MALFORMATIONS VASCULAIRES PERIPHERIQUES

  • View
    48

  • Download
    2

Embed Size (px)

DESCRIPTION

UNIVERSITÉ CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE DE PHARMACIE ET D’ODONTO-STOMATOLOGIE. MALFORMATIONS VASCULAIRES PERIPHERIQUES. Dr Hassen BAKLOUTI Dr Ousmane SANO DES Imagerie médicale 2012/2013. OBJECTIFS. Enumérer et classer les différentes malformations vasculaires. - PowerPoint PPT Presentation

Text of MALFORMATIONS VASCULAIRES PERIPHERIQUES

MALFORMATIONS VASCULAIRES DES PARTIES MOLLES

MALFORMATIONS VASCULAIRESPERIPHERIQUESDr Hassen BAKLOUTIDr Ousmane SANODES Imagerie mdicale 2012/2013

UNIVERSIT CHEIKH ANTA DIOP DE DAKARFACULTE DE MEDECINE DE PHARMACIE ET DODONTO-STOMATOLOGIEOBJECTIFSEnumrer et classer les diffrentes malformations vasculaires.

Poser lindication de limagerie dans lapproche diagnostique des MFV.

Donner lapport des diffrents moyens dimagerie dans lexploration et le traitement des MFV.

PLANINTRODUCTION

CLASSIFICATION DE LISSVAMOYENS DIMAGERIERESULTATSMalformation veineuseMalformation capillaireMalformation lymphatiqueMalformation artrio-veineuseForme mixteCas particulier : lanvrysme

CONCLUSIONINTRODUCTIONMalformations vasculaires : perturbations innes de la morphogense sans prolifration cellulaire .Les vaisseaux capillaires, veineux ,lymphatiques ou artriels peuvent tre concerns de faon isole ou associe.

Sont exclues, les tumeurs vasculaires (hmangiome, etc.).

Domines par la malformation veineuse.

Rle capital de limagerie: indique en cas de doute diagnostique ou de bilan pr-thrapeutique (US/IRM+++)

CLASSIFICATION DE LISSVA International Society for the Study of Vascular Anomalies

Classification des anomalies vasculaires fonde sur des donnes cliniques,volutives, histologiques et hmodynamiques (1996).

MOYENS DEXPLORATIONRADIOGRAPHIE STANDARDECHO-DOPPLERIRMAUTRESRADIOGRAPHIE STANDARD2 incidences orthogonalesRecherche de phlbolithes +++Etat des structures osseuses sous-jacentesECHO-DOPPLERPREMIERE INTENTION

Aspect morphologique de la MFV Caractristiques hmodynamiques +++ : flux lent ou non enregistrable : malformation veineuse, capillaire, lymphatique ou mixte flux rapide : malformation artrio-veineuseEXAMEN OPTIMAL IRMTDMARTERIOGRAPHIE : pas intrt DgAUTRESDEUXIEME INTENTION

Extension et rapports MFV/structures de voisinage. Caractristiques hmodynamiques( squences dynamiques aprs injection de GADOLINIUM).MALFORMATION VEINEUSECLINIQUEIMAGERIE+++TRAITEMENTMALFORMATION VEINEUSEPlus frquente des MFV.Enfant ou adolescent (+++), voire adulte jeune.Sige variable : tte, cou, membres et tronc.Dilatation veineuse flux lent ou hmodynamiquement inactiveBilan dextension : infiltration loco-rgionale +++CLINIQUETumfaction, souvent unique, molle, non douloureuseMajore par une lvation de la pression veineuse locale (position dclive, pleurs, manuvre de Valsalva , compression veineuse proximale, grossesse)Sans augmentation de la chaleur locale ni thrill.Parfois thromboses (douleur)

RADIOGRAPHIE STANDARDPhlbolithes : trs typiques (opacit calcique par calcification du thrombus)

RADIOGRAPHIE STANDARDAtteinte corticale (hyperostose ou rosion)Raction prioste non agressiveAtteinte os spongieux (rarfaction osseuse focale, paississement des traves osseuses).

