Faits saillants des enquأھtes de ... maladies cardio-vasculaires. La consommation d'alcool La consommation

Embed Size (px)

Text of Faits saillants des enquأھtes de ... maladies cardio-vasculaires. La consommation d'alcool La...

  • APERÇU

    DE L'ÉTAT

    DE SANTÉ

    DE LA POPULATION

    DE L'OUTAOUAIS

    Faits saillants des enquêtes de population

  • Institut national de santé publique du Québec 4835, avenue Christophe-Colomb, bureau 200

    Montréal (Québec) H2J3G8 Tél. : (514) 597-0606

    Avant-propos C'es t avec b e a u c o u p de plaisir et de f ierté que le Dépar t e - men t de san té c o m m u n a u t a i r e de l ' O u t a o u a i s vous pré- sente les fa i ts sai l lants de deux enquê te s de santé m e n é e s aup rè s de la popu la t ion de l 'Ou taoua i s ces dern iè res années: l ' enquê te Santé O u t a o u a i s 1986, et l ' enquête Santé Q u é b e c I 9 8 7 .

    C o m p l é m e n t aux d o n n é e s de mor ta l i té et de morb id i t é c o n n u e pa r l 'u t i l isat ion des services , les e n q u ê t e s de popu- lation nous pe rme t t en t d 'é la rg i r notre portrai t santé de la région. C e sont les rés idents de l 'Ou taoua i s e u x - m ê m e s qui nous par lent de leurs hab i tudes de vie, des fac teurs qui in f luencen t ces hab i tudes , de leur état de santé et de leurs r ecours aux services de santé.

    Une perspec t ive g loba le de la santé sous- tend ces enquê tes . Selon cet te perspect ive , les pr inc ipaux fac teur s qui inf luencent la santé sont les f ac teur s b iologiques , les hab i tudes de vie et c o m p o r t e m e n t s personnels , l 'environ- n e m e n t phys ique , social , é c o n o m i q u e et cul turel et le stress.

    Biles a b o r d e n t t rois a spec t s de la vie d e s g e n s de l 'Ou- taouais : les déterminants de la santé don t les hab i tudes de

    vie, le support social et la p ra t ique de c o m p o r t e m e n t s préventifs, l'état de santé physique et mental, et les consé- quences de la maladie: r ecours aux services m é d i c a u x , c o n s o m m a t i o n de m é d i c a m e n t s , l ' incapaci té , etc..

    L ' enquê te San té O u t a o u a i s I 9 8 6 c h e r c h e à d o n n e r une image g lobale des conna i s sances , a t t i tudes , c o m p o r t e - m e n t s et in ten t ions de notre popu la t ion en ma t i è re de santé. L ' é c h a n t i l l o n n a g e pe rmet aussi de fa i re d e s c o m p a - ra isons sous régionales . L ' enquê te San té Q u é b e c 1987. réa l i sée pa r le MSSS et les D S C à la g r a n d e u r de la province , nous pe rme t de fa i re ce r t a ines c o m p a r a i s o n s entre notre région et d ' au t res régions du Q u é b e c .

    C e s i n f o r m a t i o n s sont utiles tant aux p lan i f i ca teurs d a n s le réseau des services de santé et sociaux qu ' aux responsab les de santé publ ique pour:

    • identif ier des priori tés, • moni to re r l 'état de santé de la popula t ion , • é l abore r et met t re en appl ica t ion des p r o g r a m m e s , • éva luer d iverses mesures prévent ives ou correct ives .

    De telles e n q u ê t e s relèvent d 'un souci de plus en plus présent d 'o r i en te r les services de santé vers des ob jec t i f s de résultats plutôt que vers la p e r f o r m a n c e adminis t ra t ive .

  • T A B L E D E S M A T I È R E S

    Déterminants

    11 Habitudes de vie • Tabac • Activité physique • Contrôle du poids • Sommeil • Consommation d'alcool

    2) Environnement social • Intégration • Événements stressants

    3) Comportements préventifs Port de la ceinture de sécurité Vérification de la tension artérielle Dépistage du cancer du coi de l'utérus {Pap test) Dépistage du cancer du sein Contraceptifs oraux et tabac

    État de santé 9 • Indice global • Principaux problèmes de santé • Santé mentale

    Conséquences 11 • Recours aux services de santé • Consommation de médicaments

    Perceptions des gens 13 Etes-vous en santé? Etes-vous heureux? Votre vie est-elle stressante? Que devrie/-vous faire pour améliorer votre santé? Que pense/-vous au sujet du tabac? Aimerie/ vous changer de poids? Croye/ vous que plus d'activité physique améliorerait votre santé?

  • Les déterminants de la santé

    P a r c e q u e m o d i f i a b l e s les hab i - t u d e s d e vie, l ' e n v i r o n n e m e n t social et les c o m p o r t e m e n t s p r é v e n t i f s des g e n s d e l ' O u t a o u a i s son t d e s d é t e r - m i n a n t s d e la s a n t é p a r t i c u l i è r e m e n t i n t é r e s san t s .

    1. Les Habitudes de vie Cinq hab i tudes qui in f luencent

    b e a u c o u p la san té phys ique et m e n - ta le , ont é té re tenues : l ' u sage du t abac , l ' ac t iv i té phys ique , le con t rô le du poids, le sommei l et la c o n s o m m a - tion d ' a lcoo l .

