Les jeux olympiques, sources d'innovations

  • View
    551

  • Download
    1

Embed Size (px)

Text of Les jeux olympiques, sources d'innovations

  1. 1. Sports et actualits 2013Les Jeux Olympiques, source dinnovation | Rubrique SportLes Jeux Olympiques, source dinnovationsSouhaitez-vous dcouvrir les coulisses de lvnement le plus mdiatis au monde ? Voulez-vous comprendre comment le rendre toujours plus actuel, plus innovant ? Alors voyagezdans un monde dinnovations et dvolutions. Dcouvrez les principales ides etperformances des acteurs de cet vnement pour continuer rester captiv et surtout avarede nouveauts.Entrez maintenant dans le monde des volutions Olympiques.es jeux olympiques sont toujours lapointe de la technologie. En effet, chaque dition des JO, on dcouvre unnombre important de nouveautstechnologiques qui permettent aux socits deprsenter des produits qui nont jamais tpenss auparavant. A travers lensemble desditions passes, on peut retenir lesinnovations les plus extraordinaires : leSwimming Show, le quantum Timer, lesnouveaux pistolets lasers, etc.LE SWIMMING SHOWCette innovation dOmega permet de mesurerexactement le temps des nageurs. Il sagit de troispoints lumineux situs ct des panneaux decontact. Il permet aux nageurs de connatre saposition dans la course. Par exemple, le vainqueurnaperoit quun point lumineux.Pour rester dans le domaine de la natation, on peutgalement penser aux nouvelles combinaisonssportives.Ces dernires permettent aux comptiteursdamliorer leur flottaison dans le bassin, dediminuer les rsistances hydrodynamiques et derduire un peu les dpenses nergtiques de lanatation. Un dispositif de panneaux profils surcette combinaison permet aussi au champion degarder une position idale dans leau. Cependant,cette combinaison fait polmique et provoquenombre de dbats. Effectivement, elle permet auxcomptiteurs de leur faire gagner des diximes desecondes dans leurs performances.LE QUANTUM TIMERLe quantum timer est aujourdhui le chronomtrele plus perfectionn. Il a dexcellentes capacits :une rsolution parfaite, une prcision plus leveque lancienne version, un dispositif desauvegarde Autant de critres qui font de cechronomtre un objet de haute performance !LSource:http://estacaochronographica.blogspot.fr/2012/07/jogos-olimpicos-de-londres-as-novas.htmlLe swimming showLe quantum timerSource: http://www.omegawatches.com/fr1
  2. 2. Sports et actualits 2013Les Jeux Olympiques, source dinnovation | Rubrique SportLES START ING-BLOCKLa socit Omga a rtudi les starting-blockspour en crer de plus performants. Ces dernierspermettent de dterminer le temps de raction descoureurs de manire trs prcise. Ils ledterminent grce la force applique contre lebloc arrire. Ils sont composs dun capteur dedtection (lectronique) de faux dparts. Aussi, lesrepose-pieds ont une largeur plus grande pourpermettre aux sportifs davoir plusieurs positionsde dpart et pour satisfaire tous les sportifs telsquUsain Bolt qui stait plaint de la petite tailledes repose-pieds pour sa pointure (48). Omga estla socit officielle des Jeux Olympiques pour lechronomtrage.DES CAMERAS NOVATRICES POUR LANATATION SYNCHRONISEEUne bonne partie de la natation synchronise sedroule sous leau. Les socits Getty Images etAFP ont alors conu de nouvelles camras quipermettent de filmer simultanment leursperformances aussi bien lintrieur qulextrieur de leau (voir photo ci-dessous). Onpeut alors dcouvrir au mieux les prouesses dessportifs.LES ROBOTS PHOTOGRAPHESCes robots de toute dernires gnrations sontutiliss pour filmer et/ou prendre des clichs desendroits inaccessibles par les photographes. Ilspeuvent tre soit suspendus au plafond (jusqu 30mtres de hauteur), soit poss sur le sol. On peutcompter 11 appareils au total lors des JO deLondres.Cette technologie offre des photographies plusoptimales. La scurit des journalistes estgalement amliore car elle permet dviter auxjournalistes daccder en hauteur pour prendre desclichs en plonge.LES JEUX OLYMPIQUES, DIFFUSES EN 3DPour la premire fois, les preuves olympiquesseront diffuses en direct en 3D. En France, unechane (francetvsport 3D) est consacre laretransmission 3D des J.O. On peut profiter de cetexploit grce la TV dorange ou grce uneapplication pour les smart TV. La diffusion en 3Dvalorise plusieurs sports comme lathltisme, lanatation puisquil y a beaucoup deffets au niveaude la profondeur, de la vitesse, etc.Source: http://www.omegawatches.com/frPhoto dune nageuse, par les nouvelles camrasClichs dathltes fminines, prises par les robotsphotographesSource : blog Reuters2
