38
TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA CRAU 13310 SAINT MARTIN DE CRAU _____________________________________________________________________________________ Maître d'Ouvrage MAIRIE DE SAINT MARTIN DE CRAU Place du Docteur Bagnaninchi B.P. 50001 13558 SAINT MARTIN DE CRAU CEDEX Tél. : 04 90 47 17 29 Maître d'oeuvre SARL BARRERA AGENCE D’ARCHITECTURE Monsieur Patrice BARRERA Monsieur Pierre-Jean GUILLOT Architectes 4, rue Mouniat 13150 TARASCON Tél. : 04 90 47 73 64 - Fax : 04 90 47 73 65 BET Structure BET BECCAMEL 276, avenue de Saint-Tronquet 84130 LE PONTET Tél. : 04 90 31 14 27 - Fax : 04 90 31 06 23 BET Fluides QUADRI INGENIERIE 65, rue du Mourelet 84000 AVIGNON Tél. : 04 90 82 76 53 - Fax : 04 90 85 10 56 Economiste CABINET MORERE Technopole Agroparc B.P. 81245 84911 AVIGNON CEDEX 9 Tél. : 04 90 84 30 30 - Fax : 04 90 84 30 39 _____________________________________________________________________________________ D.C.E. C.C.T.P. LOT 01 – GROS-OEUVRE

TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

  • Upload
    buidiep

  • View
    223

  • Download
    0

Embed Size (px)

Citation preview

Page 1: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE

LA MAISON DE LA CRAU

13310 SAINT MARTIN DE CRAU

_____________________________________________________________________________________

Maître d'Ouvrage MAIRIE DE SAINT MARTIN DE CRAU Place du Docteur Bagnaninchi B.P. 50001 13558 SAINT MARTIN DE CRAU CEDEX Tél. : 04 90 47 17 29

Maître d'œuvre SARL BARRERA AGENCE D’ARCHITECTURE

Monsieur Patrice BARRERA Monsieur Pierre-Jean GUILLOT Architectes 4, rue Mouniat 13150 TARASCON Tél. : 04 90 47 73 64 - Fax : 04 90 47 73 65

BET Structure BET BECCAMEL 276, avenue de Saint-Tronquet 84130 LE PONTET Tél. : 04 90 31 14 27 - Fax : 04 90 31 06 23

BET Fluides QUADRI INGENIERIE

65, rue du Mourelet 84000 AVIGNON Tél. : 04 90 82 76 53 - Fax : 04 90 85 10 56

Economiste CABINET MORERE

Technopole Agroparc B.P. 81245 84911 AVIGNON CEDEX 9 Tél. : 04 90 84 30 30 - Fax : 04 90 84 30 39

_____________________________________________________________________________________

D.C.E.

C.C.T.P.

LOT 01 – GROS-ŒUVRE

Page 2: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 2/38

SOMMAIRE

GENERALITES GROS-ŒUVRE ................................................................................................. 5

1.0.1. Objet ..................................................................................................................................................... 5

1.0.2. LIMITES DES PRESTATIONS ............................................................................................................. 5

1.0.3. REGLEMENTATIONS ET NORMES .................................................................................................... 5

1.0.4. PLANS D'EXECUTION - NOTES DE CALCUL .................................................................................... 5

1.0.5. ETAT DES LIEUX ET CONNAISSANCE DU TERRAIN ...................................................................... 5

1.0.6. IMPLANTATION - TRAÇAGE - TRAIT DE NIVEAU ............................................................................ 6

1.0.7. INSTALLATION DE CHANTIER - SECURITE - NETTOYAGE ............................................................ 6

1.0.8. QUALITE ET LIVRAISON DES MATERIAUX ...................................................................................... 6

1.0.9. FABRICATION, MISE EN ŒUVRE ET CONTROLE DES BETONS ................................................... 6

1.0.10. Documents de référence ...................................................................................................................... 6

1.0.11. Désignation des bétons ........................................................................................................................ 7

1.0.12. Fabrication des bétons ......................................................................................................................... 7

1.0.13. Transport des bétons ............................................................................................................................ 8

1.0.14. Mise en œuvre des bétons ................................................................................................................... 8

1.0.15. Contrôle des bétons .............................................................................................................................. 9

1.0.16. Définition des coffrages ...................................................................................................................... 10

1.0.17. Armatures ........................................................................................................................................... 11

1.0.18. DEFINITION DES MORTIERS ........................................................................................................... 11

1.0.19. ETAT DES SURFACES DE PLANCHERS ........................................................................................ 12

1.0.20. EXECUTION DES TRAVAUX ............................................................................................................ 12

1.0.21. Composition du prix ............................................................................................................................ 12

1.0.22. INTERFACES ENTRE LES CORPS D'ETAT ..................................................................................... 12

1.0.23. Prise en compte des dépenses relatives aux déchets ...................................................................... 12

MAISON DE LA CRAU – BATIMENT BBC CREE ............. .................................................................................... 13

DESCRIPTION DES OUVRAGES .......................................................................................... 14

1.1. OBLIGATIONS ET FRAIS DIVERS .............. ........................................................................ 14

1.1.1. Mesures d'organisation générale du chantier ..................................................................................... 14

1.1.2. Protections collectives - Sécurité du chantier ..................................................................................... 14

1.2. TRAVAUX AU DROIT DU BATIMENT EXISTANT .... ........................................................... 14

1.2.1. Démolition de dallage existant ........................................................................................................... 14

1.2.2. Décaissement du sol existant ............................................................................................................ 14

1.2.3. Dallage sur terre plein au droit de la salle d’expositions 2 ................................................................ 15

1.2.4. Démolition de murs en maçonnerie .................................................................................................... 15

1.2.5. Dépose de portes de placards avec récupération .............................................................................. 15

1.2.6. Agrafes dans murs existants .............................................................................................................. 16

1.2.7. Dépose de menuiseries extérieures sans récupération .................................................................... 16

1.2.8. Rebouchage d’ouverture dans murs de façades ................................................................................. 16

1.2.9. Réfection des appuis, seuils et tableaux d’ouvertures ...................................................................... 17

1.2.10. Création ou modification d’ouvertures en sous-œuvre dans mur ....................................................... 17

1.2.10.1. Création d’ouverture dans mur de refends ....................................................................................... 17

1.2.10.2. Création d’ouverture dans mur de façades ...................................................................................... 17

1.2.11. Dépose de revêtements de sol souple .............................................................................................. 18

1.2.12. Réfection et traitement hydrofuge de murs existants ........................................................................ 18

1.3. TERRASSEMENTS POUR FONDATIONS ........... ............................................................... 18

1.3.1. Préparation des plateformes au droit des bâtiments ......................................................................... 18

1.3.2. Fouilles en trous et rigoles exécutées mécaniquement en terrain meuble ........................................ 19

1.3.3. Béton de propreté .............................................................................................................................. 19

1.3.4. Plots en gros béton avec armatures de liaisons ................................................................................. 19

1.3.5. Butons en béton armé ........................................................................................................................ 19

1.3.6. Réservations et prescellements de platines ....................................................................................... 20

1.4. OUVRAGES DIVERS EN FONDATIONS ............. ................................................................. 20

1.4.1. Fourreaux, réservations et pénétrations ............................................................................................. 20

Page 3: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 3/38

1.5. OSSATURE EN BETON ARME EN INFRASTRUCTURE . ................................................... 20

1.5.1. Longrines en béton armé .................................................................................................................... 20

1.5.1.1. Longrines support de parois extérieures ............................................................................................ 20

1.5.1.2. Longrines supports de parois intérieures ........................................................................................... 21

1.5.1.3. Longrines au droit du joint de dilatation ............................................................................................ 21

1.5.1.4. Longrines consoles en béton armé .................................................................................................. 21

1.5.2. Talons en béton armé au droit des longrines ..................................................................................... 21

1.5.3. Traitement hydrofuge des parois enterrées ......................................................................................... 21

1.6. DALLAGES ................................. ......................................................................................... 22

1.6.1. Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment.......................................................................... 22

1.6.2. Dallage en béton armé sur terre-plein ................................................................................................ 22

1.6.2.1. Dallage en façade nord ouest ............................................................................................................ 23

1.6.2.2. Dallage en façade sud ouest ............................................................................................................. 23

1.7. OSSATURE EN BETON ARME EN SUPERSTRUCTURE . .................................................. 23

1.7.1. Poteaux en béton armé ...................................................................................................................... 23

1.7.2. Poutres et linteaux en béton armé ....................................................................................................... 24

1.7.2.1. Linteaux dans murs en agglomérés................................................................................................... 24

1.7.2.2. Poutres support de planchers ............................................................................................................ 24

1.7.2.3. Poutres support de murs ................................................................................................................... 24

1.7.2.4. Poutres rampantes supports de profilés métalliques......................................................................... 24

1.7.2.5. Poutres bandeau en façades ............................................................................................................. 24

1.7.2.6. Poutres support de cheneau .............................................................................................................. 25

1.7.3. Chaînages en béton armé ................................................................................................................... 25

1.7.3.1 Chaînages ceintures de planchers ..................................................................................................... 25

1.7.3.2 Chaînages intermédiaires sur murs en agglomérés ........................................................................... 25

1.7.3.3. Chaînages d'arase sur murs en agglomérés ...................................................................................... 25

1.7.3.4. Chaînages suivant rampant de toiture ................................................................................................ 25

1.8. MURS EN ELEVATION ........................ ................................................................................ 26

1.8.1. Murs en agglomérés de ciment ........................................................................................................... 26

1.8.1.1 Murs de façades du bâtiment ............................................................................................................ 26

1.8.1.2 Murs de refends ................................................................................................................................. 26

1.8.1.3 Murs au droit du joint de dilatation ...................................................................................................... 26

1.8.2. Raidisseurs verticaux dans blocs en agglomérés .............................................................................. 26

1.9. PLANCHERS EN SUPERSTRUCTURE .............. ................................................................. 27

1.9.1. Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier..................................................................... 27

1.9.2. Planchers préfabriqués industriels des divers locaux à l’étage .......................................................... 27

1.9.3. Recharge en béton sur plancher avec forme de pente ..................................................................... 27

1.10. ESCALIERS ................................ ........................................................................................ 28

1.10.1. Marches d'escaliers sur paillasse en béton armé .............................................................................. 28

1.11. TRAVAUX INTERIEURS ....................... .............................................................................. 28

1.11.1. Pose et scellement de menuiseries sur murs intérieurs ................................................................... 28

1.11.2. Tranchées pour réseaux intérieurs sous dalle portée dans remblais ................................................. 28

1.11.3. Canalisations en PVC ......................................................................................................................... 29

1.11.4. Canalisations en polyéthylène ............................................................................................................ 29

1.11.5 Ravoirage sous plancher chauffant ..................................................................................................... 29

1.11.6. Chape rapportée armée pour plancher chauffant .............................................................................. 29

1.11.7. Canalisations TPC ............................................................................................................................. 30

1.11.8. Joints de dilatation en joint antisismique ............................................................................................ 30

1.11.9. Socle en béton armé sur plancher ..................................................................................................... 30

1.12. TRAVAUX EN FAÇADES ........................ ............................................................................. 30

1.12.1. Appuis de fenêtres en béton armé..................................................................................................... 30

1.12.2. Seuils de portes en béton armé ......................................................................................................... 30

1.12.3. Génoises en tuiles canals avec pare-feuille ...................................................................................... 31

1.12.4. Soubassement en galets maçonnés avec isolation thermique ......................................................... 31

1.13. DIVERS................................................................................................................................ 31

1.13.1. Construction d'un local abri compteur ................................................................................................ 31

1.13.2. Caniveau à grille ................................................................................................................................ 32

1.13.3. Charte chantier vert ............................................................................................................................ 32

1.13.4. Traitement des déchets produits ....................................................................................................... 32

Page 4: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 4/38

MAISON DE LA CRAU – REHABILITATION DE L’ECOMUSEE .. ........................................................................ 33

DESCRIPTION DES OUVRAGES .......................................................................................... 34

1.14. TRAVAUX PREPARATOIRES .................... ........................................................................ 34

1.14.1. Protection des sols conservés ........................................................................................................... 34

