Dares conjoncture de l'emploi

  • Published on
    10-Feb-2017

  • View
    12

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>direction de lanimation de la recherche,des tudes et des statistiquesindicateurs</p><p>fvrier 2017N 009</p><p>Conjoncture de lemploi et du chmageau 3e trimestre 2016Lemploi continue de progresser</p><p>Au 3e trimestre 2016, lactivit conomique en France se redresse modrment, de 0,2 % aprs -0,1 % au 2e trimestre. Lemploi salari marchand non agricole continue de crotre (+51 200 postes) : lemploi augmente de nouveau dans le secteur ter-tiaire hors intrim (+26 600) et lintrim repart la hausse (+29 500) aprs deux trimestres stables. Les destructions demploi se poursuivent dans lindus-trie (-4 700) et le nombre demplois est presque stable dans la construction (-300). Le nombre debnfi ciaires de contrats aids diminue (-26 000) tandis que le nombre de personnes entres en formation augmente (+7 000). Dans lensemble de lconomie, lemploi progresse au 3e trimestre 2016 : +54 000 postes aprs +39 000 postes au tri-mestre prcdent.</p><p>Le taux de chmage au sens du BIT augmente de0,1 point au 3e trimestre 2016 et stablit 9,7 % de la population active en France mtropolitaine (10,0 % en France entire). Par rapport au trimestre prcdent, 69 200 personnes de plus sont inscrites Ple emploi en France mtropolitaine, toutes cat-gories confondues (A, B, C, D, E). Le nombre dins-crits diminue de 35 200 pour la catgorie A (aprs -5 300 au 2e trimestre 2016) mais augmente de 45 600 pour les catgories A, B, C (aprs -19 500 au 2e trimestre 2016).</p><p>Dans la zone euro, lactivit continue de progresser (+0,3 % comme au trimestre prcdent). Le taux de chmage au sens du BIT poursuit sa baisse 9,8 % de la population active (-0,8 point par rapport au3e trimestre 2015).</p><p>Lactivit se redresse modrment en Franceau 3e trimestre 2016</p><p>Le produit intrieur brut (PIB) augmente lgrement : +0,2 % au 3e trimestre 2016 (aprs -0,1 % au trimestre prcdent) [1]. Lacquis de croissance pour lanne 2016 slve 1,1 %, faisant suite une hausse du PIB de +1,2 % lanne passe.</p><p>La demande intrieure fi nale hors stocks reste presque stable ce trimestre. Elle contribue la croissance du PIB pour 0,1 point au 3e trimestre 2016, comme au trimestre prcdent. Les dpenses de consommation des mnages stagnent pour le deuxime trimestre conscutif aprs une forte croissance au premier trimestre de lanne (+1,1 %), tandis que celles des administrations publiques augmen-tent quasiment au mme rythme quau trimestre prc-dent (+0,3 % aprs +0,4 %). Linvestissement des entre-prises non fi nancires continue de marquer le pas (-0,4 % aprs -0,2 %). En revanche, il poursuit son redressement pour les administrations publiques (+1,1 %) et pour les mnages (+0,6 %), confi rmant les hausses des deux tri-mestres prcdents. Le commerce extrieur contribue ngativement la croissance ce trimestre (-0,6 point aprs +0,5 point). Les exportations se redressent (+0,5 % aprs -0,1 %) tandis que les importations rebondissent forte-ment (+2,5 % aprs -1,7 %). La contribution des variations de stocks la croissance du PIB est positive ce trimestre (+0,7 point aprs -0,7 point).</p><p>Graphique 1Emploi salari et valeur ajoute des secteurs marchands non agricoles</p><p>Emploi sur lchelle de gauche et valeur ajoute marchande non agricole sur lchelle de droite.Lecture : au 3e trimestre 2016, lemploi SMNA a progress de 51 200 et lintrim de 29 500. Paralllement, la valeur ajoute marchande non agricole a augment de 0,3 %. Champ : France mtropolitaine (emploi) ; France entire (valeur ajoute).Sources : Dares, Insee.</p><p>-2,4</p><p>-2,0</p><p>-1,6</p><p>-1,2</p><p>-0,8</p><p>-0,4</p><p>0,0</p><p>0,4</p><p>0,8</p><p>1,2</p><p>2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016</p><p>volution trimestrielle en milliers, CVS volution trimestrielle %, CVS</p><p>Emploi SMNA </p><p>Intrim</p><p>VA marchande non agricole</p><p>-240</p><p>-200</p><p>-160</p><p>-120</p><p>-80</p><p>-40</p><p>40</p><p>80</p><p>120</p><p>0</p></li><li><p>fvrier 2017 N 0092 indicateurs</p><p>Secteurs principalement marchands non agricoles ...................... 