REFLETS n°27 / juin 2015

Embed Size (px)

DESCRIPTION

De tout temps, les générations aînées ont eu le sentiment qu'il était difficile de comprendre les jeunes. Et pourtant, un jeune aujourd'hui a les mêmes besoins de relations que ses aînés, le même besoin d'être écouté, reconnu, aimé et encouragé... Le dossier que nous offrons sur les jeunes et l'Eglise offre une touche d'optimisme...

Text of REFLETS n°27 / juin 2015

  • LGLISE ET LES JEUNES

    le magazine des glises de vision-france

    WWW.VISION-FRANCE.NET

    DOSSIER

    REFLETSN27 / JUIN 2015

  • Edito

    02

    SOMMAIRE

    O M I T E P RO T E S T A N TE V A N G E L IQ U E D I G N I TE H U M A I N E

    INFORMERPRIERAGIR

    QUELLE

    SOCIT VOULONS-NOUS ?Une voix protestante vanglique dans les grands dbats de socitPour encourager et faciliter lengagement des citoyens chrtiens dans les dbats de socit, le CPDH uvre pour :

    apporter aux chrtiens et aux glises une information fiable sur les grands problmes de notre socit, notamment thiques,

    informer et agir en communiquant avec le public par une lettre de nouvelles, des communiqus de presse et un rseau dalerte rapide par Internet,

    motiver prier pour les lus et les responsables.

    BP 1003267541 OSTWALD

    Tl. : +33(0)3 67 07 85 39

    contact@cpdh.euwww.cpdh.eu

    " Ce que je dis,je le dis tous : veillez !Jsus - Marc 13:37

    "

    REFLETS,le magazine des glises

    de Vision-France.Parat cinq fois par an.

    Sige social6 Petite rue des Bls

    68000 ColmarSIRET : 434 186 862 00034

    APE : 9491Z

    Titre Reflets (Besanon. 2014)ISSN : 2426-2781

    Compte postalStrasbourg 3 349 82 W036IBAN : FR67 2004 1010 1503

    3498 2W03 679BIC : PSSTFRPPSTR

    Mise en pageThe Hug (www.thehug.fr)

    Photos et illustrationsLibres de droit, prives ou

    archives des glises

    ImpressionSaxoprint, Paris

    Directeur de publicationJean-Georges Gantenbein

    jg.gantenbein@vision-france.net

    AdministrationVision-France

    13 rue Xavier Marmier25000 Besanon

    Tl. +33 (0)3 81 80 87 19

    Comit de rdactionJean-Paul Zurcher14 rue de Saverne

    67170 Brumath03 88 68 38 55

    pasteur@eebrumath.frJean-Georges Gantenbein

    Roland BrobeckGilbert Goetz

    Membre de :

    I M P R E S S U M

    03

    040607

    08091011

    1213

    14

    DITO

    DOSSIER

    VIE DES GLISES

    BIENTT UN PERMANENT JEUNESSE ?

    LA PLACE DES JEUNES DANS LGLISE

    LES RVES DE DEUX JEUNES

    WOERTH

    BRUMATH

    WISSEMBOURG

    LONS-LE-SAUNIER

    VIE DE LUNION

    PORTRAIT

    ASSEMBLE GNRALE : LAVENIR DE V-F

    SUJETS DE PRIRE

    TMOIGNAGE DAGNS DE BZENAC

  • e tout temps les gnrations anes ont eu de la difficult comprendre les plus jeunes, avec leur fougue, leur imptuosit, leur tmrit. Mais peut-tre jamais comme

    aujourdhui lcart na pu sembler aussi grand. Ce qui en accentue le sentiment, cest la vitesse laquelle volue notre mode de vie, la technologie et les moyens de communication qui laccompagnent, et le changement de valeurs dune socit de plus en plus no-paenne. Pourtant, un jeune daujourdhui reste un tre qui, de toujours, a besoin de relations, besoin dtre cout, reconnu, aim et encourag. Certes son cadre de rfrence nest plus celui de ses parents ou grands-parents. La gnration Z a dautres besoins que les gnrations X ou Y. Et pourtant son besoin de vivre des relations vraies avec les autres et son besoin de rconciliation avec Dieu restent les mmes. Cette soif de relations est peut-tre mme plus importante en raison de la fragilit qui marque cette gnration.

    Lglise na pas pour mission de traiter le jeune comme un cas de laboratoire. Sa mission est de laider sinsrer dans le tissu communautaire afin quil y trouve sa place, quil

    EDITO

    Jean-Paul ZurcherRdacteur en chef

    Pour faire suite au dpart cet t de Jean-Paul Zurcher, Vision-France cherche, pour son magazine REFLETS :

    Un(e) rdacteur(-trice) responsable, pour porter la responsabilit de la publication de 5 numros par an en collaboration avec un comit de rdaction.Un(e) responsable administratif, pour grer le magazine depuis lenvoi de la maquette limprimeur jusqu sa diffusion. Les profils dtaills de ces fonctions peuvent tre demands jusqu fin juin ladresse du responsable actuel (pasteur@eebrumath.fr) puis auprs du prsident de Vision-France, M. Jean-Georges Gantenbein, ladresse jg.gantenbein@vision-france.net.

    puisse aider dautres et tre lui-mme accompagn par dautres. Cest dans cette dimension intergnrationnelle que le jeune pourra saffirmer dans son identit en Christ, et tre valoris en tant que personne. Cest dans une communaut aimante quil pourra faire lexprience peut-tre de gurisons intrieures et dcouvrir la grce divine.

