ADEC Industries de Santé Baromètre Conjoncture & Tendances ... ?tre Emploi... · Le baromètre «…

  • Published on
    10-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • ADEC Industries de Sant Baromtre "Conjoncture & Tendances" - 2014

    Rsultats du Baromtre 2014

    Ensemble des industries de sant

    24 juillet 2014

    1

  • Les objectifs du Baromtre

    L'objectif principal du Baromtre Emploi est de comprendre la dynamique de l'emploi et de ressources humaines des entreprises industrielles de sant, au regard du contexte socio-conomique et des stratgies industrielles adoptes par les entreprises.

    Le Baromtre vise ainsi fournir des premires indications sur les trajectoires de l'emploi et l'volution des stratgies des entreprises de l'anne 2013 ds le premier semestre de l'anne suivante.

    Les rponses des entreprises sur les perspectives de l'emploi permettent galement de proposer une premire valuation des trajectoires de l'emploi de la branche pour l'anne venir (2014).

    Pour les entreprises du mdicament, la 6me dition du Baromtre permet de positionner 2014 par rapport aux annes prcdentes partir d'indicateurs quantitatifs (effectifs des familles des mtiers) et qualitatifs (valuation par les entreprises de l'impact des facteurs de changement, orientations des politiques de ressources humaines).

    Pour les autres secteurs (dispositifs mdicaux, diagnostic in vitro, mdicament vtrinaire), ces rsultats constituent la 1re dition du baromtre des tendances de l'emploi.

    Le contenu du Baromtre

    Le Baromtre Emploi constitue une transcription des perceptions des entreprises de leur environnement conomique et un tat de leurs perspectives en matire de stratgies d'emploi et de ressources humaines.

    Les rsultats du Baromtre refltent l'tat des perceptions des entrepreneurs au 1er trimestre 2014, priode de ralisation de la phase de terrain de cette 6me vague.

    Le baromtre Conjoncture & Tendances de lemploi en 2014dans les industries de sant

    2

  • Baromtre Industries de sant, 2014

    Mthodologie suivie pour la passation du questionnaire

    3

    Le champ du Baromtre La population-mre de l'enqute est

    constitue de l'ensemble des entreprises des industries de sant.

    La base de sondage a t construite partir des travaux mens pour la ralisation du CEP industries de sant en 2012.

    Les modalits de collecte des rponses

    Les rponses ont t collectes partir d'un questionnaire en ligne en janvier 2013 l'ensemble des entreprises adhrentes.

    Des relances tlphoniques ont t ralises par les services d'tude des fdrations professionnelles.

    L'articulation avec les donnes macroconomiques

    Les rsultats mesurs en volution sont cals sur les estimations ralises pour la ralisation du CEP Industries de Sant en 2012.

  • Baromtre Industries de sant, 2014

    Mthodologie suivie pour lexploitation des rponses

    4

    La procdure de traitement des rponses L'chantillon de rponses est constitu de 95 questionnaires exploitables.

    Les 95 rponses obtenues reprsentent environ 39% des effectifs de la branche. Cette proportion atteint 50% dans les entreprises du mdicament humain, secteur traditionnellement plus concentr.

    Le calage des rsultats a t ralis sur les estimations des effectifs produites dans le cadre du CEP des industries de sant ralis en 2012. ces valeurs sont susceptibles d'tre modifies au cours des prochaines annes avec l'amlioration de l'appareil statistique sur ce primtre.

    Toutes les questions ont t renseignes par ces entreprises participantes l'enqute, hormis une dizaine de cas qui n'ont pas fourni d'indication sur leurs projets d'volution des effectifs en 2014. Des projections tendancielles ont t utilises pour pouvoir produire des lments d'volution globale des effectifs au niveau de l'ensemble de la branche.

    Le redressement des rponses repose sur une procdure traditionnelle de calage sur marges d'un chantillon stratifi selon la taille des units interroges (5 tranches d'effectifs) et des 3 secteurs d'activits. Tous les rsultats prsents dansce document sont redresss selon cette procdure.