1.15. TRAVAUX DE DEMOLITIONS ................... ......................................................................... 34

1.15.1. Démolitions de plafonds existants ..................................................................................................... 34

1.15.2. Démolitions de cloisons existantes .................................................................................................... 34

1.15.3. Démolitions de contre-cloisons .......................................................................................................... 35

1.15.4. Démolition de marches d’escaliers intérieures .................................................................................. 35

1.15.5. Démolition de murs en maçonnerie ................................................................................................... 35

1.15.6. Dépose soignée de revêtements de sols .......................................................................................... 35

1.16. CREATION DE LA GAINE ELEVATEUR ........... ................................................................. 36

1.16.1. Création de fosse en béton armé pour élévateur .............................................................................. 36

1.16.2. Création de trémie dans planchers existants .................................................................................... 36

1.16.3. Murs au droit des gaines ascenseurs ................................................................................................ 36

1.16.4. Linteaux en béton armé ..................................................................................................................... 37

1.16.5. Chaînages ceintures en béton armé ................................................................................................. 37

1.16.6. Dalle de couverture de la gaine élévateur ......................................................................................... 37

1.16.7. Création de ventilation haute ............................................................................................................. 38

1.17. DIVERS................................................................................................................................ 38

1.17.1. Rebouchage des trous de scellement du mobilier ............................................................................. 38

1.17.2. Trous dans murs et planchers ............................................................................................................ 38

1.17.3. Charte chantier vert ............................................................................................................................ 38

1.17.4. Traitement des déchets produits ....................................................................................................... 38

Page 5: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 5/38

GENERALITES GROS-ŒUVRE

1.0.1. Objet

Le présent C.C.T.P. a pour objet de définir les travaux de Gros-oeuvre relatifs aux Travaux d’aménagement de la Maison de la Crau sur la commun e de SAINT MARTIN DE CRAU (Bouches du Rhône). L'entrepreneur devra avoir pris connaissance dans son intégralité des différentes pièces contractuelles du marché, telles que : . Les généralités tous corps d'état et les C.C.T.P. des autres corps d'état ; . Le C.C.A.P. ; . Les plans et détails de conception architecturale ; . Les plans de principe "Structure" et "Fluides" ; . Le Permis de Construire et ses annexes ; . La charte chantier vert ; . Le P.G.C.S.P.S. ; Et tous autres documents faisant partie du marché.

1.0.2. LIMITES DES PRESTATIONS

La proposition de l'entreprise s'entend compris : - La fourniture de tous les matériaux et la main d'œuvre nécessaires à l'exécution des travaux ; - L'application des règles d'hygiène et de sécurité ; - Les percements, coupes, découpes nécessaires aux autres corps d'état ; - Tous les scellements, calfeutrements et raccords nécessaires à la bonne exécution des travaux, - L'évacuation de ses propres déchets et gravois ; - En règle générale, l'ensemble des obligations mises à sa charge par les pièces du marché.

1.0.3. REGLEMENTATIONS ET NORMES

Pour l'exécution de ses travaux, l'entrepreneur du présent lot devra se conformer au R.E.E.F. édité par le C.S.T.B. et contenant notamment les Documents Techniques Unifiés (D.T.U.), normes, décrets, règles en vigueur au moment de l'appel d'offres, ainsi que les nouvelles normes parasismiques.

1.0.4. PLANS D'EXECUTION - NOTES DE CALCUL

Les concepteurs sont chargés d'une mission de Maîtrise d’Œuvre "Mission de base" aux termes de la loi M.O.P., sans la phase EXE. Les plans de conception architecturale des ouvrages sont fournis aux entreprises dans le présent dossier, ainsi que les plans de principe « Structures » et « Fluides ». Les études de fabrication, d’exécution et calculs sont à la charge de l'entreprise qui devra obtenir l’approbation du Maître d’Œuvre, des BET cités ci-dessus, ainsi que du Bureau de Contrôle. Le Coordonnateur S.P.S. est chargé d'une mission de niveau 2.

1.0.5. ETAT DES LIEUX ET CONNAISSANCE DU TERRAIN

L'entrepreneur ayant été à même de réunir tous les renseignements nécessaires à l'appréciation des diffi-cultés d'exécution imposées par la nature du sol superficiel et du sous-sol, des taux de travail admis, ainsi que les servitudes résultant de la disposition des lieux, aucune difficulté raisonnablement prévisible dans l'exécution des ouvrages définis au devis descriptif ou aux plans du D.C.E. ne donnera droit à une indem-nité ou à une plus-value. Aucune modification du prix global et forfaitaire ne sera admise pour quelque raison que ce soit après si-gnature du marché global et forfaitaire.

Page 6: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 6/38

1.0.6. IMPLANTATION - TRAÇAGE - TRAIT DE NIVEAU

Voir article 0.2.8. dans les Généralités Tous Corps d'Etat.

1.0.7. INSTALLATION DE CHANTIER - SECURITE - NET TOYAGE

Voir prestations définies dans le P.G.C.S.P.S. et le C.P.S.

1.0.8. QUALITE ET LIVRAISON DES MATERIAUX

Les matériaux, matériels et fournitures utilisés doivent être soumis au Maître d'Œuvre pour acceptation avant emploi. Tous travaux non conformes seront systématiquement démolis et reconstruits aux frais de l'entreprise. Les bétons et mortiers seront fabriqués à partir des matériaux LAFARGE ou similaire : Ciments, sables, granulats, adjuvants, colorants.

1.0.9. FABRICATION, MISE EN ŒUVRE ET CONTROLE DE S BETONS

1.0.10. Documents de référence

NF P 15-301 Liants hydrauliques - Ciments courants - Composition, spécifications et critères de confor-mité

NF P 18-010 Bétons - Classification et désignation des bétons hydrauliques NF P 18-011 Bétons - Classification des environnements agressifs NF P 18-101 Granulats - Vocabulaire - Définitions et classification NF P 18-103 Adjuvants pour bétons, mortiers et coulis - Définition, classification et marquage NF P 18-201 Travaux de bâtiment - Exécution des travaux en béton - Cahier des clauses techniques NF P 18-203 Utilisation de chlorure de calcium et des adjuvants contenant des chlorures dans la confec-

tion des coulis, mortiers et bétons NF P 18-210 Travaux de bâtiment - Murs en béton banché - Cahier des clauses techniques NF P 18-303 Bétons - Mise œuvre - Eau de gâchage pour bétons de construction NF P 18-305 Bétons - Béton prêt à l'emploi NF P 18-325 Béton - Performances, production, mise en œuvre et critères de conformité (ENV206) NF P 18-330 Adjuvants pour bétons, mortiers et coulis - Hauts réducteurs d'eau NF P 18-331 Adjuvants pour bétons, mortiers et coulis - Accélérateurs de prise sans chlore NF P 18-332 Adjuvants pour bétons, mortiers et coulis - Accélérateurs de durcissement sans chlore NF P 18-333 Adjuvants pour bétons, mortiers et coulis - Fluidifiants NF P 18-335 Adjuvants pour bétons, mortiers et coulis - Plastifiants NF P 18-336 Adjuvants pour bétons, mortiers et coulis - Réducteurs d'eau - Plastifiants NF P 18-337 Adjuvants pour bétons, mortiers et coulis - Retardateurs de prises NF P 18-338 Adjuvants pour bétons, mortiers et coulis - Entraîneur d'air NF P 18-353 Adjuvants pour bétons, mortiers et coulis - Mesure du pourcentage d'air occlus dans un bé-

ton frais à l'aéromètre à béton NF P 18-370 Adjuvants - Produits de cure pour bétons et mortiers - Définition, spécifications et marquage NF P 18-380 Adjuvants pour bétons, mortiers et coulis - Reconnaissance chimique des adjuvants NF P 18-404 Bétons - Essais d'étude, de convenance et de contrôle - Confection et conservation des

éprouvettes NF P 18-405 Bétons - Essais d'information - Confection et conservation des éprouvettes NF P 18-406 Bétons - Essai de compression NF P 18-451 Bétons - Essai d'affaiblissement NF P 18-541 Granulats - Granulats pour béton hydraulique - Spécifications NF P 18-554 Granulats - Mesures des masses volumiques, de la porosité, du coefficient d'absorption et

de la teneur en eau des gravillons et cailloux NF P 18-555 Granulats - Mesures des masses volumiques, coefficient d'absorption et teneur en eau des

sables

Page 7: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 7/38

1.0.11. Désignation des bétons

Le tableau suivant définit les différentes catégories de bétons nécessaires à la construction de l'ouvrage précité. Les caractéristiques des bétons sont conformes aux spécifications de la norme P 18-305.

Classification Type d’ouvrage

Adjuvants

Contrôle

B0

Béton de propreté de blocage

Néant

B1

Béton non armé en contact avec la terre

Hydrofuge

Atténué

B2

Béton armé en contact avec la terre

Hydrofuge plastifiant

Strict

B3

Béton armé en élévation

Strict

B4

Béton armé pour éléments très sollicités

Strict

B5

Béton précontraint

Strict

B6

Béton pour forme et recharge

Néant

B7

Béton pour éléments préfabri-qués et ouvrages spéciaux

Plastifiant Hydrofuge

Strict

NOTA : Prévoir tous les adjuvants et fluidifiants nécessaires à la réalisation des bétons laissés apparents, nets de décoffrage.

1.0.12. Fabrication des bétons

Tous les bétons sont élaborés dans une installation de fabrication de Béton Prêt à l'Emploi, conformément aux prescriptions de la norme NF P 18-305. L'entrepreneur commande ces bétons par référence à la norme NF P 18-305 en spécifiant les valeurs re-quises dans le tableau de désignation des bétons. Pour chaque livraison, le fabricant établit un bordereau de livraison, indiquant : - L'usine productrice ; - Le chantier destinataire ; - La classe d'environnement et le type de béton ; - La résistance du béton ; - La nature des constituants ; - Les valeurs des autres caractéristiques demandées (granularité, plasticité, …) ; - L'heure exacte de la première gâchée ; - L'heure limite d'utilisation.

Les bordereaux de livraison sont tenus à la disposition du Maître d'Œuvre. Tous les constituants du béton, y compris l'eau, sont dosés et malaxés à la centrale avant le départ des

camions malaxeurs (toupies).

Page 8: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 8/38

1.0.13. Transport des bétons

Sauf dispositions particulières, la durée du transport ne doit pas être supérieure à 1 h 30 et la durée totale (transport + vidange) ne doit pas excéder 2 h 00. Il n'est employé aucun procédé de transport susceptible de donner lieu à : - Une ségrégation des constituants du béton ; - Un commencement de prise avant la mise en œuvre ; - Une altération des qualités du béton par les conditions atmosphériques (notamment par évaporation ex-

cessive). Le transport des bétons est normalement effectué dans les camions malaxeurs. Ceux-ci sont équipés d'un

tambour à deux vitesses, l'une pour l'agitation, l'autre pour le malaxage. Aucun ajout d'eau ou autres ingrédients ne peut intervenir, sur le chantier, sans l'accord exprès du produc-teur de béton. Avant le bétonnage, l'entrepreneur définit : - Le matériel utilisé et le schéma de l'installation ; - Les cadences de bétonnage ; - Les zones de circulation prévues pour le personnel ; - Les adaptations prévues dans le ferraillage si nécessaire ; - Les mesures prévues pour éviter la ségrégation en début et fin de séquence de bétonnage.

