Click here to load reader

Spirale Dynamique Evolution individuelle et collective #1 - Lirmm

  • View
    218

  • Download
    2

Embed Size (px)

Text of Spirale Dynamique Evolution individuelle et collective #1 - Lirmm

  • Spirale Dynamique

    Jacques Ferber

    2009

    www.visionsintegrales.com www.lirmm.fr/~ferber

    Evolution individuelle et collective #1 de Clare Graves Ken Wilber JF. Noubel

  • J. Ferber 2009 2

    Pollution, pbs dapprovisionnement en eau

    Rchauffement climatique

    Surpopulation, misre, maladies

    Guerres religieuses, territoriales, ethniques, terrorisme

    Crise conomique mondiale

    Comment grer tout cela?

  • J. Ferber 2009 3

    Toute la connaissance du monde disponible

    Cratifs culturels atteignent la masse critique (17% en France en 2006)

    l'cologie et le dveloppement durable

    la reconnaissance des valeurs fminines

    Etre ou paratre

    la connaissance de soi

    l'enjeu socital

    l'ouverture culturelle

    Accroissement de conscience dans le monde

  • J. Ferber 2009 4

    Une cl pour comprendre le monde

    Prend en compte lvolution du monde et des

    mentalits

    Perspectives collective, individuelle ou relationnelle.

    Ltre plong dans un environnement conomique, cologique, social et culturel.

    SD : initie dans les annes 70 par Clare Graves

    Pense intgrale : dveloppe par K. Wilber dans les

    annes 80-90

  • J. Ferber 2009 5

    Clare Graves

    ( 1986) bio-psycho-social

    development

    Don Beck

    Chris Cowan (et Natasha

    Todorovic)

    Sparation en1998

    Spirale Dynamique

    1996

    Ken Wilber

    Cration de lIntegral Institute

    ~2000

    Sparation en 2003

    SD traditionnelle SDi

    (SD Integral) AQAL

    Pense Integrale

  • J. Ferber 2009 6

    Les socits voluent, et cela sacclre

    - 20 000

    - 1000

    + 1200

    Commerce Technique militaire Production agricole Construction Navigation maritime Systmes politiques

    + 1500

    + 1900

    + 2000

  • J. Ferber 2009 7

    Vision du monde ou "world view" (weltanschauung) :

    Vision du monde = filtre et une cration du monde

    La ralit nous est donne par la manire dont on peut l'apprhender

    En mme temps on construit le monde en l'organisant partir de nos propres conceptions (qui dpendent de notre environnement et de la vision du monde dont on a hrit)

    Ex:

    les pyramides et les cathdrales sont le produit de la ferveur religieuse

    Et aussi le signe d'une rcupration de surplus de ressources par une frange de la socit (clerg), et une marque de la stratification hirarchique de la socit

    Ex: animaux nuisibles et utiles

    On ne peut pas penser autrement qu'au travers de notre

    vision du monde

    Une vision du monde donne "sens" au monde

  • J. Ferber 2009 8

    La spirale dynamique soccupe des visions du monde ou systme de valeurs (ou systmes de pense) :

    En fait lensemble des croyances, normes, attitudes, ides, thiques dun individu ou dun groupe

    Dfinit la manire de voir les choses (vision du monde, worldview)

    Dfinit ce qui est important: le Bien (ce quil est bien de faire), le Beau (ce qui est apprciable), le Vrai (ce qui est rel)

    Ces valeurs sincarnent (simplmentent) dans le monde sous la forme dartefacts (objets, btiments, technologies,..) et de pratiques (habitudes, rituels, comportements, modes de vies)

    Et de lvolution de ces valeurs au cours du temps

    Evolution individuelle (dveloppement de chacun)

    Evolution collective (histoire)

    On ne peut pas penser en dehors d'une vision du monde!

    On peut juste ltendre...

