La Bass©e : Richesse, enjeux, perspectives

  • View
    223

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Présentations intervenants, Colloque Biodiversité de l'Association Seine en Partage. Novembre 2010

Text of La Bass©e : Richesse, enjeux, perspectives

  • 1. LA BASSE : RICHESSES, ENJEUX, PERSPECTIVES Jean-Philippe SIBLET Directeur du Service du Patrimoine Naturel MNHN La biodiversit : un combat pour la Seine 25/11/2010 - Musum National dHistoire Naturelle

2. LA BASSEE : UNE VALLEE ALLUVIALE AUX RESSOURCES EXCEPTIONNELLES - Des richesses naturelles remarquables - Un gisement deau potable stratgique -Dernier gisement de granulats alluvionnaires important en Ile- de-France - Zone naturelle dexpansion des crues de la Seine 3. UN PATRIMOINE NATUREL REMARQUABLE, CARACTERISEE PAR DES HABITATS SPECIFIQUES : Une fort alluviale Des prairies inondables Un rseau hydraulique complexe Des plans deau 4. DES ESPECES RARES ET MENACEES Une flore tonnante adapte au caractre inondable du site : Grande douve (PN)) Violette leve (PN)) LInule des anglais (PR) La Vigne sauvage (PN) Gesse des marais (PR) 5. Une faune diversifie et rare : DES ESPECES RARES ET MENACEES 6. DES ESPECES RARES ET MENACEES 7. UNE RICHESSE ENFIN RECONNUE ET PROTEGEE 8. UN GISEMENT DEAU POTABLE STRATEGIQUE POUR LILE-DE-FRANCE Dlimitations des zones de prservation stratgique pour lAEP actuelle et future de la Basse 9. GISEMENT DE MATERIAUX ALLUVIONNAIRES 10. ZONE NATURELLE DEXPANSION DES CRUES DE LA SEINE 11. UNE MENACE RECURRENTE ET INQUIETANTE : LINCOHERENCE DES POLITIQUES PUBLIQUES Rapport Prfet Bernard 1994 : les zones humides franaise sont dramatiquement menace : Mais une cause essentielle : lincohrence des politiques publiques - 50% des zones humides mtropolitaines ont disparu en 30 ans En 1999, les zones humides continuaient disparatre au rythme denviron 10.000 ha par an. 12. Une illustration caricaturale : La Basse 13. Les casiers inondables : un projet potentiellement compatible avec la biodiversit Une ide force : prserver linondabilit de lamont et recreer un zone humide fonctionnelle laval. Des conditions importantes respecter : Amnager des bassins de dissipation dnergie et de sdimentation la sortie des pompes Favoriser la couverture du sol en hiver Maintenir un rseau de haies viter lapport direct deau de Seine sur les sites les plus sensibles (casiers n1 et 3) 14. Sassurer de la transparence des ouvrages pour la faune Crer des zones refuges pour la grande faune et grer les risques disolats Concevoir des dispositifs les moins dommageables pour les poissons Crer des zones refuges pour les poissons (surcreusement local des noues pour le sauvetage piscicole aprs vidange) 15. Ralimentation en eau des noues & mise en place dinondations cologiques Mesures daccompagnement restauration de la plaine inondableMesures daccompagnement restauration de la plaine inondable sur les noues et aux abords (principalement dans les casiers n3, 6 8 et 9) pour la cration de zones humides (casiers n8) Localisation inondations rgulires (annuelles) au printemps (entre janvier et fin avril) dure : 15 jours pour les parties moyennes, 30 60 jours pour les noues et points bas hauteur deau : quelques dizaines de cm Modalits adaptation des communauts vgtales et animales aux inondations priodiques restauration du fonctionnement des zones humides dveloppement des activits associs des zones humides de bonne qualit (pche, chasse, tourisme) Avantages attendus 16. Un projet incohrent : la canalisation grand gabarit de la Seine Une catastrophe cologique : - Destruction dhabitats et despces protges - Atteintes irrversibles aux fonctionnalits des zones humides - Trs forte altration des continuits cologiques en totale contradiction avec les objectifs de la trame bleue . Une aberration hydraulique : - Acclration de la vitesse dcoulement vers laval avec augmentation du risque ou les biens et les personnes - Effacement de lintrt du projet des casiers de la Basse. 