    Les rsultats sont systmatiquement prsents pour l'ensemble des industries de sant et en distinguant les 3 secteurs d'activits correspondant la production de mdicaments humains (Leem), aux dispositifs mdicaux (Snitem), et au primtre de L'union (vtrinaire et diagnostic in vitro). Sur le primtre du Leem, des comparaisons peuvent tre ralises avec les rsultats des 5 vagues prcdentes.

    Secteur RpondantsEffectif

    correspondant

    Rappel effectif du secteur

    (2012)

    Couverture (en %)

    Mdicament humain 42 50 800 101 000 50%

    Mdicament vtrinaire et diagnostic 7 2 600 21 800 12%

    Dispositifs mdicaux 46 6 200 29 800 21%

    Ensemble 95 59 600 153 600 39%

  • Les principaux dterminants de l'emploi

    OPPORTUNITES : les exportations et le march intrieur

    Le dveloppement des ventes l'exportation

    La dynamique du march intrieur (situation pidmiologique et volution technologique)

    MENACES : la rgulation et la hausse des cots

    Lvolution des politiques de prix et de remboursement, la fiscalit

    Linflation des cots de production et de R&D

    Les facteurs conomiques des mutations

    OPPORTUNITES : les facteurs de demande

    Le dveloppement des marchs l'exportation

    Lvolution de la demande (pidmiologique, techno.)

    MENACES : les politiques publiques et les contraintes conomiques

    Lvolution des politiques de prix et de remboursement

    Lvolution des contraintes rglementaires de sant

    Linflation des cots de production

    Lvolution de la fiscalit

    Le Baromtre Conjoncture et tendances de lemploi lments de synthse de la vague 2014

    Ensemble des industries de sant

    154 660 emplois en 2013

    +1,4% en 2013+0,9% en 2014

    Priorits stratgiques 2014 Rorganiser, faire voluer les mtiers de la

    promotion, commercialisation : une priorit dsormais tablie pour plus de la moiti des industriels de la sant.

    Intensifier leffort de R&D : rassemble un tiers des entreprises

    Optimiser la production Dvelopper les actions de communication Reconfigurer le portefeuille d'activits (axes

    thrapeutiques, produits).

    Nouveaux mtiersLes perspectives conomiques Dans un contexte conomique dgrad, les industriels de la

    sant envisagent une progression significative de leur activit en 2014 (+2,8% pour le CA, +3,4% pour les volumes de production, +2,4% pour les exportations). L'investissement serait galement orient la hausse (+2,6%), tout comme les dpenses de R&D (+2,0%).

    Au sein des industries de sant, les fabricants de dispositifs mdicaux apparaissent comme les plus dynamiques en 2014.

    Les entreprises industrielles des secteurs de la sant (mdicaments humains et

    vtrinaires, dispositifs mdicaux, diagnostic in vitro) traversent une priode de fortes mutations qui les

    conduit adapter leurs modles conomiques et rviser leurs stratgies

    de ressources humaines en misant massivement sur le dveloppement des

    comptences de leurs salaris et en cherchant optimiser leurs

    organisations.

    Marketing

    CommunicationInformation

    -Responsable Market Access-Key Account Manager

    -Spcialiste du domaine rglementaire

    Dans un contexte de fortes volutions de leur environnement conomique et

    rglementaire, les entreprises des industries de sant prsentent une trajectoire des

    effectifs qui sinscrit sur une tendance de croissance modre. En particulier, la

    croissance du nombre de salaris dans les units de moins de 200 salaris

    compenserait la contraction des effectifs enregistre dans les plus grandes

    entreprises. 5

    Priorits RH en 2014 Amliorer lefficacit organisationnelle

    (management de la performance, de la transversalit).