  • J. Ferber 2009 9

    Worldviews, pratiques, artefacts, organisations, institutions

    Visions du monde

    (worldview, systme de pense, culture)

    Pratiques, comportements

    Artefacts, objets

    Organisations,

    institutions

    Structures sociales

  • J. Ferber 2009 10

    Inconscient

    Intangible: ides,

    croyances, attitudes,

    thique, normes

    Conscient

    Tangible: actions,

    artefacts, pratiques

    structures sociales

    Notre action est porte par notre vision du monde,

    laquelle est issue de principes, croyances, valeurs, globalement inconscientes issues de notre culture

    (worldview)

  • J. Ferber 2009 11

    1. Les visions du monde sont collectives mais sexpriment individuellement :

    Ce sont mes valeurs, ma manire de voir le monde

    2. Les visions du monde voluent dans le temps :

    individuellement (psychologie du dveloppement) et collectivement (histoire)

    3. Les visions du monde dpendent globalement des conditions de vies dans lesquelles on est plong

    Ces conditions de vie dclenchent ces manires de voir et dagir dans le monde

    Ces visions du monde apparaissent collectivement lorsquune condition de vie est ralise

    4. Ces visions du monde se transmettent

    Elles se transmettent socialement comme des virus (memes et vMemes)

  • J. Ferber 2009 12

    Le chasseur cueilleur vit dans un monde plein dinconnus:

    Il vit en tribus qui se dplacent. Peu de densit de population, peu dinteraction avec dautres humains mode de vie regroup autour de la tribu, importance des liens familiaux, peu dindividualit

    Religions tournes vers les esprits, les anctres

    Apparition de lagriculture sdentarisation

    Possibilit de faire des rserves moins de problmes de nourriture augmentation de la densit de la population

    Dveloppement des raids pour piller les rserves des autres tribus

    Stratification sociale fonde sur la force et la domination

    Dveloppement de techniques guerrires et dune caste de guerriers

    Religion tourne vers des dieux de pouvoirs

  • J. Ferber 2009 13

    Conditions de vie Forme de pense

    (worldview)

    Pratiques et

    artefact

  • J. Ferber 2009 14

    Conditions de vie #A Forme de pense #A

    (worldview)

    Pratiques et

    artefact #A

    Conditions de vie #B

    Conditions de vie #C

    Forme de pense #B

    (worldview)

    Pratiques et

    artefact #B

    Forme de pense #C

    (worldview)

  • J. Ferber 2009 15

    1492

    1950

    2000 et +

  • J. Ferber 2009 16

    Une vision du monde dtermine un systme de valeur:

    Celui l, il n'est pas de la famille, il n'a rien faire l..

    Dans la vie, il y a des dominants et des domins, et je prfre tre un dominant

    Ceci est une faute et Dieu (ou le Parti) saura te chtier, car tout est organis au mieux par Dieu (ou le Parti).

    Faire cette activit correspond plus mes objectifs d'augmentation de la rentabilit de mes investissements. Je sers ainsi mes intrts et augmente mes profits.

    Tout les tres doivent tre respects dans leur intgrit

    L'argent c'est juste une ressource qui permet de faire avancer des projets visant au dveloppement et l'volution du monde

  • J. Ferber 2009 17

    Le systme de valeur d'une personne ou d'une socit est fonction des circonstances dans lesquelles ces personnes vivent.

    Le contexte conomique et social permet et provoque l'apparition de nouvelles valeurs, de nouvelles manires de voir le monde.

    Ces manires de voir suivent un ordre de dveloppement pr-dtermin

    Qui correspond la "rponse" approprie pour chaque contexte conomique et social

    Qui suit un dveloppement de la conscience

    Une personne ou un groupe de personne peut avancer ou rgresser dans cette spirale

    Lorsque les conditions externes (et internes) changent

  • J. Ferber 2009 18

    Instinctif, survie

    Tribal, magic

    gocentrique- impulsif

    Hirarchique, normatif

    Rationnel, individualiste

    Empathique, pluraliste

    Adaptatif, intgrateur

    Centr sur l'individu Centr sur le collectif

    1er Cycle

    2me C

    ycle Holiste, intgral

  • J. Ferber 2009 19

    Maintenir la stabilit physiologique

    Tout se rsume la survie

    Mode de pense automatique, habitudes, rflexes.