1.0.14. Mise en œuvre des bétons

a. Programme de bétonnage

Les programmes de bétonnage définissent : - Les phases de bétonnage ; - La position du béton mis en place (date de coulage, quantité et formule) ; - Les conditions de recouvrement des couches successives ; - La nature des coffrages d'arrêt ; - Le matériel nécessaire pour la mise en œuvre ; - Les moyens utilisés pour assurer le serrage du béton ; - Les moyens d'approvisionnement, y compris les moyens mis en réserve ; - L'effectif en personnel en précisant sa qualification professionnelle ; - Les secours électriques éventuels ; - Les dispositions prévues en cas d'arrêt d'approvisionnement du béton.

b. Mise en œuvre - Vibration

Dans le cas de mise en œuvre à la pompe, le béton est mélangé dans l'engin transporteur avant déver-sement dans la trémie de la pompe. Les tuyauteries exposées au soleil sont convenablement protégées. Avant le bétonnage, si un mortier est utilisé pour favoriser le glissement du béton dans les conduites, ce-lui-ci est intégralement évacué avant le début du bétonnage. Le béton est exempt de ségrégation au moment de sa mise en œuvre qui doit intervenir avant tout début de prise ou dessiccation. La mise en place du béton et sa vibration ne doivent pas provoquer de déplacement des armatures. Les armatures qui sortent d'une levée sont maintenues solidement de telle sorte que leur enrobage mini-mum soit toujours garanti dans la levée suivante. Le béton est en contact parfait avec les parois ou les coffrages et enrobe les armatures sur toute leur sur-face. Le béton ne doit pas tomber librement d'une hauteur supérieure à 1.50 m. La chute est guidée par des goulottes souples, et des fenêtres sont éventuellement réservées dans les coffrages ou dans le ferraillage. Dans le cas d'un bétonnage à la benne, pour faciliter la descente du béton dans les goulottes, la benne peut être équipée d'un dispositif de vibration. Le serrage du béton devra être parfaitement réalisé.

Page 9: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 9/38

c. Reprises de bétonnage

Au moment de la prise, la surface du béton est complètement purgée de la laitance à l'aide d'un jet d'air et d'eau sous pression de façon à aviver cette surface et à la débarrasser de toutes es parties friables ou grasses tout en veillant à ne pas déchausser les granulats. Dans le cas où le résultat n'est pas atteint, l'en-trepreneur procède avant tout bétonnage à un avivage de la surface, soit à l'aide d'un jet à haute pression (supérieure à 100 bars), soit par un léger repiquage suivi à nouveau d'un nettoyage et d'un lavage. L'entrepreneur aménage dans ses coffrages des orifices et un réseau d'évacuation permettant de recueillir l'eau et les matériaux issus du nettoyage, sans souiller les bétons situés à proximité. A chaque reprise sur béton durci, la surface à bétonner est parfaitement nettoyée, puis humidifiée jusqu'à saturation du béton. Avant bétonnage, l'eau en excès est éliminée à l'air comprimé, exempt d'huile. A la fin du bétonnage ou au moment du traitement de la reprise, les armatures en attente sont débarras-sées des coulées de laitance et de mortier qui pourraient les enrober.

d. Bétonnage par temps froid

Lorsque la température descend au-dessous de 5°C to ut bétonnage fait l'objet de dispositions spéciales soumises au Maître d'Œuvre.

e. Bétonnage par temps chaud

Durant les périodes où la température est élevée, surtout si elle s'accompagne d'un air sec, l'entrepreneur prend toutes les dispositions pour éviter des conséquences fâcheuses sur le béton frais (forte accélération de la prise, évaporation rapide de l'eau, diminution rapide de la plasticité, fissuration après mise en œuvre) ou sur le béton durci (élévation de la température du béton entraînant une diminution de la résistance fi-nale et une fissuration). La température du béton frais mis en œuvre ne dépasse pas 30°C. L'entrepreneur établit des procédures qu'il soumet au Maître d'Œuvre après avoir effectué, si nécessaire, des essais de convenance.

f. Cure du béton

Quelles que soient les conditions climatiques, la cure est exigée pour les dalles, les terrasses ainsi que pour les voiles dont le décoffrage intervient moins de trois jours après la fin du bétonnage. Pour tous les autres ouvrages, la cure est exigée lorsque les conditions climatiques (atmosphère sèche en toute saison, vent, ensoleillement) compromettent l'hydratation normale du ciment et la bonne tenue du béton.

1.0.15. Contrôle des bétons

a. Centrales certifiées NF (titulaires du droit d'u sage de la marque NF)

L'entrepreneur est dispensé de l'obligation d'exécuter des essais de réception. Dans le cadre de la Marque NF-BPE, le producteur de béton dispose d'un Plan d'Assurance de la Qualité conforme aux dispositions du Règlement Particulier de la Marque. Ce PAQ est approuvé par l'AFNOR et la bonne application des procédures qu'il contient est périodiquement vérifiée par cet organisme. Les autocontrôles du producteur, certifiés par tierce partie, apportent la garantie de conformité des pro-duits.

b. Centrales non certifiées NF

Les essais permettent de contrôler la conformité du béton aux spécifications du marché. Ils sont réalisés par prélèvements de béton frais effectués au moment de l'utilisation du béton, au point le plus proche possible de sa mise en œuvre dans l'ouvrage, par exemple au déversement du camion ma-laxeur. La confection et la conservation des éprouvettes sont conformes à la norme NF P 18-404. Il est effectué au minimum un prélèvement par 50 m3 de béton ou type d'ouvrage. A partir de ce prélèvement, sont réalisés : - Une mesure de consistance (essai d'affaissement selon norme NF P 18-451) ; - Un essai de détermination de la résistance à la compression à 28 jours. Le résultat retenu est pris égal

à la moyenne arithmétique des mesures effectuées sur trois éprouvettes.

Page 10: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 10/38

c. Essais des bétons à la résistance à la compressi on

Les essais de compression seront effectués sur des éprouvettes cylindriques de section droite circulaire et de hauteur égale à deux fois le diamètre de cette section droite. Les faces en contact avec la presse seront rectifiées à l'aide d'un enduit de 2 mm d'épaisseur maximale, constitué par la pâte d'un mélange de 2/3 de ciment CPA 45 et 1/3 de ciment d'alumine. Les frais des es-sais sont à la charge de l'entrepreneur. Dans le cas où la résistance des bétons n'atteindrait pas les valeurs fixées ci-dessus, l'entrepreneur devra, sans plus-value, soit modifier la composition granulométrique du béton, soit augmenter le dosage en ci-ment. Cette modification sera approuvée par écrit et de nouveaux essais seront effectués aux frais de l'entrepre-neur ; les modifications et les essais seront poursuivis jusqu'à ce que les résistances fixées soient at-teintes. En plus des essais de résistance à la compression, l'entrepreneur fera procéder, à ses frais à des essais de résistance à la traction et à la flexion, en vue de s'assurer de la continuité des résistances. L'entrepreneur est informé que, dans le cas où des ouvrages seraient coulés avec des bétons ne satisfai-sant pas aux essais définis ci-dessus, il sera exigé, à ses frais, la démolition et la reconstruction des ouvrages incriminés.

1.0.16. Définition des coffrages

Les coffrages seront en bois ou métalliques, au choix de l'entrepreneur et fonction des qualités de pare-ment à obtenir. Les parements des parois et murs en béton banchés seront traités conformément au D.T.U. Les ragréages et finitions seront exécutés immédiatement après décoffrage. L'entrepreneur devra apporter une attention toute particulière au rebouchage systématique des trous de banches de manière à éviter d'affaiblir l'isolement acoustique et l'étanchéité des murs. Cette obturation se-ra réalisée à l'aide de carottes tronconiques préfabriquées enduites de mortier et enfoncées en force.

Types de coffrages et leur désignation Observations

C1 (coffrages pour parements élémentaires) Parois cachées C2 (coffrage pour parement amélioré) Surface rugueuse, balèvres non adhérentes enlevées Parois recevant un enduit épais manque de matière rebouché (nids de cailloux ou zone sableuse ragréés) C3 (coffrage pour parement ordinaire intérieur) Surface lisse, balèvres non adhérentes enlevées, Parois devant recevoir des finitions à revête-

ment mince (papier peint ou peinture) manque de matière rebouché (en réalisant un rebou-chage et un enduit garnissant)

C4 (coffrage pour parement courant) Même usage que le parement ordinaire, mais sa Parois devant recevoir un revêtement mince meilleure finition n'exige qu'une moindre préparation, surface lisse, balèvres enlevées et ragréées. C5 (coffrage pour parement soigné) Surface lisse sans défaut, sans reprise de Parois extérieures destinées à rester brutes

de décoffrage ragréage.

C6 (coffrage pour parement exceptionnel) Surfaces destinées à rester brut de décoffrage sans Parements apparents extérieurs caractérisés autre finition. La finition du parement sera : par leur aspect décoratif - soit parfaitement lisse en l'absence de toute indica- tion complémentaire dans le présent CCTP, sans reprise et ragréage ; - soit avec effet architectural selon la description qui en est donnée dans le présent CCTP.

Nota : Prévoir un chanfrein sur toutes les arêtes vives des poteaux et voiles accessibles au public ; Des ouvrages dont l'aspect "au décoffrage" seraient reconnus défectueux par le Maître d'Œuvre ou non conformes à la définition imposée, seront repris par l'entrepreneur et à ses frais. Dans le cadre du chantier à faibles nuisances, l’entreprise emploiera des huiles de décoffrages de type végétales compatibles avec la mise en œuvre de revêtement d’imperméabilisation.

Page 11: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 11/38

Les surfaces devant rester "brutes de décoffrage" et reconnues défectueuses seront reprises sur la totali-té de la surface vue et non limitées aux parties défectueuses, afin de conserver l'homogénéité d'aspect de la surface considérée.

Tous les supports destinés à rester bruts de décoffrage, ou à recevoir une peinture, feront l'objet d'une réception contradictoire regroupant : - L'Architecte ; - L'Entrepreneur du présent lot ; - L'Entrepreneur du lot peinture ou du lot de revêtement concerné.

1.0.17. Armatures

Les armatures utilisées seront exclusivement constituées par des fabrications homologuées en France, et conformes aux normes NFA 35.015, 35.016 et 35.017. Un certificat d'origine de l'usine garantissant les caractéristiques mécaniques des aciers employés sera obligatoirement fourni par l'Entrepreneur si le Maître d'Œuvre en fait la demande. Au moment de la mise en œuvre du béton, les armatures en place doivent être parfaitement propres, sans souillure de rouille non adhérente, de peinture, de graisse, d'huile, de mortier, de béton ou de terre ; Lorsque la température sera de - 5°C, les travaux d e façonnage d'acier (surtout d'acier à haute adhé-rence) seront interrompus.

Qualité des aciers : Conforme aux normes et réglementations en vigueur. Les aciers devront avoir un enrobage de 2 cm minimum en milieu non agressif et de 4 à 7 cm en milieu agressif (milieu marin, présence d'acides, ou autres).

1.0.18. DEFINITION DES MORTIERS

Le sable devra être conforme à la norme NF P 15.403. Des contrôles de la granulométrie du sable ou de la composition des mortiers pourront être prescrits par le Maître d'Œuvre. Les ciments seront conformes aux normes NF P 15.300 et 15.301.

Types de mortiers et leur désignation Dosage ciment minimum

M1 Mortier pour hourder, calfeutrer (construction en agglos de ci-ment, maçonnerie ordinaire élévation)

350 kg

M2 (Chape mortier adhérente ou flottante) 350 kg M3 Mortier pour scellement, enduits (couche d'accrochage gobetis) 400 kg M4 (Chapes et enduits étanches courants) 500 kg M5 Enduits étanches spéciaux (cuvelage, etc...) 800 kg M6 Mortier bâtard pour enduits (corps de l'enduit) 275 kg M7 (Mortier pour hourder, construction en élévation de briques 150 kg creuses en terre cuite) Maçonnage de tuiles M8 Mortier bâtard pour enduits (couche de finition) 275 kg

Nota : Les liants CLK, CLX, CF, CHF sont interdits pour les parements vus ; Le ciment de laitier et le sable de mer sont rigoureusement exclus des mortiers.

Page 12: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 12/38

1.0.19. ETAT DES SURFACES DE PLANCHERS

L'état de surface des dallages, des dalles et des chapes, varie avec les revêtements de sols qu'ils doivent recevoir. On distinguera 5 types de surfaces : (voir tableau ci-après).

Tolérances de Types de parements planéité Hauteur et leur destination S/Règle S/Règle des saillies 2,00 m 0,20 m S1 (brut) 10 mm S2 (béton surfacé courant) Sols destinés à recevoir directement un carrelage mince

posé à bain de mortier 6 mm 3 mm 4 mm

S3 (béton surface soigné) Sols destinés à recevoir un revêtement de sol mince collé 5 mm 2 mm 2 mm S4 (chape incorporée) Sols destinés à recevoir un revêtement de sol mince 4 mm 1 mm 1 mm S5 (chape rapportée) Sols destinés à recevoir un revêtement de sol mince, 4 mm 1 mm 0,5 mm une peinture, une étanchéité

En ce qui concerne les locaux recevant des sols minces, collés directement sur le support béton livré par le Gros-Œuvre, la qualité de finition exigée sera conforme aux Règles Professionnelles de préparation des supports en béton, en fonction des matériaux précisés au C.C.T.P.

