Reflets et nuances • 161

  • View
    317

  • Download
    4

Embed Size (px)

DESCRIPTION

R&N 161 d'Octobre

Text of Reflets et nuances • 161

  • VIE SYNDICALEUn rle la fois de liant et de leader > p.4

    ACTUALITAmiante : la campagne Carto ncessite limplication des entreprises > p.10

    TECHNIQUELes systmes douche impliquent une mise en uvre soigne > p.26

    LA REVUE DES PE INTRES ET DES SOLIERS

    TECHNIQUE

    ITE ENDUIT MINCE LA CHAUX ARIENNE

    PAGE

    28

    FORMATION

    BTP FORMATIONS OBLIGATOIRES ET RECOMMANDES

    PAGE

    42

    UNIONPROFESSIONNELLE

    DES MTIERSDE LA FINITION

    Gestion des dchets : un dfi relever

    PAGE

    18

    LA REVUE DES MTIERS DE LA PEINTURE ET DU REVTEMENT DE SOL

    161OCTOBRE2 0 1 4

  • Fabricants de produits, de matriels ou prestataires de service,

    vous constituez lenvironnement professionnel de lentrepreneur de finition.

    Le Club Alliance est un lieu privilgi entre les entreprises membres de lUnion

    professionnelle des mtiers de la finition et leurs fournisseurs partenaires.

    CLUB ALLIANCE

    Si vous souhaitez adhrer au Club Alliance Contactez Yves Labb : contact@cluballiance.fr

  • DITORIAL

    Mes chres consurs, mes chers confrres,

    La crise que nous subissons depuis 2010 a fragilis un

    grand nombre de nos entreprises. Aucune reprise digne

    de ce nom ne sannonce pour 2015.

    Cest dans ces moments-l que nous devons tre au plus prs de

    nos clients : tre leur coute pour rpondre leurs besoins.

    Afin de les satisfaire et les fidliser, une dmarche qualit interne

    est ncessaire notamment avec la mise en place doprations

    dautocontrle.

    Elle lest dabord pour lentreprise parce quun autocontrle

    limine une majorit de rserves et donne satisfaction au client.

    Le compagnon passera alors moins de

    temps lever les retouches et lentreprise

    pourra ainsi lemployer dautres tches

    plus rentables. Pour atteindre cet objectif,

    il convient de sensibiliser lensemble

    de notre personnel une nouvelle

    organisation des chantiers.

    Cette dmarche qualit interne est aussi ncessaire

    pour les matres douvrage, qui apprcient ces efforts

    et tentent de sen souvenir lors des consultations

    suivantes. On peut aussi le leur rappeler. Surtout

    lheure o nombre dentreprises trangres viennent

    sur nos marchs des prix aberrants !

    Notre savoir-faire, la qualit de notre travail, la

    spcialisation et la technicit de nos mtiers

    seront nos atouts de demain ainsi quune meilleure

    prparation de nos chantiers.

    Le march nous oblige voluer et cette dmarche

    interne paiera le jour de la reprise. Souhaitons quelle

    arrive vite !

    Marc CiolfiPrsident

    de lUnion

    professionnelle

    des mtiers

    de la finition

    M

    AN

    U M

    OV

    IES

    SOM

    MA

    IRE

    VIE SYNDICALE P.4nLa vie des sections Un rle la fois

    de liant et de leader p.4nCarnet syndical p.5nLa FFB veut prvenir le burn-out

    chez les artisans et entrepreneurs p.6

    ACTUALIT P.8nVhicules utilitaires : faut-il passer

    la LLD ? p.8

    nAmiante : la campagne Carto ncessite limplication des entreprises p.10

    nQualibat : la nomenclature volue p.14

    nZoom Assurance : la faute du client p.16

    OCTOBRE 2014 Reflets & Nuances l3

    Pensez-y !Reflets & Nuances est consultable en version numrique

    www.cluballiancepeintures.com

    DOSSIER/SAGA P.18nGestion des dchets : un dfi relever p.18

    nUne saga rmoise : Forbo Sarlino p.22

    TECHNIQUE P.26nLes systmes douche impliquent

    une mise en uvre soigne p.26

    nEnduit mince la chaux arienne sur ITE p.28

    nBardage bois : protger et dcorer p.30

    nVos questions lUPMF-FFB : > 2 ingnieurs votre coute p.34

    FORMATION P.40nUne vision plus stratgique

    de la gestion dentreprise p.40

    nFormations obligatoires ou recommandes du BTP p. 42

    nUNIEP : Painting skills legacy 2014 p. 42

    NE PAS MANQUER P.44nLes nouveauts p.44

    nLa bibliothque UPMF-FFB p.50

  • 4 l Reflets & Nuances OCTOBRE 2014

    VIE SYNDICALE

    Un rle la fois de liant et de leader

    Bruno Fiard est le prsident de la section isroise de lUPMF. La section peinture finition de la Fdration du BTP de lIsre est lune des plus dynamiques et sest distingue avec lopration de communication Tee-shirts, reconduite pour la 4e anne. Rencontre avec cet entrepreneur trs investi dans lanimation de sa section.

    La vie des sections

    Reflets & Nuances Combien dentreprises sont adhrentes la section peinture finition de lIsre ?