    Peurs et agressivit sur linstant

    Pas de moi, langage du corps et cris, juste un corps

    Systmes ortho et para sympathiques

  • J. Ferber 2009 20

    La base de la survie individuelle

    Rapport la nourriture

    Menaces physiques

    Massages

    Perceptions fines

    Ex: le tsunami

    Exemple:

    les hominiens avant le feu (cf. la Guerre du Feu), les petits groupes en mode survie, les nouveaux ns, certains SDF, les malades, les personnes ges sniles, les enfants loups,

    Toujours actif, toujours en alerte

  • J. Ferber 2009 21

    Trouver une scurit collective dans un monde hostile

    Sacrifier lindividu aux souhaits des anciens, des esprits et des anctres pour obtenir de la scurit dans une tribu plonge dans un monde effrayant

    Structure tribale

    Importance des liens familiaux, des traditions, des anciens, des anctres

    Respect des anciens, des coutumes, du clan

    Acceptation totale des rles et positions dans la tribu

    Univers magique et animiste

    Le monde est plein d'esprits qui nous entourent et qu'il faut apaiser.

    Importance de la magie (vaudou)

    Rituels: rites de passage, cycles saisonniers, sexualit fertilisante

  • J. Ferber 2009 22

    Socit tribale

    Equipe, famille, clan,

    Univers familial matriarcal

    Le chef = la mre

    Univers fusionnel: pas de moi, lindividu ne compte pas,

    Jai froid, mets ton pull

    Pas de diffrence intriorit/extriorit

    Vision limite, tribu-centre

    Le monde est ma clairire, au-del cela nexiste pas (peupl desprits mauvais)

    Apprentissage par imitation et immersion

    Religion: chamanisme

    Objets magiques, totems, esprit des animaux (connexion avec le Beige qui nest pas loin)

    Musique africaine, sud amricaines

    Exemple: quipe sportive, groupe nomade..

  • J. Ferber 2009 23

    Expression totale du moi

    Expression dbride du moi.. jen ai rien f.. des autres

    Rechercher ma satisfaction, mon plaisir, maintenant, sans contraintes je fais ce que je veux

    Ne fait confiance qu soi-mme.. on ne peut faire confiance personne

    Le monde vu comme une structure de domination-soumission

    Le monde est une jungle, o rgne la loi du plus fort

    "seuls les plus forts survivent, les faibles deviennent esclaves

    Vit au jour le jour

    Ne comprend que les gratifications/punitions immdiates

    Sans honte, ni culpabilit

    Ne sintresse pas aux consquences

    Courage, force et honneur

    Importance de l'honneur et de la vengeance

  • J. Ferber 2009 24

    Socit fodale, paternaliste Valeurs machistes

    Fodalit, empires anciens, despotisme

    Bandes Jungle urbaine

    Religion:

    Dieux de pouvoirs (Zeus, Odin, ..)

    Hros solaire (ex: Hercule, Gilgamesh, Siegfried,...)

    Culture jeunes mles :

    "super-hros , hroic-fantasy (Conan) Films daction (guerre, karat, policiers muscls ), jeux videos daction (shooter game)

    Recherche de sensations fortes

    Explorateurs, aventuriers, sports extrmes

    Musique "hard rock", "mtal" ou "gothique ,

    "Jungle urbaine"

  • J. Ferber 2009 25

    Il y a une Vrit et une seule!!

    Le monde a un sens, une direction, une signification transcendante

    Dieu unique ou rgle absolue

    Sacrifie lindividu au profit du Bien et du groupe

    Obissance, humilit, abngation

    Faire ce que les autorits nous disent de faire

    Chacun doit tre sa place

    Se sacrifie pour la patrie, lglise, le parti

    Devoir, honneur (li la place), discipline

    Ordre sur terre et dans les esprits

    Loi morale culpabilit

    Jugements en termes de bien et de mal

    Une seule manire de voir les choses

  • J. Ferber 2009 26

    Apprentissage par endoctrinement

    Punitions

    Ex-communion

    Grands systmes hirarchiques

    Bureaucratie, hirarchie de contrle

    Systmes trs centraliss

    Ordres viennent den haut, traditions sculaires

    Exemple

    Eglises, systmes sovitique, administrations

    Boy scouts

    Orchestre symphonique

  • J. Ferber 2009 27

    Orient vers la satisfaction individuelle matrielle raisonne

    Russir: position sociale dpend de la russite matrielle

    Le monde est un vaste jeu dchec plein dopportunit pour les projets individuels quon se donne.