  3. 3. Sports et actualits 2013Les Jeux Olympiques, source dinnovation | Rubrique SportSource :http://video.liberation.fr/video/c8ed92de045s.htmlSource: http://www.straitstimes.com/the-big-story/london/story/photo-gallery-athletes-slow-motion-london-olympicsPARCOURS CYCLISTE VIRTUELLes cyclistes de lquipe nationale Australienneont suivi un entrainement particulier mais surtouttonnant pour prparer leurs courses aux JeuxOlympiques. Les athltes australiens ont effectusune seule reconnaissance du parcours avantlpreuve officielle. Pendant cet entrainement lesvlos ont t quip de camras et de capteurs afinde reprer tous les piges (virages dangereux,changements de pentes, tats de la chausse etconditions diverses pour exemple). Pour lesnations comme lAustralie qui sont situesgographiquement loin du concours olympique, ceprocd permet une conomie relle pour ladlgation en vitant des frais de dplacementscouteux. Il offre galement aux sportifs unentrainement de haut niveau.Des chambres de simulations daltitudes sontgalement mises disposition aux australiens.Elles peuvent atteindre les 3500 mtres daltitudeet alimentent au maximum le sang doxygne.SLOW MOTION, UNE NOUVELLE TENDANCESlow motion, qui signifie ralenti en franais,est une technique artistique pour filmer au ralentides actions, ou prendre des clichs au ralenti.Cette technique est de plus en plus utilise dansles grands vnements sportifs pour visualiser,admirer la technique et le style des athltes. Leursmouvements sont trs rapides notamment ennatation synchronise, en plongeon, etc. On a parconsquent peu de temps pour admirer leursperformances techniques.Voil un exemple de slow motion. On peutremarquer la complexit du mouvement et ladifficult mais aussi la beaut et la prcision de lafigure, grce tous les dtails du slow motion.DES MATIERES TOUJOURS PLUS ETONNANTESComme on a pu le voir avec les combinaisons desnageurs, les scientifiques et chercheurs essayentdamliorer, doptimiser les quipements desathltes pour leur confort mais surtout pouraugmenter leur performance.Les vtements ou combinaisons doivent tre deplus en plus lgers, rsistants, etc. Cest pourquoi,les tissus synthtiques ou les vtements compossde polypropylne sont trs demands. Le tissu quia marqu les JO de Londres est sans aucun doutele polyester 100 % recycl. Il offre dexcellentesproprits pour le sportif. Il faut penser aussi auxbaskets des athltes qui sont indispensables.Chaque discipline a besoin dune paire dechaussures spciale. Elles doivent tre comme uneseconde peau pour le pied et non une gne. Pourse faire, les matriaux utiliss sont le PVC, lepolyester, le caoutchouc butyle, etc. Il y anotamment les Flyknit Racer , nouvellesbaskets du gant Nike, fabriques avec une basede tricot. Elles gagnent par consquent en lgretet en souplesse.Photo dun cycliste australien accompagn de sonentraneur, sentranant via le parcours virtuelSlow motion de lallemand Sebastian Krimmer, lors delpreuve de la barre horizontale. Londres 20123
  4. 4. Sports et actualits 2013Les Jeux Olympiques, source dinnovation | Rubrique SportSource: http://www.maxisciences.com/LOLYMPICENE, UNE NOUVELLE MOLECULEVoici une molcule qui a t cree pourreprsenter le symbole des jeux olympiques, lescinq anneaux enlacs figurs sur le drapeauolympique, do le nom dOlympicene. Cetteparticule a t conue par des chercheurs deluniversit de Warwick au Royaume-Uni et pardes scientifiques dIBM Zurich.Cest la premire plus petite reprsentation dulogo olympique. En effet, lOlympicene a unetaille 100000 fois infrieure celle dun cheveuhumain . La particule est compose datomesdhydognes et datomes de carbone. Pour lemoment, lOlympicene nest que la reprsentationdu symbole Olympique mais daprs un docteurde luniversit de Warwick, la molcule pourraittre employe dans certaines sources de lumiresou dans des capteurs solaires.prs avoir expliqu ces quelquesinventions surprenantes, il estintressant de soccuper des volutionssportives. Effectivement, il y a beaucoup dechangements dans les disciplines entre lesprogrammes sportifs qui changent (apparitionde sport ou disparition), lentre de nouveauxpays dans ce concours. On pourra aussi citerdes vnements sportifs marquants.LES SPORTS OLYMPIQUESLes disciplines olympiques sont choisies par leCIO (Comit International Olympique). Cessports sont lus seulement sils remplissentplusieurs conditions. Il faut quils soient toutdabord trs pratiqus par la population mondiale(au minimum 50 pays doivent exercer ce sport sur3 continents diffrents pour les hommes contre 35pays pour les femmes).Au dbut des jeux modernes, dans les annes1900, peu de sports taient reprsents. Nombrede ces sports ont t au fur et mesure enlevs desprogrammes olympiques tels que la pelote basque,le criquet, etc.Les nouvelles disciplines choisies par le CIO sontle BMX qui a t inclus dans les jeux de Pkin en2008, le golf et le rugby 7 qui vont voir le jouraux jeux olympiques Rio de Janeiro en 2016. Enrevanche, la lutte, sport antique, va tre enleve duprogramme lors des prochains jeux olympiques deRio. Cette dcision engendre beaucoup de dbatset de contestations car la lutte reste un sportincontournable de lhistoire des jeux olympiques.Aux derniers jeux dt qui ont eu lieu Londres,on peut compter au total 26 sports.LENTREE DE FEMMES AUX JEUX OLYMPIQUESLArabie Saoudite, le Qatar et dautres paysinterdisent aux femmes toutes comptitionssportives dans leurs nations. Ce sont les seuls pays navoir jamais envoy de femmes aux Jeuxolympiques. Aucunes salles de sports, aucunmoyen (financier, etc.) na t mis dispositionpour les femm