Transcript
Page 1: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 1

Ses enjeuxLa validation des compétences

L’attestation de maîtrise des connaissances et compétences

Page 2: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 2

Première partie

Page 3: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 3

«  On entend par compétence, une combinaison de connaissances, d’aptitudes et

d’attitudes appropriées à une situation donnée. Les compétences clés sont celles qui

fondent l’épanouissement personnel, l’inclusion, la citoyenneté active et

l’emploi. »

Page 4: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 4

chaque compétence du socle commun est « conçue comme une combinaison de

connaissances fondamentales pour notre temps, de capacités à les mettre en œuvre dans

des situations variées, mais aussi d’attitudes indispensables tout au long de la vie […] »

Dans le système éducatif, pour le socle commun :

Page 5: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 5

1. La maîtrise de la langue française2. La pratique d’une langue vivante étrangère3. Les principaux éléments de mathématiques et

la culture scientifique et technologique4. La maîtrise des techniques usuelles de

l’information et de la communication5. La culture humaniste6. Les compétences sociales et civiques7. L’autonomie et l’initiative

Page 6: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 6

« L’enseignement obligatoire ne se réduit pas au socle commun. Bien que désormais il en constitue le fondement, le socle ne se substitue pas aux programmes de l’école primaire et du collège; il n’en est pas non plus le condensé »

« Le socle commun s’acquiert progressivement de l’école maternelle à la fin de la scolarité obligatoire »

Décret du 12 juillet 2006

Page 7: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 7

Page 8: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 8

Un « portefeuille » de connaissances et de compétences qui va permettre à chaque jeune, dans le cadre de sa formation tout au long de sa vie, d’attester, de faire valoir des acquisitions de compétences. Voir l’expérimentation d’un livret de compétences en application de l’article 11 de la loi n° 2009-1437 du 24-11-2009 relative à l’orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie (bulletin officiel n°1 du 7 janvier 2010)

Page 9: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 9

Rendre lisibles pour les élèves, les objectifs d’apprentissage et leur acquis : donner du sens aux apprentissages.

Repérer la progression des acquis chez tous les élèves, en particulier chez les élèves obtenant des résultats faibles.

Donner envie aux élèves de s'investir, en leur faisant prendre conscience de ce qu'ils savent et de leurs progrès.

Page 10: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 10

Conforter chez les élèves l’estime d’eux-mêmes : sensation de maîtrise, lutte contre le découragement.

Valoriser les réussites de l’élève et le rendre acteur de sa formation. 

Permettre aux enseignants d’avoir une connaissance plus fine des acquis des élèves et de leurs difficultés.

Créer du lien entre les disciplines pour aider les élèves dans leurs apprentissages.

Page 11: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 11

L’attestation de maîtrise du S3C au palier 3

Deuxième partie

Page 12: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 12

3 paliers de validation :

À l’école primaire : CE1 et CM2 (attestation au BO n°45 du 27 novembre 2008)

Au collège : Troisième (attestation au BO n°45 du 3 décembre 2009)

Page 13: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 13

Se découpe en 7 compétences ou piliers à valider.

Chaque compétence est subdivisée en plusieurs domaines.

Chaque domaine comporte différents items.

Page 14: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 14

La première page est renseignée et signée par le chef d’établissement en fin de troisième. Il atteste de la maîtrise du socle commun si les 7 compétences sont validées.. Dans le cas contraire, il indique le nombre de compétences sur 7 qui sont maîtrisées.

Les autres pages sont complétées par le professeur principal de la classe de troisième lors d’un pré-conseil de classe au troisième trimestre.

Pour certaines compétences, certains items peuvent être validés dès la classe de quatrième (compétence 2 ou compétence 4 par exemples).

Marianne Wojcik
moi j'enlèverai..;car cela laisse à penser que le degré de maîtrise est nécessairement le même en 4e et 3e..ou alors on détaille sur des exemples?
Page 15: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 15

Chaque compétence requiert la contribution de plusieurs disciplines,

Réciproquement, une discipline contribue à l’acquisition et à la validation de plusieurs compétences.

Cette validation suppose : Une organisation et une concertation entre les

différentes disciplines pour définir des critères communs d’évaluation et de validation.

La mise en place par le chef d’établissement des heures de concertation nécessaires à cette réflexion commune et/ou l’utilisation d’outils numériques facilitant la concertation.

Page 16: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 16

Une délibération d’examen une certification

La validation d’une compétence n’est pas :

Une succession d’évaluations spécifiques au socle Une moyenne arithmétique des items évalués

Page 17: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 17

Comment ?En mettant les élèves en situation de réaliser des tâches complexes , qui nécessitent la mobilisation de connaissances, capacités et aptitudes. Une tâche complexe ne signifie pas une tâche difficile ou compliquée.

Page 18: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 18

• La construction des compétences se poursuit au

collège, dans la continuité du travail réalisé à l’école primaire.

• Les équipes, de la sixième à la troisième, construisent des repères annuels, des situations d’apprentissage et des critères d’évaluation communs.

Le degré de maîtrise attendu pour une compétence évolue au cours de la scolarité au collège.