ECHO-DOPPLEFRStructures anchognes lacunaires et tubulaires compressiblesParfois des phlbolithes

Flux trs lent, parfois imperceptible.Manuvres ncessaires : compression/ dcompression.

ECHO-DOPPLEFR

TDMLa MV est spontanment isodense se rehaussant faiblement et tardivement avec parfois des phlbolithes.Trs contributive pour le bilan dextension en cas datteinte osseuse associe.

TDMLa MV est spontanment isodense se rehaussant faiblement et tardivement avec parfois des phlbolithes.Trs contributive pour le bilan dextension en cas datteinte osseuse associe.

IRMBilan pr-op (caractre infiltrant des MV? / rapports avec organes de voisinage).

HypoT1- hyperT2

Rehaussement lent et progressif des lumires vasculaires (squences tardives+++).Structures hypoT1-T2 (phlbolithes, septa fibreux )

Prolifration graisseuse et atrophie musculaire en cas de MV intramusculaires (discuter angiosarcome, liposarcome) mais pas de vaisseaux nourrissiers.IRM

T2T1

IRM

T1T2T1 GADARTERIOGRAPHIEPas dintrt diagnostiqueNormale ou veines dilates visibles au temps tardif

TRAITEMENT

MALFORMATION LYMPHATIQUECLINIQUEIMAGERIE+++TRAITEMENTMALFORMATION LYMPHATIQUEAnomalie de dveloppement du systme lymphatiqueLocalise (lymphangiome kystique) ou diffuse (lymphoedme)

LK peut tre macrokystique, microkystique ( 1,5 m/s), flux diastolique lev avec chute IR

IRMPas de masse tissulaireStructures serpigineuses rapidement circulantes vides de signal ou flow void (Hypo T1 et T2) ()Larges veines de drainageParfois dme pri lsionnel en hyper T2Angio-IRM: cartographie vasculaire Mais pas aussi fiable et prcise que celle fournie par une angiographie numrise.

ARTERIOGRAPHIEExamen de rfrence (angio-architecture des MAV+++)Prcise les diffrents troncs artriels affrents au nidusShunts artrio-veineux avec dilatation parfois anvrysmale des artres nourricires et retour veineux prcoceExamen invasif qui ne senvisage que comme 1ier temps dun ventuel geste.Complt par un temps thrapeutique (embolisation endo-vasculaire).ARTERIOGRAPHIE

42ARTERIOGRAPHIE

Syndrome de KLIPPEL TRENAUNAYForme mixte associant :

angiome plan , anomalies variables des veines du membres inf. anomalies lymphatiques pf.et un gigantisme monomlique.

CAS PARTICULIER : LANEVRYSMEANEVRYSMEDilatation localise artre, le plus souvent sous forme d'une poche relie au reste de l'artre par un collet .

Progressive pouvant se rompre, provoquant une hmorragie interne : c'est la rupture d'anvrysme.

FACTEURS ETIOLOGIQUESDiabte, HTA, hypercholestrolmie, tabagisme, alcoolisme chronique, Certaines maladies gntiques (maladie de Marfan, polykystose rnale, etc.), Traumatisme ,Infections, etc.

ECHO-DOPPLERSUFFIT POUR LEXPLORATION :

Confirme le dg (perte de paralllisme) / dimensions?

Assure le suivi :Complications : Thrombus? Rupture?Contrle post-thrapeutique (endoprothse).

Elimine un faux anvrysme

ANEVRISME AVEC THROMBUS

FAUX ANEVRYSME

Hmatome pri ou juxta artrielCommuniquant avec la lumireSans interface franche avec les tissus priphriques

FAUX ANEVRYSME

FAUX ANEVRYSME

CONCLUSIONLimagerie des anomalies vasculaires des parties molles repose sur le couple cho-Doppler/IRM.

Echo-Doppler (examen de 1ire intention) : permet de classer les MFV flux rapide (MAV) et flux lent ou imperceptible (MV et LK).

IRM (examen de rfrence) : pour prciser rapport anomalie/structures de voisinage et tablir la cartographie vasculaire.