Quiz douleur fébrile de l’hypochondre droit - ?· une tumeur nerveuse bénigne . tumeur Triton (2…

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • Quiz douleur fbrile de lhypochondre droit

    rehaussement priphrique tardif

    nodule hpatique avec une attnuation postrieure

  • pseudo-tumeur inflammatoire

    Ref : Journal de radiologie, Mnif et al, Avril 2003, 2 : 176-179

    discret hyposignal T1 et T2

  • autre forme de PTI : pseudo-Klastkin

    forme infiltrante priportale

    Ref : Radiology, 2003, Venkataraman et al, 227 : 758-763

  • Quiz : contexte de leucmie

  • lipopliose hpatique

    varit rare de pliose par engorgement des sinusodes

    hpatiques par des globules graisseux

    aspect voisin de ncrose hpatocytaire dans

    les suites de transplantation hpatique : rupture de vacuole

    lipidique dans les sinusodes hpatique

    valeur de la biopsie +++

    rappel : les hmopathies malignes sont une cause classique

    de plioses hpatique

    Ref : AJR april 2005, Basaran et al, 184 : 1103-1110

  • Quiz masse graisseuse intra-hpatique ..

    .et lsions ostocondensantes

  • angiomyolipomes hpatiques et rnaux dans

    une sclrose tubreuse de Bourneville

    Ref : AJR april 2005, Basaran et al, 184 : 1103-1110

  • Quiz : foie htrogne en chographie, sujet asymptomatique

    T1 post gado

    T2

    T1

  • complexes de Von Meyenburg

    microhamartomes biliaires

    malformation de la plaque ductale

    possible contexte de polykystose HR

    aspect de miliaires infracentimtriques

    dgnrescence rarissime (Hasebe)

    signal variable en IRM, possible rehaussement aprs

    injection????

    Ref : Abd Imaging, 1999, 24 : 171-173, Maher et al

  • autre exemple

  • Quiz :douleur pigastrique avec une hyperamylasmie

  • trouble de perfusion hpatique sur une pancratite

    3 aspects possibles :

    - rehaussement privsiculaire

    - rehaussement triangulaire priphrique

    atteinte inflammatoire capsulaire, shunt artrio-portal

    transitoire, hyperdbit artriel hpatique

    - rehaussement lobaire

    Ref : Abd Imaging, 1999, 24 : 157-162, Arita et al

  • autre exemple de troubles de perfusion lobaire

    hpatique post-pancratitique

    panchement compressif prihpatique (1) et dans le recessus du bord

    dupreur du vestibule de la cavit omentale (2)

    2

    1 1

    2

  • Quiz : cirrhose connue

  • pseudo-tumeur du lobe caud

    hypertrophie considrable du lobe caud et de son

    processus papillaire

    hypodensit au scanner

    discret hypersignal T1

    dg histologique : nodule hyperplasique gant du lobe caud

    Ref : Abd Imaging, 1999, 24 : 153-156, Gabata et al

  • Quiz :hyperosinophilie, diarrhe, troubles respiratoires, .

    micronodules rehausss aprs injection

  • syndrome de larva migrans

    tiologie

    - ascaridiose ++

    - toxocarose (enfant)

    - capillariose (adulte)

    - distomatose

    hyperosinophilie +++

    sd de Loffler, .

    Ref : Abd Imaging, 1999, 24 : 465-469, K. Hayashi et al

  • Quiz hmatome sous-capsulaire chez une femme enceinte

  • HELLP syndrome

    toxmie gravidique (description princeps de 1982, Weinstein)

    autres contextes : pr-eclampsie, sans HTA, statose

    gravidique

    Hmolyse, ELvation des enzymes hpatiques et thrombopnie

    (LP : low platelet)

  • frquente CIVD associe; possible hypoglycmie

    aprs laccouchement dans 25% des cas

    ncrose priportale ou intraparenchymateuse : infarctus

    hpatique, hmatome sous-capsulaire ++, hmopritoine

    risque de rcurrence pour les grossesses ultrieures : 25%

    Ref : Abd Imaging, 2003, 28 : 416-432, Bennett et al

  • autre exemple du HELLP syndrome

    hmatome sous-capsulaire infarctus hpatique

  • question pour un champion

    Pouvez citer une autre cause dhmatome

    spontane intra et/ou prihpatique,

    ni tumoral ni traumatique ?

