Pop Art, mon Amour

  • Published on
    05-Jan-2017

  • View
    217

  • Download
    3

Embed Size (px)

Transcript

  • Maison dAilleurs Muse de la science-fiction, de lutopie et des voyages extraordinairesPlace Pestalozzi 14 - Case postale 945 - 1401 Yverdon-les-Bains SuisseT: + 41 24 425 64 38 F : + 41 24 425 65 75 @ : www.ailleurs.ch

    Pop Art, mon Amour

    DOSSIER DE PRESSE / Informations pratiques

    Maison dAilleurs Muse de la science-fiction, de lutopie et des voyages extraordinaires Place Pestalozzi 14 Case postale 945CH 1401 Yverdon-les-Bains T. : + 41 24 425 64 38@ : www.ailleurs.ch

    Exposition ouvertedu 24 septembre 2016 au 30 avril 2017ma-di 11h-18h

    Confrence de presseMercredi 21 septembre 2016, 10h30

    VernissageSamedi 24 septembre 2016, ds 15h30

    Images de presse hautes dfinitions sur le ftp:

    Toutes les photos publies doivent tre utilises avec les crdits mentionns sur chaque dossier.

    FTP: ftp.ailleurs.chUtilisateur: mda_presseMot de passe: jules2008Dossier: dataSous-dossiers: PopArt

    - 1 -

    Tadanori Yokoo

    Tezuka Productions

  • - 2 -

    SOMMAIRE

    Rsum du projet p. 3

    Biographie des artistes p.4Tadanori Yokoo, Osamu Tezuka, Joanie Lemercier

    Lexposition : Pop Art, mon Amour Concept gnral, uvres et objets prsents dans lexposition, Catalogue, Livret thmatique, Programme de la mdiation culturelle, La mdiation lheure du Japon, Visites spciales, vnements et ateliers spciaux, Ateliers pour enfants p. 6

    Programme du vernissageProgramme, Hall-Kamishiba Contes japonais tout public p. 9

    Partenaires p. 10

  • - 3 -

    RSUM DU PROJET

    Quel point commun peut-on trouver entre Tadanori Yokoo un des plus grands artistes contemporains japonais, laurat du Praemium Imperiale 2015 (catgorie Peinture) et les mangas, en particulier de science-fiction ? Apparemment, aucun. Et pourtant, outre le fait que les noms de Yokoo et des mangaka sont en gnral peu connus dans nos contres Osamu Tezuka est un inconnu ici, il est le dieu du manga au Japon , les affiches srigraphies du premier procdent dun mode de cration sensiblement identique ces bandes dessines tant adules de nos jours et qui font partie des meilleures ventes en librairie. En effet, les posters de Yokoo et les bandes dessines nippones daprs-guerre sinspirent de motifs au dpart non japonais (Pop Art amricain, science-fiction), les font entrer en rsonance avec lesthtique nippone (emakimono, ukiyo-e) et crent des uvres hybrides qui, leur tour, viendront influencer les travaux des artistes ou dessinateurs europens et amricains. Impossible, en ce sens, darriver comprendre La Nouvelle Manga en France et les films Kill Bill (Quentin Tarantino, 2003) ou Pacific Rim (Guillermo del Toro, 2013) sans revenir aux sources esthtiques qui ont permis ce mouvement ou ces productions de voir le jour.

    mi-chemin entre Japon et Occident, la Maison dAilleurs invite ses visiteurs dcouvrir une exposition hors du commun o les uvres de Tadanori Yokoo (48 affiches srigraphies, dont une ralise spcialement pour lexposition) et dOsamu Tezuka (79 pages originales) dialoguent avec linstallation multimdia de Joanie Lemercier (ralise pour lexposition) et le patrimoine du muse yverdonnois. Une exposition pas comme les autres, assurment!