    Individualisme et comptition

    Etre connu (mdiatisation)

    Etre autonome, self made man

    Domaine de la science et de la raison

    Vrai ou faux, dfini par la raison et lexprimentation scientifique. Importance du fonctionnel, de l'efficacit, de l'optimisation, de la vitesse

    Le temps cest de largent...

    Ide de progrs

    Dveloppement conomique et scientifique

    Les richesses sont cres par lconomie

    Les trente glorieuses

  • J. Ferber 2009 28

    Mort des Dieux (et dsenchantement du monde)

    L'univers est une machine qui suit des lois ternelles

    On peut agir sur le monde et les choses condition de connatre son fonctionnement

    Apprentissage de masse

    Examens et concours

    Relations en termes de contrats

    Exemples

    Le monde des affaires

    La recherche scientifique

    Lconomie comme science des choix rationnels

    Ex: Dbut adolescence (10-15 ans),

    Art moderne

    Recherches musicales mais aussi musique lectronique

    Cubisme recherches de structures non normatives

    Culture de masse

    Est bon ce qui se vend

  • J. Ferber 2009 29

    A chacun sa vrit Importance du ressenti Relativisme absolu.. Toutes les cultures se valent

    Recherche de paix

    Non violence, mdiation

    Sens de la communaut et de lunit

    Partage des affects et des sentiments Respect de l'autre, harmonie relationnelle Prise de dcision par consensus

    Contre les dogmes et les hirarchies Refus de lautorit et de l'individualisme rationnel Dfense des opprims, des minoritaires Souci de la plante (mais idalise)

  • J. Ferber 2009 30

    Spiritualit sans glise

    Importance du corps (tout est nergie ) Dveloppement des mouvements spirituels Valeurs orientale (yoga, bouddhisme, hindousme, tantra, zen,..

    Quelques films

    La belle verte (coline serreau), les choristes

    Exemple:

    adolescence (15-20 ans),

    ONG, mouvement de lutte contre le Sida

    Cercles de parole, thrapies de groupe, cologie, dveloppement des minorits (homosexuels, etc..),

    No-ruraux, les cratifs culturels

    Musique

    New age (Deva Premal), Band Aid, Imagine de J. Lennon, etc..

  • J. Ferber 2009 31

    Tous les niveaux du premier cycle pensent quils ont la vrit et que tout est dit:

    Violet: la chaleur des liens..

    La fusion matricielle

    Rouge: courage, seule la force compte

    La loi du plus fort, esclavage, servage, conflits dgosmes

    Bleu: une seule vrit, celle de Dieu ou du Parti

    Dogmatisme, intgrisme, guerres de religion

    Orange: rationalit et optimisation

    Dveloppement conomique anarchique, crises, pollution

    Vert: relativisme, subjectivisme (ressenti)

    Tout se vaut, laisser faire, ne sait pas grer lgosme rouge..

    Aller au del du une seule vrit ou pas de vrit

    Premier cycle: niveaux de "subsistance" (besoins)

  • J. Ferber 2009 32

    Remarques

    On ne peut pas voir le niveau situ ensuite

    Ex: la mdecine

    Chaque niveau du premier cycle ne voit que lui-mme

    Les niveaux du dessous sont dans l'erreur

    prend conscience de la diversit des points de vue, et en mme temps, voit les choses de manire volutive

    Elargissement de conscience

  • J. Ferber 2009 33

    La vie est un systme dynamique complexe

    Diffrences et changement, La vie est un flux (une descente de rivire en cano) Evolution chaotique (leffet papillon ) pas de prvisions long terme, mais analyse des potentialits Acceptation de lexistence telle quelle est:

    Un jour il fait beau, demain il pleut Reconnat et accepte ses ombres et celles des autres

    Expression individuelle intgre

    Cherche lintgration de ses aspects et tente de samliorer (mais sans tre narcissique) sans but prcis.