    Bruno Fiard Nous comptons 60 entreprises de peinture

    et finition sur les 600 adhrents tous corps dtat de

    la FBTP Isre. Cela reprsente 1 200 salaris. Il sagit

    dentreprises plutt fidles. Le renouvellement se fait

    plutt par la conjoncture, certaines entreprises cessant

    leur activit tant remplaces par dautres

    R&N Comment voyez-vous votre rle de prsident de section ? Quest-ce que cela reprsente pour vous ?

    BF Le prsident de section a un rle trs important

    danimation et de relais. En tant quanimateur, il doit

    proposer des sujets de rflexion et permettre aux

    adhrents dchanger afin de dfendre au mieux les

    intrts communs et de promouvoir nos mtiers. Il est

    galement un relais essentiel, un passeur dinformations

    la fois montantes et descendantes. Cest lui qui va

    transmettre ses 60 adhrents les dernires actualits

    rgionales ou nationales de lUPMF et de la Fdration

    mais en retour, cest lui qui peut transmettre le ressenti

    et les difficults de la base. Nous sommes dans une

    socit excdentaire dun point de vue lgislatif aussi il

    y a toujours des conseils donner, des informations

    transmettre et qui vont profiter chacun. Je dirais que jai

    un rle la fois de liant et de leader.

    R&N Comment fonctionne votre section ? Combien de runions organisez-vous par an ?

    BF Nous organisons environ 3 4 runions par an

    autour de thmatiques et de sujets techniques ou lis

    nos mtiers, comme la scurit sur les chantiers qui

    concerne tout le monde. Le prochain rendez-vous aura

    pour thme les assurances. Nous organisons galement

    des moments conviviaux qui redynamisent et remobi-

    lisent. La conjoncture est assez complique et cest bien

    de donner le sourire aux gens ! Cest plus facile aprs

    pour aborder les sujets srieux.

    R&N Est-ce difficile danimer une section ?

    BF En gnral, nous nous retrouvons aux runions entre

    12 et 15 personnes maximum. Mme lorsque le sujet int-

    resse, il est trs difficile de mobiliser. Cest la mme chose

    pour les autres dpartements. Lorsque la conjoncture est

  • OCTOBRE 2014 Reflets & Nuances l5

    mauvaise, les entrepreneurs nous disent quils cherchent

    de nouveaux chantiers et lorsquelle est bonne, ils nous

    disent quils sont trop pris par leurs chantiers ! En gn-

    ral, les adhrents sont toujours rticents venir mais ils

    repartent contents car ils ont appris des choses. Cest l

    que le rle du prsident peut tre marquant, en interca-

    lant des moments de convivialit avec des rendez-vous

    plus srieux. Tous les ans, dans notre section, nous ftons

    la Saint-Luc, le patron des peintres. Cette anne, nous

    avons organis, un peu avant le 18 octobre, une journe

    Marseille. Ces moments sont essentiels car nous sommes

    un syndicat dentreprises et nous devons faire preuve

    dun minimum de solidarit pour dfendre des intrts

    communs et ces moments sont un moyen de travailler la

    solidarit.

    R&N Vous tes linitiative de lopration de communication Tee-shirts. Vous pouvez nous en dire plus ?

    BF Lorsque jai pris mon premier

    mandat de prsident de la section

    peinture de lIsre, jai demand

    aux adhrents quels taient les

    sujets sur lesquels ils souhai-

    taient que lon travaille. Pour un

    trs grand nombre, il sagissait

    de la mauvaise image du peintre.

    Ils voulaient amliorer limage de

    marque de nos mtiers. Je me

    suis dit quavec les 1 200 sala-

    ris des entreprises adhrentes, cela faisait beaucoup

    de personnes pour faire passer nos messages et jai eu

    lide dutiliser les dos de ces salaris ! Ils sont prsents

    sur un trs grand nombre de chantiers de lIsre et ces

    tee-shirts au slogan les peintres en btiment un mtier

    haut en couleur sont un moyen simple pour communi-

    quer auprs des prescripteurs, clients Aussi pourquoi

    ne pas tendre cette opration au niveau rgional voire

    national ? n

    design

    by bliss3

    8.com

    AFFICHE BTP ISERE 40X60 cm.indd 1 16/05/13 14:06

    LA FFB PRSENTE DANS LES MDIAS

    Tout lt, au moment dimportants arbitrages gouvernementaux, le prsident de la FFB, Jacques Chanut, a continu dalerter les mdias nationaux sur la situation du secteur, en faisant des propositions concrtes pour relancer lactivit. Une stratgie gagnante avec, la cl, un plan de soutien en faveur du logement, prsent fin aot.

    Les Coulisses du btiment : entre dcouverte et innovations

    La 12e dition des Coulisses du btiment qui sest droule les 9, 10 et 11 octobre, a remport un grand succs. Cet vnement de la rentre pour le secteur a accueilli, partout en France, de nombreux visiteurs venus voir les ralits des chantiers, apprhender les techniques et dcouvrir des mtiers en pleine mutation.

    La FFB 44 inaugure sa Maison du btiment

    Les fdrations du btiment des Pays de la Loire et de Loire-Atlantique ont quitt leurs locaux vtustes de Nantes p