16 095 -10 32 26 51 47 29 51 0,4 1,1Dont : Industrie ......................................................................................... 3 104 -10 -9 -10 -8 -6 -8 -5 -1,2 -0,8 Construction ................................................................................... 1 311 -12 -9 -10 -3 -2 -2 0 -3,4 -0,5 Tertiaire .......................................................................................... 11 681 11 50 47 62 55 39 56 1,3 1,8 dont : intrim ................................................................................. 616 -5 20 16 19 1 0 30 9,5 8,8Autres (1) .......................................................................................... 10 828 7 8 -6 8 13 10 3 0,2 0,3Dont : Non-marchand priv (2) ................................................................. 2 040 5 9 1 8 8 10 6 1,1 1,6</p><p>Emploi total ...................................................................................... 26 923 -3 40 20 59 60 39 54 0,3 0,8Dont : emploi salari des secteurs concurrentiels ................................... 18 136 6 45 13 61 55 40 57 0,5 1,2</p><p>T3T3T4T3T2T1 T4 T1T2T3 T3</p><p>Niveau, en</p><p>milliers</p><p>volution sur un an, </p><p>en %volution sur un trimestre, en milliers</p><p>Donnes CVS, en fi n de trimestre</p><p>2016 2015 2016 20162015</p><p>Tableau 1De lemploi salari des secteurs marchands non agricoles lemploi total</p><p>(1) Salaris de lagriculture, salaris et emplois non aids de ladministration, de lducation, de la sant et de laction sociale, emplois aids des secteurs principalement non marchands, non-salaris de tous les secteurs.(2) Emploi salari dans les entreprises et les associations prives des secteurs principalement non marchands (OQ : administration pulique, enseignement, sant humaine et action sociale ; hors emploi public).Sources : Dares, Insee.</p><p>Graphique 2Emploi salari par grands secteurs dactivit</p><p>Lintrim est inclus dans le tertiaire marchand et non ventil par secteurs utilisateurs.Lecture : au 3e trimestre 2016, lemploi dans le tertiaire marchand (avec intrim) a progress de 56 200. Champ : France mtropolitaine.Sources : Dares, Insee.</p><p>Graphique 3Emploi intrimaire</p><p>Lecture : la fi n du 3e trimestre 2016, on compte 615 600 emplois en intrim.Champ : France mtropolitaine.Source : Dares, exploitation des fi chiers Ple emploi des dclarations mensuelles des agences dintrim.</p><p>Lemploi total augmente de 54 000 postes, dont51 000 pour lemploi salari marchand non agricole</p><p>Daprs les estimations demploi publies par lInsee en partenariat avec la Dares, lemploi sa-lari dans les secteurs marchands non agricoles (SMNA) en France mtropolitaine augmenteau 3e trimestre 2016 (1) de 51 200 postes, aprs29 400 au trimestre prcdent (graphique 1,tableau 1, [2]).</p><p>La croissance de lemploi SMNA reste trs diff-rente selon les secteurs. Lemploi tertiaire mar-chand hors intrim continue de crer des emplois (+26 600 postes aprs +39 000 postes) alors que lemploi demeure orient la baisse dans lindus-trie (-4 700 aprs -7 500) et est quasi stable dans la construction (-300 aprs -1 900). Les destruc-tions demploi dans la construction ont ralenti en 2016 aprs plusieurs annes de forte baisse (gra-phique 2). Lintrim repart la hausse au 3e tri-mestre 2016 (+29 500 postes) aprs deux trimestres de stabilit. Sur un an, il a augment nettement (+49 600 postes, soit +8,8 %) (graphique 3, [3]).</p><p>Dans les autres secteurs, lemploi progresse ga-lement mais un rythme plus modr que les tri-mestres prcdents. Lemploi salari priv non mar-chand a ainsi ralenti au 3e trimestre 2016 (+6 000 aprs +10 000 le trimestre prcdent). Lemploi total reste orient la hausse avec 54 000 emplois supplmentaires au 3e trimestre, aprs +39 000 le trimestre prcdent. Sur un an, entre septembre 2015 et septembre 2016, lemploi total a augmen-t de 213 000 postes, aprs une hausse de 87 000 postes entre septembre 2014 et septembre 2015 (graphique 4).