PSRA Rapport Bouteiller & Cossette v013 partie2 v002 ... ¢©Dominique Bouteiller et Michel Cossette ¢â‚¬â€œ

  • View
    2

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of PSRA Rapport Bouteiller & Cossette v013 partie2 v002 ... ¢©Dominique Bouteiller et...

  • CIRDEP

    Centre interdisciplinaire de recherche/développement sur l’éducation permanente Centre for Interdisciplinary Research & Development on Lifelong Learning

    APPRENTISSAGE, TRANSFERT, IMPACT

    Une exploration des effets de la formation dans le secteur

    du commerce de détail

    Par

    Dominique Bouteiller Michel Cossette

    HEC Montréal Service de l’enseignement de la GRH

    Avec la collaboration de

    Danielle Duval Saad-ellah Berhili Philippe Gagnon

    remis au

    Fonds National pour la Formation de la Main-d’œuvre Programme de subvention à la recherche appliquée (PSRA)

    Commission des Partenaires du Marché du Travail

    Août 2007

    RRAAPPPPOORRTT DDEE RREECCHHEERRCCHHEE Partie 2

  • CIRDEP, UQAM/DEFS Université du Québec à Montréal Case postale 8888, succ. Centre ville Montréal (Québec) H3C 3P8 Canada Tél : 514-987-6691 Télécopieur: 514-987-4608 Service de l'enseignement de la GRH HEC Montréal 3000, Chemin de la Côte-Ste-Catherine Montréal (Québec) H3T 2A7 Canada Tel: 514-340-6887 Direction scientifique Dominique Bouteiller, Ph.D. Professeur Service de l'enseignement de la GRH HEC Montréal 3000, Chemin de la Côte-Ste-Catherine Montréal (Québec) H3T 2A7 «dominique.bouteiller@hec.ca» Tel : 514-340-6895 Michel Cossette, M. Sc. Agent de recherche Doctorant en psychologie industrielle et organisationnelle Laboratoire de psychophysiologie sociale Université du Québec à Montréal Mots clés - Formation de la main-d’oeuvre - Évaluation des effets de la formation - Apprentissages - Transfert des apprentissages - Retour sur investissement - Modèle de Kirkpatrick ISBN 978-2-9810103-0-8 Dépôt légal – Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2007 Dépôt légal – Bibliothèque et Archives Canada, 2007 © Tous droits réservés

  • © Dominique Bouteiller et Michel Cossette – HEC Montréal 2007 Table des matières 3

    Cette recherche a été financée

    par

    Le Programme de subvention à la recherche appliquée Fonds National pour la Formation de la Main-d’œuvre

    Commission des Partenaires du Marché du Travail

    ___________________

    Dans ce rapport, la forme masculine des genres grammaticaux désigne aussi bien les femmes que les hommes

  • 4 Table des matières © Dominique Bouteiller et Michel Cossette – HEC Montréal 2007

    La formation, ça rapporte

    AuSico appris… AuSico appliqué

    Extrait de la brochure promotionnelle du programme de formation de Sico inc.

  • © Dominique Bouteiller et Michel Cossette – HEC Montréal 2007 Table des matières 5

    TTaabbllee ddeess mmaattiièèrreess aabbrrééggééee

    PPaarrttiiee 11

    Introduction 29

    La formation est-elle nécessairement un «investissement»?.................................................................. 29 Le mystère de la compétence ou le syndrome de la «Boîte noire» ........................................................ 32

    Chapitre 1 Problématique et objectifs 37

    1.1 Grandeurs et limites de l’approche de Kirkpatrick ...................................................................... 38 1.2 Nouvel essai de conceptualisation d’un modèle d’évaluation de la formation ............................ 66 1.3 Les objectifs de la recherche ....................................................................................................... 78 1.4. Première conceptualisation de la recherche................................................................................. 79

    Chapitre 2 Méthode 81

    2.1 Le terrain de la recherche ............................................................................................................ 82 2.2 La stratégie de collecte des données.......................................................................................... 122