    Toujours en qute, en dveloppement...

    Tient compte des autres et de la terre Se met au service de projets ayant du sens Exprience la plnitude de la vie sur terre, avec tous ses aspects

    Souplesse et adaptation

    A laise tous les niveaux: camlon Peut discuter et sentretenir avec des individus centrs chacun des niveaux Parat parfois dtach, sans rien qui le touche vraiment

  • J. Ferber 2009 34

    Hirarchies naturelles et rseaux

    Respecte les comptences et les connaissances, mais pas les dogmes ni les personnes en tant que telle Petits rseaux qui se mettent en place pour un projet prcis, puis disparaissent.. Rapidit et simplicit dans les relations et le travail, mais sans attachement.

    Impliqu dans le dveloppement conomique durable

    Vision systmique intgrant lconomique, lcologique, le social Permaculture,

    Apprentissage

    Apprend par lui-mme pour le simple plaisir dapprendre.. Toujours intress par laspect meta: jagis et je mobserve en agissant.

    Risques

    Trop de dtachement, ne rien faire rellement en passant dune chose lautre avec beaucoup de facilit..

    Exemple

    entreprises "Cradle to cradle". Al Gore

    Peu nombreux, mais se reconnaissent trs facilement entre eux..

  • J. Ferber 2009 35

    La Vie est un tout dont nous sommes chacun une partie

    Des forces multiples sont luvre et il sagit de les organiser, de les harmoniser

    Sentir tout comme des champs (attraction, rpulsion, orientation), dans lesquels nous sommes des particules

    Travaille la bonne sant de la Spirale, indpendamment du niveau..

    Sacrifice de lego au profit de lvolution cosmique globale

    Il ny a quun seul plaisir: travailler au dveloppement de conscience

    Premier niveau qui dpasse le moi

    Le moi profond nest pas lego, mais une force de vie intgre lensemble

    Lego laisse petit petit la place au Soi

    M par lintrieur, sans penser. (union de lintriorit et de lextriorit)

    Peroit le sacr dans toute chose

    Rvrence vis vis de lordre cosmique

    Lucifer est un assistant de Dieu

    Tout va ensemble: conomie, socit, science, spiritualit, sexualit, corps, sentiments, humour... Rien nest opposer, tout se tient..

  • J. Ferber 2009 36

    Titre du livre de Graves (ensemble dcrits posthume):

    The never ending quest

    La vie pousse au dveloppement dune plus grande

    conscience individuelle et collective..

    Mais pour linstant, il est difficile de dire ce qui va arriver...

  • J. Ferber 2009 37

    Chaque niveau englobe et contient le niveau prcdent.

    Mais les niveaux du 1er cycle ne considrent que le leur et cherchent dtruire les niveaux prcdents.

    Les niveaux du bas sont ncessaires la bonne sant des niveaux du haut...

    Chaque niveau possde des qualits positives et ngatives

    Il ny a pas de bon niveau

    Chaque niveau correspond une expansion de conscience

    le dveloppement comme dcentration, largissement de son champ de vision et ouverture l'autre (dans des dimensions de plus en plus larges)

    non-conscience

    Egocentrique

    Ethnocentrique

    Gocentrique/ Mondecentrique

    Univers-centrique

    Kosmos-centrique

    Fusionnel

  • J. Ferber 2009 38

    Sain / inadapt (unhealthy) #1

    Violet Apporte la scurit vis vis du danger

    Chaleur des liens, foyer

    Respect des anciens

    Solidarit (rites de passage)

    Monde signifiant

    Les trangers ne sont pas des personnes Peu d'adaptation Npotisme Etouffement Superstition

    Rouge Courage, hrosme Prend des initiatives, agit Explore, dcouvre Rvolte contre l'oppression Le monde est "fun"

