Toldot 5775

  • View
    215

  • Download
    3

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Transcript

  • Chabat Toldot 29 Hechvan 5775 / 22 Novembre 2014 N.289

    *

    Entre: Sortie:New-York: 4:16 PM 5:17 PMParis: 16H45 17H56 Tel-Aviv: 16H20 17H16

    Chabat KodechLes prparatifs de Chabat doivent tre partages par chacun. Chacun doit y prendre part, mme sil a des serviteurs qui peuvent le faire a sa place.Bien plus, il devra faire ces prparatifs mme si cest un personnage important, car prparer le Chabbath nest pas un manquement au respect du a son rang.

    BZHM, QUE SOIT VENGLEUR SANG ET VITE !

  • Il mangea, se leva, partit, et mprisa le droit dainesse

    Nos maitres enseignent que ce nest pas tant le fait davoir mange et bu qui tait deplaces, mais le fait detre parti comme ci de rien ntait.En effet, lorsquEssav arriva, le texte temoigne quil tait affame et fatigue, ce qui peut dans une certaine manire justifier son acte.

    Mais une fois quil sest rassasie, il aurait du regretter son acte et se mettre a pleurer, ou meme a demande a Yaacov de bien vouloir lui rendre son droit dainesse.Essav, lui, ne fit rien de tout cela, il se leve et part sans que cela ne le derange outre mesure !!!

    Ce nest pas tant dans la faute que dans le sentiment qui suit la faute, que lon reconnait lintention reelle du fauteur !!!

    Yaacov sempara des benedictions prevues pour Essav.

    Pourquoi tait il indispensable que Yaacov prenne les Berahot de son pre de manire detournees ??Pourquoi Ytshak navait-il pas prevu de benir Essav et Yaacov ?

    LorsquYtshak donne les benedictions a celui quil croit etre Essav, il donne en quelques sortes des benedictions sans conditions, meme si on a le niveau dEssav.

    Mais sil avait donne les benedictions a Yaacov, cela aurait signifie que ces benedictions ne peuvent etre recus que si nous avons le niveau de Yaacov Avinou !

    Rivka prit les vetements de son grand fils et elle en habilla Yaacov le petit.

    Pourquoi tait il necessaire de preciser que Essav est le grand et Yaacov le petit ???

    Lorsque Rivka placa les vetements dEssav sur Yaacov, bien que celui-ci tait bien plus grand que Yaacov, les vetements sadapterent a leur nouveau proprietaire.En voyant cela, Rivka comprit quHachem sassociait a son prpojet et que ce stratageme fonctionnerait !

    Retrouvailles !!!

    Rsum de la Parachat Toldot

    * Aprs leur mariage, Rivka et Ytshak nont pas denfants durant 20 ans.Rivka est enceinte de jumeaux.

    * Elle apprend par prophtie quil sagit de deux peuples qui ne cesseront de se combattre.Le premier-n, Essav est un chasseur et a la prfrence de son pre, tandis que le second, Yaacov, est un homme simple qui tudie toute la journe, il est le prfre de Rivka.Un jour qu'Essav revient de la chasse affam, il aperoit Yaacov prparant un plat de lentilles, et les change contre son droit d'anesse.* Une nouvelle famine survient, et Ytshak doit se rendre a la frontire dErets-Isral, chez les Philistins. * Ytshak s'installe Ber Shiva. * Essav pouse des filles du pays, au dplaisir de ses parents.* Ytshak, sentant sa fin est approcher, veut bnir Essav, mais Yaacov, dune manire dtourne va prendre sa place afin de rcuprer les bndictions dYtshak.* Cela provoque la colre d'Essav qui projette de tuer Jacob. * Sur le conseil de ses parents, Yaacov fuit chez Lavane, le frre de Rivka.

    Et les enfants sagitaient dans son sein

    Rachi explique que, lorsque Rivka passait devant un lieu didolatres, lenfant sagitait dans son ventre, et lorsquelle passait devant un endroit de Thora, lenfant sagitait aussi.Ne sachant pas quelle avait en elle deux bebes, elle sinquietait de la nature de cet enfant qui tait attire en meme temps par letudede la Thora, et aussi par lidolatrie.Cest precisement cela qui linquietait.

    Comme nous lenseignent nos maitres, le pire nest pas celui qui fait des fautes, mais celui qui est assis entre deux chaises.

    Cest aussi ce que declara Elliyahou Hanavy lorsquil reunit les Bne-Israel sur le mont Carmel, il les reprimanda en ces termes: Jusqu quand serez vous assis enter deux chaises !!

    Car celui qui faute connait sa situation et on peut esperer quil fasse Techouva; Par contre, celui qui se cache derriere ses Mitsvot pour justifier ses fautes, une telle personne aura enormement de mal a corriger son comportement puisquelle ne ressent pas la gravite de celui-ci.

    Ils le nommrent Essav Il le nomma Yaacov

    A propos de la nomination dEssav, le texte emploie le pluriel, alors que pour Yaacov cest le singulier qui est utilise.

    Essav represente le mensonge et la fourberie (il savait les gens)Yaacov represente la verite (TITENE EMET LEYAACOV)Or, peu de monde est attire par la verite, aloprs que la plus grande partie de la population est plongee dans le mensonge.Cest pour cette raison que TOUS le nommerent Essav alors que IL le nomma Yaacov.

