Click here to load reader

Assurer la richesse biologique du continent - cec. fileVersion abrégée provisoire Assurer la richesse biologique du continent : vers une véritable conservation de la biodiversité

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Assurer la richesse biologique du continent - cec. fileVersion abrégée provisoire...

VVeerrssiioonn aabbrrggee pprroovviissooiirree

Assurer la richesse biologique du continent :vers une vritable conservation de la biodiversit

en Amrique du Nord

Document de travail lintention des intervenantsen vue de la publication dun rapport de situation

Rapport sommaire intgr prliminaire destin faciliter la dfinition desorientations stratgiques du Projet sur la conservation de la biodiversit no 99.02.01

Prpar par lquipe de projet :

Pour laCommission de coopration environnementale

Montral, Canada

3 fvrier 2000

Ramn Prez Gil SalcidoFAUNAM A.C.

Tundi Spring AgardyConservation International

Arthur J. HansonIIDD

Table des matires

Avant-propos ...................................................................................................................... i

Rsum .............................................................................................................................. iii

1 Introduction................................................................................................................. 1

1.1 La biodiversit et la CCE...................................................................................... 11.2 Objectifs du projet................................................................................................. 2

1.3 Porte, cadre et mthodes...................................................................................... 3

6 Conclusions .................................................................................................................. 6

6.1 Recommandations prliminaires........................................................................... 6

i

Avant-propos

Le prsent rapport constitue la premire tape dun long processus dont le but ultime estllaboration dune stratgie que la Commission de coopration environnementale (CCE)pourra mettre en uvre pour amliorer la conservation de la biodiversit sur le continent.Ce vaste projet ne doit pas tre considr comme une stratgie nord-amricaine de labiodiversit; lobjectif est plutt de conseiller la CCE sur la meilleure faon de catalyserdes mesures de conservation qui seront efficaces lchelle du continent. Cela ne signifiepas ncessairement que seules les initiatives de porte frontalire ou concernant desespces communes seront envisages; le projet pourrait galement promouvoirlapprentissage lchelle nationale et la recherche de rponses communes desproblmes communs.

Plutt que de procder pays par pays, avec une synthse finale des rsultats, nous avonstent de mener une analyse lchelle du continent. Cela a rendu notre tche plus difficilepuisque nous ne pouvions pas nous rfugier dans le confort de notre exprience et de nosconnaissances nationales individuelles. Nous nous sommes donc impos de travailleravec des units qui ne respectent pas vraiment les frontires politiques. Nous avonsgalement fait face une montagne de matriel de rfrence, car il sagit dune questionqui suscite un trs grand intrt, non seulement de la part des trois gouvernements, maisaussi chez les nombreux intervenants dans le domaine de la conservation des terres, deleau et des ocans, tant dans le secteur priv que dans la socit civile. Nous ne pouvonspas rendre justice tous les travaux que nous avons examins et nos citations ont tslectives. Nous navons certainement pas dcrit toutes les formes de coopration passeset prsentes qui ont t mises en uvre entre les trois pays en faveur de la biodiversit etde sa protection. Comme on peut sy attendre, ces relations, officielles ou non, avec ousans la participation des gouvernements, sont diverses et parfois hautement productives.Par consquent, il existe une solide base de prcdents et dexprience pour unecoopration future en matire de planification et daction.

Le rapport se veut une base de discussion pour les runions venir au cours desprochains mois, un tremplin pour engager des dbats avec un certain nombre de chefs defile en matire de conservation et la pierre angulaire qui permettra aux parties intressesde faire entendre leur voix par le biais du site Web de la CCE. Nous considrons lerapport comme un document de travail susceptible dtre peaufin, le cas chant. Nousestimons en particulier que nos rflexions sur les recommandations et les questionsimportantes nos yeux doivent tre approfondies.