</p><p>Les tensions sur le march du travail sont stables au 3e trimestre. Le nombre doffres demploi col-lectes par Ple Emploi et le nombre de nouveaux inscrits en catgories A, B et C ont tous les deux baiss (-5 % chacun). Sur un an, la tendance est oriente la baisse (-4 %), porte par la hausse des entres Ple emploi [4].</p><p>(1) Lintroduction de la Dclaration sociale nominative (DSN) en remplacement du bordereau rcapitulatif de cotisations (BRC) peut transitoirement affecter les comportements dclaratifs des entreprises. Durant la phase de monte en charge de la DSN, des adaptations sont ralises dans la chane de traitement statistique des estimations demploi afi n de tenir compte de ces changements. Ces modifi cations sont susceptibles de gnrer des rvisions accrues sur les donnes.</p><p>volution trimestrielle en milliers, CVS</p><p>Tertiaire marchand(avec intrim) </p><p>Construction</p><p>Industrie</p><p>-140</p><p>-120</p><p>-100</p><p>-80</p><p>-60</p><p>-40</p><p>-20</p><p>0</p><p>20</p><p>40</p><p>60</p><p>80</p><p>100</p><p>120</p><p>140</p><p>2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016</p><p>Niveau en milliers en fin de trimestre, CVS</p><p>400</p><p>425</p><p>450</p><p>475</p><p>500</p><p>525</p><p>550</p><p>575</p><p>600</p><p>625</p><p>650</p><p>675</p><p>700</p><p>2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016</p></li><li><p>fvrier 2017 N 009 3indicateurs</p><p>Graphique 4Emploi salari marchand non agricole et emploi total</p><p>Lecture : Au 3e trimestre 2016, lemploi total augmente de 213 000 par rapport au mme trimestre de 2015 ; lemploi salari des secteurs principalement marchands non agricoles augmente pour sa part de 179 000.Champ : France mtropolitaine.Source : Insee.</p><p>Graphique 5Salaires de base nominaux et indice des prix la consommation</p><p>Le glissement annuel des prix hors tabac est calcul en rapportant le dernier mois du trimestre au dernier mois du mme trimestre de lanne prcdente, comme dans letableau 2.Champ : France mtropolitaine (SHBOE, SMB) ; France entire (prix).Sources : Dares, Insee.</p><p>T3T4T3T2T1T4T3T2volution sur un an, </p><p>en %volution sur un trimestre, en %</p><p>2015 2016 2015 2016</p><p>Tableau 2volutions des salaires de base et du salaire moyen par tte (en valeur nominale) et de leur pouvoir dachat</p><p>(1) Glissement trimestriel de lindice des prix la consommation hors tabac pour lensemble des mnages (mesur avec le dernier mois de chaque trimestre, donnes brutes).(2) La variation du SHBOE est dfl ate par lvolution de lindice des prix hors tabac des mnages appartenant au premier quintile de niveau de vie (dernier mois du trimestre).(3) Donnes brutes, fi n de trimestre, tablissement des entreprises de plus de 10 salaris des secteurs principalement marchands non agricoles.(4) La variation du SMB est dfl ate par lvolution de lindice des prix hors tabac de lensemble des mnages (dernier mois du trimestre).(5) Donnes CVS, moyenne trimestrielle, secteurs principalement marchands non agricoles.(6) La variation du SMPT est dfl ate par lvolution de lindice des prix hors tabac de lensemble des mnages (moyenne du trimestre).Champ : France mtropolitaine (SHBOE, SMB) ; France entire (SMPT, prix).Sources : Dares, Insee.</p><p>T3T1</p><p>Le pouvoir dachat des salaires ralentitlgrement sur un an</p><p>Le salaire horaire de base des ouvriers et des em-ploys (SHBOE) et le salaire mensuel de base (SMB) progressent en donnes brutes au 3e trimestre 2016 (+0,2 % chacun aprs +0,3 % le trimestre prcdent [5]). Sur un an, entre septembre 2015 et septembre 2016, le SHBOE et le SMB ont progress respectivement de 1,1 % et 1,2 % (tableau 2, gra-phique 5), soit au mme rythme quun an aupa-ravant entre septembre 2014 et septembre 2015.