    Tadanori Yokoo

    Tezuka Productions

    Tezuka Productions

  • BIOGRAPHIE DES ARTISTES

    TADANORI YOKOO (JP)

    N le 27 juin 1936 Nishiwaki (Prfecture de Hygo, Japon), crateur daffiches, de peintures, de collages et de livres, Tadanori Yokoo est un des artistes japonais contemporains les plus clbres que ce soit au Pays du Soleil levant ou linternational qui, depuis son plus jeune ge, se passionne pour la peinture. Cette passion cette obsession qui la amen, enfant, copier religieusement ses livres dimages et, adulte, endosser la carrire de peintre aprs avoir t graphiste pendant plus de 20 ans, est srement au cur de son gnie, de son talent semparer de motifs dj existants pour les rinvestir librement et exprimer, inlassablement, son existence dans un monde satur de signes graphiques et textuels qui sentrechoquent en permanence. Il connut en effet le succs partir des annes 1960 grce ses posters srigraphis combinant photographies, gammes chromatiques directement inspires du mouvement Pop Art et influences des traditionnels ukiyo-e (estampes graves sur bois). La puissance visuelle de ses uvres o formes et couleurs se renforcent pour impacter le regard du spectateur est due, en partie, leur mode de cration : les affiches sont travailles par le biais de plusieurs techniques et sont composes dune rappropriation dimages populaires de provenances diverses rflchissant les changements rapides et loccidentalisation de la socit japonaise daprs-guerre dans laquelle Yokoo a grandi.

    On peut comprendre les uvres graphiques de Tadanori Yokoo comme la volont ressortissant au syncrtisme esthtique dunifier lavant-garde artistique internationale (Pop Art), la culture populaire nippone (ukiyo-e) et lautoreprsentation de soi (lartiste na de cesse de revenir sur le traumatisme de sa naissance dans un monde o lindividualit est noye dans le signe) : Yokoo ne fait pas surgir quelque chose partir de rien, mais cre une forme trs personnelle de Pop Art partir de rfrences massivement diffuses et industriellement produites par plusieurs courants artistiques et populaires afin dexprimer sa douleur dtre. La grande force de Tadanori Yokoo, cest une vidence, nest pas simplement de jouer avec des sources culturelles varies, mais se trouve dans la manire quil a de jouer avec elles : on ressent, dans ses posters, la joie de celui qui manipule les codes, de celui qui sinspire des publicits pour, une fois ces dernires retravailles, annoncer quelque chose de nouveau, pas toujours clairement identifiable. Le laurat du Praemium Imperiale 2015 est donc un magicien de la manipulation, un magicien qui dvoile le rel alors mme que ses uvres semblent premire vue sen loigner.

    Tadanori Yokoo

    - 4 -

    Pop Art, mon Amour prsente la premire rtro-spective de Tadanori Yokoo en Suisse

    Ralises entre 1964 et 2016, les 48 affiches prsentes la Maison dAilleurs forment une rtrospective fascinante et indite en Suisse du travail artistique de celui que lon surnomme le Warhol du Japon.

    Les visiteurs sont invits plonger dans le Pop Art remani de Tadanori Yokoo et contempler les diffrentes inspirations esthtiques quil amalgame dans ses uvres la force ironique vidente. Comme il le dit lui-mme : Chaque chose est importante et, en mme temps, rien nest important. Jessaie de regarder le moment prsent, car cest le plus important pour la cration ; cest pour cela que mes uvres passes ne sont plus importantes pour moi, elles ne signifient plus rien. Peut-tre que le plus important, pour moi, cest de critiquer lart par lart parfois avec malice.

  • OSAMU TEZUKA (JP)

    N le 3 novembre 1928 Toyonaka et mort le 9 fvrier 1989 Tokyo, Osamu Tezuka a rvolutionn lindustrie du manga par sa remise en cause des formats de publication alors en vigueur. En effet, sous son impulsion, les rcits sallongrent et devinrent des intrigues remplies dmotions et dactions : cest ce quil fit avec La Nouvelle le au trsor (1947) et Lost World (1948). Fortement influenc par les mangas davant-guerre, les romanciers et cinastes europens et les films de Walt Disney, Tezuka publia plus de 700 mangas tout au long de sa carrire, dont les plus connus, en Europe, sont Metropolis (1949), Astro Boy (1952) et Phnix (1968). Son art est reconnu travers le monde et a marqu durablement lindustrie du manga : cest pourquoi il est encore aujourdhui surnomm le dieu du manga .