• Les enseignants évaluent dans leur discipline le degré de maîtrise des compétences du S3C, aussi souvent que nécessaire, par des évaluations en cours de formation.

• Ils conservent une trace si possible numérique des résultats de leurs évaluations.

Page 19: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 19

Combien d’items ? De domaines ?Il n’est pas nécessaire de valider 100% des items pour valider un domaine. Tous les domaines doivent être validés pour valider une compétence.

La validation d’un domaine et d’une compétence est globale et doit s’effectuer avec du « bon sens » par les enseignants, professionnels de l’évaluation.

Pour la majorité des compétences, la validation doit être proposée par au moins deux disciplines. Les membres de la vie scolaire et du CDI pourront être associés à la validation des compétences 6 et 7 .

Eviter le partage à priori entre les disciplines des items communs à l’intérieur d’une compétence.

Page 20: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 20

identifier et décliner les compétences du socle au sein de chaque discipline (lien avec les fiches disciplinaires).

s’approprier les items et construire les outils permettant de les installer et de les évaluer. Les grilles ou référentiels conçus par les équipes doivent rester des outils transitoires d’appropriation.

Enfin, revenir aux attestations et globaliser pour valider l’acquisition des compétences en croisant les regards disciplinaires.

Page 21: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 21

Les évaluations habituellement pratiquées permettent déjà de valider un grand nombre d’items à condition de les avoir repérés et explicités.

Diversifier les situations d’évaluation. Par exemple :• évaluer à l’oral • évaluer les activités faites en classe• évaluer une production collective (affiche, exposé, compte

rendu)• évaluer des productions pluridisciplinaires• évaluer pendant des activités hors de la classe (voyages,

échanges, spectacle)• évaluation à la demande (esprit du « contrôle en cours de

formation CCF ») • développer l’autoévaluation et/ou la coévaluation.

Page 22: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 22

Nécessité au cours du cursus en collège et avant la classe de troisième de repérer les élèves qui ne sont pas en mesure d’obtenir la validation de certains items.

Modalités pour la remédiation. Notamment : • Remédiation en premier lieu dans les disciplines• moyens classiques : soutien, accompagnement éducatif,

activités différenciées• supports numériques • PPRE• utilisation de supports pédagogiques et d’évaluations

adaptés aux différents niveaux des élèves• tutorat entre élèves

Page 23: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 23

Il n’y a pas d’antinomie entre note et compétence acquise.

La note reste institutionnelle : c’est un repère figurant sur le bulletin scolaire. Celui-ci devrait d’ailleurs s’enrichir de commentaires qui font référence à des compétences.

Page 24: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 24

Donner à chaque élève la possibilité d’avoir accès aux bilans intermédiaires de validation des compétences.

Utilisation d’un portfolio personnel (si possible numérique) conservé d’une année sur l’autre.

Page 25: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 25

Expliquer aux parents :

La coexistence des bulletins et du suivi de la validation par compétences.

L’orientation ne dépend pas de la validation du socle. La validation du socle n’est pas une certification.et : Rendre davantage lisibles les capacités évaluées dans les

devoirs. Bien différencier outil de suivi du professeur (grilles,…) et

mode de communication aux élèves et aux familles (plus synthétique).

Utiliser des documents simples et concis pour servir de dialogue avec les familles en veillant à montrer les progrès réalisés par les élèves.

Page 26: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 26

Ne pas associer systématiquement une compétence à une discipline qui garderait l’exclusivité de la validation.

Ne pas imposer des répartitions entre les disciplines sans concertation.

Ne pas multiplier les évaluations au détriment des apprentissages.

Ne pas prévoir des « examens de socle ». Ne pas multiplier le nombre de « grilles » ou les rendre trop

complexes. Ne pas utiliser un « jargon » qui empêche la bonne lisibilité

par chacun. Ne pas éclater les compétences en un nombre excessif de

micro-compétences.

Page 27: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 27

La mise en œuvre et la validation du S3C permet : de dynamiser les conseils d’enseignement de travailler en équipe à la réalisation d’outils de développer le travail en interdisciplinarité pour

sortir du clivage entre les matières d’aider l’élève à mobiliser ses compétences d’une

matière à l’autre et à ne pas cloisonner ses connaissances.

Page 28: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 28

La liberté pédagogique est réaffirmée.

Le conseil pédagogique de l’établissement devient un lieu de réflexion pédagogique collective.

La mise en place du S3C et son évaluation n’est pas une simple question technique.

La réflexion sur les compétences peut faire évoluer progressivement les pratiques pour rendre plus lisibles les processus d’apprentissage pour le professeur comme pour l’élève.

Page 29: Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 20101 Ses enjeux La validation des compétences Lattestation de maîtrise des connaissances et

Groupe PTA sur le socle commun Académie Nancy-Metz – Mars 2010 29

La pratique du travail pour l’acquisition de compétences est gratifiante pour les équipes comme pour les élèves : elle permet de mesurer positivement la progression des élèves.

Le développement de cette approche permet d’optimiser l’investissement pédagogique des équipes et de conforter les élèves, y compris les plus fragiles, dans leurs efforts.