1.0.20. EXECUTION DES TRAVAUX

L'entrepreneur du présent lot a à sa charge les moyens de manutention, de levage et les échafaudages nécessaires à la réalisation de ses ouvrages. La proposition de l'entreprise s'entend compris la réfection de tous les ouvrages défectueux et ce jusqu'à la réception des travaux, ainsi que la protection de ses ouvrages contre les ébranlements, chocs et épau-frures des arêtes.

1.0.21. Composition du prix

Voir article 0.2.10. dans les Généralités Tous Corps d'Etat.

1.0.22. INTERFACES ENTRE LES CORPS D'ETAT

Voir article 0.2.12. dans les Généralités Tous Corps d'Etat.

1.0.23. Prise en compte des dépenses relatives au x déchets

Le prix doit couvrir forfaitairement ce lot pour : . Toute dépense relative aux prestations assurées par le lot (voir CCTP généralités TCE) ; . Sa participation aux dépenses du compte spécial (voir CCTP généralités TCE) ; . Le tri des déchets sera fait sur chantier selon les recommandations de la charte chantier vert, avec

utilisation des bennes de tris communs (la gestion sera assurée par le lot gros-œuvre aux frais du compte-prorata).

Page 13: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 13/38

MAISON DE LA CRAU – BATIMENT BBC CREE

Page 14: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 14/38

DESCRIPTION DES OUVRAGES

1.1. OBLIGATIONS ET FRAIS DIVERS 02_100_ 10(5)

1.1.1. Mesures d'organisation générale du chanti er

DESCRIPTION L'entrepreneur du présent lot devra les prestations prévues et définies dans le P.G.C.S.P.S., le C.C.A.P. et les Généralités Tous Corps d'Etat : - Locaux communs ; - Plan d'installation de chantier ; - Eclairage de chantier ; - Branchements de chantier ; - Clôture de chantier opaque de 2.00 m de hauteur ; - Circulations et accès ; - Nettoyage du chantier ; - Installation électrique générale ; - Protections collectives ; - Panneau de chantier ; - Avance des frais de consommation et de gestion du compte prorata.

02_100_ 20(5)

1.1.2. Protections collectives - Sécurité du cha ntier

DESCRIPTION L'entrepreneur du présent lot est chargé de l'installation et de la maintenance des protections collectives jusqu'à la réception des travaux. Le détail de ces obligations est défini dans le P.G.C.S.P.S.

1.2. TRAVAUX AU DROIT DU BATIMENT EXISTANT

1.2.1. Démolition de dallage existant

DESCRIPTION L'entrepreneur du présent lot devra la démolition complète de dallage existant, travaux comprenant : . Le prédécoupage périphérique avant démolition ; . La démolition complète du dallage ; . Chargement et évacuation des gravois selon charte chantier vert ; . Les renforts et protections provisoires au droit des constructions existantes.

LOCALISATION Niveau rez-de-chaussée : sur l’emprise de la salle d’expositions 2.

1.2.2. Décaissement du sol existant . Epaisseur : 30 cm environ

DESCRIPTION Décaissement manuel ou mécanique des sols existants, sur une épaisseur de 30 cm environ, tout venant, de gravats de toute nature, situés dans les locaux existants.

Le prix comprendra également : . Toutes sujétions pour l'exécution manuelle des terrassements au droit des canalisations existantes ; . Toutes sujétions de difficultés de réalisation des travaux au droit des locaux existants ; . Le chargement et l'évacuation des gravois selon charte chantier vert.

LOCALISATION Niveau rez-de-chaussée : sur l’emprise de la salle d’expositions 2.

Page 15: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 15/38

1.2.3. Dallage sur terre plein au droit de la s alle d’expositions 2 . Epaisseur : 13 cm . Finition : dressée à la règle

DESCRIPTION Façon d'un dallage en béton armé sur terre-plein, travaux comprenant :

Travaux préparatoires : A partir de la plate-forme, les travaux comprendront : . Nettoyage et compactage soigné de l'assise ; . Réglage et nivellement de la plate-forme.

Forme de rattrapage en tout venant non compacté : Sur plate-forme, remblai en concassé 0/315 sur une épaisseur de 20 cm, avec réglage. La surface du terre-plein sera réalisée par une couche de sable de 5 cm d'épaisseur moyenne. Le prix de l'entrepreneur comprendra également les essais de plaques.

Isolation thermique Mise en place suivant recommandations du fabricant. Isolation thermique du type UNIMAT ou similaire : Fourniture et pose jointivement sur terre-plein de panneaux rigides de mousse en polystyrène expansé type UNIMAT SOL des Ets LAFARGE ou similaire, épaisseur 10 cm. A prévoir sur l’emprise totale du local.

Dallage en béton armé sur terre-plein : Façon d'un dallage sur terre plein en béton (dosage et caractéristiques suivant normes et réglementa-tions), y compris armatures par treillis soudé et ferraillage nécessaire suivant étude Béton Armé. Le prix comprendra tous les éléments de fractionnement et dilatation. Finition : S2 dressée à la règle destiné à recevoir un sol scellé. Tolérance de support : conforme aux Normes et DTU en vigueur.

LOCALISATION Niveau rez-de-chaussée : sur l’emprise de la salle d’expositions 2.

1.2.4. Démolition de murs en maçonnerie

DESCRIPTION L'entrepreneur du présent lot devra la démolition complète de murs, en maçonnerie de pierres ou d’agglomérés, béton cellulaire, travaux comprenant : . Le prédécoupage avant démolition au droit des murs conservés ; . La démolition complète des murs ; . Chargement et évacuation selon la charte chantier vert ; . Les renforts et protections provisoires au droit des constructions existantes. Le prix comprendra également les rebouchages, saignées et divers raccords d’enduits au droit des démolitions.

LOCALISATION Niveau R + 1 : mur non conservé au droit des placards de la salle d’expositions 3.

1.2.5. Dépose de portes de placards avec récupér ation

DESCRIPTION L'entrepreneur du présent lot devra la dépose et le descellement soigné des portes de placards bois sur murs avec mise à disposition du maître d’ouvrage.

Le prix comprendra également : . La sortie et l’évacuation des gravois selon la charte chantier vert ; . Le rebouchage des trous et feuillures ; . Les divers raccords d’enduits au droit des démolitions.

LOCALISATION Niveau R + 1 : ensemble des portes de placards de la salle d’expositions 3.

Page 16: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 16/38

1.2.6. Agrafes dans murs existants

DESCRIPTION Exécution d’une saignée horizontale dans mur en pierres moellons ou maçonnerie de pierres, coulage en place de béton (dosage et caractéristiques suivant tableaux dans généralités) pour mise en œuvre à ser-rage soigné, y compris armatures suivant calculs, coffrage. Décoffrage, nettoyage du béton et enlèvement des balèvres. Coffrage du type C4 : Parements destinés à recevoir un enduit.

Le prix comprendra également : . La démolition soignée du débord de mur du rez-de-chaussée sur une hauteur de 75 cm ; . Etaiements et consolidations nécessaires de la structure existante ; . Les liaisons et ancrage des murs existants ; . Le chargement et l’évacuation des gravois selon la charte chantier vert ; . Le rebouchage des trous et saignées.

LOCALISATION Au droit de l’angle est du bâtiment existant.

1.2.7. Dépose de menuiseries extérieures sans r écupération

DESCRIPTION L'entrepreneur du présent lot devra la dépose et le descellement des menuiseries extérieures bois, aluminium ou PVC sur murs : - Portes et portes-fenêtres avec ou sans imposte ; - Ensemble menuisé porte + fenêtre ; - Fenêtres avec ou sans imposte ; - Châssis, autres.

Le prix comprendra également : . La sortie et l’évacuation des gravois selon la charte chantier vert ; . Le rebouchage des trous et feuillures ; . Les divers raccords d’enduits au droit des démolitions.

LOCALISATION En façades du bâtiment existant aux niveaux rez-de-chaussée et R + 1.

1.2.8. Rebouchage d’ouverture dans murs de façade s

DESCRIPTION L’entrepreneur du présent lot aura à sa charge, le rebouchage des ouvertures non conservées, dans les murs extérieurs de 50 cm d’épaisseur environ, travaux comprenant : . Fourniture et pose de cornières (section 30 x 30 x 30 mm), scellement au mortier de ciment dans la ma-

çonnerie existante, avec percements dans les murs existants ; . Piquage de la maçonnerie en périphérique de l’ouverture ; . Rebouchage de l’ouverture en maçonnerie d’agglomérés de ciment y compris ancrages et liaisons avec

la maçonnerie existante.

Le prix comprendra également : . La fourniture et mise en place d’armatures complémentaires ; . Le dressage au mortier de ciment prêt à recevoir l’enduit de finition ; . Démolition des appuis et seuils au droit des ouvertures rebouchées ; . Toutes sujétions de liaisons et de raccords soignés.

LOCALISATION Dimensions 0.60 x 0.80 ht et 0.20 x 0.20 ht : . Niveau rez-de-chaussée : en façade nord ouest au droit de la salle d’expositions 3.

Page 17: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 17/38

1.2.9. Réfection des appuis, seuils et tableaux d’ouvertures

DESCRIPTION La réfection des appuis de fenêtres, seuils de portes en béton et tableaux d’ouvertures avant pose des menuiseries, façon rejingot (finition : avec forme de pente identique à l’existant). Le prix comprendra également les travaux de démolitions si nécessaires.

LOCALISATION Au droit des ouvertures en façades du bâtiment existant.

1.2.10. Création ou modification d’ouvertures en s ous-œuvre dans mur

DESCRIPTION TYPE L’entrepreneur du présent lot aura à sa charge, la création ou modification d’ouverture en sous-œuvre dans mur (extérieur ou intérieur), travaux comprenant : . Etaiements et consolidations nécessaires de la structure existante ; . Saignées de part et d'autre du mur pour ancrage du linteau ; . Construction d’un linteau en sous-œuvre :

- Avec des profilés métalliques : . Fourniture, pose et scellement en sous-œuvre de fers (HEM, IPE ou HEA), y compris blocage et liai-

sons par tiges filetées et boulons ; . Protection des fers par une couche d’antirouille, raccords après pose ; . Remplissage entre linteaux et maçonnerie en béton, y compris coffrages des joues latérales.

. Blocage au mortier sans retrait entre linteau et maçonnerie ;

. Saignées verticales de part et d'autre du mur pour démolitions ;

. Démolition en sous-œuvre de la maçonnerie ;

. Dressage au mortier de ciment en tableaux et enduit de finition identique à l'existant, y compris façon d'arêtes ;

. Habillage du linteau en treillis métallique, avec enduit de dressage au mortier de ciment et enduit de fini-tion identique à l’existant ;

. Raccords d'enduits au droit des démolitions, y compris toutes sujétions de liaisons avec l'existant

. Toutes sujétions d'étaiement et d'échafaudage.

1.2.10.1. Création d’ouverture dans mur de refends . Dimensions : 1.60 x 2.30 ht (repères S.02 et S.04 )

PARTICULARITES Création d’ouverture en sous-œuvre suivant généralités et description type. - Nature du mur : maçonnerie pierres ou moellon avec béton - épaisseur 60 cm environ - Linteau en profilés métalliques.

L’entrepreneur devra prévoir également dans son prix : - Deux jambages avec assises en béton armé ; - Le brochage des attentes dans la maçonnerie existante ; - Le seuil ou emmarchement en béton

LOCALISATION Niveaux rez-de-chaussée et R + 1 : suivant plans architecte, ouvertures entre salles d’expositions 2 et 3 et bâtiment existant.

