Rapport annuel 2008

  • View
    216

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Rapport annuel 2008

Text of Rapport annuel 2008

  • Rapport Annuel 2008Les Amis de la Terre

    ww

    w.a

    mis

    del

    ater

    re.o

    rg

  • Rapport Annuel 2008 Les Amis de la TerreDirecteur de la publication : Claude BascompteConception de la maquette : Nismo Carl Pezin 01 48 00 06 94Imprim sur papier recycl par STIPA 01 48 18 20 50Crdits photographiques et illustrations : Cyril Cavali, Caroline Prak, Germain Priour, RAC-F/Ourida Dif, Lode Sadaine/FOE Europe.

    ditoPlus nombreux, plus influents

    Dynamiques, prsents au niveau local et national, ractifs et toujours mobilisspour dfendre lHomme et lenvironnement les Amis de la Terre ont, cetteanne encore, t trs actifs, comme le prsente ce Rapport annuel qui meten avant des points forts de 2008.

    Depuis prs de 40 ans, nous sommes fidles notre mission dinformation, desensibilisation et de mobilisation populaire afin de dfendre notre vision de socitsquitables tant dun point de vue social quenvironnemental. Notre objectif, sil estambitieux et souvent confront dimportants obstacles, est partag par descitoyens toujours plus nombreux, dans nos groupes locaux notamment. Les dcideurs

    politiques et conomiques vers lesquels nous portons ce message, sont eux aussi plus nombreux nous couteret reconnatre dans les alternatives que nous proposons aujourdhui, des solutions crdibles pour demain.

    Cest ainsi que, lors du colloque sur les achats de bois responsable des Amis de la Terre en novembre2008, le Gouvernement a annonc son objectif de rduction de sa consommation de papier de 50 %.Notre campagne sur les changements climatiques, axe sur la rnovation thermique des logements,a elle aussi connu des avances importantes puisquun cadre lgislatif a t prcis et des outils incitatifsmis en place (crdit d'impt et prts taux zro en particulier).

    Mais ces signes encourageants restent insuffisants pour rpondre la crise plusieurs facettes (climatique,cologique, financire, alimentaire, sociale) laquelle nous sommes confronts. Nous devons donc dveloppernos activits et renforcer nos demandes. Pour cela, nous avons sollicit le soutien de partenaires associatifset syndicaux afin de nous organiser efficacement et de faon complmentaire. Ces alliances nous ont permisde porter des messages forts lors dactions symboliques en collectifs tout en renforant nos positionsauprs de publics trs varis.

    Ainsi, en mai 2008, un importateur de bois illgal sest vu remettre un procs verbal symbolique pour lacommercialisation dun bois directement issu de dforestations sauvages En juin, les Amis de la Terreont demand au public prsent aux concerts franais du groupe Radiohead de soutenir une loi pour luttercontre les changements climatiques en Europe. Rsultat global : 20 000 signatures ! En septembre, cest Annecy que nos militants et ceux dATTAC, du CRID, du CCFD, de la Confdration paysanne, dArtisansdu Monde et de Peuples Solidaires se sont rassembls pour demander une autre Politique agricole communeaux ministres europens de lAgriculture. Puis en dcembre, nous avons dcern des Prix Pinocchio dudveloppement durable pour dsigner les grandes entreprises franaises plus laise avec le concept dans leurcommunication que dans la recherche de pratiques vertueuses. 2008 sest finalement termine sur uneaction en direction des dcideurs europens, somms par les Amis de la Terre et un collectif associatif deprendre des dcisions ambitieuses pour dfendre le climat aux ngociations de Poznan (Pologne).

    La russite de nos actions communes traduit la force de notre fonctionnement en rseau qui sappuie surune dmocratie interne rigoureuse. Les groupes locaux, les bnvoles et les salaris qui composent notreassociation resteront mobiliss pour participer dfendre lcologie et la dmocratie en France et pourporter une vision novatrice de socits soutenables, seule rponse globale aux crises actuelles.

    Claude Bascompte

    Prsident des Amis de la Terre France

  • Les Amis de la Terre I 02-03

    Rappor t Annue l 2008

    Dfile de pingouins militants pourdemander aux dcideurs europensdes mesures fortes pour lutter contreles changements climatiques.

    2008en photos

    50 ans de la BEI

    Action climat

    Action au Salon de lagriculture pourprotester contre lobjectif europendincorporation de 10 % dagrocarburantsdans la consommation totalede carburants en 2020.

    Mobilisationsanti-agrocarburants

    Pour dnoncer le commerce illgal de bois, lesAmis de la Terre investissent le port de Nantes,enrubannent du bois illgal et remettent unprocs verbal symbolique son importateur.

    Brigade dactioncontre la dforestation

    Invits rejoindre le groupe poursa tourne, les Amis de la Terremobilisent le public prsent auxconcerts de Paris et de Nmespour lui faire signer The Big Ask ,une demande europenne pourlutter contre les changementsclimatiques.

    Radiohead

    Les Amis de la Terre ont investi les rues deLuxembourg pour lanniversaire de la BEI.