    Domination, violence Prouve qu'il est un homme ou une femme Intimide et exploite les faibles Massacres, viols, mutilations

    Bleu Sens du devoir, "appel", mission Sacrifice pour un idal, charit Donne du sens Rgles, intgrit, honntet

    Pense polarise (une seule vrit) Contrle, impose ses croyances (inquisition) Jugements Srieux, manque de lgret

    Orange Excellence, le + mritant, Recherche de nouveauts, Pense scientifique Aime la comptition, joue le jeu Valorise l'individu

    Croissance n'importe quel cot Les gens sont des ressources Scientisme, matrialisme Manque d'thique Commercial, Pense court terme

  • J. Ferber 2009 39

    Sain / inadapt (unhealthy) #2

    Vert Sensibilit, intriorit Relationnel, communautaire Diversit, pluralisme Egalitaire, non sectaire, ouvert Consensuel

    Besoin d'tre aim, narcissisme Exclu tout jugement de valeur Prpondrance du ressenti sur la raison Anti-hirarchique (flat land) Alli (inconscient) de Rouge contre Bleu et Orange => permissivit Idalise Violet

    Jaune Recherche la sant de tous les niveaux Intgre les diffrences Evolutionnaire (hirarchies naturelles) Fluide, flexible, s'adapte aux circonstances et aux tres Pense systmique, Orient comptence et valeurs

    Distant, peu engag Arrogance ("sais tout") Trop complexe (voire confus) Impatient

    Turquoise Sant du monde, Cosmos Micro-macro Humilit dans une globalit Respect pour l'ordre cosmique

    ???? Pas assez de recul

  • J. Ferber 2009 40

    Aucun ne disparat

    Importance du courant

    Temps

  • J. Ferber 2009 41

    3 phases principales

    Dbut (entering)

    Enthousiasme, aspects positifs

    Pionnier, ge d'or

    Sommet (nodal)

    Dveloppement, apothose (adaptation)

    Fin (exiting)

    Devient inadapt

    Rigidit, aspects ngatifs

  • J. Ferber 2009 42

    Comment le systme passe dun niveau un autre?

    a) Etat initial stable (alpha)

    b) Pression de changement (beta)

    c) Le systme volue OK (nouvel alpha)

    d) Le systme se crispe (point gamma)

    Crises, tensions trop fortes...

    e) Si le systme lche dun seul coup (dtente delta)

    Mais le systme risque alors de rgresser: ex. Les rvolutions.

  • J. Ferber 2009 43

  • J. Ferber 2009 44

    Les conditions du changement

    1. Potentialits des capacits cognitives pour aller vers des niveaux de pense plus complexes

    2. Les solutions du niveau actuel ne fonctionnent plus

    3. Non adquation (dissonance) entre le niveau de pense et les ralits prsentes

    4. Les barrires du changement sont identifies et rsolues

    5. Intuition (insights) qu'il existe des alternatives

    6. Support pendant le temps de transition et de consolidation de la nouvelle forme de pense

  • J. Ferber 2009 45

    Changement en fonction des niveaux

    Collectif => individuel: rbellion, rvolution

    Trs difficile (ex: Bleu->Orange)

    Vers + de libert individuelle

    Individuel => collectif: adhsion, communauts

    + souple au dbut, puis retournement massif ensuite

    Ex: dv. du Christianisme, du monde "vert"

    Souvent les "opprims" du niveau prcdent vont tre

    les acteurs et les dominants du niveau suivant

  • J. Ferber 2009 46

    Liens en franais

    www.visionsintgrales.com : mon blog..(avec tous les liens..)

    www.spiraledynamique.com/: le site de Fabien Chabreuil

    www.integralvision.fr: la premire (ou l'une des premires) botes de conseil utilisant une vision intgrale (et donc dveloppementale)

    En anglais

    www.spiraldynamics.com: portail vers les sites de Beck et Cowan

    www.wie.org/spiral: superbe prsentation de la spirale (avec une interview de Beck)

    www.integrallife.com: le site de la pense intgrale, linstitut intgral de K. Wilber