    Chapitre 3 Conceptualisation et hypothèses 161

    3.1 Le recours à l’analyse factorielle confirmatoire ........................................................................ 162 3.2 Les variables du modèle de base de la recherche ...................................................................... 166 3.3 Les variables du modèle global de la recherche ........................................................................ 194 3.4 Les hypothèses de la recherche ................................................................................................. 230

    PPaarrttiiee 22

    Chapitre 4 Résultats 249

    4.1 L’analyse du modèle de base..................................................................................................... 250 4.2 Les analyses par sous-systèmes................................................................................................. 265 4.3 Vers d’autres niveaux d’analyse................................................................................................ 294

    Chapitre 5 Conclusion et discussions 365

    5.1 Apports et limites de la recherche ............................................................................................. 366 5.2 Forces et faiblesses de la recherche ........................................................................................... 374 5.3 Quelques réflexions théoriques ................................................................................................. 379 5.4 Quelques réflexions pratiques ................................................................................................... 388 5.5 Quelle généralisation des résultats?........................................................................................... 393 5.6 Retour sur la «Boîte noire» et sur la Loi 90 .............................................................................. 395

    Bibliographie 399

    Annexes

  • 6 Table des matières © Dominique Bouteiller et Michel Cossette – HEC Montréal 2007

  • © Dominique Bouteiller et Michel Cossette – HEC Montréal 2007 Table des matières 7

    TTaabbllee ddeess mmaattiièèrreess

    PPaarrttiiee 11 Remerciements 5 Résumé de la recherche 7 Table des matières 13 Introduction 29

    La formation est-elle nécessairement un «investissement»? .........................................................29 Le mystère de la compétence ou le syndrome de la «Boîte noire»...............................................32 Chapitre 1 Problématique et objectifs 37 1.1 Grandeurs et limites de l’approche de Kirkpatrick.......................................38

    1.1.1 La centralité du modèle de Donald Kirkpatrick ..............................................................38 1.1.2 Une mécanique apparemment bien «huilée»! .................................................................38 1.1.3 Les raisons du succès ......................................................................................................40 1.1.4 Un modèle paradoxalement sous-exploité.......................................................................40 1.1.5 Un modèle scientifiquement très critiqué........................................................................44

    1.1.5.1 Critique No 1 : une logique de causalité invérifiable! .....................................44 1.1.5.1.1 Quelques confirmations de l’existence de causalités linéaires au

    sein du modèle de Kirkpatrick ...................................................................45 1.1.5.1.2 Quelques infirmations de l’existence de causalités linéaires au

    sein du modèle de Kirkpatrick ....................................................................47 1.1.5.2 Critique No 2 : une contextualisation insuffisante des variables de

    base et des relations au sein du modèle ...........................................................50 1.1.5.3 Critique No 3 : une définition conceptuelle trop limitative des

    variables de base du modèle ............................................................................58 1.1.5.3.1 Reconceptualisation de la variable Satisfaction ..........................................58 1.1.5.3.2 Reconceptualisation de la variable Apprentissage ......................................58 1.1.5.3.3 Reconceptualisation des variables Transfert et Résultats ............................59

    1.1.5.4 Critique No 4 : des niveaux d’évaluation qui ne couvrent pas l’ensemble de la problématique.......................................................................60 1.1.5.4.1 Les évaluations de niveau supérieur centrées sur l’efficacité des

    activités de formation..................................................................................60 1.1.5.4.2 Les évaluations de niveau supérieur centrées sur l’efficience du

    processus formatif .......................................................................................62 1.1.6 L’approche de Kirkpatrick : faux procès ou critiques justifiées? ....................................63

    1.1.6.1 Une causalité hiérarchique précisée et un modèle élargi.................................63 1.1.6.2 Un modèle contingent mieux situé dans son environnement ..........................64 1.1.6.3 Une approche méthodologique plus sophistiquée .....................