    POPl'LA TION DE 15 ANS ET PLUS

    Bonnes M o y e n n e s M a u v a i s e s

    H A B I T U D E S DE V I E

    SANTÉ QUÉBEC 1987 DSC DE L 'OUTAOUAIS

    C e s cinq h a b i t u d e s cons t i tuées en indice n o u s m o n t r e n t que la p o p u - lation de l ' O u t a o u a i s a de m o i n s b o n n e s h a b i t u d e s de vie q u e les q u é - béco i s en géné ra l . Les h o m m e s de l ' O u t a o u a i s se d i s t inguent par t icu l iè -

    r e m e n t et la s i tua t ion se d é t é r i o r e a v e c l 'âge . Les h a b i t u d e s de vie sont en g é n é r a l p lus m a u v a i s e s c h e z les p e r s o n n e s à f a ib le r e v e n u et de f a ib l e sco lar i té , et c h e z les co l s b l e u s o e u v r a n t d a n s le s ec t eu r ter t ia i re .

    3

  • I^i cigarette

    5 0

    4 0

    3 0

    2 0

    10

    1 5 - 2 4 2 5 3 4 3 5 - 4 4 4 5 - 5 4

    G R O U P E D ' Â G E

    5 5 - 6 4 6 5 ET P L U S

    FUMEURS RÉGULIERS SELON LE GROUPE D'ÂGE ET LE SEXE EN OUTAOUAIS

    H o m m e s

    F e m m e s

    SAUTÉ OUTAOUAIS 1916 OSC OE L OUTAOUAIS

    On f u m e plus en Ou taoua i s q u ' a u Québec . Parmi les j eunes de 15 à 34 ans, il y a b e a u c o u p plus de f e m m e s que d ' h o m m e s qui f umen t régul iè rement . La situation s ' inverse chez les 35 ans et plus.

    L 'exposi t ion à la f u m é e de tabac , que l'on soit ou non fumeur , a u g m e n t e les r isques de décès par ma lad ie s ca rd io-vascu la i res et par malad ies et tumeurs de l 'apparei l respiratoire . L 'usage du tabac par la

    5 0

    f e m m e ence in te est associé à un re tard de la c ro i s sance du foe tus et à d ' au t res pa tho log ies met tan t en d a n - ger la vie de l ' enfant et son potent ie l physique et menta l .

    L'activité physique

    L'exerc ice phys ique v igoureux régul ier réduit le r isque g lobal de ma lad ie co ronar ienne . Il j o u e un rôle

    4 0

    impor tan t dans la prévent ion et le con t rô le de l 'hyper tens ion ar tér iel le , du d iabè te et de l ' o s téoporose , et il amé l io re l 'état p s y c h i q u e , e n pa r t i cu - lier la rés is tance au stress.

    L ' enquê te - san té O u t a o u a i s révè- le q u e la p ra t ique d ' une act ivi té phy- sique e f f i c a c e est plus f r é q u e n t e c h e z les h o m m e s q u e c h e z les f e m m e s et qu 'e l le d iminue avec l 'âge. De plus, la sédentar i té , déf in ie par l ' absence tota le d 'ac t iv i té phys ique v igoureuse , est a s soc iée à une fa ib le scolar i té et à d ' au t r e s m a u v a i s e s hab i tudes de vie telles la c o n s o m m a t i o n de t a b a c ei d 'a lcool .

    L'Outaouais, cependant, se compa- re bien au Q u é b e c en ce qui a trai t à l 'activité phys ique en généra l .

    3 0

    20

    10 L 1 5 - 2 4 2 5 - 4 4 4 5 6 4

    G R O U P E D ' A G E

    6 5 +

    SANTÉ OUTAOUAIS 1987 DSC OE L OUTAOUAIÎ

    PR A TIQl F DE L'ACTIVITE PHYSIQUE EFFICACE SELON LE GROUPE D'ÂGE ET LE SEXE OUTAOUAIS

    H o m m e s

    F e m m e s

  • L 'excès de poids

    H O M M E S F E M M E S

    60

    5 0

    o 4 0

    3 0

    20

    1 0

    1 5 - 2 4 2 5 - 4 4 4 5 - 6 4 6 5 + 1 5 - 2 4 2 5 - 4 4 4 5 6 4 6 5 +

    G R O U P E D ' Â G E

    S A N T É Q U É B E C 1987 DSC OE L ' O U T A O U A I S

    La p ropor t i on de p e r s o n n e s pré- sen tan t un excès de poids est p lus i m p o r t a n t e en O u t a o u a i s q u ' a u Q u é - bec , quel q u e soit l ' âge ou le sexe. P lus une f e m m e a v a n c e en âge , p lus el le a de r i sque de pese r t rop lourd; la tendance est semblable chez les hommes sauf ap rè s 6 5 ans.

    L ' e x c è s de po ids p réd i spose aux m a l a d i e s ca rd io -vascu la i re s .

    La consommation d'alcool

    La consommat ion excessive d 'a l - cool est à l 'or igine de bien des pro- b l è m e s p s y c h o - s o c i a u x avant d ' avo i r des r épe rcuss ions quan t i f i ab l e s sur la santé physique.

    D a n s l 'Ou taoua i s , 12.0% des pe r sonnes de 15 ans et plus présen-

    PERSONNES PRESENTANT UN EXCÈS DE POIDS SELON LE CROUPE D'ÂGE ET LE SEXE OUTAOUAIS ET QUÉBEC

    | H O u t a o u a i s

    | | Q u é b e c

    tent des r isques é levés reliés à la c o n s o m m a t i o n d 'a lcool con t re 10.4% d a n s l ' en semble du Q u é b e c . O n note c e p e n d a n t q u e ce sont exc lu s ivemen t les h o m m e s qui font a u g m e n t e r la m o y e n n e r ég iona l e puisque , quel q u e soit le g r o u p e d ' â g e , la p ropor t ion d ' h o m m e s présen tan t des r