    La Maison dAilleurs prsente la premire exposition suisse des planches originales de Tezuka

    Ce nest pas moins de 79 planches originales qui sont prtes au muse de la science-fiction par la Tezuka Productions Company, les ayants-droits de luvre du matre depuis sa disparition. De ses premiers mangas Lost World, Metropolis, Next World Astro Boy en passant par ses chefs-duvre (Phnix) et ses exprimentations graphiques les plus pousses (The Crater, Dororo), cest toute la carrire SF de Tezuka qui est offerte, pour la premire fois dans un muse suisse, aux visiteurs de la Maison dAilleurs.

    JOANIE LEMERCIER (F)

    Joanie Lemercier est un artiste franais sintressant la manire dont notre perception est influence par les projections lumineuses. Il a t sensibilis la cration artistique sur ordinateur en participant des cours sur la conception de modles pour tissus donns par sa mre; cette premire formation ancra son intrt pour les structures physiques, la gomtrie, les modles et les formes minimalistes. Au fur et mesure de son parcours, le travail de Lemercier a volu: il joue avec les structures de bton et manipule la lumire pour modifier notre manire de percevoir la ralit.

    Pop Art, mon Amour expose Ravage, une uvre contemplative ralise pour la Maison dAilleurs, qui sinspire des mangas et qui offre aux visiteurs une exprience droutante

    Avec cette pice spcialement ralise pour lexposition qui rend hommage lart du manga, lartiste franais Joanie Lemercier invite les spectateurs du muse yverdonnois explorer un paysage la fois dessin et anim grce une projection. On y dcouvre un environnement post-apocalyptique fait darchitectures dsertes et abandonnes ; on y peroit de subtils jeux dombres et de lumires, seuls indices dun temps qui continue de scouler; on plonge dans ltrange et on y ressort diffrent.

    - 5 -

    Tezuka Productions Tezuka Productions

  • LEXPOSITION : POP ART, MON AMOUR

    24.09.2016 30.04.2017

    CONCEPT GNRAL

    Lexposition Pop Art, mon Amour instaure, entre les uvres de trois artistes (Tadanori Yokoo, Osamu Tezuka, Joanie Lemercier) et une partie du fonds patrimonial de la Maison dAilleurs, un dialogue original autour de la question du syncrtisme esthtique. Pour le dire autrement, cette exposition rflchit, dune part, au processus qui, ds laprs-guerre, conduisit les artistes et mangaka japonais sinspirer des mouvements artistiques ou des codes de la science-fiction amricains pour crer des uvres au sein desquelles ces mouvements et ces codes entraient en cho avec les esthtiques traditionnelles japonaises (emakimono, ukyio-e). Dautre part, Pop Art, mon Amour montre que les crations japonaises, aujourdhui, sont ncessaires prendre en compte si lon veut saisir les courbes prises par notre imaginaire. La Maison dAilleurs invite par consquent ses visiteurs dcouvrir un dispositif tonnant et vivre une exprience indite illustrant le dynamisme de la cration.

    UVRES ET OBJETS PRSENTS DANS LEXPOSITION

    48 affiches srigraphies dont une ralise pour Pop Art, mon Amour conues par le laurat de Praemium Imperiale 2015, Tadanori Yokoo.

    79 pages de manga originales dessines par Osamu Tezuka, le dieu du manga, ainsi quun systme daffichage compos de 25 reproductions tires dAstro Boy.

    Ravage: une installation multimdia combinant dessin et projection, imagine par lartiste franais Joanie Lemercier pour lexposition.

    Cent trente objets provenant des collections de la Maison dAilleurs :60 mangas qui brossent une brve histoire de la bande dessine japonaise daprs-guerre et les influences quelle a tisses avec les productions occidentales.10 publications illustrant la manire dont les mangaka ont trait les mouvements du space opera (rcits galactiques) et du cyberpunk (histoires dhommes-machines).25 figurines voquant le lien entre manga et mythologie (ancienne avec Les Chevaliers du Zodiaque et nouvelle avec les robots et les mecha).20 affiches de films et lobby cards sur les adaptations de mangas en anime.12 disques vinyles de dessins anims ou de bandes originales japonais.

