Les débuts du christianisme Histoire - .Étant réunis à Milan, moi Constantin, empereur romain,

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Les débuts du christianisme Histoire - .Étant réunis à Milan, moi Constantin, empereur romain,

  • www.cenicienta.fr

    Doc.1 Les dbuts du christianisme

    Domaine: Antiquit

    HistoireIll

    ust

    ratio

    n: w

    ww

    .lost

    inb

    ritt

    an

    y.o

    rg

    Trouve le dieu ou la desse romaine qui correspond la dfinition (indique le numro).

    Je suis Vnus, desse de la beaut et de lamour.

    Je suis Neptune, dieu des ocans.

    Je suis Jupiter, dieu du ciel et de la foudre.

    Je suis Junon, desse du mariage.

    Je suis Mars, dieu de la guerre.

    Je suis Mercure, dieu messager.

    Les romains taient-ils monothistes ou polythistes? Pourquoi?......

    1

    2

    3

    4

    56

  • www.cenicienta.fr

    Doc.2 Les dbuts du christianisme

    Domaine: Antiquit

    HistoireSo

    urc

    e:

    His

    toire

    , g

    o

    gra

    ph

    ie,

    his

    toire

    de

    s a

    rts,

    CE2, B

    elin

    Doc.2 Les dbuts du christianisme

    Domaine: Antiquit

    Histoire

    So

    urc

    e:

    His

    toire

    , g

    o

    gra

    ph

    ie,

    his

    toire

    de

    s a

    rts,

    CE2, B

    elin

  • www.cenicienta.fr

    Doc.3 Les dbuts du christianisme

    Domaine: Antiquit

    Histoire

    La Palestine

    Les territoires domins par Rome

    La Gaule

    Complte la lgende avec 3 couleurs:

    Jsus avait lhabitude de raconter des histoires (des paraboles ) pour faire comprendre son message.Elle ont ensuite t mises par crits par des proches.

    Un homme se rendait de Jrusalem Jricho. En chemin, il tomba sur des bandits et le frapprent, puissen allrent, le laissant demi mort. Un prtre qui passait par l le vit et passa son chemin. Un autrearriva l et le vit, mais il poursuivit sa route sans sarrter. Enfin, un voyageur arriva sur la route, prs delui. En le voyant, il fut pris de piti. Il sapprocha de lui, soigna ses blessures, y versant de lhuile et delalcool. Puis il le fit monter sur son ne, lemmena dans un htel et le soigna. Le lendemain, il donna delargent lhtelier et lui dit:-Prenez soin de lui, et ce que vous dpenserez en plus, je vous le rembourserai quand je repasserai parici. Jsus ajouta: Vivez en vous comportant comme cet homme.

    Daprs Saint Luc, vangile, Ier sicle

    Quel message Jsus cherche-il transmettre?

    Doc.4 Les dbuts du christianisme

    Domaine: Antiquit

    Histoire

    So

    urc

    e:

    His

    toire

    , g

    o

    gra

    ph

    ie,

    CE2,

    Be

    lin

  • www.cenicienta.fr

    Doc.5 a gpe 1 - Lide dgalit dans une socit esclavagiste

    Domaine: Antiquit

    Histoire

    Les propritaires romains

    Document 1: les esclaves RomeLes outils peuvent avoir la parole, ou bien tre moiti parlant ou encore muets. A la catgorie parlante,appartiennent les esclaves; la semi-parlante, les bufs; la muette, les charrettes.Quels pauvres hommes taient les esclaves! Toute la peau marque de meurtrissures bleutres, le doszbr de coups, habills de loques. Des lettres traces au front, la tte moiti rase, des anneaux defer aux pieds; et puis cette pleur affreuse, les paupires ronges par la fume des fours, tous la vueaffaiblie.

    Document 2 : un grand propritaire donne des conseils sur la faon de bien entretenir les esclaves.Pour la nourriture des esclaves, on gardera des olives tombes de larbre. Conserve quelques olivesrcoltes mais seulement celles qui produisent peu dhuile. Donen aussi de leau sale et du vinaigre et dusel. Comme vtement, une tunique et une saie (court manteau de laine) tous les deux ans. Mais dabord,reprends les vieilles pour en faire des casaques (sorte de veste). Et tous les deux ans, donne une bonnepaire de chaussures.

    Les chrtiens

    Document 1: les esclaves RomeLes outils peuvent avoir la parole, ou bien tre moiti parlant ou encore muets. A la catgorie parlante,appartiennent les esclaves; la semi-parlante, les bufs; la muette, les charrettes.Quels pauvres hommes taient les esclaves! Toute la peau marque de meurtrissures bleutres, le doszbr de coups, habills de loques. Des lettres traces au front, la tte moiti rase, des anneaux defer aux pieds; et puis cette pleur affreuse, les paupires ronges par la fume des fours, tous la vueaffaiblie.

