Santé et Sécurité au Travail spécial filière Bois - afnor.org ?· pour la santé et la sécurité…

  • Published on
    15-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • Ils ont particip

    25 entreprises de la filire bois en Bourgogne agissent pour la sant et la scurit de leurs collaborateurs

    P remire exprience collective de ce type en France, 25 entreprises de la filire bois de la rgion Bourgogne se sont portes volontaires pour participer des ateliers de sensibilisation et raliser des diagnostics de leurs organisations sur le thme de la Sant et Scurit au Travail.

    Lenjeu pour ces entreprises est de prendre conscience quune dmarche de prvention organise et structure permet de rduire de faon prenne les risques et les accidents du travail, tout en gagnant en comptitivit.

    Cette opration a t rendue possible par le soutien financier et technique de la DIRECCTE1 Bourgogne, du Conseil Rgional de Bourgogne et dAPROVALBOIS2.

    Retour sur une opration qui a permis dchanger, de dpister des actions de progrs et davancer concrtement sur le sujet de la Sant et Scurit au Travail.

    1. Direction Rgionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de lEmploi.2. Association pour la Promotion et la Valorisation des acti-vits du Bois en Bourgogne.

    Opration collectiveSant et Scurit au Travailspcial filire Bois 2

    00

    9>2

    010

    Rg

    ion

    Bo

    urg

    og

    ne

    ACTA MOBILIER SARLFabrication de mobilierMoneteau (89)

    DUCERF SA - ScierieVendenesse-Les-Charolle (71)

    ENSAM - Cluny (71)

    ESAT HENRI BAILLOT -Chtillon-sur-Seine (21)

    ESAT Mutualiste de Montbard Montbard (21)

    FORCLUM Porte de Bourgogne Auxerre (89)

    FSA - Forts et Sciages dAutun - Scierie - Autun (71)

    MOBIL WOOD - Fabrication de mobilier - Cravant (89)

    MORIN PARQUET Fabrication et vente de parquet - Myennes (58)

    MUTUALITE FRANCAISE Cte DOr - Dijon (21)

    PROMUT Entreprise adapte Chtillon-sur-Seine (21)

    CCe t J CHEVEAUX SARL - Scierie Cuiseaux (71)

    SARL MEUBLES MICHEL BARRE ameublement - Villeneuve-sur-Yonne (89)

    SCIERIE GAITEY SARL - Scierie Pouilly-en-Auxois (21)

    SCIERIE ORMANCEY - Scierie Quemigny-sur-Seine (21)

    SCIERIE SIROP BOIS - ScierieSaint Berain-sous-Sanvignes (71)

    SCIERIE SOUPEAUX - Scierie Chaumont-le-bois (21)

    SCIERIES REUNIES DU CHALONNAIS - Scierie de chne, fabrication et vente de parquets GIVRY (71)

    SOREC - Fabrication de mobilier de bureau La Charit-sur-Loire (58)

    SPTP SAS -1re transformation Panneaux en fibre de bois Saint-Usage (21)

    TONNELLERIE FRANCOIS FRERES Tonnellerie Saint Romain (21)

    TONNELLERIE DE MERCUREY Tonnellerie - Mercurey (71)

    VIEL SAS Emballage et conditionnement en bois Crepand (21)

    VUILLET SAS - Exploitation forestire, sciage et transformation du bois, production de palettes Alleriot (71)

    XYLOTECH Agencement et Mobilier Saint Remy (71)

  • Quelques chiffresLa filire bois est le secteur dactivit qui rencontre le plus daccidents aprs le BTPEn 2009, lassurance maladie a recens sur 6 926 salaris pour la filire bois en Bourgogne, 641 accidents avec arrt de travail.

    Lactivit la plus expose concerne les travaux de charpente en bois, suivie de la fabrication dlments de charpentes, bauchage et faonnage divers (y compris bois de brosses). Les maladies professionnelles les plus rencontres concernent les affections pri-articulaires provoques par certains gestes et postures de travail.Les mains sont les plus touches, les accidents sont souvent lis la manipulation dobjets.

