Rapport écrit - EDUCAUSE 2015

  • View
    218

  • Download
    1

Embed Size (px)

Text of Rapport écrit - EDUCAUSE 2015

  • Educause annual conference 2015 Visites Purdue University & University of Washington rapport de la dlgation franaise

  • Avant-propos 3 Dlgation franaise 2015 3

    Visite de Purdue University 4 Le challenge de lIT 4 Une student experience globale 4

    Visite de University of Washington 5 Prsentations de Tom Lewis, Directeur Academic & Collaboratives Applications 5 Prsentation de Chance Reschke, Directeur du calcul scientifique 5 Ressources 6

    Contexte de lenseignement suprieur aux USA 7 Le contexte, les volutions depuis 2009 de lenvironnement de lESR 7 Le Problme numro 1: la dette tudiante 9 Le problme de plus en plus prsent dans les mdias: la violence sur les campus 10 Les enjeux autour de laccroissement des ingalits 11 Les volutions possibles 11

    Top 10 IT issues & tendances 2016 12 Top 10 IT issues 2016 12 Tendances 13 Evolutions 2015 - 2016 15 Bibliographie 16

    Modles de dcisions sur une participation collaborative et transversale applique une offre de formation en ligne ou hybride 17 Modle de dcision sur une participation collaborative et transversale applique une offre de formation en ligne ou hybride 17 La structure du modle Canvas 18 Lapplication sur une formation en ligne ou hybride avec le gamestorming 19 Lobtention dun schma algorithmique du cours 20 Rfrences 20

    Learning analytics 21 Problmatique 21 Educause 21 Visites duniversits 22 Les recommandations pour un projet de Learning Analytics 22 La perception des tudiants des Learning Analytics 23 Bibliographie 24

    Gouvernance de donnes, les institutional analytics ou statistiques dcisionnelles 25 Que sont les statistiques dcisionnelles, et quel est leur objectif? 25 Quels sont les bnfices? 26 Quelles sont les principales donnes concernes? 26 Comment volue la gouvernance des donnes? 27 Quelles sont les tendances? 27 Quelles sont les recommandations apportes par les experts? 28

    Learning Spaces 29 Premires applications du Learning Spaces Rating System (LSRS) 29 La conception de Learning Spaces: principes, enseignements et perspectives 30

    BYOD, tablettes & Mobile Learning 31 Mise en place dune stratgie BYOD dtablissement: retours dexperience 31 Dploiement diPad: typologies dusages, bnfices et enseignements 31 Mobile Learning: la perception des quipes enseignantes 33 Mobile Learning: les bonnes pratiques selon ECAR 35

    Jeux srieux 36 De quoi sagit-il? 36 Actualits Educause 36 Rfrences 37

    Plate-formes vido 38 Dfinition 38 Les solutions sur lespace des exposants 38 Prsentations lors de la confrence 39 Quelques lments du contexte franais 39 Conclusion 40

    Machine learning 41 Un contenu pdagogique dcrit par des auteurs, mais crit par un robot 41 Rfrences 42

    Adaptive Learning 43 Dfinition 43 Etat des lieux Educause 43 Bibliographie 44

    Exhibit Hall, lautre face de la confrence 45 Lorganisation du congrs et le Hall 45 Comment sy retrouver dans cette jungle de socits? 45 La Startup Alley, reflet des problmatiques actuelles 46 Nos socits coup de cur 46 Socits prsentes Educause 2015, par secteur dactivit 47

  • Avant-propos

    Pour la troisime anne conscutive, une dlgation franaise a formellement t constitue en vue de la participation la confrence annuelle Educause. A linstar des deux annes prcdentes, il a t dcid de profiter de ce dplacement aux Etats-Unis pour organiser deux visites duniversits dune journe chacune: Purdue University West Lafayette (IN, 100km dIndianapolis), et University of Washington Seattle (WA). Ce document fait suite la restitution qui sest tenue Paris le 12 fvrier 2016, et propose un rapport des deux visites et des diffrents ateliers suivis lors de la confrence Educause elle-mme.

    Dlgation franaise 2015

    Olivier Afonso

    Cellule Nationale Logicielle

    olivier.afonso@cnlesr.fr

    John Augeri

    directeur de programme

    Universit Numrique Paris Ile-de-France

    john.augeri@unpidf.fr

    Brigitte Contois

    coord. schma directeur numrique

    Universit Paris 8

    brigitte.contois@univ-paris8.fr

    Khadija Dib

    chef de projet Universits Numriques

    MESR

    khadija.dib@enseignementsup.gouv.fr

    Yves Epelboin

    professeur honoraire

    Universit Pierre et Marie Curie

    yves.epelboin@impmc.upmc.fr

    Laurent Flory

    vice-prsident

    CSIESR

    laurent.flory@csiesr.eu

    Thierry Koscielniak

    directeur TICe

    Universit Paris Descartes

    thierry.koscielniak@parisdescartes.fr

    Christine Marle

    Cellule Nationale Logicielle

    christine.marle@cnlesr.fr

    Jean-Marc Meunier

    vice-prsident numrique

    Universit Paris 8

    jean-marc.meunier@univ-paris8.fr

    Dominique Verez

    directeur

    Cellule Nationale Logicielle

    dominique.verez@recherche.gouv.fr

    3

    mailto:olivier.afonso@cnlesr.frmailto:john.augeri@unpidf.frmailto:brigitte.contois@univ-paris8.frmailto:khadija.dib@enseignementsup.gouv.fr?subject=mailto:yves.epelboin@impmc.upmc.fr?subject=mailto:laurent.flory@csiesr.eumailto:thierry.koscielniak@parisdescartes.frmailto:christine.marle@cnlesr.frmailto:jean-marc.meunier@univ-paris8.frmailto:dominique.verez@recherche.gouv.fr?subject=