    Document 2 : paroles de la BibleVous tes tous fils de Dieu par la foi en Jsus-Christ; vous tous, qui avez t baptiss en Christ, vous avezrevtu Christ.Il ny a plus ni Juif ni Grec, il ny a plus ni esclave ni libre, il ny a plus ni homme ni femme; car vous testous en Jsus Christ.Regardant autour de lui, Jsus dit ses disciples : Quils sera difficile ceux qui ont des richessesdentrer dans le royaume de Dieu! Il est plus facile un chameau de passer par le trou dune aiguille quun riche de rentrer dans le royaume de Dieu. Beaucoup de premiers seront derniers et les derniersseront premiers.

    Doc.5b gpe 2 - Lide dgalit dans une socit esclavagiste

    Domaine: Antiquit

    Histoire

    Source: http://situationsproblemes.com

    Source: http://situationsproblemes.com

  • www.cenicienta.fr

    Doc.6 Lide dgalit dans une socit esclavagiste

    Domaine: Antiquit

    Histoire

    Doc.7 Les chrtiens perscuts

    Domaine: Antiquit

    Histoire

    So

    urc

    e:

    His

    toire

    , g

    o

    gra

    ph

    ie,

    his

    toire

    de

    s a

    rts,

    CE2, B

    elin

  • www.cenicienta.fr

    Doc.8 Les chrtiens perscuts

    Domaine: Antiquit

    Histoire

    Les premiers chrtiens communiquaient entre eux par lettres, pour sinformer et se soutenir face auxperscutions.

    Les lieux publics nous taient interdits et, de faon gnrale, il nous tait dfendu de nous montrer en

    public. Les chrtiens supportrent avec courage les insultes, les cris et les coups, les arrestations, les

    pillages Plusieurs chrtiens furent amens sur une place. Interrogs devant la foule, ils affirmrent

    quils croyaient en Dieu et en Jsus. On les jeta en prison. On leur fit subir des tortures indescriptibles. La

    population, le gouvernement et les soldats exercrent leur fureur avec une violence particulire contre

    Blandine. Chaque fois, celle-ci rptait: Je suis chrtienne, et chez les chrtiens, on ne fait pas de

    mal , et elle reprenait ses forces. Maturus, Sanctus, Blandine et Attale furent jets aux fauves dans un

    cirque pour offrir au peuple un spectacle horrible. Et toujours on essaya de les faire renier Dieu et Jsus,

    mais ils refusaient. Aprs les fouets, aprs les fauves, aprs la chaise de feu, on enferma Blandine dans

    un filet pour la livrer un taureau. A plusieurs reprises, elle fut lance en lair par lanimal. On finit par

    lgorger.

    Daprs une lettre des chrtiens de Lyon aux chrtiens de Turquie, IIme sicle.

    Surligne dans le texte tout ce que ces chrtiens ont endur.

    Quel tait lobjectif des tortures contre les chrtiens?

    Quelle tait leur attitude face ces perscutions?

  • www.cenicienta.fr

    Doc.9 Les chrtiens perscuts

    Domaine: Antiquit

    Histoire

    Relis le nom des ftes chaque vnement religieux:

    Verticalement1. Retour de la mort la vie.2. Personne torture ou tue en

    raison de ses croyances.3. Attach une croix.4. Qui croit en un seul dieu.5. Religion fonde sur la vie et

    lenseignement de Jsus.

    HorizontalementA. Vie ternelle aprs la mort pour les

    chrtiens.B. Qui croit en plusieurs dieux.C. Lieu de culte des chrtiens.

    Complte la grille de mots croiss laide des dfinitions:

    Doc.11 La diffusion du christianisme

    Domaine: Antiquit

    Histoire

  • www.cenicienta.fr

    Que penses-tu de cette dcision?

    Que penses-tu de cette obligation?

    Doc.10 La diffusion du christianisme

    Domaine: Antiquit

    Histoire

    Le christianisme autoris

    tant runis Milan, moi Constantin, empereur romain, et moi, Licinius, nouspensons quil faut donner aux chrtiens, comme tous, la libert de pouvoir suivrela religion que chacun veut.

    Daprs ldit de Milan, 313

    Le christianisme obligatoire

    Tous nos peuples doivent se rallier la foi transmise aux Romains par laptrePierre. Quant aux autres, ces insenss extravagants, ils sont frapps dinfamie etseront soumis la vengeance de Dieu dabord, puis la ntre.

    Daprs ldit de Thessalonique, 380

    Constantin, muse du Louvre