    Prix Pinocchiodu dveloppementdurable

    La crmonie de remise des prix Parisa rcompens AREVA et le groupe LouisDreyfus.

  • Association de protection de l'Homme et de l'environnement depuis 1970 et membre fondateur dupremier rseau cologiste mondial, les Amis de la Terre France dfendent activement des modlesde socits soutenables au Nord comme au Sud, pour les gnrations prsentes et futures.

    Lespace environnemental,au cur de notre vision

    La vision des Amis de la Terre-France s'appuie sur lerapport Vers une Europe soutenable, publi en 1995 parles Amis de la Terre Europe, et sur son concept despaceenvironnemental. L'quit en est le principe directeur : chacundoit avoir accs un niveau minimal de ressources naturelleso qu'il vive et qui soit-il. Pour partager ces ressources sansen compromettre laccs aux gnrations futures, un plafondde consommation ne doit pas tre dpass.

    En effet, linsoutenabilit de nos modes de vie actuels a desconsquences comme les changements climatiques quiaffectent dj des populations du Sud, les rendant victimesde phnomnes quelles nont pas crs. Les soutenir etdfendre le droit la justice climatique a t notre prioritpour la prsidence franaise de lUnion europenne et pourle Sommet sur le climat Poznan (Pologne). De mme, lasurconsommation et le gaspillage qui caractrisent nossocits se traduisent par une surproduction de dchets.Dfendre la sobrit, la prvention et le recyclage estncessaire. Rduire la publicit - qui promeut un modede vie fond sur la surconsommation et l'obsolescenceprmature des biens - est indispensable.

    Toutefois, changements climatiques et surproduction dedchets rsultent dun modle de socit irresponsablequi repose dmesurment sur lextraction de ressourcesnaturelles. Le secteur minier qui gnre missions de gaz effet de serre, dgradation de la biodiversit, problmessociaux et conomiques, en rvle les impasses... Pourrformer ce secteur dans lequel elle est implique, nousavons demand la Banque europenne dinvestissement(BEI) un moratoire sur ses investissements miniers et desnormes sociales et environnementales strictes. Notretude du cas Tenke Fungurume (RDC) puis notre tourneentre Paris et Bruxelles avec des ONG africaines nous ontpermis de questionner ce projet minier financ par la BEI.De mme, nous avons dnonc les impacts des industriesextractives au travers du groupe Total, trs irresponsableen termes de droits humains et environnementaux. Notrecampagne Total aggrave son cas explicite les pro-blmes que pose lactivit du groupe et demande unmeilleur encadrement des pratiques des multinationaleset une implication plus forte des autres parties prenantes :riverains, tats htes, syndicats, agences de notation, etc.

    Dmystifier les fausses issues la crise Proposer une vision raliste de socits soutenables

    revient souvent sopposer aux fausses solutions promuespar des lobbies et face auquelles il convient de rester critique.

    Le rpit sur les OGM nest que de courte dure faceaux multinationales du vivant... En 2008, notre expertisecitoyenne s'est concentre sur la dnonciation desOGM comme mirage aux crises alimentaires. Nousavons ainsi publi un rapport sur la situation mondialedes cultures OGM qui profitent les plantes GM ? ,nous sommes engags pour le Droit de produire etde consommer sans OGM et avons dfendu nospositions lors des dbats parlementaires autour de la loivote en 2008, obtenant le Moratoire sur le Mon 810,seul mas autoris la culture en Europe ! Enfin, nousavons contribu au site Combat-Monsanto pour pour-suivre la mobilisation cre autour du film Le mondeselon Monsanto.

    Aprs les OGM, les agrocarburants ont t au cur devifs dbats, sur fond de crise alimentaire. Cest ainsiqu'a t lance la campagne Agrocarburants, anourrit pas son monde ! avec le CCFD et Oxfam-AgirIci. Des confrences-dbats ont t organises avecsuccs au sein de nos groupes, Toulouse ou Reims,pour dnoncer les agrocarburants et demander lUnion europenne de revenir sur l'objectif dincorpora-tion de 10 % dnergies renouvelables (essentiellementdes agrocarburants) dans les transports dici 2020.Nous avons galement diffus quatre rapports durseau des Amis de la Terre sur les impacts dsastreuxdes agrocarburants dans les pays du Sud.

    Dans le domaine des nergies fossiles, notre rapport Total, la mise en examen a mis en vidence lesdangers environnementaux lis l'exploitation dessables bitumineux du Canada, prsents tort commeune alternative la pnurie de ptrole, ainsi que du gaznaturel liqufi, abusivement prsent par les groupesptroliers comme un hydrocarbure propre .

    Construire des socits soutenables

    Stand dinformation sur les agrocarburants, tenu Lille par desmilitants des Amis de la Terre-Nord et dOxfam-Agir Ici.

  • Les Amis de la Terre I 04-05

    Rappor t Annue l 2008

    Sil convient dinformer les citoyens des menaces sociales et environnementales, il est aussi ncessairede dnoncer les pratiques qui en sont la cause. Selon les Amis de l