    Les incidences des accidents du travailCot pour laccident : douleurs, handicaps, radaptation, problmes familiaux, perte demploi,

    accident avec arrt de + de 24h : 3 202 accident grave (IPP3 > 9%) : 129 325 accident mortel : 422 794

    A cela il convient dimputer les cots indirects lis au remplacement du bless, au matriel et produits dtriors, larrt de la production, aux retards de livraison, au temps pass grer administrativement laccident du travail.

    Sources : CARSAT BFC et CNAMTS (Caisse Nationale de lAssurance Maladie des Travailleurs Salaris) 2006

    3. Incapacit Permanente Partielle

    2

    Le management de la Sant et Scurit au Travail (SST) permet : dvaluer les risques professionnels, financiers et juridiques lis la scurit des biens et des personnes, de prendre en compte des exigences de plus en plus complexes (juridiques, rglementaires, contractuelles), de satisfaire les besoins et attentes des collaborateurs et reprsentants, de contribuer la dimension sociale/socitale du dveloppement durable et de valoriser limage de lentreprise.

    Opration collective

    La Sant et de la Scurit au Travaildans la fil ire bois

    Dfinition

    Entretien avec Pierre Marie Billod,Direccte Bourgogne

    La DIRECCTE Bourgogne a naturellement soutenu lopration collective qui reprsente un double enjeu au cur de ses missions : concilier lamlioration de la scurit au travail des salaris et laccroissement de la comptitivit des entreprises. Les entreprises participantes, qui ont exprim leur satisfaction, ont bien compris que lamlioration immdiate de leurs performances en matire de scurit participe aussi, notamment plus long terme, de laccroissement de leur attractivit dans un contexte de rarfaction progressive de la main-duvre employable. Je tiens souligner que la russite de cette action bien conue et bien accompagne naurait pas t possible sans le concours de linterprofession APROVALBOIS.

    Contact : pierre-marie.billod@direccte.gouv.fr

    Des partenaires engags

    Entretien avec Arnaud Rochot,Dlgu APROVALBOIS

    Dans le cadre de lopration collective SST, notre action a consist informer les entreprises de la filire de lintrt de cette opration et faciliter, dans la mesure de nos possibilits, le travail du Groupe AFNOR en Bourgogne.A partir du moment o la filire bois tait concerne il tait normal que nous nous associons cette opration dont le thme est trs important pour nos entreprises qui sont souvent mal informes en matire de SST.

    Contact : a.rochot@aprovalbois.com

    Opration collective Sant et Scurit au Travail - Groupe AFNOR

  • Les 24 thmes de la SST Analyse des accidents du travail et des maladies professionnelles Vrification priodique et maintenance des quipements Attitude de lentreprise vis--vis des sous-traitants et fournisseurs Attitude de lentreprise vis--vis des intrimaires Prvention des situations durgence Achat de nouveaux quipements et de nouveaux produits Conception des postes et des situations de travail Sant au travail Application des principes gnraux de prvention Ralisation et mise jour du document unique Ralisation des actions faisant suite au document unique Objectifs SST de lentreprise Fonction scurit Engagement et exemplarit de lencadrement Communication Fonctionnement du CHSCT Gestion organise de la scurit Amlioration continue Observations terrain Documentation Ralisation des formations rglementaires Application de la rglementation HSE

    3

    22 entreprises participantes

    4 ateliers dcouverte organiss

    journe chacun

    animation par le Groupe AFNOR

    10 PME values

    2 consultants slectionns

    3 partenaires institutionnels

    1 journe de diagnostic

    1 rapport et une proposition de plan dactions damlioration

    Les problmatiques abordes : lvaluation des risques (document unique, prin-cipes gnraux de prvention, les contrles prio-diques, installations lectriques, engins de levage, portes, presses,) des salaris, les formations du personnel (formation au poste, ca-ristes, habilitations lectriques, risque chimique,), les mesures (bruit, poussires, etc.), laffichage, la documentation et les exigences propres aux ICPE4 (puissances lectriques installes, traitement, stockage de bois, etc.), les thmes de responsabilit pnale.