    Le dossier que nous vous offrons sur les jeunes et lglise offre une touche doptimisme. Oui, il est possible de surmonter le foss apparent entre jeunes et ans en sintressant de manire authentique aux besoins de cette gnration qui ne demande qu tre soutenue. Que le Seigneur nous fasse la grce de manifester de lintrt les uns pour les autres !

    Ce numro marque la fin de mon mandat de rdacteur du magazine REFLETS. lheure de mettre sous presse, nous cherchons encore les personnes qui pourront prendre le relais. Se pourrait-il que ce soit un jeune ou une jeune maman au foyer, ou un jeune retrait ?

    +

    RECHERCHE DE COLLABORATEURSD

    03

  • Nous pourrions dcrire la jeunesse daujourdhui avec un tas de cri-tres, mais le plus important est de poser le bon regard. Dieu nous demande de considrer la jeunesse dans ce quelle peut et doit devenir par Jsus-Christ, malgr tous ses projets fous ! Avoir le bon regard sur les ados nous demande de voir plus loin que leur imptuosit, afin de ne pas les irriter .

    Si nous considrons limportance centrale de la transmission de la Pa-role au sein des familles ou de la communaut 1, nous devons consi-drer les adolescents comme lun des maillons indispensables dans la ligne des gnrations. Lorsque nous cherchons crer une entit ecclsiale part pour garder nos jeunes , cest une erreur.

    Bien sr, les modes dapprentissages ainsi que les dfis spcifiques de notre temps ncessitent indniablement des ajustements dans notre pdagogie de transmission de la foi. Mais les besoins spirituels des jeunes ne sont pas foncirement diffrents de ceux des enfants ou des adultes !

    Le jeune daujourdhui, entre 12 et 17 ans, na pas de tlphone ; il a un portable (pour les plus ringards), ou plutt un Smartphone. Lado est un expert en moyens de communication ; il a la matrise des rseaux sociaux et de leurs spcificits. Les ados ont dvelopp une intelligence relationnelle certaine travers ces outils, et ils acquirent peu peu la capacit se protger des dangers qui y sont lis. Des rseaux dits phmres, comme Snapchat ou WhatsApp, leur garan-tissent un meilleur respect de la sphre prive.

    Cette gnration montante a du discernement dans les relations et elle est sensible lauthenticit ! Lado daujourdhui est relationnel et fonctionne en rseau. Il est dot dune intelligence motionnelle dveloppe et est sensible lauthenticit. Cest ce quon appelle la gnration Z ou Connected .

    Les ados cherchent une scurit, des rponses, une coute, un accom-pagnement. Savez-vous quels sont les sujets les plus recherchs par les ados sur Internet 2 ? On trouve en premire position la question Est-ce que Dieu existe ? , en deuxime Comment se suicider ? et en troisime la pornographie. Cela fait froid dans le dos. Et pourtant : la nature de leurs recherches, ainsi que cette boulimie de lchange, nous montrent un besoin profond dcoute, daccompagnement et de rponses bibliques !

    Nos ados se trouvent pris dans des sphres dinfluence qui les mettent en tension avec leur foi. Ils sont constamment bombar-ds de fausses vrits et soumis une masse dinformations qui les noie plutt quelle ne les oriente. Notre socit plurielle lest essentiellement dans des idologies rejetant Dieu. Notre hritage judo-chrtien recule, les repres changent. Voil autant de facteurs dstabilisants pour des ados qui se ruent ds lors sur le virtuel pour y chercher une tribu, une coute et des rponses.

    Les ados font face une socit qui leur propose des tromperies sur mesure , que ce soit dans la recherche extrme dexpriences ( tu ne peux pas savoir sans essayer ) ou la dconstruction de para-digmes comme le mariage. La notion de vrit nest plus intrin-sque, mais est devenue un concept personnel. Cette gnration axe sur lexprience doit comprendre quil lui faut construire sur quelque chose de stable. Ces jeunes ont besoin dun accompagne-ment adapt pour sorienter et se saisir de lvangile !

    LGLISE

    LES JEUNES DAUJOURDHUIDfis pour les 12 17 ans

    DOSSIER

    04

    POSER LE BON REGARD

    UN JEUNE, A FONCTIONNE COMMENT ?

    QUE CHERCHENT-ILS ?

    FAIRE FACE LINFLUENCE DE LA SOCIT

    Christophe Jf MartinResponsable du Ple Croissance - stratgie de forma-tion - JPC France, et pasteur la BN de Saint-Louis

    ET

  • ET LES JEUNES

    LES ENJEUX POUR LGLISEQuelques pistes explorer

    LES ENJEUX GNRATIONNELS

    QUELQUES PISTES EXPLORER

    DOSSIER

    lien avec les expriences vcues au sein de la tribu.

    Identifier les idologies de notre poque et montrer leurs impasses :Lapologtique est une arme remarquable que nous enseignons trop peu : poser les questions, identifier les racines des idologies, discerner leurs ramifications et leurs fruits corrompus Lvangile a rponse tout, toutes ces impasses. Cette gnration est en qute de sens, elle a besoin de dcouvrir limmensit de lvan-gile, ce trsor du ciel qui na pas de limite.

    La famille !Nul doute que toutes ces mesures doivent se vivre en accompagnement de ce que les parents sont appels enseigner et vivre au sein de la famille ! Il existe des outils de qualit pour quiper lglise et les familles (Graines2Vie, etc.). Faisons-les connatre !

    On parle de trou gnrationnel lorsque la tranche dge den-dessous nest pas capable de reprendre des responsabilits. Ce trou existe dj dans plusieurs unions dglises. Or il rend la transmission de lvan-gile toutes les gnrations plus ardue du fait que chaque gnration touche plus facilement la sie