    Former et qualifier les salaris Identifier les potentiels et les fidliser Recruter : pour un tiers des entreprises Dvelopper la polyvalence

    - CommunityManager

  • Les principaux dterminants de l'emploi

    OPPORTUNITES : le march intrieur et lexport

    La dynamique du march (situation pidmiologique et volution technologique)

    Le dveloppement des marchs l'exportation

    MENACES : la structuration de loffre et la rgulation du secteur

    La monte en puissance des gnriques

    Lvolution des politiques de prix et de remboursement

    Les oprations de fusions-acquisitions

    Les facteurs conomiques des mutations

    OPPORTUNITES : les facteurs de demande

    Lvolution de la demande (pidmiologique, techno.)

    Le dveloppement des marchs l'exportation

    MENACES : les politiques publiques

    Lvolution des politiques de prix et de remboursement

    Lvolution des contraintes rglementaires de sant

    L'arrive de gnriques ou d'analogues

    Le Baromtre Conjoncture et tendances de lemploi lments de synthse de la vague 2014

    Industrie du mdicament humain

    100 500 emplois en 2013

    -0,7% en 2013-0,5% en 2014

    Priorits stratgiques 2014 Reconfigurer le portefeuille d'activits (axes

    thrapeutiques, produits) : cette priorit concerne plus de la moiti des entreprises.

    Rorganiser, faire voluer les mtiers de la promotion, commercialisation : stable par rapport lanne prcdente

    Optimiser la production Initier des rapprochements avec des

    partenaires : nouvel item plbiscit par un quart des entreprises

    Nouveaux mtiersLes perspectives conomiques Aprs plusieurs exercices en demi-teinte, les entreprises du

    mdicament tablent sur une lgre reprise de la croissance en 2013 (+1,5% pour le CA, +1,8% pour la production).

    Les dpenses d'investissement seraient de nouveau orientes la hausse (+0,9%), tout comme les perspectives dvolution des dpenses de R&D (+0,7%).

    Ces progressions demeureraient toutefois insuffisantes pour contribuer au redressement des effectifs.

    Les entreprises du mdicament ont mis en uvre ces dernires annes des stratgies

    d'optimisation de la performance afin de sadapter au contexte de crise et aux mutations

    du secteur. La baisse des effectifs du secteur s'explique encore par la reconfiguration de la

    distribution et l'optimisation des fonctions transverses alors que l'emploi continue de rsister

    dans la production.

    Marketing

    CommunicationInformation

    -Responsable Market Access-Responsable transparence / prix

    - Mdecin Scientifique de Liaison-Responsable des affaires rglementaires

    Les volutions de l'emploi s'inscrivent plutt dans les trajectoires du scnario tendanciel "statu quo" de l'tude prospective Arthur D. Little pour la R&D et les fonctions transverses. Les effectifs de

    commercialisation se rapprochent plutt de lhypothse haute du scnario volontariste.

    Enfin, lvolution de lemploi dans la production se situe en revanche

    sensiblement au dessus des projections de cet exercice prospectif. 6

    Priorits RH en 2014 Identifier les potentiels et les fidliser :

    pour prs des deux tiers des laboratoires. Former et qualifier les salaris Amliorer lefficacit organisationnelle

    (management de la performance et de la transversalit)

    Recruter : pour un tiers des laboratoires Dvelopper la polyvalence

    - Community Manager- Digital Marketing

    expert

  • Les principaux dterminants de l'emploi

    OPPORTUNITES : les exportations et le march intrieur

    Le dveloppement des ventes l'exportation

    La dynamique du march intrieur (situation pidmiologique et volution technologique)

    Les contraintes rglementaires

    MENACES : la rgulation et les dterminants conomiques

    La fiscalit et les politiques de prix et de remboursement

    Linflation des cots de production et de R&D, la concurrence

    Les facteurs conomiques des mutations

    OPPORTUNITES : les dbouchs et la structuration de loffre

    Le dveloppement des marchs l'exportation

    Lvolution de la demande (pidmiologique, techno.)