    La mthodologie prconise : savoir se situer, dfinir ses pistes de progrs, valuer tous ses risques et exigences rglementaires, planifier ses actions (les plus impactantes et les moins coteuses dabord), communiquer et impliquer les collaborateurs, dfinir les responsabilits et former en consquence, analyser les problmes et trouver des solutions pour viter que a ne se reproduise, intgrer la SST tous les niveaux (embauche des nouveaux, achat dune machine, conception, etc.).

    Le diagnostic est un outil de progrs et de dialogue visant confronter les diffrents regards des acteurs de lentreprise et mesurer le diffrentiel entre les situations observes et celles souhaites dans le respect des valeurs essentielles. Ces diagnos-tics sont bass sur loutil GPS5 de la CARSAT6.

    24 thmes sont abords et centrs autour des pratiques de len-treprise en matire de SST avec pour objectif de :

    dpister les points forts, mettre en avant les enjeux significatifs, donner les axes de progrs lentreprise.

    1re tape : les ateliers dcouverte pour sinformer

    2e tape : le diagnostic pour valuer sa dmarche SST

    Rg

    ion

    Bo

    urg

    og

    ne

    20

    09

    >201

    0Retour sur lopration

    Sant et Scurit au Travail spcial filire Bois

    Objectifs : apprendre comment rduire voire viter les accidents du travail,

    rduire le risque juridique,

    tre conomiquement plus comptitif,

    impliquer les collaborateurs et tre leur coute,

    renforcer limage de marque (attrait des salaris, meilleurs relations CARSAT, DIRECCTE,),

    connatre les exigences rglementaires et y rpondre.

    4. Installations classes pour la protection de lenvironnement5. Grille de Positionnement de la Sant 6. Caisse dAssurance Retraite et de la Sant au Travail

    Opration collective Sant et Scurit au Travail - Groupe AFNOR

  • PAROLE D

    EXPER

    T

    4

    Diagnostic

    OBSERVATIONS TERRAIN APPROPRIATION DE LA DEMARCHEPoints forts prenniser

    La vrification et lentretien des quipements de scurit incendie

    Le respect des rgles dergonomie du poste de travail

    Le port des quipements de protections individuelles

    La mise disposition des fiches de scurit des produits dangereux

    Le bon tat des machines et outils portatifs

    Points amliorer

    Communiquer sur la dangerosit des produits manipuls

    Informer les collaborateurs de leurs responsabilits sur les sujets de sant et scurit au travail

    Consulter davantage les salaris

    Opration collective

    Bilan globalLes entreprises participantes possdent une culture de la prvention SST scurit et ont dj ralis un certain nombre dactions. Des changes entre les diffrents acteurs de lentreprise sont possibles et rels. La fonction scurit est souvent impartie au chef dentreprise qui est gnralement linterlocuteur unique avec les diffrents services de lEtat. Occupant gnralement plusieurs responsabilits au sein de son organisation (achats, RH, commercial, ), le dirigeant se sent parfois dmuni pour rpondre aux nouvelles exigences.

    Les entreprises mettent en avant la difficult de rpondre la rglementation qui volue de faon permanente et de traiter de nouveaux risques tels que les troubles psy-chosociaux (le stress par exemple).

    Les + Prise de conscience de la direction et des collaborateurs

    Les entreprises sont en volution permanente et beaucoup defforts ont dj t faits (scurisation des machines, poussires de bois,)

    Les formations rglementaires sont ralises

    Axes de progrs diagnostiqus

    Dfinir la fonction scurit (qui fait quoi ?)

