Rapport annuel 2009 - Annuel... · Rapport Annuel Salafin 2009 2 Rapport Annuel Salafin 2009 3 Sommaire

  • View
    217

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Rapport annuel 2009 - Annuel... · Rapport Annuel Salafin 2009 2 Rapport Annuel Salafin 2009 3...

  • Rapport annuel2009

  • Rapport A

    nnuel Salafin 200

    9

    2

    Rap

    port

    Ann

    uel S

    alaf

    in 2

    00

    9

    3

    Sommaire

    Rapport annuel

    Chiffres cls de SALAFIN 1

    Message du prsident du Directoire 2

    Gouvernance de SALAFIN 3

    Rapport de gestion 4

    Environnement conomique national 5

    Le secteur du crdit la consommation 6

    SALAFIN 2009, faits marquants 7

    2009 : comportement de laction SALAFIN 8

    Actionnariat de SALAFIN au 31/12/2009 9

    SALAFIN : ralisations commerciales 10

    Une politique de Communication soutenue 11

    Les femmes et les hommes de SALAFIN 12

    RAppoRt FINANCIER 13

    Comptes sociaux au 31 - 12 - 2009 14

    Etat de soldes de gestion comptable 15

    Etat de soldes de gestion retrait (*) 16

    Capacit dautofinancement 17

    tableau des flux de trsorerie au 31-12-2009 18

    Rapport des Commissaires aux comptes 19

    Rsolutions de lAssemble Gnrale ordinaire du 28 Mai 2010 20

    RSEAU SALAFIN 21

    SoMMAIRE2009

  • Rapport A

    nnuel Salafin 200

    9

    4

    Rap

    port

    Ann

    uel S

    alaf

    in 2

    00

    9

    5

    Chiffres cls de SALAFIN

    Encours financiers (M.DH)+4%

    20%

    +2%

    +3%

    stable

    2008 2009

    2614 2711

    Coefficient dexploitation

    2008 2009

    25%

    20%

    total Bilan (M.DH)

    2008 2009

    3180 3251

    pNB (M.DH)

    2008 2009

    241 248

    Rsultat net (M.DH)

    2008 2009

    101,48 100,35

    A linstar des autres leaders, je suis en phase avec les investisseurs.Je crois dans la performance et lengagement long terme de la Socit.

  • Rapport A

    nnuel Salafin 200

    9

    6

    Rap

    port

    Ann

    uel S

    alaf

    in 2

    00

    9

    7

    Le Maroc na pas t pargn des effets de la crise conomique mondiale qui svit depuis le second semestre 2007. En effet, plusieurs secteurs de notre conomie, savoir les secteurs ex-portateurs de biens et services vers lEurope, ont t fortement impacts, par des baisses des carnets de commandes voire des arrts de production. Le secteur du crdit la consommation, moteur de la consommation des mnages a commenc en su-bir les contrecoups aussi bien en baisse de production, en dt-rioration de la qualit de la demande, quen monte du risque.

    Nous retiendrons que 2009 a t marque par un ralentisse-ment gnral de lconomie, caractris par :

    une croissance conomique porte essentiellement par une bonne rcolte agricole,un ralentissement de la croissance de la consommation des mnages (+7% Vs +15% en 2008), un repli historique du march du crdit la consommation sur tous les segments ; cette situation particulirement d-grade a eu pour consquence une production de nouveaux dossiers de crdit en baisse de -4%, une baisse historique des ventes de voitures neuves (-8%), une dgradation significative du risque du secteur des soci-ts de crdit la consommation (hausse des provisions de +81% fin 2009 Vs +57 % fin 2008).

    pour SALAFIN, la production de crdits a du tre volontaire-ment ralentie cause dune forte dgradation de la qualit de la clientle engendrant le resserrement des conditions doctroi des crdits et entranant une baisse de production de -10,6% vs un march en baisse de -4%.

    pour la production automobile la baisse de production a t en ligne avec celle du march (-3% de production vs march en baisse de 4%). Consensut la production de crdits personnels, la baisse a t plus marque (-12% de production vs march en baisse de 3%) cause principalement dun resserrement des conditions doctroi des crdits.

    Les encours de crdits se sont inscrits en hausse de 4% 2711 MDH et le pNB sest tabli 248 MDH en hausse de +3%.

    Malgr une forte monte du risque ncessitant un important effort de provisionnement de 44,7 Mdh, nous avons agi forte-ment sur la compression des charges variables (principalement la rmunration variable du personnel), pour permettre daf-ficher un rsultat net de 100,9 MDH en quasi-stagnation par rapport lexercice 2008.

    En dpit de ce contexte difficile, en 2009, nous avons su conso-lider notre position commerciale en maintenant nos parts de march aussi bien en terme dencours quen terme de pNB et Rsultat Net, grce notamment notre stratgie de dveloppe-ment axe sur un portefeuille dactivit quilibr, une gestion rigoureuse du risque, une matrise des cots et une importante capacit dadaptation .

    2009 a t une anne structurante pour SALAFIN, qui a pu en-treprendre et raliser plusieurs projets aussi bien en interne quen externe.

    Les projets en interne ont port principalement sur la Gestion du Risque travers (i) le dploiement dun nouveau systme dinformation pour le Recouvrement et le Contentieux (ii) la mise en place des grilles de score modulaires par risque client (iii) la rallocation des ressources pour le renforcement des quipes de recouvrement.