    Une opration de fusion-acquisition

    MENACES : les politiques publiques avant les facteurs conomiques

    Lvolution des politiques de prix et de remboursement

    Lvolution des contraintes rglementaires de sant

    Lvolution de la fiscalit

    Linflation des cots de production

    Le Baromtre Conjoncture et tendances de lemploi lments de synthse de la vague 2014

    Industrie des dispositifs mdicaux

    31 690 emplois en 2013

    +6,3% en 2013+5,7% en 2014

    Priorits stratgiques 2014 Priorit est donne aux stratgies

    commerciales et de communication, mais la leffort de R&D semble se maintenir.

    Rorganiser, faire voluer les mtiers de la promotion, commercialisation pour 72% des entreprises du dispositif mdical

    Dvelopper les actions de communication : 37% des entreprises

    Intensifier leffort de R&D : pour 43% des entreprises

    Nouveaux mtiersLes perspectives conomiques Les fabricants de dispositifs mdicaux envisagent une

    progression significative de leur activit en 2014 (+3,8% pour le CA, +4,7% pour la production en volume, +3,3% pour les exportations).

    La croissance des investissements serait toutefois infrieure ces niveaux bien quoriente la hausse (+2,8%), tout comme les dpenses de R&D (+2,9%).

    Les dispositifs mdicaux apparaissent comme le segment le plus dynamique des industries de sant en 2014 .

    Les fabricants de dispositifs mdicaux traversent une priode de

    fortes mutations qui les conduit adapter leurs modles

    conomiques et adapter leurs stratgies de ressources humaines

    en misant massivement sur lintgration de nouvelles

    comptences et en menant des politiques de renforcement de leur

    efficacit organisationnelle.

    Marketing

    CommunicationInformation

    -Responsable Market Access-Key Account Manager

    -Spcialiste du domaine rglementaire

    Dans un contexte de fortes volutions de leur

    environnement conomique, les fabricants de dispositifs mdicaux

    prsentent une trajectoire des effectifs en croissance soutenue en 2013 et 2014. La progression des

    effectifs concernerait principalement les fonctions de R&D et de production tandis que la part des salaris dans la

    fonctions de commercialisation se maintiendrait 35% des effectifs.

    7

    Priorits RH en 2014 Amliorer lefficacit organisationnelle

    (management de la performance, de la transversalit) : 56% des entreprises

    Recruter : 49% Dvelopper la polyvalence : 47% Former et qualifier les salaris : 49% Identifier les potentiels et les fidliser : 33%

    - CommunityManager

  • Les facteurs susceptibles dimpacter les performances des entreprises en 2014Industries de sant

    Lecture : les facteurs dvolution sont tris sur les soldes de rponses (diffrence entre la proportion d'entreprises considrant que le facteur amliore leur performance et la proportion d'entreprises considrant qu'il la dtriore)

    Pour les entreprises, les principales opportunits damlioration des performances sont lies la demande. Elles concernent le dveloppement de marchs l'exportation et lvolution du march intrieur (consommation et situation pidmiologique).

    Les entreprises considrent que les facteurs de rglementation (politique de remboursement, fiscalit) constituent les principales menaces de contraction des performances, avant les dterminants conomiques (renforcement de la concurrence, l'arrive des gnriques, l'inflation des cots de production et le renchrissement des cots de R&D).

    8

  • Les facteurs susceptibles dimpacter les performances des entreprises en 2014Industries de sant

    Lecture : les facteurs dvolution sont tris sur les soldes de rponses (diffrence entre la proportion d'entreprises considrant que le facteur amliore leur performance et la proportion d'entreprises considrant qu'il la dtriore)

    Les principales opportunits damlioration des performances prsentent certaines diffrences selon les secteurs dactivit mme si le classement global des modalits reste sensiblement le mme dun secteur lautre. Les entreprises du mdicament humain m...

Recommended

View more >