1.2.10.2. Création d’ouverture dans mur de façades . Dimensions : 1.60 x 2.30 ht (repères S.01 et S.03 )

PARTICULARITES Création d’ouverture en sous-œuvre suivant généralités et description type. - Nature du mur : maçonnerie pierres ou moellon avec béton - épaisseur 30 cm environ - Linteau en profilés métalliques.

L’entrepreneur devra prévoir également dans son prix : - Deux jambages avec assises en béton armé ; - Le brochage des attentes dans la maçonnerie existante ;

Page 18: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 18/38

- Le seuil ou emmarchement en béton

LOCALISATION Niveaux rez-de-chaussée et R + 1 : suivant plans architecte, ouvertures entre salles d’expositions 2 et 3 et bâtiment créé.

1.2.11. Dépose de revêtements de sol souple

DESCRIPTION L’entrepreneur du présent lot devra la dépose et le descellement de revêtements de sols souples.

Le prix comprendra également : . La dépose des plinthes avec rebouchage des trous et raccords d’enduits ; . Le nettoyage et la mise à nu du support existant conservé ; . La sortie et l’évacuation des gravois selon la charte chantier vert.

LOCALISATION Niveau R + 1 : suivant plans architecte, sur l’emprise de la salle d’expositions 3.

1.2.12. Réfection et traitement hydrofuge de murs existants

DESCRIPTION Réfection des enduits intérieurs sur murs, comprenant : . Lavage du support ; . Décroûtage de vieux enduits sur murs existants ; . Fourniture et pose d'un grillage au droit des changements de matériaux ; . Gobetis au mortier de ciment avec incorporation d’un adjuvant hydrofuge . Dressage au mortier bâtard, avec incorporation d’un adjuvant hydrofuge, épaisseur minimum 3 cm. . Enduit de finition au mortier de ciment avec incorporation d’un adjuvant hydroment Le prix comprendra également : . Chargement et évacuation des gravats selon la charte chantier vert ; . Les reprises et scellement seront réalisés avec le même enduit que sur les parois.

LOCALISATION Niveau rez-de-chaussée : au droit des murs de la salle d’expositions 2 sur une hauteur de 1.00 ml.

1.3. TERRASSEMENTS POUR FONDATIONS

NOTA IMPORTANT : En vue de l'établissement du prix forfaitaire, l'entrepreneur du présent lot calcule son évaluation en fonction des données suivantes :

- les plans d'état des lieux, avec visite impérative sur le site (voir généralités Tous Corps d'Etat) ; - les plans guides de fondations ; - le plan de masse du projet ; - le rapport de sol donné à titre indicatif.

1.3.1. Préparation des plateformes au droit des bâtiments . Epaisseur : 30 cm

DESCRIPTION Après mise en propreté, l’entrepreneur aura à sa charge : . Fourniture et mise en place d’un géotextile anticontaminant type BIDIM sur toute l’emprise du fond de

forme ; . Fourniture et mise en œuvre d’une couche de forme, épaisseur 30 cm, en GNT 0/315 ; . Purges de toutes poches ; . Réglage et compactage du fond de forme en statique puis en dynamique.

Page 19: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 19/38

Le prix comprendra également deux essais de plaques par plate formes valeurs à obtenir suivant préconisation de l’étude de sol.

LOCALISATION Sur l’emprise du bâtiment à créer avec surlargeur périphérique ≈ 1.00 ml.

1.3.2. Fouilles en trous et rigoles exécutées mé caniquement en terrain meuble

DESCRIPTION Terrassements exécutés en terrain de toutes natures, y compris le nivellement du fond et le dressage des parois réalisés manuellement. Le prix comprendra le blindage, l'étaiement, le jet sur berges, le pompage d'eau éventuel et toutes sujé-tions. Les terres seront chargées sur camions et évacuées à la décharge publique. Nota : L'entrepreneur devra tenir compte dans son prix de toutes les difficultés de démolitions de maçon-neries éventuellement existantes et protection des réseaux existants, rencontrés pour l'exécution des fon-dations. On veillera à purger toute poche de remblai éventuel ou de terre végétale rencontrée lors de l'ouverture des fouilles. En cas d'intempéries, les fonds de fouilles seront impérativement curés et purgés de tous matériaux rema-niés ou saturés d'eau.

Mode de métré : . Ce prix s'applique au mètre cube théorique de fouilles en trous et rigoles, terrassé et évacué aux dé-charges publiques.

LOCALISATION Suivant plans de fondations, au droit des plots de fondations, longrines et butons.

1.3.3. Béton de propreté

DESCRIPTION Béton de propreté coulé en fond de fouilles avec une épaisseur minimale de 0.10 m. Compris dressement de la surface d'appui et coffrage éventuel des joues. (Dosage et caractéristiques suivant tableau dans généralités).

LOCALISATION Suivant plans de fondations, au droit des longrines et butons.

1.3.4. Plots en gros béton avec armatures de lia isons

DESCRIPTION Fourniture et mise en œuvre de gros béton de fondations (dosage et caractéristiques suivant tableau dans généralités) coulé à pleines fouilles. Fourniture, façonnage et mise en place des armatures. Le prix comprendra également les armatures de liaisons avec longrines en béton armé.

LOCALISATION Suivant plans de fondations, ensemble des plots de fondations.

1.3.5. Butons en béton armé

DESCRIPTION Fourniture et mise en œuvre de béton (dosages et caractéristiques suivant tableau dans généralités) coulé à pleines fouilles pour butons parasismiques. Fourniture, façonnage et mise en place des armatures avant coulage du béton.

LOCALISATION Suivant plans de fondations, ensemble des butons reliant les massifs.

Page 20: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 20/38

1.3.6. Réservations et prescellements de platine s

DESCRIPTION Exécution de réservations suivant dimensions et positions définies aux plans du BET dans plots en béton armé. Pose et préscellement de platines métalliques (livré par le serrurier). Le prix comprendra également l’implantation des platines avant scellement.

LOCALISATION Au droit des plots béton support de poteaux métalliques.

1.4. OUVRAGES DIVERS EN FONDATIONS 02_122_ 10(4) 02_122_9 0(5)

1.4.1. Fourreaux, réservations et pénétrations

DESCRIPTION Mise en place des fourreaux et canalisations fournis par le présent lot, exécution des réservations dans les délais prévus. Rebouchage, scellement, calfeutrement et finition à la charge de l’entrepreneur. L'entrepreneur ménagera des barbacanes dans l'infrastructure pour l'écoulement des éventuelles eaux d'infiltrations souterraines. Cet article est compté au FORFAIT.

LOCALISATION Définis par les plans de réservations établis et fournis par les entreprises concernées (réseaux eaux, as-sainissement, électricité, courants faibles, téléphone et autres).

1.5. OSSATURE EN BETON ARME EN INFRASTRUCTURE

1.5.1. Longrines en béton armé

DESCRIPTION TYPE Fourniture et mise en œuvre par tous les moyens manuels ou mécaniques de béton (dosage et caractéristiques suivant tableau dans généralité) coulé entre coffrages. Fourniture et mise en œuvre de coffrages. Le prix comprendra toutes les sujétions de réservations éventuelles (passage de tuyauteries, gaines, ventilation, et autres). Fourniture, façonnage et mise en place des armatures. Mode de métré pour les poteaux et raidisseurs incorporés dans les longrines : . Uniquement la plus-value d'aciers, car béton et coffrages sont comptés dans les longrines.

02_131_05( 5)

1.5.1.1. Longrines support de parois extérieures

PARTICULARITES Exécution de longrines en béton armé suivant généralités et description type. Coffrage de type C4: Parements destinés à recevoir un traitement hydrofuge. Le prix comprendra également les armatures de liaisons avec les talons en béton armé.

LOCALISATION Suivant plans du BET, ensemble des longrines en pieds des parois extérieures du bâtiment.

Page 21: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 21/38

1.5.1.2. Longrines supports de parois intérieures

PARTICULARITES Exécution de longrines en béton armé suivant généralités et description type. Coffrage de type C2 : Parements non apparents.

LOCALISATION Suivant plans du BET, ensemble des longrines support de parois intérieures du bâtiment.

1.5.1.3. Longrines au droit du joint de dilatatio n

PARTICULARITES Exécution de longrines en béton armé suivant généralités et description type. Coffrage de type : . C2 : Parements non apparents (côté intéreur) . C4: Parements destinés à recevoir un traitement hydrofuge (côté extérieur).

LOCALISATION Suivant plans du BET, au droit du joint de dilatation du bâtiment.

1.5.1.4. Longrines consoles en béton armé

PARTICULARITES Exécution de longrines en béton armé suivant généralités et description type. Coffrage de type : . C2 : Parements non apparents (côté intéreur) . C4: Parements destinés à recevoir un traitement hydrofuge (côté extérieur).

LOCALISATION Suivant plans du BET, ensemble des longrines consoles support de parois extérieures et murs au droit du joint de dilatation.

1.5.2. Talons en béton armé au droit des longrin es

DESCRIPTION Fourniture et mise en œuvre par tous les moyens manuels ou mécaniques de béton (dosage et caractéristiques suivant tableau dans généralité) coulé entre coffrages. Fourniture et mise en œuvre de coffrages du type C4: Parements destinés à recevoir un traitement hydrofuge. Le prix comprendra toutes les sujétions de réalisation en porte à faux. Fourniture, façonnage et mise en place des armatures.

LOCALISATION Suivant plans du BET, au droit des longrines : . Section 25 x 25 ht : en façades sud est et nord est du bâtiment ; . Section 10 x 20 ht : en façades sud est et sud ouest du bâtiment.

1.5.3. Traitement hydrofuge des parois enterrées

DESCRIPTION Travaux comprenant : . Préparation du support avec nettoyage et obturation des joints et défauts éventuels de maçonnerie avec

un mastic plastique ; . Application d'un revêtement caoutchouc liquide type RUBSON ou similaire à deux couches croisées.

LOCALISATION Contre parois périphériques des bâtiment.

Page 22: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 22/38

1.6. DALLAGES

1.6.1. Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment . Epaisseur : 20 cm . Finition : dressée à la règle

DESCRIPTION Façon d'une dalle portée en béton armé sur terre-plein, travaux comprenant :

Travaux préparatoires pour dallages sur terre-plein : A partir de la plate-forme, les travaux comprendront : . Nettoyage et compactage soigné de l'assise ; . Réglage et nivellement de la plate-forme.

Forme de rattrapage en tout venant non compacté : Sur plate-forme, remblai en concassé 0/315 sur une épaisseur de 20 cm environ, avec réglage et compactage. La surface du terre-plein sera réalisée par une couche de sable de 5 cm d'épaisseur moyenne. Le prix de l'entrepreneur comprendra également les essais de plaques.

Isolation thermique : Mise en place suivant recommandations du fabricant. Isolation thermique du type UNIMAT ou similaire : Fourniture et pose jointivement sur terre-plein de panneaux rigides de mousse en polystyrène expansé type UNIMAT SOL des Ets LAFARGE ou similaire, épaisseur 10 cm. A prévoir sur l’emprise totale du local.

Dalle portée en béton armé sur terre-plein Façon d'un dallage porté en béton armé (dosage et caractéristiques suivant tableau dans généralités), y compris armatures par treillis soudé et ferraillage nécessaire suivant étude Béton Armé. Le prix comprendra tous les éléments de fractionnement et dilatation. Finition : S2 : dressée à la règle destiné à recevoir un complexe de plancher chauffant Tolérance de support : conforme aux Normes et DTU en vigueur. NOTA : au droit de la chaufferie la finition sera lissée (S4) destiné à recevoir une peinture.

LOCALISATION Sur l’emprise de tous les locaux du niveau rez-de-chaussée du bâtiment.

1.6.2. Dallage en béton armé sur terre-plein

DESCRIPTION TYPE Façon d'une dalle en béton armé sur terre-plein, travaux comprenant :

Travaux préparatoires pour dallages sur terre-plein : A partir de la plate-forme, les travaux comprendront : . Nettoyage et compactage soigné de l'assise ; . Réglage et nivellement de la plate-forme.

Forme de rattrapage en tout venant compacté : Sur plate-forme, remblai en concassé 0/315 sur une épaisseur de 20 cm environ, avec réglage et compactage. La surface du terre-plein sera réalisée par une couche de sable de 5 cm d'épaisseur moyenne. Le prix de l'entrepreneur comprendra également les essais de plaques.