Il convient, notre avis, de ne pas oublier la lecture du document que, si de grandsprogrs ont t accomplis dans la cration daires protges et dans llaboration destratgies de rtablissement de certaines espces, il nen reste pas moins que les dfisaugmentent en ampleur et en complexit. Les tendances en ce qui concerne ltat gnralde la biodiversit du continent pointent dans la mauvaise direction. Certaines de cestendances touchent des espces hautement visibles comme les grizzlis, les saumons et lesvieux peuplements forestiers. Pour autant, nous sommes galement, ou mme plus,proccups par ce qui se passe dans les cosystmes dsertiques, avec leur niveau levdespces endmiques, dans les nombreux petits bassins versants menacs du sud-est des

ii

tats-Unis et dans les cosystmes tropicaux du Mexique o la grande diversitbiologique est dj mise mal. Nous avons lu de nombreux appels la vigilance, souventlancs par des organismes des divers gouvernements. Nous concluons de tout cela que lemoment est venu dacclrer laction et de la rendre plus efficace. Nous pensons quecette action sera plus productive si au moins certaines mesures sont mises en uvre lchelle continentale.

iii

Rsum

Ce rapport sommaire intgr prliminaire sur la diversit biologique en Amrique duNord et sur les dfis que pose la conservation de cette diversit reprsente la premiretape dun processus lanc par la Commission de coopration environnementale (CCE).Le rapport fait le point sur la situation concernant la biodiversit tous les niveaux diversit gntique, diversit des espces et diversit des habitats et dans tous lesbiomes marin, dulcicole et terrestre. Sont values les possibilits pour la CCE decatalyser laction, de forger de nouveaux partenariats et de contribuer la lutte contre laperte de biodiversit. La CCE a command le rapport dans le cadre dun projet intitul Orientations stratgiques en matire de conservation de la biodiversit qui vise fournir la CCE une perspective claire de lorientation et des priorits adopter pourfavoriser efficacement la conservation de la biodiversit en Amrique du Nord.

Le projet comporte trois volets :

Diagnostic de ltat actuel de la biodiversit dans la rgion, en tenant compte desstratgies et plans daction nationaux.

laboration de lignes daction avec un large soutien des pays et de diversintervenants, bases sur les corgions et sur les priorits en matire de conservationqui manent des analyses et des consultations.

Dfinition dun plan de mise en uvre tablissant de faon dtaille les mcanismes,les projets et les systmes de gestion de linformation que la CCE peut catalyser afinde favoriser la conservation de la biodiversit lchelle du continent.

Le but ultime est dlaborer un programme daction long terme pour la CCE qui seraconsign dans un rapport final intitul Conservation de la biodiversit en Amrique duNord : un plan stratgique pour la Commission de coopration environnementale (titreprovisoire). Ce rapport final sera publi dici la fin du premier semestre de 2000.

Ltude des complexits inhrentes la faon dont la question de la biodiversit estperue et traite dans les trois pays nord-amricains requiert un examen exhaustif de ladocumentation, publie et grise, ainsi que des discussions avec des organismes et despersonnes cls. Le matriel de rfrence utilis au cours de cette tude comprend desdocuments stratgiques publis par des groupes nationaux et des organisationsinternationales qui tablissent des priorits en matire de conservation; des rapportsgouvernementaux officiels des trois pays; des documents rassembls par la CCE, portantsur plusieurs sujets relatifs la biodiversit qui concernent les trois pays; des rapportsscientifiques essentiels sur la biodiversit.

Le rapport de situation permet au lecteur de se faire une ide de la situation actuelle en cequi concerne la biodiversit en Amrique du Nord et sa conservation, de limportanceaccorde par notre socit cette question, ainsi que des menaces, des tendances et despossibilits qui se dessinent. Des recommandations prliminaires sont prsentes poursusciter le dbat au sujet des solutions de remplacement au dveloppement non durable etdes meilleures faons dagir sur les causes sous-jacentes du dclin de la biodiversit. Sontgalement formules des rflexions sur des questions importantes qui ont surgi au cours

iv

de ltude, sur lesquelles il conviendra de revenir un moment ou un autre duprocessus, afin de stimuler un dbat fructueux et de doter finalement la CCE dunestratgie efficace de conservation de la biodiversit en Amrique du Nord.

Le fait dexaminer en dtail les menaces qui psent sur la biodiversit et les spiralesdescendantes dans lesquelles est entrane la richesse biologique peut donner uneimpression de ngativisme; pourtant, dans le prsent travail, laccent a t mis galementsur la recherche et la dfinition concrte des possibilits. Ces possibilits concernent lafois les priorits gographiques tablies en fonction des rgions cologiques cls et lespriorits en vue dune action plus large. Fait important, la plus grande possibilit quiexiste consiste peut-tre susciter, dans les trois pays et dans tous les secteurs de lasocit, une prise de conscience commune de limportance de la biodiversit et un sensde la responsabilit partage en ce qui concerne la protection de cette biodiversit.

On retrouve maintenant sur le continent des milliers daires protges, de puissantsgroupes militant pour la conservation et des go