17. QUE DIT LE SDAGE 2010-2015 ? 18. Disposition 12a : Protger les milieux aquatiques des pollutions par le maintien de la ripisylve naturelle ou la mise en place de zones tampons Disposition 40a : Mettre en oeuvre un programme daction adapt pour protger ou reconqurir la qualit de leau capte pour lalimentation en eau potable Disposition 42a : Dfinir des zones protges destines lalimentation en eau potable pour le futur. Les zones protges dfinies comme zones dalimentation futures sont les nappes du Champigny, de lAlbien-Nocomien captif, de lYprsien, de la Basse Orientation 15 Prserver et restaurer la fonctionnalit des milieux aquatiques continentaux et littoraux ainsi que la biodiversit Disposition 46a : Limiter limpact des travaux et amnagements sur les milieux aquatiques continentaux et les zones humides Disposition 48a :Entretenir les milieux de faon favoriser les habitats et la biodiversit 19. Disposition 49a : Restaurer, renaturer et amnager les milieux dgrads ou artificiels Disposition 53a : Prserver et restaurer les espaces de mobilit des cours deau et du littoral Disposition 56a :Prserver les espaces haute valeur patrimoniale et environnementale Orientation 16 - Assurer la continuit cologique pour atteindre les objectifs environnementaux des masses deau Disposition 59a : Identifier et protger les forts alluviales Disposition 60aDcloisonner les cours deau pour amliorer la continuit cologique Disposition 65aFavoriser la diversit des habitats par des connexions transversales Disposition 69a : Concilier le transport par voie deau, la production hydrolectrique et le bon tat 20. Disposition 79a :Veiller la cohrence des aides publiques en zones humides Disposition 83a :Protger les zones humides par les documents durbanisme Disposition 84aPrserver la fonctionnalit des zones humides Disposition 86a : Etablir un plan de reconqute des zones humides Orientation 31 - Prserver et reconqurir les zones naturelles dexpansion des crues Disposition 140a : Privilgier le ralentissement dynamique des crues Seules pourront tre mises en oeuvre les solutions les moins pnalisantes pour le milieu, et en particulier les amnagements de ralentissement dynamique des crues qui accentuent le rle jou par les champs naturels dexpansion des crues. Ces projets doivent sinscrire dans une stratgie de prservation des milieux naturels associs et dentretien des cours deau. Disposition 141a :Evaluer les impacts des mesures de protection sur laggravation du risque dinondation et adapter les rgles durbanisme en consquence 21. Orientation 43 - Rationaliser le choix des actions et assurer une gestion durable 22. UNE SOLUTION : UNE GESTION INTEGREE DE LA BASSEE DANS LE CADRE DUN SCHEMA DAMENAGEMENT ENVIRONNEMENTAL La stratgie dopposition entre les logiques damnagement doit faire place une vision cohrente et partage du dveloppement durable de la Basse. Pour y parvenir : Le respect de la fonctionnalit des zones humides et la protection des richesses naturelles Labandon du projets destructeur de canal grand gabarit et lintgration intelligente selon le principe gagnant-gagnant des casiers inondables 23. Une exploitation raisonne des granulats alluvionnaires : - Achever lexploitation des matriaux accessibles dans la partie aval de la Basse en nautorisant que des projets susceptibles de sinscrire dans un projet cohrent damnagement et mettant en uvre des remises en tat de qualit sur les plans cologiques et paysagers - Limiter fortement lexploitation des matriaux dans la partie amont et soumettre les autorisations des projets exemplaires - Assurer la protection et la gestion des sites remis en tat sur le long terme. 24. La promotion dun dveloppement alternatif fonde sur le dveloppement dune conomie tourne vers la valorisation du patrimoine naturel 25. MERCI DE VOTRE ATTENTION S. Siblet