Dalle en béton armé sur terre-plein Façon d'un dallage en béton armé (dosage et caractéristiques suivant tableau dans généralités), y compris armatures par treillis soudé et ferraillage nécessaire suivant étude Béton Armé. Le prix comprendra les bêches périphériques en béton armé et tous les éléments de fractionnement et dilatation. Tolérance de support : conforme aux Normes et DTU en vigueur.

Page 23: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 23/38

1.6.2.1. Dallage en façade nord ouest . Epaisseur : 13 cm avec forme de pente . Finition : dressée à la règle (S2)

PARTICULARITES Exécution d'un dallage en béton armé suivant généralités et description type. Finition : dressée à la règle (S2) destiné à recevoir une couche de galets.

Le prix comprendra également : - les réservations pour avaloir et regard E.P. ; - Toutes sujétions de réalisation de forme de pente ; - La réalisation de marches en béton coffré attenantes au dallage pour récupérer les différences de niveaux.

LOCALISATION En pied de façade nord ouest du bâtiment.

1.6.2.2. Dallage en façade sud ouest . Epaisseur : 13 cm avec forme de pente . Finition : béton sablé

PARTICULARITES Exécution d'un dallage en béton armé suivant généralités et description type. Finition : béton sablé

Le prix comprendra également : . La réalisation des joints de dilatation avec calepinage précis des joints, transmis à l’entreprise par le

maître d’œuvre ; . Les joints d’arrêt de coulage ou de fin de journée devront être situés à l’emplacement prévu d’un joint de

dilatation ; ils seront exécutés par coupure, coffrage et finition au béton frais. . La réservation pour les regards E.P., les tapis de sols et les formes de pente vers les exutoires ; . Les granulats roulés ou concassés en 6/8 selon le choix de l’architecte ; . Teintes au choix de l’architecte.

LOCALISATION En pied de façade sud ouest du bâtiment.

1.7. OSSATURE EN BETON ARME EN SUPERSTRUCTURE

1.7.1. Poteaux en béton armé

DESCRIPTION Ouvrages coulés en place en béton (dosage et caractéristiques suivant tableaux dans généralités) pour mise en œuvre à serrage soigné, y compris armatures suivant calculs, coffrage classe C4 : Parements destinés à recevoir un enduit. Poteaux rectangulaires, suivant localisations, y compris toutes sujétions pour réservations, pour plaques de scellement de tous inserts métalliques pris au coulage. Poteaux incorporés dans les épaisseurs des parois, y compris toutes sujétions de liaisons avec ces parois (harpages pour liaisons avec maçonnerie éventuelle). Décoffrage, nettoyage du béton et enlèvement des balèvres.

LOCALISATION Suivant plans du BET, ensemble des poteaux du bâtiment.

Page 24: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 24/38

1.7.2. Poutres et linteaux en béton armé

DESCRIPTION TYPE Ouvrages coulés en place en béton (dosage et caractéristiques suivant tableaux dans généralités) pour mise en œuvre à serrage soigné, suivant sollicitations et mode d'exécution, y compris armatures suivant calculs du BET, coffrage classe suivant localisation définie sur les plans de façades Architecte. L'entrepreneur devra prévoir également dans son prix : toutes sujétions, de réservations, d'engravures, de feuillures, de saillies, de liaisons avec doublage, de goutte d'eau, de bandeaux, d'incorporation au coulage de platines ou de sabots métalliques suivant indications des plans et nécessités des mises en œuvre d'éléments des corps d'état secondaires. L'entrepreneur du présent lot doit dans son prix la pose de tous les ouvrages des autres corps d'état à incorporer aux ouvrages en béton armé.

1.7.2.1. Linteaux dans murs en agglomérés

PARTICULARITES Exécution de linteaux suivant généralités et description type. Coffrage du type C4 : parements destinés à recevoir un enduit.

LOCALISATION Suivant plans du BET, ensemble des linteaux dans murs de façades du bâtiment.

1.7.2.2. Poutres support de planchers

PARTICULARITES Exécution de poutres en béton armé suivant généralités et description type. Coffrages du type C4 : Parements destinés à recevoir une peinture.

LOCALISATION Suivant plans du BET, ensemble des poutres support de plancher haut du rez-de-chaussée.

1.7.2.3. Poutres support de murs

PARTICULARITES Exécution de poutres en béton armé suivant généralités et description type. Coffrages du type C4 : Parements destinés à recevoir un enduit ou une peinture

LOCALISATION Suivant plans du BET, ensemble des poutres support de murs du niveau R + 1.

1.7.2.4. Poutres rampantes supports de profilés mé talliques

PARTICULARITES Exécution de poutres en béton armé suivant généralités et description type. Coffrages du type C4 : Parements destinés à recevoir un enduit ou une peinture. Le prix comprendra également toutes sujétions pour mise en œuvre de coffrages rampants.

LOCALISATION Suivant plans du BET, ensemble des poutres rampantes supports de profilés métalliques.

1.7.2.5. Poutres bandeau en façades

PARTICULARITES Exécution de poutres en béton armé suivant généralités et description type. Coffrages du type C4 : Parements destinés à recevoir un enduit.

LOCALISATION Suivant plans du BET, poutres bandeau en façade sud est.

Page 25: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 25/38

1.7.2.6. Poutres support de cheneau

PARTICULARITES Exécution de poutres en béton armé suivant généralités et description type. Coffrages du type C4 : Parements destinés à recevoir un enduit.

LOCALISATION Suivant plans du BET, ensemble des poutres support de cheneau.

1.7.3. Chaînages en béton armé

DESCRIPTION TYPE Réalisés en béton (dosage et caractéristiques suivant tableau dans généralités), y compris armatures suivant calculs du BET, coffrages classe suivant localisation définie sur les plans de façades Architecte. L'entrepreneur devra prévoir également dans son prix : toutes sujétions de réservations suivant indications des plans et nécessités des mises en œuvre d'éléments des corps d'état secondaires. L'entrepreneur du présent lot doit prévoir dans son prix la pose de tous les ouvrages des autres corps d'état à incorporer aux ouvrages en béton armé.

1.7.3.1 Chaînages ceintures de planchers

PARTICULARITES Exécution de chaînages en béton armé suivant généralités et description type. Coffrage du type C4 : Parements destinés à recevoir un enduit.

LOCALISATION Suivant plans du BET, ensemble des chaînages ceintures de planchers.

1.7.3.2 Chaînages intermédiaires sur murs en agglo mérés

PARTICULARITES Exécution de chaînages en béton armé suivant généralités et description type. Coffrage de type C4 : parements destinés à recevoir un enduit.

LOCALISATION Suivant plans du BET, chaînages intermédiaires en façade sud ouest du bâtiment.

1.7.3.3. Chaînages d'arase sur murs en agglomérés

PARTICULARITES Exécution de chaînages en béton armé suivant généralités et description type. Coffrage du type C4 : Parements destinés à recevoir un enduit.

LOCALISATION Suivant plans du BET, ensemble des chaînages d’arase sur murs en maçonnerie d’agglomérés.

1.7.3.4. Chaînages suivant rampant de toiture

PARTICULARITES Exécution de chaînages en béton armé suivant généralités et description type. Coffrage de type C4 : parements destinés à recevoir un enduit.

LOCALISATION Suivant plans du BET, ensemble des chaînages suivant rampant de toiture du bâtiment.

Page 26: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 26/38

1.8. MURS EN ELEVATION

1.8.1. Murs en agglomérés de ciment

DESCRIPTION TYPE Les murs seront réalisés en maçonnerie d'agglomérés de ciment. Les blocs employés devront avoir l'estampille NF, ils seront montés et hourdés au mortier de ciment avec soin. L'entrepreneur devra le rebouchage de tous les trous et épaufrures avant exécution des enduits ou doublages. Le support sera réceptionné par les autres corps d'état (façadier, et autres...) concernés par les finitions des parois.

L'entrepreneur devra prévoir dans son prix : - L'encadrement intérieur des ouvertures au mortier de ciment permettant la pose parfaite des menuiseries

extérieures (aplomb et étanchéité) ; - Le garnissage béton entre bois de charpente ;

1.8.1.1 Murs de façades du bâtiment . Epaisseur : 20 cm

PARTICULARITES Murs en maçonnerie d'agglomérés creux suivant généralités et description type. . Blocs standards creux de 20 cm d'épaisseur.

LOCALISATION Suivant plans du BET, ensemble des murs de façades du bâtiment.

1.8.1.2 Murs de refends . Epaisseur : 20 cm

PARTICULARITES Murs en maçonnerie d'agglomérés creux suivant généralités et description type. . Blocs standards creux de 20 cm d'épaisseur.

LOCALISATION Suivant plans du BET, ensemble des murs de refends du bâtiment.

1.8.1.3 Murs au droit du joint de dilatation . Epaisseur : 20 cm

PARTICULARITES Murs en maçonnerie d'agglomérés creux suivant généralités et description type. . Blocs standards creux de 20 cm d'épaisseur.

LOCALISATION Suivant plans du BET, ensemble des murs au droit du joint de dilatation.

1.8.2. Raidisseurs verticaux dans blocs en agglo mérés

DESCRIPTION Plus-value pour raidisseurs verticaux en béton armé, suivant plans et études BA, comprenant : . Béton (dosage et caractéristiques suivant tableaux dans généralités) vibré, coulé dans blocs d'agglomé-

rés ; . Armatures conformes aux plans de ferraillages approuvés. Le prix comprendra toutes les sujétions de réservations éventuelles suivant les plans et indications du BET.

LOCALISATION Suivant plans du BET, ensemble des raidisseurs dans murs en agglomérés du bâtiment.

Page 27: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 27/38

1.9. PLANCHERS EN SUPERSTRUCTURE

1.9.1. Dalle pleine en béton armé au droit du pa lier d’escalier . Epaisseur : 18 cm . Finition : chape incorporée lissée (S5)

DESCRIPTION Façon d'une dalle pleine en béton armé suivant plans et études B.A., comprenant : . Fourniture et mise en place par tous moyens manuels ou mécaniques de béton (dosage et caractéris-

tiques suivant tableau dans généralités) vibré, coulé sur coffrages ; . Fourniture et mise en œuvre de coffrages en sous-face et latéralement type C5 pour parement destiné à

recevoir une peinture ; . Armatures conformes aux plans de ferraillages approuvés ; . Chaînages incorporés dans la dalle. Finition : S5 (chape incorporée lissée permettant de recevoir un revêtement de sol collé).

Le prix comprendra également toutes les armatures nécessaires à la jonction des chaînages.

LOCALISATION Suivant plans du BET, au droit du palier intermédiaire de l’escalier d’accès à l’étage.

1.9.2. Planchers préfabriqués industriels des di vers locaux à l’étage . Epaisseur : 20 cm (14 + 6) . Finition : Dressée à la règle (S2)

DESCRIPTION Planchers préfabriqués industriels, comprenant : . Poutrelles en béton précontraint ; . Hourdis béton négatif ; . Treillis soudé et chapeaux sur appuis ; . Dalle de compression en béton armé ; . Réservations et chevêtres demandés par les autres corps d'état ; . Plus-value éventuelle pour construction soumise aux règles parasismiques. . Support de pattes de fixations pour réseaux fixés sous planchers ; . Finition : (S2) dressée à la règle permettant de recevoir un complexe de planchers chauffants

L'entrepreneur devra prévoir également dans son prix : . Ancrages des armatures et poutrelles dans les murs ; . Façon de chaînages incorporés, et autres.

LOCALISATION Suivant plans du BET, ensemble des planchers hauts du rez-de-chaussée.

1.9.3. Recharge en béton sur plancher avec form e de pente . Epaisseur : 15 cm . Finition : béton lissé (S5)

DESCRIPTION Exécution d'une recharge en béton (dosage et caractéristiques suivant tableau dans généralités), arma-ture en panneaux treillis soudés conformes aux plans. Finition : S5 (lissée destiné à recevoir un revêtement de sol collé). Le prix comprendra également toutes sujétions pour mise en œuvre de pente.

LOCALISATION Suivant plan du BET, au droit de la zone de liaison entre le bâtiment existant et le bâtiment créé.