</p><p>En rythme annuel, le pouvoir dachat du SHBOE et du SMB progresse respectivement de 0,9 % et 0,8 % entre septembre 2015 et septembre 2016, aprs une hausse de 1,2 % chacun entre sep-tembre 2014 et septembre 2015. Le ralentissement du pouvoir dachat des salaires provient de lacc-</p><p>Prix la consommation (1) ......................................................................................... 0,3 0,3 -0,5 0,1 0,0 0,6 -0,3 0,0 0,4</p><p>Salaire horaire de base ouvrier et employ (SHBOE) ................................................ 0,5 0,3 0,2 0,1 0,5 0,3 0,2 1,2 1,1</p><p>Pouvoir dachat du SHBOE (2) .................................................................................... 0,3 -0,1 0,7 0,1 0,6 -0,3 0,5 1,2 0,9</p><p>Salaire mensuel de base (SMB) (3) ............................................................................. 0,5 0,3 0,2 0,1 0,5 0,3 0,2 1,2 1,2</p><p>Pouvoir dachat du SMB (4) ........................................................................................ 0,2 0,0 0,7 0,0 0,5 -0,3 0,5 1,2 0,8</p><p>Salaire moyen par tte (SMPT) (5) .............................................................................. 0,7 0,3 0,3 0,5 0,6 0,1 0,3 1,6 1,4</p><p>Pouvoir dachat du SMPT (6) ...................................................................................... 1,0 -0,6 0,6 0,7 1,1 -0,9 0,3 1,5 1,1</p><p>lration des prix la consommation (0,4 % entre le 3e trimestre 2015 et le 3e trimestre 2016 aprs 0,0 % entre le 3e trimestre 2014 et le 3e trimestre 2015).</p><p>Le salaire moyen par tte (SMPT) dans les secteurs marchands non agricoles, qui intgre notamment des lments de primes et de structure de la main-duvre, a augment au 3e trimestre (+0,3 % aprs +0,1 % au trimestre prcdent). Entre le 3e trimestre 2015 et le 3e trimestre 2016, le SMPT a progress de 1,4 %, aprs une croissance de 1,6 % entre le 3e trimestre 2014 et le 3e trimestre 2015.Le pouvoir dachat du SMPT (3) a ainsi augmen-t de 1,1 % en un an, aprs une hausse de 1,5 %lanne prcdente.</p><p>Le ralentissement des salaires rels est ainsi en phase avec celui de la productivit apparentedu travail au 3e trimestre, celle-ci tant stable</p><p>(2) La variation en valeur relle des salaires est mesure en dfl atant les salaires nominaux par lindice des prix la consommation hors tabac des mnages( salaires en euros constants ou salaires rels ). Les salaires de base tant valus au dernier mois du trimestre, leur glissement annuel est rapport celui de lindice national des prix la consommation hors tabac du mme mois (IPCht).</p><p>(3) Le SMPT tant valu en moyenne sur le trimestre, son volution annuelle est rapporte celle de la moyenne trimestrielle de lindice des prix la consom-mation hors tabac (IPCht). Entre le 3e trimestre 2015 et le 3e trimestre 2016, lIPCht en moyenne trimestrielle augmente de 0,3 % aprs avoir augment de 0,1 % entre le 3e trimestre 2015 et le 3e trimestre 2014. </p><p>Glissement annuel, en milliers</p><p>Emploi salari marchandnon agricole</p><p>Emploi total</p><p>-500</p><p>-400</p><p>-300</p><p>-200</p><p>-100</p><p>0</p><p>100</p><p>200</p><p>300</p><p>400</p><p>500</p><p>2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016</p><p>volution sur un an, en % </p><p>Prix (hors tabac)</p><p>SMB</p><p>SHBOE</p><p>-1,0</p><p>-0,5</p><p>0,0</p><p>0,5</p><p>1,0</p><p>1,5</p><p>2,0</p><p>2,5</p><p>3,0</p><p>3,5</p><p>4,0</p><p>2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016</p></li><li><p>(1) Les fl ux dentres correspondent des nouvelles embauches ou des reconductions des contrats existants, lexception de certains contrats de lIAE (dans les AI et les ETTI) o seules les nouvelles embauches sont comptabilises ; les stocks correspondent des bnfi ciaires en fi n de trimestre, sauf pour ces mmes contrats de lIAE et pour les dispositifs dexonration o il sagit du nombre de bnfi ciaires au cours du dernier mois du trimestre. (2) Les autres emplois aids regroupent les dispositifs cibls sur les territoires en diffi cult, les exonrations sur les embauches de jeunes en CDI, les contrats de gnration, laide aux chmeurs crateurs dentreprises, et laccompagnement des restructuration (ATD). C...</p></li></ul>

Recommended

View more >