    - 6 -

    Coll. Maison dAilleurs Coll. Maison dAilleurs Coll. Maison dAilleurs

  • - 7 -

    LIVRET THMATIQUE

    Afin de continuer son travail de vulgarisation sur le rle de la science-fiction dans le monde daujourdhui, la Maison dAilleurs avait choisi de publier de petits essais Les Collections de la Maison dAilleurs qui offraient plusieurs points de vue diffrents sur la thmatique de lexposition programme ce moment-l, ainsi quune slection iconographique exceptionnelle. Six numros sont dj sortis ; voici le suivant :

    N 7 - Les mangasCe volume donne la parole deux chercheurs de lUniversit de Lausanne David Javet et Matthieu Pellet , spcialistes de la culture populaire japonaise et de lesthtique manga. Plus prcisment, les trois textes composant ce livret rflchissent limportance aprs-guerre dOsamu Tezuka pre dAstro le petit robot , lhistoire et aux thmatiques phares du manga de science-fiction, et la rception de la culture japonaise en Europe ds la fin des annes 1970. Cet ouvrage est une vritable introduction pour comprendre les enjeux du manga, ses origines, ses thmes et sa symbolique dans un monde ditorial satur de bandes dessines mais trangement pauvre en essais.

    Sommaire : Rflchir notre monde... , par Marc Atallah Les mangas , par David Javet & Matthieu Pellet

    Descriptif technique :12 x 17,5 cm / reliure souple dos carr / 96 pages couleurs / 38 illustrationsCHF 9.- / 7,30

    Contenu: Introduction, par Marc Atallah Interview Pierre Keller, par Marc Atallah Tadanori Yokoo (interview, biographie indicative, affiches), par

    Marc Atallah Le manga dOsamu Tezuka, par David Javet Manga et science-fiction au Japon, par David Javet Manga en dialogues, par Matthieu Pellet

    Descriptif technique :21 x 27 cm176 pages, 144 images CHF 45.-

    CATALOGUE : Pop Art, mon Amour. LArt de Tadanori Yokoo et du manga

    Cet ouvrage est un vritable prolongement de lexposition : dune part, il se lit dans les deux sens un sens ddi Tadanori Yokoo et un sens ddi aux mangas pour reflter le dialogue instaur par lexposition entre deux champs de la cration habituellement oppo-ss alors quils ont tant partager (art contemporain, bande dessi-ne). Dautre part, ce livre est le premier en franais prsenter Tada-nori Yokoo ainsi que le premier tudier, rigoureusement, le manga de science-fiction depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Dot dune mise en page exceptionnelle et de nombreuses images, ce ca-talogue ravira tous les connaisseurs de la culture japonaise, mais aus-si tous ceux qui, curieux, souhaitent creuser ce que Pop Art, mon Amour a commenc dfricher: les processus syncrtiques sous-jacents la crativit quelle soit nippone ou occidentale.

  • PROGRAMME DE LA MDIATION CULTURELLE

    LA MDIATION LHEURE DU JAPON

    En sus du programme dvnements pour adultes, et dans la suite logique des ateliers pro-poss lors des expositions prcdentes, la Maison dAilleurs offre la possibilit aux jeunes enfants et adolescents daborder les diffrents aspects prsents dans lexposition travers une offre varie dactivits: des estampes japonaises au thtre de papier Kamishibai en passant par le Bent, le Manga, et lIkebana!

    En adquation avec la thmatique de lexposition, les ateliers proposent des activits cra-trices, ludiques et pdagogiques qui explorent certaines facettes traditionnelles de la culture japonaise, tout en mettant en vidence le contraste entre tradition et modernit, et en proposant aux participants dinsuffler leur propre culture dans leurs crations. Deux ateliers, en partenariat avec...