Page 28: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 28/38

1.10. ESCALIERS

1.10.1. Marches d'escaliers sur paillasse en béto n armé

DESCRIPTION L'entrepreneur du présent lot devra la construction d'un escalier comprenant : - Béton (dosage et caractéristiques suivant tableau dans généralités) pour paillasse et marches ; - Coffrage très soigné en sous-face ; - Armatures conformes aux plans de ferraillages. Finition des marches et contremarches : lissée, permettant de recevoir un sol collé.

Le prix comprendra également : . Insertion de réservations et pièces métalliques dans limons pour fixation du garde corps médium ; . Les marches en béton coffré ; . Les engravures dans les maçonneries ; . L'étaiement et consolidations nécessaires ; . Le coffrage des joues latérales si nécessaire. Ce prix s'applique au mètre linéaire de marche d'escalier entièrement terminée.

LOCALISATION Au droit de l’escalier d’accès à l’étage.

1.11. TRAVAUX INTERIEURS

1.11.1. Pose et scellement de menuiseries sur mu rs intérieurs

DESCRIPTION Pose et scellement de menuiseries intérieures au droit des murs en maçonnerie. La pose se fera en feuillure, l'entrepreneur aura à sa charge toutes les sujétions de raccordement avec la maçonnerie. Les menuiseries seront livrées sur chantier avec une couche d'impression, des barres d'écartement et pattes de scellement.

LOCALISATION Ensemble des menuiseries situées dans les murs intérieurs du bâtiment.

1.11.2. Tranchées pour réseaux intérieurs sous dal le portée dans remblais

DESCRIPTION L'entrepreneur devra la tranchée dans le remblai, la fourniture et pose des fourreaux et canalisations (sec-tion suivant indications du BET fluides), l'enrobage, les traversées des murs avec fourreaux, raccords et remblai. Le plombier donnera les niveaux de profondeur des tranchées pour le respect de ses pentes et fils d'eau. Essais à la plaque après rebouchage et avant dallage par le présent corps d’état.

LOCALISATION Au droit des réseaux sous dalle portée à l’intérieur du bâtiment.

Page 29: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 29/38

1.11.3. Canalisations en PVC . Section : à déterminer par l'entreprise

DESCRIPTION Fourniture et pose de canalisations PVC, y compris tous les accessoires de pose et de raccordement. Mise en œuvre du sable d’enrobage au droit des canalisations. Le prix s‘applique au mètre linéaire de canalisations posées.

LOCALISATION Suivant plans de réseaux, ensemble des canalisations des réseaux EP et EU intérieures jusqu’aux re-gards en pieds de façades du bâtiment.

1.11.4. Canalisations en polyéthylène . Section : à déterminer par l'entreprise

DESCRIPTION Fourniture et pose de canalisations de distribution en polyéthylène, y compris tous les accessoires de pose et de raccordement. Mise en œuvre du sable d’enrobage au droit des canalisations. Le prix s’applique au mètre linéaire de canalisations posées.

LOCALISATION Suivant plans des réseaux, ensemble des canalisations du réseau adduction d’eau potable intérieures jusqu’aux regards en pieds de façades.

1.11.5 Ravoirage sous plancher chauffant

DESCRIPTION L’entrepreneur du présent lot devra la réalisation d’un ravoirage traditionnel en béton maigre pour enro-bage des canalisations et gaines électriques, exécution en coordination avec les lots techniques concer-nés.

LOCALISATION Niveau rez-de-chaussée : sur l’emprise de tous les locaux à créer (excepté chaufferie).

1.11.6. Chape rapportée armée pour plancher chauf fant

DESCRIPTION Exécution d'une chape flottante en béton armé (dosage et caractéristiques suivant tableau dans généralités), armature en panneaux treillis soudés conformes aux règles CC BA. Travaux à exécuter conformément au DTU. Cette chape sera coulée sur ue plaque à plot (à la charge du chauffagiste). Protection des panneaux par film de matière plastique avec relevés contre les parois. Incorporation d'un adjuvant fluidifiant de mortier fourni par le chauffagiste.

Tolérances ouvrage fini : . Règle de 2.00 m : 2 à 3 mm ; . Règle de 0.20 m : 1 mm. Important : Coordination avec l'électricien pour pose par celui-ci du réseau électrique sur le treillis soudé avant exécution de la chape, coulage de la chape avec réseaux tubé mis en pression par le chauffagiste.

LOCALISATION Niveaux rez-de-chaussée et R + 1 : sur l’emprise de tous les locaux à créer (excepté chaufferie).

Page 30: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 30/38

1.11.7. Canalisations TPC . Section : à déterminer par l'entreprise

DESCRIPTION Fourniture et pose de fourreaux TPC en polyoléfine, munis d’aiguilles de tirage, y compris tous les acces-soires de pose et de raccordement. Mise en œuvre du sable d’enrobage au droit des fourreaux. Le prix s‘applique au mètre linéaire de fourreaux posés.

LOCALISATION Suivant plans de réseaux, ensemble des fourreaux FT et EDF intérieurs jusqu’aux chambre de tirage en pieds de façades du bâtiment.

1.11.8. Joints de dilatation en joint antisismique . Epaisseur : 4 cm

DESCRIPTION Exécuté du dessus des fondations à l'arase des murs par un joint Alvaplaque de 40 mm d'épaisseur des Ets DINOBAT ou similaire. L'entrepreneur devra la destruction complète du joint.

Le prix comprendra également : . Le fond de joint en cordon ; . Le mastic élastomère coupe feu.

LOCALISATION Ensemble des joints de dilatation depuis l'arase inférieure des fondations jusqu'à l'arase supérieure des murs.

1.11.9. Socle en béton armé sur plancher

DESCRIPTION Façon de socle en béton armé, épaisseur 0.15 à 0.20 m, finition lissée, nez arrondi au fer. Ces socles seront réalisés sur un matériau anti-vibratile type liège d'une épaisseur de 4 cm. Le prix comprendra la pose des fourreaux, platines ou réservations fournis par les corps d'état concernés.

LOCALISATION Au droit de la chaufferie.

1.12. TRAVAUX EN FAÇADES

1.12.1. Appuis de fenêtres en béton armé

DESCRIPTION Façon d'appui de fenêtre en béton armé avant pose des menuiseries, y compris rejingot et prises laté-rales, avec partie saillante en façade pour blocage enduit de finition. Finition : béton lissé avec forme de pente.

LOCALISATION Au droit des fenêtres et châssis dans murs de façades.

1.12.2. Seuils de portes en béton armé

DESCRIPTION Façon de seuil de porte en béton armé avant pose des menuiseries, y compris rejingot. Finition : béton lissé.

LOCALISATION Au droit des portes dans murs de façades du bâtiment.

Page 31: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 31/38

NOTA : les seuils et appuis sont obligatoirement ex écutés avant la pose des menuiseries.

1.12.3. Génoises en tuiles canals avec pare-feuil le . Deux rangs – deux files

DESCRIPTION Façon d'une génoise à un ou deux rangs de tuiles rondes de type canal avec deux files de pare-feuille en terre cuite intercalées, y compris massifs arrières en béton coffré, avec ou sans bourrage sous tuile (façon de nids d’hirondelles). Exécution suivant plans et détails de l'Architecte.

LOCALISATION Suivant plans du BET, au droit des murs de façades nord est et sud ouest.

1.12.4. Soubassement en galets maçonnés avec isol ation thermique

DESCRIPTION L’entrepreneur devra la réalisation de soubassement en galets maçonnés, travaux comprenant :

Isolant thermique : . Panneaux de polystyrène extrudé de 10 cm d’épaisseur, à bords rainurés et bouvetés, bénéficiant d’un

avis technique. Fixation par vis et chevilles. Résistance thermique : R = 3.4 m².°C / W

Murs de protection : Murs réalisés en maçonnerie d'agglomérés de ciment creux de 15 cm d’épaisseur. Les blocs employés devront avoir l'estampille NF, ils seront montés et hourdés au mortier de ciment avec soin.

L'entrepreneur devra prévoir dans son prix les raidisseurs verticaux et les chaînages horizontaux incorpo-rés dans murs.

Revêtement en galets avec inserts inox : Fourniture et mise en œuvre de galets de CRAU calibrés soigneusement hourdés et jointoyés au mortier de chaux. Fourniture et mise en œuvre de lisse haute, basse et intermédiaire en acier inoxydable section 60 x 90 mm. Exécution suivant plans et détails architecte.

Le prix comprendra également : . Les pattes de fixations ponctuelles ; . Tous les éléments de raccordement et finitions ; . Tôle d’encadrement au départ et à l’arrivée de l’ouvrage.

LOCALISATION Suivant plans architecte, en soubassement des façades sud est et nord est du bâtiment.

1.13. DIVERS

1.13.1. Construction d'un local abri compteur

DESCRIPTION Construction d'un abri compteur, travaux comprenant : . Terrassements nécessaires avec chargement et évacuation des terres à la décharge publique ; . Béton de propreté sous radier ; . Radier de fondation en béton armé, finition béton lissé avec forme de pente ; . Parois en maçonnerie d’agglomérés, épaisseur 20 cm, y compris raidisseurs et armatures, hauteur 1.20 ml ; . Chaînages d’acrotères en béton armé ; . Dalle de couverture en béton armé, dalle pleine de 20 cm d’épaisseur, finition S2 : destiné à recevoir une

résine ;

Page 32: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 32/38

. Réservations dans parois pour incorporation de divers coffrets ; . Enduit extérieur de parement et d'imperméabilisation du type 'monocouche’, grain fin, coloris au choix de

l’architecte dans la gamme du fabricant ; . Remblaiement autour des ouvrages enterrés en tout-venant compacté 0/30 ; . Etanchéité résine sur toiture terrasse en béton avec relevés périphériques sur acrotère et couvertine en

acier laqué. Exécution suivant plans de l'Architecte.

LOCALISATION En façade sud ouest du bâtiment.

1.13.2. Caniveau à grille

DESCRIPTION Fourniture et pose de caniveau comprenant : . Terrassements nécessaires ; . Assise en grave ciment ; . Fourniture et pose d’éléments préfabriqués en béton polyester avec forme de pente incorporée ; . Cadre périphérique renforcé et grille avaloir en fonte.

Le prix comprendra également : . Les obturateurs ; . Les éléments spéciaux avec manchons de raccordements ; . Tous les éléments de fixations et raccordements ; Pose et scellement à la charge du présent corps d’état.

LOCALISATION Suivant plans du BET, en façade nord est du bâtiment.

1.13.3. Charte chantier vert

DESCRIPTION L’entrepreneur devra inclure dans ces prix unitaires, toutes les dépenses induites par le respect des prescriptions de la charte chantier vert. Il devra la signer.

1.13.4. Traitement des déchets produits

DESCRIPTION Le prix doit couvrir forfaitairement ce lot pour : . Toute dépense relative aux prestations assurées par le lot (voir CCTP généralités TCE) ; . Sa participation aux dépenses du compte spécial (voir CCTP généralités TCE) ; . Le tri des déchets sera fait sur chantier selon les recommandations de la charte chantier vert, avec

utilisation des bennes de tris communs (la gestion sera assurée par le lot gros-œuvre aux frais du compte-prorata).

Page 33: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 33/38

MAISON DE LA CRAU – REHABILITATION DE L’ECOMUSEE

Page 34: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 34/38

DESCRIPTION DES OUVRAGES

1.14. TRAVAUX PREPARATOIRES

1.14.1. Protection des sols conservés

DESCRIPTION L’entrepreneur du présent corps d’état devra la protection des sols intérieurs existants pendant la durée complète des travaux, travaux comprenant : . Fourniture et pose d’une moquette au sol ; . Fourniture et pose de panneaux de particules, épaisseur 12 mm.

Le prix comprendra également : . Toutes les sujétions de découpes et raccords ; . La dépose complète de la protection, la sortie et l’évacuation en fin de chantier.

LOCALISATION . Niveau rez-de-chaussée : sur l’emprise des sols conservés ; . Niveau R + 1 : sur l’emprise des sols conservés ; . Sur l’emprise des marches d’escalier d’accès à l’étage.