  • Visite de Purdue University John Augeri - john.augeri@unpidf.fr

    Purdue University (IN) est situe environ 100km au Nord-Ouest dIndianapolis. Comptant prs de 40000 tudiants, elle est particulirement reconnue pour ses programmes dingnierie astronautique. Elle compte parmi ses anciens tudiants Neil Armstrong, ainsi que plusieurs autres astronautes.

    Le challenge de lIT Nous avons t reus par Gerry McCartney (professeur, Vice-Prsident numrique et CIO) et son quipe, ainsi que par les quipes des bibliothques de lUniversit. Gerry nous a rappel le challenge permanent que constitue le fait de rendre lIT pertinente au sein de luniversit, pour laquelle tout ce qui sort des deux missions

    fondamentales que sont la recherche et de lenseignement est un cot. LIT est par ailleurs perue comme un facteur de risque. Cette perception a motiv lorganisation depuis 2014 dun vnement annuel original : Dawn or Doom : the risks and rewards of emerging technologies . Il sagit dune journe de 1prsentation et de tables rondes autour des sujets et des enjeux fondamentaux de lIT, ouverte tous les publics (mme non universitaires) et animes par des journalistes. Cest un succs daudience avec prs de 2000 inscrits lors de la dernire dition (septembre 2015). Purdue est par ailleurs dans une phase

    exprimentale concernant les MOOCs, via un contrat de deux ans sign avec edX.

    Une student experience globale Nos collgues nous ont soulign la volont de luniversit de proposer ses tudiants une exprience globale, au-del de sa scolarit proprement dite. Il faut rappeler la situation gographique du campus, dans une zone excentre des centres urbains. Cette dmarche se traduit par la mise en place de diffrentes actions visant favoriser la socialisation et la collaboration des tudiants entre eux. Physiquement au travers de la mise en place de communauts dapprentissage, de social events ou simplement du voisinage dans les rsidences tudiantes, et de mise disposition despaces catalysant le travail en groupe (cf. plus bas). Mais aussi virtuellement par lintermdiaire dApps spcialement dveloppes par lUniversit (cf. ci-contre). Dans cette logique, et 2sur un plan pdagogique, luniversit souhaite par ailleurs que les tudiants puissent apprendre un maximum de leurs pairs. Le peer teaching est ainsi promu, ainsi quun systme dautocorrection guide, et base sur une application . 3

    Nous avons galement eu loccasion de visiter plusieurs bibliothques de luniversit, certaines dentre elles ayant bnfici dune rnovation rcente, et dune rorganisation en Learning Spaces intgrant des salles collaboratives (Active Learning Classrooms) et des studios de production video. Des incentives ont t mises en place auprs des enseignants afin de promouvoir linnovation pdagogique par lutilisation de ces lieux ($5M sur trois ans).

    http://www.purdue.edu/dawnordoom/1

    http://www.itap.purdue.edu/studio/#section12

    http://itap.purdue.edu/studiohq/guide/gradient.html3

    4

    mailto:john.augeri@unpidf.frhttp://itap.purdue.edu/studiohq/guide/gradient.htmlhttp://www.itap.purdue.edu/studio/#section1

  • Visite de University of Washington Thierry Koscielniak - thierry.koscielniak@parisdescartes.fr

    Luniversit de Washington est considre comme une des meilleures au monde et est au 10me rang du classement de Shanghai.En 2015, le nombre dtudiants est de plus de 54 000. Le personnel de luniversit de Washington est de 27 264 quivalents temps pleins et de 4 561 personnes dans la formation et la recherche. Son budget au 30 juin 2015 fait apparatre des recettes globales de prs de 5 milliards $ (dont plus dun quart provient de subventions et contrats et un autre quart de ses deux centres mdicaux), des charges de 4,67 milliards $ et un patrimoine de 10,5 milliards $. La fondation de luniversit UWF a rcolt 82 millions $ de dons. Ci-dessous les sources de financement et le tableau des charges oprationnelles . 4

    La visite de luniversit a consist en un temps de prsentations et dchanges avec nos htes puis de visites de la bibliothque Odegaard et de ses salles de travail collaboratif (Active Learning Classrooms, cf. les photos page suivante) et du centre de calcul intensif.

    Prsentations de Tom Lewis, Directeur Academic & Collaboratives Applications Une universit guides par les donnes (Data-driven university). Un outil dalertes a t conu, Notify.UW et il permet aux tudiants de rserver une salle ou de connatre le nombre de places restantes pour s'inscrire un cours.A laide doutils de Business Intelligence, un tableau de bord a t cr partir de lentrept de donnes pour analyser les rsultats des tudiants et dterminer leurs risques dab