  • hmatomes intrahpatiques spontans faux anvrysmes infectieux et inflammatoires

    PAN, Behcet pancratite

    tumeur maligne : CHC ++

    tumeur bnigne :

    adnome hpatocellulaire inflammatoire ,tlangiectasique

    angiomes gants

    autres +++

    Hellp syndrome

    pliose

    amylose

  • exemple dhmatome intrahpatique spontan dans une amylose hpatique

  • Quiz femme de 50 ans images kystiques intra-hpatiques

  • mtastase kystique dun cancer de lovaire

    localisation hpatique : 10% des

    cas de rcidives des cancers

    ovariens

    caractre kystique discuter :

    tumeurs malignes secondaires ++ :

    ovaire, mlanome, sarcome,GIST

    angiome atypique

    Ref : Abd Imaging, 2003, 28 : 404-

    415, Park et al

    kyste cili du foie (PJV)

  • Quiz altration de ltat gnral avec un amaigrissement, des douleurs abdominales, un rash cutan, une hyperosinophilie et une dfaillance

    cardiaque

    foie normal

    la phase artrielle

    multiples nodules

    la phase portale

  • syndrome hyperosinophilique

    nodules infracentimtriques

    typiquement la limite de la

    visibilit en chographie comme

    sur la phase artrielle prcoce

    au scanner

    Ref : Abd Imaging, 2003, 28

    :326-332, Yoo et al

  • NB : le syndrome hyperosinophilique, cest aussi une histoire de cur ++

    fibrose endomyocardique

    avec formation de thrombus intracardiaque et un hypersignal

    endocardique sur les squences HAST

    AJR may 2005, Salanitri et al, 184 : 1432-1434

  • Quiz un seul lment dorientation : il sagit dun patient de 80 ans !

  • thorotrastose

    angiographie au Thorotrast entre 1930 et 1945.

    fixation macrophagique : hpatique, splnique et

    ganglionnaire

    complications long terme : tumeurs malignes

    intrahpatiques (histologies varies) et uniquement

    langiosarcome au niveau de la rate.

  • Question pour un champion Parmi les 15 pathologies ci-dessus lesquelles peuvent

    donner des calcifications intrahpatiques ?

    hydatidose tuberculose brucellose chinococcose cancer mdullaire de la thyrode cancer colorectal mtastatique hpatocarcinome fibrolamellaire adnome hpatocellulaire hmangioendothliome pithliode toxoplasmose hpatite herptique ou CMV maladie des griffes de chat pneumocystose extra-pulmonaire squelles de varicelle polycorie cholestrolique

  • toutes les rponses sont exactes, bravo !!

    la polycorie cholestrolique (CESD) est une maladie mtabolique hrditaire constituant une forme bnigne de la maladie de Wolman (souvent lthale prcocement) avec typiquement des calcifications surrnaliennes

    Mais quest ce que cest la polycorie cholestrolique ?

  • question annexe il manque une autre tiologie de calcification

    hpatique dcrite sous laspect dun dos de tortue

    ?

  • schistosomiase sino-japonaise

    Syn : maladie de Katayama (ville du Japon o laffection est trs frquente)

    schistosoma japonicum

    Clin : cirrhose hpatique ++

    US : traves chognes

    TDM : calcifications ou traves hyperdenses en treillis ou en dos de tortue ( Araki)

  • Quiz aucun contexte clinique particulier

    Scanner la phase artrielle sur deux niveaux de coupe diffrents

  • fistule artrio-portale associe un hmangiome

    Ref : AJR 2004, 183, 459-464, Colagrande et al

  • autre exemple de fistules artrio-portales dans les petits angiomes hypervasculaires

  • autres formes dangiomes hpatiques atypiques

    calcifications

    niveau hydro-hydrique

    rtraction capsulaire

    Radiographics, Vilgrain et al, 2000, 20 : 379-397.

  • Quiz infiltration coeliaque et priportale

    La solution est en situation paravertbrale

  • neurofibromatose de type 1 nvrome plexiforme ( rope-like , ring-like , worm-like )

    phochromocytome

    neurofibrome gastro-intestinal, vsico-prostatique ou vsico-vaginal

    tumeur maligne priphrique des fibres nerveuses (agressive ++)

    autres ++++ : rhabdomyosarcome, GIST, adnocarcinome

    intestinal, cholangiocarcinome, adnocarcinome pancratique,

    neuroblastome, tumeur de Wilms, paragangliome, ganglioneurome,

    carcinode, tumeur Triton

    Ref : radiographics, 2005, 25 : 455-480, Levy et al

  • Question pour un champion

    que reprsente la tumeur Triton ?

    Vrai ou Faux

    une tumeur avec 3 composantes : vasculaire, nerveuse et lymphatique

    une tumeur avec 2 composantes : sarcomateuse et schwannomateuse

    une tumeur agressive surtout sur la racine des membres

    une tumeur nerveuse bnigne

  • tumeur Triton (2 et 3 justes, 1 et 4 faux)

    tumeur neurogne sarcomateuse

    racine des membres +++mais aussi thyrodienne,

    oesophagienne, pulmonaire

    NF1 (60 70% des cas)

    tumeur agressive rapidement mtastatique

  • se rappeler de cette tante minnie : infiltration pdiculaire non compressive

    + masse surrnalienne