1.15. TRAVAUX DE DEMOLITIONS

1.15.1. Démolitions de plafonds existants

DESCRIPTION L’entrepreneur du présent lot devra la démolition des différents plafonds (sur plusieurs couches) : - Dalles minérales sur ossature métallique ; - Contre-plaqué ; - Plaques de plâtre ; - Bacs métalliques et autres…

Le prix comprendra également : . La dépose de l’ossature primaire et de l’isolation ; . La sortie et l’évacuation des gravois aux décharges publiques ; . Le rebouchage des trous et les divers raccords d’enduits au droit des démolitions.

LOCALISATION Niveau rez-de-chaussée : sur l’emprise des bureaux et local réserve.

1.15.2. Démolitions de cloisons existantes

DESCRIPTION Démolition de cloisons en briques creuses enduites, carreaux de plâtre, plaques de plâtre sur ossature métallique agglomérés de ciment creux, y compris sortie et évacuation des gravois aux décharges publiques. Le prix unitaire tiendra compte de toutes les sujétions d’échafaudages, renforts, protections, autres. Comptés vides pour pleins en compensation de la dépose de menuiseries au droit de ces cloisons.

Le prix comprendra également : - Le rebouchage des trous et saignées au sol et murs ; - Les divers raccords d'enduits au droit des démolitions ; - La sortie et l'évacuation des gravois à la décharge publique.

LOCALISATION Niveau rez-de-chaussée : au droit des bureaux et réserve.

Page 35: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 35/38

1.15.3. Démolitions de contre-cloisons

DESCRIPTION Démolition de contre-cloisons en briques creuses enduites, carreaux de plâtre, plaques de plâtre sur ossature métallique ou doublage collé, y compris sortie et évacuation des gravois aux décharges publiques. Le prix unitaire tiendra compte de toutes les sujétions d’échafaudages, renforts, protections, autres.

Le prix comprendra également : - La découpe très soignée du revêtement de sol en pieds des contre-cloisons concernées. - Le rebouchage des trous et saignées ; - Les divers raccords d'enduits au droit des démolitions ; - La sortie et l'évacuation des gravois selon la charte chantier vert.

LOCALISATION Niveau rez-de-chaussée : sur l’emprise du mur extérieur en façade nord.

1.15.4. Démolition de marches d’escaliers intérie ures

DESCRIPTION L'entrepreneur du présent lot devra la démolition : - Des marches d'escaliers en béton.

Le prix comprendra également : - La découpe très soignée du revêtement de sol en périphérie des marches ; - La démolition des revêtements de marche ; - La démolition des marches en béton armé ; - La sortie et l'évacuation des gravois selon la charte chantier vert ; - Le rebouchage des trous, saignées et les divers raccords au droit des démolitions.

LOCALISATION Niveau R + 1 : au droit du passage entre écomusée et salle d’expositions 3.

1.15.5. Démolition de murs en maçonnerie

DESCRIPTION L'entrepreneur du présent lot devra la démolition complète de murs, en maçonnerie de pierres ou d’agglomérés, béton cellulaire, travaux comprenant : . Le prédécoupage avant démolition au droit des murs conservés ; . La découpe très soignée du revêtement de sol au droit des parties conservées ; . La démolition complète des murs ; . Chargement et évacuation selon la charte chantier vert ; . Les renforts et protections provisoires au droit des constructions existantes. Le prix comprendra également les rebouchages, saignées et divers raccords d’enduits au droit des démolitions.

LOCALISATION Niveau R + 1 : mur en maçonnerie non conservé.

1.15.6. Dépose soignée de revêtements de sols

DESCRIPTION L’entrepreneur du présent lot devra la déconstruction de revêtements de sols souple, quartz ou de toutes autres natures.

Le prix comprendra également : . Le découpage très soigné au droit des parties conservées ; . La dépose des plinthes avec rebouchage des trous et raccords d’enduits ; . Le nettoyage et la mise à nu du support existant conservé ; . La sortie et l’évacuation des gravois selon la charte chantier vert.

LOCALISATION . Niveau rez-de-chaussée : suivant plans, sur l’emprise des bureaux ; . Niveau R + 1 : suivant plans sur l’emprise de la zone conservée entre mur pignon est et mur à démolir.

Page 36: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 36/38

1.16. CREATION DE LA GAINE ELEVATEUR

1.16.1. Création de fosse en béton armé pour élév ateur . Profondeur : 12 cm

DESCRIPTION Construction d’une fosse d’élévateur, travaux comprenant : . Démolition du dallage y compris revêtement de sol ; . Terrassement naturel dans remblais de toutes natures pour décaissé de fosse d’élévateur, y compris

chargement et évacuation des terres à la décharge publique ; . Béton de propreté sous radier ; . Radier de fondation en béton armé, épaisseur 20 cm, finition lissée ; . Relevés périphériques en béton armé, y compris coffrages suivant parement désiré, armatures et toutes

réservations nécessaires ; . Etanchéité des parois intérieures par cuvelage avec un enduit hydrofuge ou similaire, y compris

préparation et nettoyage du support ; . La sortie et l’évacuation des gravois selon la charte chantier vert ; . Le rebouchage des trous, saignées et les divers raccords au droit des déconstructions.

Le prix comprendra également : . Les raccords de dallages en périphérie de la fosse ; . Toutes sujétions de mise en œuvre dans bâtiment existant.

LOCALISATION Niveau rez-de-chaussée : suivant plans au droit de la gaine élévateur à créer.

1.16.2. Création de trémie dans planchers existan ts . Dimensions : 2.10 x 2.20 ml

DESCRIPTION L'entrepreneur du présent lot devra la création de trémie dans planchers existants, travaux comprenant : . Etaiements et consolidations nécessaires de la structure existante ; . Saignées dans planchers ; . Façon de chevêtre et encadrement en béton armé, y compris béton, aciers et coffrages ; . Démolition du plancher existant ; . Reprise des chants au mortier avec adjonction de Sika ou similaire.

Le prix comprendra également : . Chargement et évacuation des gravois selon la charte chantier vert ; . Habillage coupe-feu au droit des poutres métalliques à l’intérieur de la trémie.

LOCALISATION Niveau R + 1 : au droit de la gaine élévateur à créer.

1.16.3. Murs au droit des gaines ascenseurs . Epaisseur : 20 cm

DESCRIPTION Les murs seront réalisés en maçonnerie d'agglomérés de ciment à bancher. . Blocs à bancher de 20 cm d'épaisseur, y compris armatures suivant calcul du BET et mise en œuvre de béton serré (dosage et caractéristiques suivant tableau dans généralités). Les blocs employés devront avoir l'estampille NF, ils seront montés et hourdés au mortier de ciment avec soins. L'entrepreneur devra le rebouchage de tous les trous et épaufrures avant exécution des enduits ou doublages. Le support sera réceptionné par les autres corps d'état (plâtrier, et autre...) concernés par les finitions des parois. L'entrepreneur devra prévoir dans son prix toutes les plus-values pour façon d'ancrages et liaisons avec la maçonnerie existante.

Page 37: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 37/38

Le prix comprendra également : . Les armatures de liaisons avec la maçonnerie existante, scellement à la résine ; . Les raidisseurs en béton armé.

LOCALISATION Ensemble des parois de la gaine élévateur à créer.

1.16.4. Linteaux en béton armé

DESCRIPTION Linteaux coulés en place en béton (dosage et caractéristiques suivant tableau dans généralités), y compris armatures suivant calculs du BET, coffrages classe suivant localisation définie sur les plans Architecte. Coffrages du type C4 : parements destinés à recevoir un enduit. L'entrepreneur devra prévoir également dans son prix : toutes sujétions de réservations suivant indications des plans et nécessités des mises en œuvre d'éléments des corps d'état secondaires.

L'entrepreneur du présent lot doit prévoir dans son prix : - La pose de tous les ouvrages des autres corps d'état à incorporer aux ouvrages en béton armé ; - Les goujons d'ancrages suivant règles parasismiques. - Les armatures de liaisons avec la maçonnerie existante, scellement à la résine ; - Toutes sujétions d’ancrages et liaison avec les maçonneries existants.

LOCALISATION Au droit des portes de la gaine élévateur.

1.16.5. Chaînages ceintures en béton armé

DESCRIPTION Réalisés en béton (dosage et caractéristiques suivant tableau dans généralités), y compris armatures suivant calculs du BET, coffrages classe suivant localisation définie sur les plans Architecte. Coffrages du type C4 : parements destinés à recevoir un enduit. L'entrepreneur devra prévoir également dans son prix : toutes sujétions de réservations suivant indications des plans et nécessités des mises en œuvre d'éléments des corps d'état secondaires.

L'entrepreneur du présent lot doit prévoir dans son prix : - La pose de tous les ouvrages des autres corps d'état à incorporer aux ouvrages en béton armé ; - Les goujons d'ancrages suivant règles parasismiques. - Les armatures de liaisons avec la maçonnerie existante, scellement à la résine ; - Toutes sujétions d’ancrages et liaison avec les maçonneries existants.

LOCALISATION Ensemble des chaînages des murs de la gaine élévateur.

1.16.6. Dalle de couverture de la gaine élévateur . Epaisseur : 20 cm

DESCRIPTION Façon d'une dalle pleine en béton armé suivant plans et études B.A., comprenant : . Fourniture et mise en place par tous moyens manuels ou mécaniques de béton (dosage et

caractéristiques suivant tableau dans généralités) vibré, coulé sur coffrages ; . Fourniture et mise en œuvre de coffrages en sous-face et latéralement type C4 pour parement destiné à

recevoir un enduit ; . Armatures conformes aux plans de ferraillages approuvés ; . Chaînages incorporés dans la dalle ; . Réservation pour ventilation haute. Finition : S2 (dressée à la règle). Le prix comprendra également toutes sujétions d’ancrage dans murs existants.

LOCALISATION Sur l’emprise de la gaine élévateur.

Page 38: TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA MAISON DE LA … · Dalle portée au droit des divers locaux du bâtiment ... Dalle pleine en béton armé au droit du palier d’escalier ... Socle

MAISON DE LA CRAU – 13310 SAINT MARTIN DE CRAU LOT 01 – GROS-ŒUVRE __________________________________________________________________________________________________________________

17/10/2012 GO. Page 38/38

1.16.7. Création de ventilation haute

DESCRIPTION Ventilation comprenant : . Façon d’un trou ou réservation dans mur de façade, y compris dressage et raccord d’enduit en tableau et

encadrement en surépaisseur ; . Fourniture et pose de grilles extérieures de ventilations en aluminium, à ailettes ; . Fourniture et pose d’un conduit souple avec toutes sujétions de coude et raccordement étanche.

LOCALISATION Au droit des parois de la gaine élévateur.

1.17. DIVERS

1.17.1. Rebouchage des trous de scellement du mob ilier

DESCRIPTION L’entrepreneur aura à sa charge le rebouchage au mortier de ciment des trous de scellement du mobilier au sol avec raccord soigné sans surépaisseur par rapport à l’existant.

LOCALISATION Niveau rez-de-chaussée : au droit de l’emplacement de l’ancien mobilier.

1.17.2. Trous dans murs et planchers

DESCRIPTION Pour passage des canalisations dans murs et planchers (pour les sections > 100 mm les trous sont à la charge de l’entreprise du lot Gros-Œuvre – pour les sections < 100 mm les trous sont à la charge des lots concernés), façon de trous (carottage et repérage ossature porteuse) : section à déterminer par les entreprises concernées (lots techniques), y compris chevêtre. Les rebouchages sont à la charge des lots concernés.

1.17.3. Charte chantier vert

DESCRIPTION L’entrepreneur devra inclure dans ces prix unitaires, toutes les dépenses induites par le respect des prescriptions de la charte chantier vert. Il devra la signer.

1.17.4. Traitement des déchets produits

DESCRIPTION Le prix doit couvrir forfaitairement ce lot pour : . Toute dépense relative aux prestations assurées par le lot (voir CCTP généralités TCE) ; . Sa participation aux dépenses du compte spécial (voir CCTP généralités TCE) ; . Le tri des déchets sera fait sur chantier selon les recommandations de la charte chantier vert, avec

utilisation des bennes de tris communs (la gestion sera assurée par le lot gros-œuvre aux frais du compte-prorata).