    Ytshak devint aveugle !

    Avraham renvoya Ichmael qui representait un danger pour leducation dYthak, il put donc y accueillir Rivka.Ytshak garda Essav pres de lui, malgre son mauvais comportement, il du donc chasser Yaacov qui ne fit jamais rentrer son epouse chez ses parents !

  • Autant que je le sache, elle navait jamais allum les bougies de Chabbat de sa vie. Je fus heureuse quelle acceptt. Je posai deux bougies supplmentaires sur le plateau: sans attendre mon aide, elle craqua une allumette, alluma ses bougies et, pleine dassurance, rcita delle-mme la bndiction.Jtais stupfaite: ma grand-mre connaissait donc la bndiction ? O avait-elle appris ? Comment se faisait-il que je ne lavais jamais vue allumer les bougies de Chabbat ? Il tait impossible quelle soit capable de rpter une phrase entendue pour la premire fois de la bouche dune enfant de trois ans !Il ny avait pas de temps perdre, lheure avanait.Jallumai mes bougies avec la bndiction et mes prires silencieuses en faveur de ma famille, de mes amis, des malades, des jeunes gens marier, des couples sans enfants et de tout le peuple juif. Puis jinterrogeai ma grand-mre. Elle raconta que sa propre mre allumait les bougies de Chabbat mais avait arrt quand elle avait eu dix ans. Ma grand-mre se souvenait de la bndiction si souvent entendue durant son enfance et lavait reconnue quand ma fille lavait prononce.

    Je nen fus que plus tonne: la dernire fois que ma grand-mre lavait entendue, ctait il y a plus de 70 ans ! Ce souvenir tait subitement revenu sa mmoire. Elle-mme navait jamais auparavant allum les bougies de Chabbat et, ce vendredi aprs-midi, en compagnie de sa petite-fille et de son arrire petite-fille, elle les alluma pour la premire fois de sa vie !Tout au long de cet t, nous avons continu dallumer toutes les trois ensemble les bougies de Chabbat. A la fin des vacances, ma grand-mre retourna en Floride: Hanna et moi avons attendu avec impatience lt suivant pour renouveler cette exprience mais ce bonheur nous fut refus car ma grand-mre dcda quelques mois plus tard.

    Aprs son dcs, je me souvins subitement de ses mots : Tu es juive, cest tout ce que tu as besoin de savoir ! Je ralisai quavec cette connaissance de base, toute une vie de foi en D., dtude de la Torah, de pratique des commandements et de rflexion mattendait pour que je parte sa dcouverte et que je men imprgne.Cest la mmoire de ma grand-mre que Hanna et moi nous conformons justement cet hritage identitaire.

    2 bougies supplmentaires !

    Il y a vingt ans, jai reu des bougies de Chabbat de quelquun que je ne connaissais pas. Des jeunes filles distribuaient des bougies toutes les femmes juives quelles rencontraient et, bien qu lpoque je trouvai cela bizarre, je les acceptai.A la maison, je lus le papier avec le mode demploi qui les accompagnait mais je dcidai que ce rite ntait pas pour moi. Aprs tout, je navais jamais entendu le mot Chabbat et mon ducation juive stait rsume en une phrase prononce par ma grand-mre: Tu es juive, et cest tout ce que tu dois savoir !Les annes passrent, les bougies avaient t oublies depuis longtemps quand la mme scne se reproduisit: on moffrit nouveau des bougies un vendredi. Entre-temps javais eu loccasion de rencontrer quelques Juifs pratiquants et je mtais familiarise avec cette coutume. Cette fois-ci, je trouvai que ctait une bonne ide ; je lus attentivement la brochure explicative qui soulignait la beaut, la signification profonde et limportance de lallumage des bougies. Ce fut ce vendredi soir que jallumai les bougies de Chabbat pour la premire fois.

    Un an plus tard, naquit ma fille Hanna. Pour elle, ce fut diffrent: ds le premier vendredi de sa vie, elle observa sa mre qui allumait les bougies de Chabbat. Quand elle fta son troisime anniversaire, nous adoptmes la coutume mentionne dans la brochure: une petite fille de trois ans allume sa propre bougie de Chabbat avec la bndiction, sous lil vigilant de sa maman bien sr! A cette occasion, je lui achetai un trs beau chandelier.Quand lt arriva, Hanna avait trois ans et demi et avait dj une certaine exprience. Elle en parlait avec volubilit son arrire grand-mre qui tait venue de Floride pour quelques mois. Hanna et moi aimions rendre visite ma grand-mre dans le village de vacances le vendredi.La brochure concernant lallumage des bougies insistait sur limportance de respecter les horaires afin dhonorer le Chabbat et de ne pas risquer de le dsacraliser. Cest pourquoi nous quittions ma grand-mre bien avant lheure de Chabbat afin davoir le temps de rentrer la maison pour lallumage.

    Un vendredi aprs-midi, nous tions lances toutes les trois dans une conversation anime quand je remarquai soudain quil tait tard. Nous tions si bien ensemble que nous navions pas vraiment envie de nous quitter mais dans mon esprit, il ne pouvait en tre autrement. Mais ma grande surprise, ma grand-mre suggra que nous allumions les bougies sur place dans son bungalow. Jacceptai volontiers et proposai mme dapporter sur place la nourriture que javais prpare afin que nous prenions ensem