    Mettre en place une politique scurit avecdes indicateurs

    Formaliser les actions damlioration faisant suite au document unique

    Rdiger correctement les consignes de travailet de scurit au poste de travail

    Effectuer rigoureusement les contrles

    Faire une analyse systmatique du retour dexprience pour viter la rapparition de situations dangereuses, incidents ou accidents

    Le TOP 3 des thmesles mieux matriss

    VERIFICATION PERIODIQUE ET MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS Points forts prenniser

    La bonne ralisation des contrles lectriques et levages

    Le respect des dlais rglementaires des vrifications priodiques

    Le planning de suivi des vrifications

    Points amliorer

    Sappliquer faire des contrles exhaustifs : il peut manquer les bilans de conformit machine, le diagnostic amiante des btiments, les portes lectriques,

    Suivre la leve des observations la suite des vrifications priodiques

    ENGAGEMENT ET EXEMPLARITE DE LENCADREMENTPoints forts prenniser

    Souci de lencadrement voir ses collaborateurs exercer leur mtier dans de bonnes conditions de travail

    Les instructions sont connues et globalement appliques par lensemble des salaris

    Point amliorer

    Associer les oprateurs llaboration des fiches de poste et des consignes de scurit (pour les machines dangereuses, les fiches de donnes de scurit simplifies des produits chimiques et des consignes de scurit propres au poste de travail)

    Opration collective Sant et Scurit au Travail - Groupe AFNOR

  • Note mdiane :

    7/10

    PAROLE D

    EXPER

    T

    5

    Points amliorer

    Intgrer un baromtre par atelier, lors des visites scurit

    Faire des retours dexprience, des accidents, soins et incidents

    Mettre en place une mthode danalyse des causes

    OBSERVATIONS TERRAIN APPROPRIATION DE LA DEMARCHE

    Sandrine Perignon-Schmitt, Responsable de lopration collective, Groupe AFNOR

    PAROLE DEXPERT

    Lopration a dmontr aux entreprises que la dmarche sant scurit dans lentreprise peut commencer sorganiser de faon simple si chacun a connaissance de ses points forts et des axes de progrs. On peut ainsi planifier des actions damlioration et sorganiser progressivement vers la mise en place dun systme de management.

    Rg

    ion

    Bo

    urg

    og

    ne

    20

    09

    >201

    0

    Sant et Scurit au Travail spcial filire Bois

    Le TOP 3 des thmesles mieux matriss

    Le Top 3 des thmes amliorer

    VERIFICATION PERIODIQUE ET MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS

    ATTITUDE DE LENTREPRISE VIS-A-VIS DES SOUS TRAITANTS ET FOURNISSEURS

    AMELIORATION CONTINUE

    GESTION ORGANISEE DE LA SECURITE (SYSTEME DE MANAGEMENT)

    Point fort prenniser

    La veille du respect des consignes de scurit par les entreprises extrieures qui interviennent

    Points amliorer

    Mettre en place un plan de prvention avec les entreprises extrieures et un protocole de scurit avec les transporteurs

    Formaliser un plan de circulation

    Points forts prenniser

    Les documents oprationnels disponibles au poste de travail

    Les procdures gnrales de gestion des risques

    Points forts prenniser

    Des fiches damlioration scurit issues du terrain

    La visite de ltablissement par le CHSCT ou les dlgus du personnel

    Note mdiane :

    2/10

    ENGAGEMENT ET EXEMPLARITE DE LENCADREMENT

    Points amliorer

    Formaliser lorganisation de la gestion de la scurit dans ltablissement

    Acqurir une meilleure mthode pour mettre en uvre une dmarche de gestion de la scurit

    Dfinir les rles de chaque membre de lquipe en terme de scurit : mise en place dindicateurs simplifis (Tf7/Tg8, suivi des actions en cours), dun plan dactions pluri-annuel et dfinir les objectifs avec le comit de direction de ltablissement

    7. Taux de frquence8. Taux de gravit

    Opration collective Sant et Scurit au Travail - Groupe AFNOR

    Note mdiane :

    4/10

    Note mdiane :

    4/10

    Note mdiane :

    7/10

    Note mdiane :

    7/10

  • 6

    Viel SAS, 30 salaris Mme Huerta, PrsidenteLa sant et la scurit au travail font partie des priorits de notre entreprise. Depuis 4/5 ans nous avons beaucoup travaill pour amliorer les conditions de travail de nos col-laborateurs avec des amnagements de poste afin dviter notamment le port de charges lourdes. Lamnagement des tables de travail, la mise en...

Recommended

View more >