    Les projets en externe ont concern le dveloppement (i)des synergies avec notre maison mre, travers des actions de formation, et danimation du rseau bancaire, (ii) la mise en place de nouveaux partenariats et nouvelles formules de finan-cement avec des concessions automobiles.

    Nous avons largi notre rseau de distribution par louverture de nouveaux points de vente sur les villes de Mohammedia , ElJadida et Beni Mellal. Nous avons renforc nos quipes de recouvrement aussi bien pour permettre de faire face la dt-rioration du portefeuille propre que pour remplir nos nouveaux engagements de recouvrement de masse pour notre Banque.

    Ces actions se sont soldes par le recrutement de 27 nouveaux collaborateurs, portant leffectif global 173 fin 2009. Nous saluerons au passage le dvouement de plusieurs collabora-teurs (trices) qui des efforts de mobilit ont t demands pour apporter laide ncessaire aux quipes de recouvrement. Je ne peux faire limpasse sur les rles quont jou aussi bien les managers que les Seniors la diffusion de la culture du risque au sein de lorganisation, qui jadresse toute ma re-connaissance..

    En labsence de croissance de lactivit, nous avons pay un Dividende exceptionnel nos actionnaires pour les remercier de leur confiance et leur assurer une rentabilit juste pour leur investissement. Le Dividende par action a t port de 21 dh 34 dh portant le rendement du dividende 5,3%.

    Message du prsident du Directoire

    Amine BoUABID

    prsident du Directoire

    Forte de ses atouts, SALAFIN pourra affronter lavenir avec dtermination et demeurera parmi les acteurs les mieux arms afin de tirer profit de la reprise conomique lorsque celle-ci se profilera.

  • Rapport A

    nnuel Salafin 200

    9

    8

    Rap

    port

    Ann

    uel S

    alaf

    in 2

    00

    9

    9

    Gouvernance de SALAFIN

    Mission : Dcide de la mise en uvre des orientations stratgiques.Veille la matrise des grands quilibres financiers.Statue sur les opportunits dinvestissements et sur toute dcision stratgique.

    Conseil de Surveillance Comit de Direction

    prsidentothmane Benjelloun

    prsidentAmine Bouabid

    Mission : Exerce un contrle sur la gestion de SALAFIN par le Directoire.Nomme les membres du Directoire et en dsigne le prsident. Valide les options stratgiques de SALAFIN.Approuve les plans et budgets proposs par le Directoire.Approuve toute modification structurelle majeure.Veille crer des synergies entre SALAFIN et les diffrentes entits du groupe BMCE.

    Mission :Le Comit de Direction se runit hebdomadairement et regroupe tous les directeurs de dpartements. Ce comit assure un suivi rgulier et permanent de lexploitation courante, des projets en cours, du budget et des aspects organisationnels.

    De droite gauche : HAtIM BGHIEL, Directeur Analyse du Risque & Marketing - MoUNIR SIyAR, Directeur Gnral Adjoint "orus Services" - AzIz CHERkAoUI, DGA & Directeur Gestion du Risque - HAMID HANANE, Directeur Gnral Adjoint "orus Services" - AMINE BoUABID, Directeur Gnral - MoHAMED SBIHI, Directeur Commercial & Marketing - MoHAMED ER-RAIoUI, Directeur Financier & Administratif

    Brahim Benjelloun touimi

    Mamoun Belghiti

    Aziz Cherkaoui MohamedEr-Raioui

    Hatim Bghiel Mohamed Sbihi

    Mohammed Bennani

    Le Directoire

    M. Fawzi Britel : Cabinet DeloitteM. Abderrafi Al Mataoui : Cabinet Al Mataoui

    Le Collge des Commissaires aux Comptes

  • Rapport A

    nnuel Salafin 200

    9

    10

    Rap

    port

    Ann

    uel S

    alaf

    in 2

    00

    9

    11

    2009 fut une anne de rcession en Europe et de crise conomique mondiale. La croissance conomique marocaine de 4,9% porte essentiellement par la bonne rcolte agricole dune part et les grands projets dinfrastructures ont permis dattnuer les effets des contre-performances industrielles et des autres secteurs dactivits.

    en M.DH

    Indicateurs 2007 2008 2009 (p) Var 09/08

    Croissance du pIB 2,7 % 5,4% 4,9% -

    taux dinflation 2,0% 3,9% 1,0% -

    Consommation des mnages en Md.Dh 360 414 443 7%

    Investissements trangers en Md.Dh 41 35 26 -26%

    Source HCp

    Lconomie marocaine a en effet, clturer 2009 sur un taux de croissance de 5,3%, capitalisant sur (i) lorientation favorable du secteur agricole (+26%), (ii) la dynamique de la consommation (+7%) conforte par les politiques gouvernementales en matire de soutien du pouvoir dachat et de renforcement des in-vestissements publics et enfin (iii) la reprise depuis le mois davril des activits hors agriculture (+1,6%).

    De leur ct, les pressions inflationnistes se sont fortement apaises en 2009 grce la baisse des prix des produits alimentaires, devant tablir le niveau de vie aux alentours de 1%.

    Quant aux quilibres d