que le producteur doit videmment reverser ladministration fiscaleIl reflte dans certains cas la recette lie la production en raison des subventions verses notamment par lEtat pour soutenir le revenu de certains producteurs (les agriculteurs et PAC)

  • PRIX DE BASELe prix de base est la recette effective du producteur par unit produite: montant reu de lacheteur pour chaque unit impts sur les produits+ subventions sur les produits P de base = P de vente - IP + SPPour limportation et lexportation, le mesure est encore plus dlicat.Pour comprendre le prix de base, il est ncessaire de comprendre la formation de prix

  • La formation de prixPrix dentreptCot de transportation localeTaxe sur la valeur ajouteCot de transportation internationaleAssurance

  • Valorisation du commerce extrieurFrontireFrontireFAB (Franco au bord)CAF (Cot, Assurance, Fret)

  • La formation de prixLe prix de base exclut les frais de transport facturs sparment par le producteur, mais il inclut les frais de transport non isols.Pour les exportations: FAB (Franco Au Bord) (FOB)FAB = Prix de base + cot de transport localPour les importations: CAF (Cot, Assurance, Fret) (CIF) CAF = Cot + Assurance + Fret

  • Consommation intermdiaireLa consommation intermdiaire est gale la valeur des biens et des services consomms dans le processus de production. Par contre, la perte de valeur subie par les actifs fixes au cours de la production est une consommation de capital fixe.Dans certains cas, la ligne de partage entre la consommation intermdiaire et la formation de capital repose sur des conventions. Cest ainsi que font partie de la consommation intermdiaire : les travaux dentretien courants des btiments des entreprises, lachat de petit outillage, les dpenses de recherche et dveloppement, la formation du personnel, etc.

  • La consommation finaleLa dpense de consommation finale est celle qui permet lacquisition de produits utiliss pour la satisfaction directe des besoins individuels des mnages.On suppose toujours que ces produits ne sont pas stocks mais consomms au moment de lachat, mme lorsquils sont durablesLes achats de logements ne sont pas de la DC mais de linvestissement

  • Formation brute de capital fixe La formation brute de capital fixe est le solde entre les acquisitions et les cessions dactifs fixes ralises par les producteurs au cours de la priode de rfrence. Les actifs fixes sont des actifs produits, corporels ou incorporels, utiliss dans un processus de production pendant au moins un an. Ces actifs peuvent tre achets, produits pour compte propre, reus titre de transferts en capital ou acquis dans le cadre dun contrat de crdit-bail.

  • Formation brute de capital fixeLa FBCF comprend galement les acquisitions dactifs fixes incorporels. Le champ de ces actifs inclut les logiciels, les oeuvres littraires et artistiques originales, les dpenses de prospection minire ou ptrolire.

    La FBCF comprend amusement les actifs cultivs : animaux utiliss dans un processus de production (les vaches laitires, par exemple), vgtaux production permanente (vigne, arbres fruitiers)

  • Formation brute de capital fixeLa notion de FBCF est plus restreinte que celle dinvestissement utilise en conomie ou dans le langage courant. Le terme dinvestissement dsigne le plus souvent linvestissement productif, correspondant en majeure partie de la FBCF (en machines et btiments), mais son contenu est parfois tendu des actifs non produits, tels que les terrains dassise des btiments industriels ou des logements, par exemple Une FBCF est un investissement maisUn investissement nest pas forcement une FBCF

  • Formation nette de capital fixeLa FBCF est brute parce quelle correspond au flux total de linvestissement, que celui-ci remplace du capital fixe ou quil augmente le stock de capital fixe disponibleLa valeur annuelle de la perte de valeur du capital fixe en raison de lusure physique est appele la Consommation de capitale fixe (CCF)FNCF = FBCF - CCF

  • Les stocksLes stocks comprennent des matires premires et fournitures destines tre utilises dans le processus de production, les travaux en cours, les biens finis et les biens destins tre revendus.Les variations de stocks sont mesures par la valeur des entres en stocks diminue de la valeur des sorties de stocks.Cette mesure est cohrente avec la mesure de la production qui est aussi en flux

  • Flux et Stock n-1 n n+1 2005 2006 2007 Patrimoine Patrimoine Patrimoine 1000 1100 1210

    100Flux: 10%110Flux: 10%Variation de stock n = Flux n = Stock n Stock n-1

  • Commerce ExtrieurDe faon gnrale, les importations et exportations reprsentent les changes de biens et de services entre units rsidentes et non rsidentes.

    Les importations/exportations de biens correspondent au changement de proprit des biens entre rsidents et non rsidents : leur mesure est correctement approche lors du franchissement physique des frontires douanires. Par ailleurs, il existe des cas de mouvements de biens figurant dans le commerce international sans que les biens franchissent la frontire (ventes de produits ptroliers depuis une installation situe dans les eaux internationales)

  • Lquilibre de lconomie NationaleP + IM + IP SP = CI + CF + FBCF + VS + EX

    Lquilibre Ressource Emploi vue globale:P + IM = CI + CF + FBCF + VS + EX

    P = (CI + CF) + (FBCF + VS) + (EX IM)ConsommationFormation du capitalSolde du Commerce extrieur

  • Produit Intrieur BrutP + IM + IP SP = CI + CF + FBCF + VS + EX(P CI) + IP SP = CF + FBCF + VS + EX - IMVA + (IP SP) = CF + (FBCF + VS) + (EX IM)La VA est mesure au prix de base. La somme des VA + (IP SP) donne la VA au prix dacquisition gale au PIB par dfinition

    PIB = VA + (IP SP)

  • RsumLa production est value au prix de base

    P de base = P de vente (IP SP)

    Lquilibre mesur par le prix de base

    P + IM + IP SP = CI + CF + FBCF + VS + EX

  • RsumLe PIB, produit intrieur brut reprsente le flux de la cration de richesse grce la production dans une anne. Le PIB est exactement la totalit des valeurs ajoutes cres dans les processus de production.PIB = VA = P CISi on mesure la P au prix de basePIB = VA + (IP SP) = P + (IP SP) - CI

  • Rsum

    (P CI) = (CF + FBCF + VS) + (EX IM)Le PIB est ncessairement la somme de la demande intrieur (DC + FBCF + VS) et du solde extrieur (EX IM)

    La somme DC + FBCF + VS e...

Recommended

View more >